• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > L’académie de Nancy-Metz laissée pour compte

L’académie de Nancy-Metz laissée pour compte

Après l’annonce de la ministre française de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem, l’académie de Nancy-Metz sera une nouvelle fois la moins bien dotée de France avec seulement quatre créations de postes dans le primaire et 85 dans le secondaire à répartir entre les quatre départements lorrains en fonction des effectifs.

L’académie lorraine devrait cela dit perdre 1 864 élèves dans le premier degré en 2017 selon les projections. Si elle est en perte démographique, elle reste néanmoins l’une des plus pauvres de France par rapport aux critères sociaux. Comme chaque année les Lorrains n’obtiennent pas de Paris les créations de postes escomptées, ce qui a bien entendu des conséquences non négligeables pour les enfants dans nos écoles.

Malgré l’octroi de quelques miettes l’année dernière en ce qui concerne le primaire, il y a eu plus de quarante fermetures de classes rien qu’en Meurthe-et-Moselle. D’autres fermetures de classes sont encore redoutées à la rentrée 2017 et des regroupements d’établissements scolaires sont d’ores et déjà envisagés.

Rappelons qu’avec la suppression de 45 postes d’enseignants au total entre 2013 et 2017, l’académie de Nancy-Metz est la seule en France à rendre des postes sur cette période, alors qu’une baisse du nombre d’élèves est constatée un peu partout en France. D’importantes différences de traitement sont ainsi observées. En effet, alors que l’académie lorraine accuse une perte de 45 postes d’enseignants pour une diminution totale de 4 323 élèves dans le premier et le second degré, l’académie de Besançon bénéficie quant à elle de 152 postes supplémentaires alors même qu’elle enregistre une baisse de 3 096 élèves.


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • La Baudruche négrière patronale verdie Victor 29 décembre 2016 16:03

    Il y a 2 fois moins de robots dans l’industrie en ex-France qu’en ex-Allemagne et 3 fois moins que dans la tjrs vraie Corée où au vrai Japon (pas d’immigration) ;

    (en proportion mais sf automobile où la différence n’est que de l’ordre de 10-15%)
     
    Aussi il est inutile de former les cargaisons de la traite négrière à des métiers d’ingénieurs, notre compétitivité sera basée sur le migrant ignare moins cher que le robot. (de tte façon un emploi industriel qualifié demande 300-500k€ d’investissement qu’on a pas, nous on fait des mosquées et du béton de ghettos pondeurs à la place)
     
     
    La traite des robots en direct par la masturbation égotique capitaliste des ONG à Soros :
     
    https://www.youtube.com/watch?v=Bb2DJVpJiHM


    • Shawford Shawford 29 décembre 2016 16:13

      @Victor

      Taratata, Albator de Pâques aux Antilles. Ce que tu mets en lien, c’est justement le job d’IA qui permettent de tracer des négriers tout ce qu’il y a de plus HUMAINS !

      Ton Nono le petit robot, prêt à te mettre un gros coup de Dolorean si t’insiste !


    • njama njama 29 décembre 2016 17:16

      Les créations et suppressions de postes d’enseignants dépendent des effectifs des écoles, et non pas d’effectifs départementaux. Toutes les académies fonctionnent sur les même critères.
      Si par exemple une école 8 classes (3 maternelles, CP, CE1, CE2, CM1, CM2) enregistre une baisse d’effectifs la faisant passer en dessous d’un certain seuil, il y aura suppression d’un poste d’enseignant, et l’école devra créer un cours double quelque part ... les effectifs étant désormais répartis sur 7 classes.

      Calcul seuil de fermeture/blocage/ouverture 

      En école élémentaire :
      Elèves/nombre d’enseignants –1
      Si total = 26  : BLOCAGE
      Si total < 26  : FERMETURE
      Seuil d’ouverture : Nombre de classes x 27
      Seuil de blocage : (nombre de classe – 1) x 26
      Seuil de fermeture : [(Nombre de classe – 1 )x26] -

      En école maternelle :
      Si total (+ de 3 ans) = 28  : BLOCAGE
      Si total < 28  : FERMETURE
      http://sections.se-unsa.org/31/IMG/pdf/seuils_effectifs.pdf

       


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 décembre 2016 20:35

        Pourquoi l’éducation nationale n’a-t-elle pas té concerne par la réforme territoriale ?


        Entre nouveaux cantons, com de com, et pays, on a déjà trois types de territoires de tailles semblables mais qui ne se superposent pas

        les académies représentent une autre curiosité puisque les nouvelles régions comprtent plusieurs académies dont certaines peuvent concerner deux régions

        le mille feuilles administratif est non seulement trop épais, mais en plus, les couches débordent



        • zygzornifle zygzornifle 30 décembre 2016 12:01

          faut qu’ils déménagent rue solférino , la il y aura des postes créés, du caviar a la cantine et des robinets a Champagne aux lavabos ....


          • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 30 décembre 2016 12:26

            Il appartient aux parents et enseignants de créer de vraies écoles libres et laisser le mammouth Education Nationale agoniser.


            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 31 décembre 2016 09:24

              @Axel de Saint Mauxe

              ben voyons !
              à condition que les écoles « libres » soient subventionnées, non ?

              les « missions de service public » sont une bonne astuce pour s’enrichir avec l’argent de l’état !

            • Axel de Saint Mauxe Axel de Saint Mauxe 31 décembre 2016 11:02

              L’argent de l’état c’est notre argent qu’il nous prend !


              Que l’état crée un chèque éducation que les parents puissent utiliser dans les écoles de leur choix et ne pas subir l’incomptence de l’éducation ntaionale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès