Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > L’Auvergne attire les investisseurs

L’Auvergne attire les investisseurs

Un mois à peine après avoir annoncé qu’elle installait une de ses antennes à Cusset (Allier), la société lyonnaise de services en ingénierie informatique Percall a choisi la ville d’Aurillac (Cantal) pour implanter son nouveau centre de medium_percall.jpgsupport technique. Douze emplois seraient créés d’ici septembre, trente emplois dans les deux ans. Car je suis de ceux qui pensent que le Massif Central de manière générale devrait davantage chercher des synergies avec le bassin d’emploi lyonnais que de se rapprocher de la facade atlantique, j’ai fait mon plus beau sourire pour que Roland Mor, P-DG Percall, réponde à mes questions.


Ouzou : Pourquoi Aurillac ?
Roland Mor :
Nous avons été approchés par un cabinet chargé de la prospection pour le Cantal (Magellan Conseil) qui nous a présenté Cantal Expansion, le comité d’expansion économique. Ce qui nous a attiré ? Une offre complète d’accompagnement comprenant une infrastructure disponible et complément équipée, la prise en charge du recrutement et de la formation des personnels techiques (le maître d’oeuvre est le Greta des Monts du Cantal), le soutien de la région pour la mise en place des aides à l’emploi. Et surtout nous avons trouvé une véritable équipe, plurisciplinaire représentant les collectivités, les services de l’emploi, les organismes de formation.

Ouzou : Facile ou difficile de recruter en Auvergne ?
Roland Mor :
Finalement plutôt facile. Heureuse surprise. Le Greta a organisé la prospection et l’organisation des entretiens. Nous avons eu 60 réponses dans un délai de 10 jours. Nous avons fait passé une trentaine d’entretiens et finalement sélectionné les 12 personnes pour intégrer la formation. Un bonne moitié étaient basée à Aurillac ou dans la proché région, mais beauoup ont postulé en provenance d’autres régions. Les Cantaliens ’expatriés’, on me l’avait dit, sont à l’affût des opportunités leur permettant de revenir chez eux. On les comprend, c’est un pays attachant.

Ouzou : Quelles sont selon vous les points forts et faiblesses pour votre activité ?
Roland Mor :
Côté points forts, je dirai un personnel sérieux et fidèle, une motivation et un engagement de tous les acteurs de la vie économique et enfin un excellent travail des centres de formation. Parmi les faiblesses, je dirai l’accessibilité du territoire (heureusement nous sommes dans les télé-services ...) et le manque d’immobilier clé en main dédié aux activités tertiaire, mais je crois que le Département y travaille ...


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès