Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > L’odyssée d’Yves Coppens

L’odyssée d’Yves Coppens

France 5 prépare un numéro de l’émission « Empreinte » qui sera consacré à Yves Coppens. Le tournage se déroule à Vannes où le paléoanthropologue est non seulement né, mais où il conserve des attaches. Le matin même du tournage, il était parmi les enfants de Grand-Champ, commune située au nord-ouest de Vannes, pour inaugurer une école qui porte son nom.

Yves Coppens, le chercheur très médiatique amateur de vulgarisation scientifique, remet actuellement en cause l’un des aspects de la théorie néo-darwinienne, le hasard, affirmant qu’il "fait trop bien les choses pour être crédible."

L’origine de l’homme :

L’homme Yves Coppens est originaire de Vannes. Il est de sang breton par sa mère et flamand par son père. Il a vécu dans le Morbihan jusqu’à l’âge de 7 ans et il y est revenu à l’adolescence. Ses études, il les a commencées à Rennes. Quelle meilleure chance que la proximité des mégalithes pour un amateur de préhistoire ? Interviewé par Lexnews en février 2007, il confie : "J’ai en effet pensé que la rencontre fréquente de grosses pierres, que ce soit des menhirs, des dolmens ou des alignements comme cela arrive souvent dans les paysages bretons notamment du Morbihan où j’ai beaucoup circulé, a joué sur cette attirance. Comme mes parents ont bien voulu admettre que cette attirance était intéressante en soi et devait être entretenue, j’ai été tout de suite très déterminé et cette détermination n’a d’ailleurs pas changé !"

Il y a quelques année, Yves Coppens avait invité la presse au Collège de France pour un colloque autour du thème "L’origine de l’homme" qu’il avait intitulé "Réalité, mythes et mode" pour souligner que les journalistes écrivent les mythes et que les chercheurs sont à la mode à notre époque. Yves Coppens est le coauteur de l’étude Les Origines de l’homme : réalité, mythe, mode (ouvrage collectif), 2001 extrait ici.

Le sacre de l’homme :

Le sacre d’Yves Coppens est arrivé bien avant qu’il ne soit le sujet d’un épisode en préparation de la prestigieuse série Empreintes consacrée à des grandes personnalités actuelles. Son art de la vulgarisation l’a fait connaître du grand public et a conduit à la réalisation de fictions sur l’histoire de l’humanité. En 2002, France 3 produit, sous son contrôle, un documentaire-fiction, L’Odyssée de l’espèce, qui rencontre un grand succès en France et à l’étranger. En 2004, paraît Homo sapiens toujours pour France 3. Enfin, en 2007, c’est Le Sacre de l’homme !

De Lucy à East Side Story :

En 1974, c’est la découverte d’Australopithecus afarensis, qu’il nommera Lucy en référence à la chanson des Beatles Lucy in the Sky with Diamonds que ses co-découvreurs écoutaient. Et c’est en 1981 qu’il propose une explication environnementale de la séparation Hominidae Panidae dans sa théorie de "l’East Side Story". Dans son entretien à Lexnews, l’anthropologue explique pourquoi il a récemment abandonné cette théorie de "l’East Side Story". Au départ, il y avait "l’idée que l’origine de l’homme était tropicale, ce qui est toujours vrai, et qu’elle était largement afro-asiatique, donc répartie sur les tropiques à la fois de l’Asie et de l’Afrique et avec l’idée que les premiers préhumains avaient autour de 15 millions d’années." A l’issue d’un colloque très discuté, les chercheurs arrivent à un "compromis préhistorique", selon lequel si les hominidés étaient bien nés en Afrique, ils s’étaient séparés des grands singes africains et l’histoire asiatique avec les Ramapithèques, les Sivapithèques et orangs-outangs était une autre histoire qui ne nous concernait pas d’une certaine manière. "Avec la découverte de préhumains, anciens et même les plus anciens au centre de l’Afrique, la division Est/Ouest ne pouvait plus convenir à elle seule et c’est en effet pour ses raisons que j’ai abandonné cette idée".

Aujourd’hui, Yves Coppens est présent dans de nombreuses instances nationales et internationales gérant les disciplines de sa compétence. Il dirige un laboratoire associé au CNRS. Il est membre de nombreuses académies, mais ses attaches restent à Vannes, en Bretagne.

"La loi de l’évolution est la plus importante de toutes les lois du monde parce qu’elle a présidé à notre naissance, qu’elle a régi notre passé, et dans une large mesure, elle contrôle notre avenir." (Yves Coppens - Extrait de la revue Le Monde de l’éducation - juillet-août 2001)


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 16:39

    Deux courts extraits d’entretien avec Yves Coppens sur Lexnews de février 2007 :

    LEXNEWS : « souhaitez-vous vous exprimer sur ces mouvements idéologiques qui remettent en cause le darwinisme ? »

    Yves COPPENS : « Le créationnisme est une croyance, une foi et il n’y a pas de débat possible entre la science qui est le doute par excellence, l’humilité et la mise à l’épreuve critique des interprétations de ses données et le créationnisme qui impose une vue. Nous n’avons ainsi aucune discussion possible.

    LEXNEWS : « Le rôle de la génétique semble en effet essentiel dans votre discipline aujourd’hui. On vient en effet de comparer le patrimoine génétique d’Homo sapiens et de Neandertal »

    Yves COPPENS : « Oui, nous progressons en effet beaucoup dans ce domaine. Les premières études d’ADN de Cro-Magnon doivent remonter à une petite vingtaine d’années. Celles de l’ADN de Neandertal datent de 1997. Cela a été fait en Allemagne et on a retrouvé des brins d’ADN, puisque l’ADN est fragile. Nous n’avons jamais la double hélice au complet. Nous avons cependant suffisamment de brins pour avoir assez de paires de base et pouvoir les comparer. Cela a été bien sûr très précieux dans la comparaison que vous évoquiez entre Neandertal et Homo sapiens. Pour le moment, nous sommes un peu handicapés pour la suite : nous sommes passés des hommes modernes, les Cro-Magnon de 20 000 ans à Neandertal de 50 à 100 000 ans, mais pour les formes les plus anciennes nous avons beaucoup de mal à retrouver ces brins d’ADN qui sont la plupart du temps détruits.

    Interview complète : http://lexnews.free.fr/sciences.htm

     


    • argwella BZH 28 janvier 2008 17:31

      oui , je sais aussi , ou se niche ou bien se terre un des sites ignoré , mais pas de tous , ou l’on peut voir , aux soltices , de superbes couchers de soleil ,pile-poil au miliieu d’une grande baie ( non vitrée ) mais pour combien de temps ? Lucy in the Sky of Damonds , lisez les initiales .... LSD et , en ce qui concerne le grroupe antinomique des scarabées , écoutez donc Brown-sugar des pierres roulantes.....au besoin , apprenez la langue de j’expire ( Shakespeare ), ? 


    • morice morice 28 janvier 2008 17:07

      Marrant, Yves coppens est un gars très ouvert, ne repoussant aucune théorie ou idée, mais allant la vérifier lui-même avant tout. Dans les années 70, il était même allé sur place voir un gars qui aux Etats-Unis déclarait avoir dans son frigo une sorte de Yéti, phénomène de cirque comme on en a toujours eu là-bas. Il en était revenu avec la conviction que c’était bien un faux. D’autres n’y seraient même pas allés, et auraient refuté sans avoir les bons arguments. Un documentaire à suivre donc et merçi à l’auteur de nous le signaler. Médiatique ne veut pas dire nécessairement pas pédagogique. L’homme est plus que respectable dans sa démarche, au contraire même, car il attise sa curiosité et donc celle des autres.


      • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 18:03

        Salut Morice,

        c’est aussi l’occasion d’attirer l’attention des lecteurs sur cette émission, "Empreintes" sur France 5, qui est excellente.

        Coppens ne s’intéresse qu’aux hominidés ; il ne se serait pas déplacé pour le monstre du Loch Ness !


      • COLRE COLRE 28 janvier 2008 17:21

        "remet actuellement en cause l’un des aspects de la théorie néo-darwinienne, le hasard, affirmant qu’il "fait trop bien les choses pour être crédible."



        -  Allons bon, @La Taverne ! où est-ce que vous êtes allés cherché cela ? c’est koi le contexte ? en plus comme introduction ? à un article qui ne parle pas du tout de ce sujet ? Vous voulez créer la polémique et faire du chiffre comme not’ bon président, ô notre guide suprême bien aimé, l’exige ?


        • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 18:09

          COLRE : ce sont là des débats qui se déroulent régulièrement sur Agoravox. La mise dans la balance de propos de savants reconnus est un bonne piqûre de rappel pour les intervenants qui soutiennent des thèses douteuses.

          Mais votre remarque est paradoxale Si je voulais faire beaucoup d’audience, j’écrirais de articles "people" sur Sarkozy, Bruni, Attali où je crierais au scandale. Tandis qu’avec la commune de Plozévet ou Giordano Bruno, il est plus difficile d’intéresser. Mais c’est ça le défi. Cela dit l’intérêt de publier des articles, c’est qu’ils soient lus par un assez grand nombre.


        • COLRE COLRE 28 janvier 2008 18:33

          ? ??? @Taverne, je ne comprends pas ?? La mise dans la balance de propos de savants reconnus est un bonne piqûre de rappel pour les intervenants qui soutiennent des thèses douteuses. : mais c’est justement ce que je vous dis. A quoi bon aller chercher Coppens, une phrase sortie de son contexte, car je le connais bien, et je le sais totalement darwiniste (comme tous les scientifiques, d’ailleurs !) ? Ou alors, pesez vos mots, car vous laissez entendre que ce grand scientifique finalement soutient des thèses douteuses.


        • COLRE COLRE 28 janvier 2008 18:40

          ah, au fait, j’oubliais, je trouvais qu’annoncer d’entrée de jeu le « doute » de Coppens sur le darwinisme c’était vouloir faire du chiffre, et vous trouvez ça paradoxal ? mais non, y a pas que Cecilia et la Soc Gale qui font de l’audience, et vous le savez très bien, gros naïf ! l’anti-darwinisme, c’est ce qui marche le mieux comme sujet ou comme titre : demandez à masuyer ou Marsu...

          Sinon, bravo, bien sûr de parler de Coppens, mais si vous n’attendez aucune réaction un tant soit peu discuteuse sur Av, faut le dire...


        • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 19:03

          Sauf que j’ai écrit qu’il "remet actuellement en cause l’un des aspects de la théorie néo-darwinienne" et que je l’ai cité. Donc votre tentative de procès en sorcellerie ne prend pas.

           


        • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 18:13

          Yves Coppens a coécrit avec Joël de Rosnay (et Hubert Reeves, Dominique Simonnet) "La plus belle histoire du monde". Mais est-ce utile de le préciser. Sur Agoravox, tout le monde connaît Joël de Rosnay...

           


          • morice morice 28 janvier 2008 18:26

            Merci La Taverne de nous faire marcher régulièrement notre cervelle. Visiblement, ça ne plaît pas à tous. Et en ce moment, ils ont remontés il semble.


            • La Taverne des Poètes 28 janvier 2008 19:01

              Morice, quand on descend très bas, on ne peut que remonter...


            • Antenor Antenor 28 janvier 2008 20:31

              D’après Pascal Picq ( je ne saurais trop vous recommander d’assister à ses conférences), Yves Coppens a autant soutenu dans leur démarche, les équipes scientifiques qui cherchaient à démonter sa théorie de l’East Side Story que celles qui cherchaient à la renforcer. Un bel exemple dont certains feraient bien de s’inspirer dans leur domaine.

              C’est une bonne chose que ce terme de <<néo-darwinisme >> soit remis en cause. Soit on est d’accord avec Darwin, soit on ne l’est pas. Toujours d’après Pasal Picq, Darwin était tellement en avance sur son temps, qu’il se peut qu’on n’ait pas encore bien saisi tout ce que sa théorie de l’évolution implique.


              • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 28 janvier 2008 21:35

                Excellente série audiovisiuelle portant sur quelques grands esprits de notre temps : Albert Jacquard, Michel Serres, Robert Badinter...

                Voilà de la télévision qui transcende l’âme et vivifie l’esprit !


                • Dudule 29 janvier 2008 00:19

                  Je ne voudrais pas jouer les rabats joie, mais Coppens souffre d’une réputation calamiteuse chez les tâcherons de la recherche.... Un peu "à la Allègre", adulé par la presse et le grand public, et considéré comme une personne peu recommandable est très incompétante par ses paires moins médiatisés (il semble que ce soit en train de changer pour Allègre, qui commence à être considérer pour ce qu’il est par à peu près tout le monde...).

                  Donc, Coppens suivrait plusieurs dizaines de thésard à la fois, s’approprierait sans vergogne les résultats de ses esclaves modernes que sont ses doctorants et post-doctorants, etc... Bref, un mandarin classique comme il y en a des tas d’autres.

                  Enfin, c’est l’opinion que j’ai entendue de la bouche d’un post-doc aigri... Elle vaut ce qu’elle vaut : on ne peut pas avoir que des amis, et l’homme a l’air très sympathique, contrairement à Allègre auquel je l’ai peut-être injustement comparé. De plus c’est un orateur et un "vulgarisateur" passionnant.


                  • kervennic kervennic 2 février 2014 16:19

                    Y a un truc que je ne comprends pas. Partout on nous rabbache que ce type a trouve « Lucie ». Mai si je lis le wikipedia anglophone, nul trace de la decouverte par Coppens, il n’etait pas dans la coin ce jour la et c’est la partie anglophone qui a eu l’oeil et a fait seul la decouverte (passe inapercu aux autres membres de l’equipe).
                    Ca n’est donc pas parce qu’il est l’une des personnes ayant son nom sur le projet (parmis un paquet d’autre) qu’il faut lui attribuer une decourverte qu’il n’a jamais faite mais dont il a su tirer un enorme profit mediatique et academique (en France, ailleurs c’est l’equipe americaine qui esta juste titre credite de cette decouverte).
                    C’est donc un simple opportuniste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès