Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > La députée-maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud quitte le (...)

La députée-maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud quitte le CES

Joëlle Ceccaldi-Raynaud quitte ses fonctions de membre du Conseil économique et social. La décision a été annoncée lors du conseil des ministres du 20 juillet.

La maire de Puteaux et suppléante de Nicolas Sarkozy à l’Assemblée avait été nommée au CES au début de l’année, après avoir rendu son siège de député au président de l’UMP. Elle en avait hérité en juillet 2002 lorsque Nicolas Sarkozy était entré au gouvernement comme ministre de l’Intérieur.

Furieuse de n’avoir pas figuré sur la liste de l’UMP aux élections sénatoriales des Hauts-de-Seine en septembre 2004, Joëlle Ceccaldi avait refusé pendant plusieurs semaines de démissionner de son poste de députée, empèchant Nicolas Sarkozy de revenir à l’Assemblée. « Sarkozy même pas maître chez lui », avait titré le Canard Enchaîné ! Dans les derniers jours de décembre, la maire de Puteaux avait finalement cédé et une élection législative partielle a été organisée en mars dernier. Pas rancunier, Nicolas Sarkozy avait de nouveau choisi Joëlle Ceccaldi comme suppléante, lui obtenant par ailleurs une place au Conseil économique et social. La Presse avait alors parlé de « lot de consolation ».

Quand Nicolas Sarkozy est redevenu ministre de l’intérieur dans le gouvernement Villepin, Joëlle Ceccaldi a repris sa place de députée. Comme elle ne pouvait pas sièger à la fois à l’Assemblée et au CES, elle a donc démissionné du Conseil économique.

Vous avez tout suivi ???


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès