Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Je ne suis pas un démagogue !

Je ne suis pas un démagogue !

Ou comment tromper les Français avec une pseudo-démocratie participative.

Le 28 novembre dernier, je me suis fait un devoir d’assister au compte rendu de mandat que Bertrand Delanoë effectuait à la mairie du XIIIe arrondissement, comme il le fait dans chaque arrondissement parisien.

Le maire de Paris est un homme de dossiers, dossiers qu’il connaît parfaitement d’ailleurs, et puis ce compte rendu arrivait après plusieurs autres et il s’est rodé au fil des prestations, il s’est même fait applaudir sur la circulation, c’est dire...

De ce fait, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il soit mis en difficulté, ni interpellé de façon insurmontable. Je n’étais donc pas là pour la mise à mort de l’édile municipal, mais parce que je me rends dans pratiquement toutes les réunions locales de l’arrondissement.

A un moment donné, Delanoë s’emporte sur une question, et il assène une phrase magnifique : « Je ne suis pas un démagogue, tout de même ! ». Cette phrase, déjà drôle, dans l’absolu, venant de lui, prend toute sa saveur à la lumière du format de la réunion.

Une série de questions posées, un secrétaire note, le staff bosse sur la réponse pendant que la série de questions continue, et griffonne des éléments de réponse que le maire habillera avec sa faconde habituelle. Par contre : pas de réponse contradictoire !

Monsieur « Je ne suis pas un démagogue », le chantre de la démocratie participative, l’empereur de la liberté d’expression, permet qu’on lui pose des questions, répond parfois de façon erronée, aux dires des questionneurs, et leur interdit de répondre quand ceux-ci se lèvent pour protester, et leur assène des « Moi au moins je fais des comptes rendus de mandat » et des « Vous me regretterez un jour ! » pour les achever. Tu parles d’un démocrate !

Les socialistes me font décidément bien rire ! Ils se vantent à longueur de journée de la qualité de leur débat, un progrès pour la démocratie et j’en passe et des meilleures. Rappelons les règles du jeu.

  • Questions connues par avance

N’importe quel être humain doué d’un cerveau peut apprendre des fiches par cœur préparées par une armée de conseillers et de chargés d’études. Tu parles d’une spontanéité et d’une compétence !

  • Interdiction de se parler entre intervenants

Ou comment transformer le débat en monologue à trois !

  • Encadrement des débats en province

Donc, si je comprends bien, débattre c’est : sélectionner les questions avant d’y répondre, interdire de manifester sa désapprobation, minuter les applaudissements et placer les militants de façon à les museler...

Ah, Platon, Socrate, Montesquieu, Hugo ! Si de là où vous êtes, vous passez au siège du PS, vous prendrez des leçons de démocratie...


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (108 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Bill Bill 13 décembre 2006 12:44

    C’est en ce moment un triste penchant au PS, nunuche fait pareil. Dommage que votre article n’est pas été plus complet !

    Si Delanoé a pu se faire applaudir sur la circulation, alors là, chapeau bas Monsieur le Maire, vous communiquez hardiment !

    Mais il y a pire que le maire : le maire et sa coalition verte !

    Bill


    • Bill Bill 13 décembre 2006 14:06

      Oh l’affreuse faute ! AFFREUSE ! Comment ai-je pu !

      Qu’on veuille bien me pardonner pour celle-ci et aussi pour les autres, celles du passé, mais aussi, malheureusement, pour celles de l’avenir... !

      Bill


    • Emmanuel (---.---.15.194) 13 décembre 2006 13:16

      Bonjour,

      Je suis d’accord avec ce post ! Complétement. Il y a tromperie sur la marchandise, c’est évident.

      La démocratie partcicipative est un slogan, pas une orientation. Les « rencontres » pouvoir/administrés sont des ecueils.

      Mais peut on reprocher au Maire de Paris de changer le mode de gestion de cette ville, jusque là dirigée comme un fief par des seigneurs intouchables ? Peut on reprocher à Bertrand Delanoë d’essayer de convaincre du bien fondé de son action ? Peut on lui reprocher ses mauvaises intentions et ses calculs électoralistes ?

      Je ne le pense pas.

      Qu’il succombe à un excés de communication, ou à une mode passagère, sans doutes. Mais gardons nous de jetter l’opprobe sur ceux qui, comme lui, ne vendent pas leurs idées au premier electeur venu.

      Emmanuel.


      • seb59 (---.---.180.194) 13 décembre 2006 16:03

        Cet article decrit parfaitement le style « pensée unique » que l’on rencontre en ce moment dans la politique et les medias.

        On donne (gracieusement) au bon peuple quelques impressions de liberté, de démocratie, mais si celui ci se met à reflechir et à poser des questions, on met fin au debat avec des petites phrases, en faisant remarquer que l’on « n’a pas tous les elements », que « l’on ne rentrera pas dans ce debat ».

        Une habille manoeuvre politique pour ne pas avoir à rendre des comptes, symbole de la « politique à la francaise ».


        • parkway (---.---.18.161) 22 décembre 2006 15:19

          c’est exactement ce qui se passe avec la comadi et rebsamen à dijon !


        • Julien (---.---.78.247) 13 décembre 2006 18:00

          Oui, le « débat » au PS m’a consterné. Moi j’appelle ca une « présentation powerpoint ».


          • tof (---.---.204.162) 13 décembre 2006 22:40

            Pas étonnant, tout ça ... Mais bon d’avoir un témoignage... de plus, sur ce « Bon Monsieur Delanoé » (pour qui j’ai voté en 2001, plus contre les autres et leur système que POUR, mais en démocratie faut voter DONC choisir)

            Delanoe le Maire Powerpoint au caractère si souple, si empathique...(hum). Va finir comme Sevran, si personne lui rentre dans l’ego de temps à autre...


          • Fred (---.---.254.110) 13 décembre 2006 20:18

            « Questions connues par avance »

            et alors ? si vous souhaitez une érponse qui sorte de la langue de bois quel st le problème


            • Laurent Haddad Laurent Haddad 13 décembre 2006 22:21

              euh, je viens de relire quatre fois mon article , on a pas dû lire le même. A tout confondre, on entretient la confusion...


              • Laurent Haddad Laurent Haddad 13 décembre 2006 22:22

                Question préparée à l’avance = Pas de langue de bois ?

                On ne doit pas vivre dans le même pays...


                  • Laurent Haddad Laurent Haddad 13 décembre 2006 23:02

                    Décidement smiley

                    C’est dommage , relire encore une fois un article et ne pas le comprendre, je ne peux plus rien pour vous....


                    • Bléro (---.---.248.166) 13 décembre 2006 23:31

                      Mettons nous a la place de Delanoe... autorisons un débat libre et ouvert... que va t-il se passer... une ou deux personnes risquent de monopoliser le débat et d’essayer de contre-attaquer le maire sur tous les points... Regardez sur Agora... les gens font des articles, d’autres des commentaires... c’est écrit... réflechis souvent... il n’y a pas forcément pour autant de la langue de bois ? non ? Chacun exprime ses idées... parfois la passion transparait à travers les mots... mais les meilleurs commentaires sont souvent les plus construit. Dans un débat « oral » si une réunion (encore plus si cette réunion est politique entre personnes de divers bords) n’est pas un minimum encadré et dirigé alors elle déborderais et deviendrais rapidement une foire d’empoigne.

                      Ceci dit... c’est vrai je n’ais pas participé à ces réunions de quartier...

                      Quand à la circulation... je suis souvent en vélo... et effectivement j’applaudis des 2 mains. Toujours sur la circulation, dimanche allez vous baladez sur les bords de seines ou le long du canal Saint-Martin...vous verrez qu’une ville sans voiture est aussi extremement agréable.

                      (par contre j’ai lu un mauvais article sur les verts qui ont bloquer la construction de HLM dans le 16ieme... ca ca me plait pas du tout... mais voyez la je déborde...)

                      Sinon je constate effectivement dans votre article que vous l’aimez pas trop le Delanoe (il manque d’argument). Apparement c’est plus la forme que le fond qui vous ont choqué. Je sais pas moi... n’y allez plus smiley

                      Cordialement.


                      • Laurent Haddad Laurent Haddad 13 décembre 2006 23:37

                        Encore un qui sais pas lire

                        J’ai reconnu pas mal de qualités à Delanoë.

                        Et puis museler les gens pour eviter les débordements, c’est le contraire de la démocratie participative.

                        Enfin, concernant la circulation, on ne doit vraiment pas habiter la même ville...


                        • Bléro (---.---.248.166) 14 décembre 2006 08:33

                          Bon apparemment je ne sais pas lire... Vous reconnaissez pas mal de qualités a Delanoe... pas dans votre article... dans votre article, la seule relative qualité que vous lui reconnaissez est qu’il est « homme de dossiers, dossiers qu’il connaît parfaitement d’ailleurs ». Ce que j’ai compris moi de votre article est que les réunions « participatives » ne le sont pas. Ces réunions ne sont qu’un prétexte à Delanoe pour défendre ses dossiers. Bon... ben n’y allez plus.


                        • candidat 007 (---.---.122.128) 14 décembre 2006 01:42

                          Voici ce que déclare Larouturru, futur candidat à la présidentielle (! !) interview dans marianne2007.fr.

                          « Je fais partie de la Commission Economie du PS : nous n’avons pas eu une seule réunion dans les deux ans qui ont précédé la rédaction du projet ! Même chose sur l’Europe : je suis Délégué national Europe du PS. En 6 mois, pas une fois je n’ai rencontré François Hollande ou Pierre Moscovici pour en parler avec eux. »

                          Au P.S, c’est la DEMOCRATIE PARTICIPATIVE en action, a tel point que pour vous faire entendre ou pour être dans l’équipe, vous êtes obligé de menacer de vous présenter à la présidentielle. Imaginez le citoyen face à la démocratie participative de Ségolène. Ca change fort ???

                          la démocratie participative présentée par nos candidats à la présidentielle est un leurre pour éviter de répondre aux vraies questions institutionnelles, à la vraie crise de la démocratie représentative. (cumul des mandats, rôle du parlement et des contre-pouvoirs, référendum etc etc..).


                          • citoyen déçu et lésé (---.---.183.122) 14 décembre 2006 18:58

                            Delanoë est un communiquant, un publicitaire, un séducteur.

                            Il a surfé sur la demande de probité et de lessivage des Parisiens écoeurés par la mafia Chirac-Tiberi.

                            Il n’a rien changé pour autant sur le fond : pire, encore mieux masqué par l’investissement outrancier, les magouilleurs se sentent encore plus au chaud et libres d’opérer dans des pelotes de plus en plus complexes à dénouer pour le profane ou l’enquêteur zélé.

                            Les gaspillages, détournements et incompétences quand bien même subtils et élevés au rang de la haute voltige, sont patents dans les résultats (qualitatifs et non quantitatifs : l’abreuvement de statistiques positives invérifiables trahit le mauvais bilan à l’instar du chômage et autres thermomètres sensibles), pour ceux qui les vivent et les subissent au quotidien (les embouteillages sont l’arbre qui cache la forêt).

                            Le chaland électeur évolue, grâce à ce type de contribution municipalement incorrect. On va retrouver au niveau local se qui se trame au niveau national : un ras-le-bol général et un appel d’air pour de nouveaux prétendants incorruptibles et déterminés.

                            Le problème est que sachant ses jours comptés, la clique en place va dilapider tant que faire se peut le bien public et régaler les petits copains avant de se faire éjecter et brûler les archives.


                            • citoyen déçu et lésé (---.---.183.122) 14 décembre 2006 19:01

                              ... encore mieux masqué par l’investissement outrancier SUR LA FORME...


                            • Dragoncat Dragoncat 15 décembre 2006 17:23

                              @ l’auteur

                              Merci pour cet article en direct du « terrain ». C’est là qu’Agoravox prend tout son sens : quel rédaction nationale prendrait du temps pour parler d’un épiphénomène comme celui-ci. Epiphénomène pourtant révélateur de la qualité de travail des politiciens actuels... Suivant une dérive anglo-saxone, ils sont bien meilleurs communiquants que travailleurs. Hélas...


                              • (---.---.16.96) 16 décembre 2006 13:29

                                Helas mon bon dragoncat, un jour tu comprendras que leur travail c’est de communiquer. C’est pour ça que tu n’es pas un homme politique smiley


                              • T.B. T.B. 18 décembre 2006 09:47

                                Nous sommes tous et toutes des politiques. Pas la peine de savoir parler pour comprendre ...

                                Préférer aller acheter le même produit là où il est moins cher (pour la même distance de déplacement) est un acte politique. Les « politiques » ont détournés le sens du mot politique ( participer à la vie de la Cité ) en se l’accaparent pour eux seuls. Il s’agit là aussi d’un détournement de bien public. Voilà pourquoi, pour remedier à cette main mise décisionnelle je prône la démocratie directe (RIP ou RIC).

                                Savoir communiquer sous-tend qu’on s’adresse à des moutons (ce qui est, en partie, malheureusement vrai) .


                              • chantecler (---.---.146.254) 16 décembre 2006 17:33

                                Je n’ai pas l’intention de polémiquer sur B.Delanoe que je ne connais pas directement.Par contre,je peux témoigner d’une réunion PS à laquelle j’ai assisté il y a quelques années en grande banlieue à l’occasion de certaine élection....Plusieurs ateliers avaient été mis en place pour discuter différents thèmes.J’en avais choisi un qui traitait de laïcité....J’ai été stupéfait d’assister à une suite de monologues,parfois improvisés,parfois lus,souvent interminables,où il était interdit d’interrompre le locuteur,même si celui-ci semblait complétement débloquer.En fin d’aprés-midi,il y avait eu,comme prévu, une « synthèse »:chaque commission avait son « rapporteur »,et j’ai été trés surpris de découvrir que certaines interventions,ou parties intéressantes, avaient été occultées pour un rapport consensuel et assez convenu....Il ne s’agissait pas encore de « démocratie participative » mais je pense que le site DDA a longtemps été bidonné,avec beaucoup de mièvrerie,à tel point que je n’ai jamais eu envie d’y intervenir....Je ne sais pas comment cela fonctionne actuellement au niveau de SR, mais j’ai le pressentiment d’une mise en scène,qui s’est trouvée chamboulée lors de la vidéo sur les profs ou des digues ont été ouvertes ou rompues 48h...par ailleurs,j’ai l’impression,à partir de récentes réunions, qu’il y a un grand malaise actuellement, à la base, au PS, comme si les responsables et les élus poussaient à ce que la mayonnaise prenne.Il est cependant possible que mon analyse soit fausse (subjectivité). A vouloir éviter les questions dérangeantes,les réponses,et les problèmes de fond,ne sont abordés que les sujets d’organisation de campagne...Et c’est bien risqué....Cela dit,je ne pense pas qu’à l’UMP la démocratie soit plus vivante....


                                • (---.---.142.22) 16 décembre 2006 21:25

                                  Un article Agorox comme il en faudrait beaucoup plus ! Clair, court, simple, précis, concis, objectif...

                                  Les événements vont trop vite pour perdre son temps dans d’interminables sujets. La cyberculture a un style.

                                  Sur le sujet, une évidence qui ne trompe que les partisans !

                                  Et je leur dis : faite une majorité, pas les mijaurées. Ou rester dans le bac à sable du court préparatoire maternel...

                                  Les années Mitterrand, merci nous avons appris la leçon ! Delanoix sans moi ! Hollande-Ségo pas démago ? Et la tête à toto ? ce n’est pas le gros lot, c’est le grelot !


                                  • Le hérisson (---.---.121.162) 17 décembre 2006 17:51

                                    Il est possible que la méthode Delanoé ou Royal a besoin d’améliorations, certes. Mais elle a au moins le mérite d’exister et les socialistes ont le mérite d’y réfléchir, j’en suis témoin, même s’il y a des lacunes. Quand on pense à ce qui se passe à droite, il me semble qu’il n’y a pas photo ! Que ce soit au plan local ou national... Faut il également rappeler que sous le gouvernement Jospin, il a notamment été votée une loi sur la politique de la proximité, qui impose les conseils de quartier, la prise de parole de l’opposition dans les médias municipaux, etc...


                                    • chantecler (---.---.146.254) 17 décembre 2006 19:47

                                      @ Hérisson:je suis d’accord avec ton intervention.....D’autre part,c’est un autre sujet,mais je viens de suivre le débat à Riposte où S.Royal était conviée:une fois de plus c’est du foutage de gueule:des rafales de questions et de commentaires de la part de quatre invités, plus Moati qui fait toujours son numéro,on coupe la parole de l’invitée,prétextant le temps,d’autres sujets à « traiter », comme si l’enjeu, qui est tout de même la direction de ce pays pendant 5 ans, était moins important que les 10 mn de pub ou le programme infos,artistique de la soirée.Et pendant ce temps, on laisse paraît-il, des heures d’antenne complaisante à Sarko,sur d’autres chaînes,où on ne fait que lui servir la soupe...Vraiment comme tout ceci est écoeurant !Et stupide:il faudrait être aveugle pour ne pas constater les différences de traitement des candidats et l’on risque de pousser les électeurs à voter non sur des contenus mais sur des sentiments d’injustice médiatique....


                                    • T.B. T.B. 18 décembre 2006 09:59

                                      Si tu veux vraiment du changement et que tu es vraiment soucieux d’équité, tu décrêtes un date de départ communication x semaines avant le 1er tour.

                                      Et lorsque arrive le moment de la com, tu places tous les candidats avec un temps de parole égal (1 heure par jour à la même heure). Tous les candidats, les habitués de la 5ème république jusqu’aux tout nouveaux complètement inconnus : les petits candidats. Voire, presque par compassion pour ces derniers, un temps de parole plus long car le fond doit toujours être préféré à la forme.

                                      Questions posés par les citoyens et non par une quelconque instance représentative. (dans les grandes lignes)


                                    • parkway (---.---.18.161) 22 décembre 2006 15:26

                                      Le PS est moins pire que les autres !

                                      la belle consolation !

                                      Qu’est-ce qu’on est content !


                                    • Emile Red Emile Red 18 décembre 2006 14:03

                                      Que c’est amusant de voir ces parisiens se battre pour un maire plus ou moins apte.

                                      Mais là où en province on explose, particulièrement en zone rurale, c’est quand vous chialez contre vos embouteillages alors que vous avez le cul bordé de graisse et regorgez de moyen de transports, les provinciaux qui subissent aussi embouteillages et merdiers routiers se foutent de vos gueules quand on sait qu’ils n’ont que les yeux pour pleurer, leur bagnole pour circulez et le prix du gasole pour oublier les points perdu sur le permis parceque sans alternative.

                                      Messieurs, allez donc changer vos couches, et la merde qui y règne va vous rappeler que vous n’êtes pas seuls au monde...vous vous souviendrez lors de vos prochaines vacances, le pourquoi des sourires goguenards du reste des Français à votre passage...


                                      • Vilain petit canard Vilain petit canard 19 décembre 2006 15:07

                                        Ce qui est un peu inquiétant dans ton article, c’est que, quand Delanoé profère qu’il n’est pas un démagogue (tout de même !), on dirait une insulte dans sa bouche.

                                        De la part d’un politique, c’est curieux : le démagogue, c’est toujours l’Autre, le Méchant Politicien qui veut nous circonvenir, alors que celui qui villipendie le Démagogue, lui, il est du coup paré de toutes les vertus : vérité, franchise, et tout le barda.

                                        Démagogue, dans cette acception, c’est devenu synonyme de menteur, de baratineur. M. Delanoé n’a-t-il jamais fait une seule promesse qu’il n’ait pas tenue ? Son parti n’a-t-il jamais floué les électeurs ? C’est cet aspect « père-la-morale » (un peu facile, en plus) qui me choque un peu...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès