• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > L’eau des mines bientôt thermale à Freyming-Merlebach (...)

L’eau des mines bientôt thermale à Freyming-Merlebach ?

La ville de Freyming-Merlebach, située en Moselle-Est, pourrait accueillir le second hôpital thermal de France en captant les eaux d’exhaure du puits Vouters. C’est en tout cas l’idée d’un groupe de réflexion constitué au sein du syndicat FO (Force Ouvrière).

Ce projet de nouvelle structure thermale en Lorraine puiserait ses eaux dans la même couche géologique, à savoir celle du Trias inférieur, que celles d’Amnéville-les-Thermes et de Nancy. Mais à la différence de ces deux stations, le principe serait ici appliqué en milieu hospitalier, afin que les bienfaits de ces eaux bénéficient à des personnes qui ne sont pas autonomes, handicapées, ayant des déficiences sensorielles ou encore souffrant de maladies métaboliques graves et qui ne peuvent donc pas se rendre en cure classique. Il n’existe à l’heure actuelle qu’un seul hôpital thermal en France à Dax. Freyming-Merlebach pourrait prochainement devenir le second et attirer des patients de tout le Nord de la Loire. L’établissement lorrain dispose déjà de compétences et de structures en hydro et en balnéothérapie. Le projet thermal Est-mosellan se base pour le moment sur des cures en rhumatologie, mais pourrait également proposer comme à Dax des traitements et des soins en phlébologie selon les vertus des eaux minières.

Chargées principalement en fer et en souffre, et même en sel, les eaux d’exhaure du puits Vouters sont désormais traitées dans une station ultramoderne, avant d’être rejetées dans la Merle. D’une profondeur de 1 327 mètres, le puits Vouters est le plus profond de France. Il a été percé plus bas que les galeries de mines. Les eaux qu’il renferme sont naturellement chaudes. Elles ressortent des entrailles de la Terre à une température de 50°C, contre 41°C à Amnéville-les-Thermes et 37°C à Nancy. A tel point que dans son projet « Minewater », lancé en 2008, le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) avait étudié le potentiel géothermique de ces eaux qui pourraient dès lors aussi bien alimenter l’établissement thermal que chauffer l’hôpital de Freyming-Merlebach.

A noter enfin que le puits Vouters est déjà relié à la station de traitement des eaux située à deux kilomètres. Deux autres kilomètres de conduites devraient alors être construits entre cette dernière et l’hôpital de Freyming-Merlebach pour concrétiser le projet, soit une conduite pour amener l’eau minière dans la structure et une autre pour renvoyer l’eau utilisée à la station.


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • alain_àààé 20 mars 14:11

    excellent article et je m en réjouis pour cette partie de lorraine qui va pouvoir se développé et embaucher du personnel chomeurs ou pas ?bravo a vous le groupe BLE lorraine

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès