Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > L’ostréiculture du bassin d’Arcachon à nouveau en danger (...)

L’ostréiculture du bassin d’Arcachon à nouveau en danger ?

Les ostréiculteurs du bassin d’Arcachon confrontés à une nouvelle crise ?

Après l’interdiction de la vente d’huîtres du bassin en mai, à la suite de la présence d’algues toxiques, un nouveau danger tout aussi sérieux pointe son nez. En effet le comptage des huîtres, qui va s’opérer ces jours-ci, devrait confirmer les premières observations qui indiquent un captage très faible. La ponte des huîtres a lieu de juin à septembre, et après une vie larvaire d’environ 21 jours, la larve se fixe sur un support (des tuiles passées à la chaux sur le bassin d’Arcachon) pour créer sa coquille. Les premières observations sur les tuiles, dans les parcs du bassin d’Arcachon, font état d’un grave déficit de capture. D’habitude, une tuile contient plusieurs centaines de petites huîtres, or on n’en compte maintenant que quelques dizaines.
Conséquence du réchauffement de la planète, de la prolifération de bateaux, d’un tourisme mal maîtrisé (voir ici) ?
En tous cas, c’est une tuile de plus pour les ostréiculteurs, après la crise des algues. Précisons que, cette fois-ci, la qualité n’est nullement en cause, mais c’est la quantité d’huîtres disponibles à terme sur le marché qui inquiète.
Devra-t-on se passer de ce bonheur ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès