Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > La guerre civile ou la guerre de libération ? / Mayotte & France en (...)

La guerre civile ou la guerre de libération ? / Mayotte & France en Danger

Ce matin, nombre de barrages sauvages sur l’île ! Les « jeunes », sinon les voyous... mais quand le pays en fait encore moins ici qu’en métropole contre le chômage, force est d’accepter que la situation délétère ne peut que générer de l’incivilité, des troubles, des violences, du sang. Ainsi une délinquance criminelle vient aussitôt parasiter un mouvement de protestation syndicale exprimant clairement que depuis les semaines de contestation contre la vie chère en octobre-novembre 2011, rien n’a changé.
La situation est d’autant plus grave que le département (en titre et pas dans les faits...), tenu d’honorer immédiatement ses devoirs (impôts exagérés par exemple vu que l'assiette ne touche que les contribuables enregistrés) devrait accepter que les droits ne se trouvent pas à s’appliquer entièrement avant 2025 (plan PS !) voire 2037 (promesses UMP !) !!! (Dehors le PSUMP !). 

Après l’alarme lancée par l’ancien député n’hésitant pas à parler de « GUERRE CIVILE », (mais notre pays et ses « institutionnels » sont plus prompts à jeter la pierre sur les lanceurs d’alerte en niant le détraquement dénoncé parce qu’ils en sont, tout simplement, largement coupables), un élu de Mamoudzou embraye en parlant de « GUERRE DE LIBERATION » ! (il est à l’antenne de Kwezi, ce matin...) 

Et quand l’État, par la bouche d’un de ses servants (déplacé d’office à l’Outre-Mer pour avoir critiqué en 2014 !), même s’il ne fait que semblant de dire tout ce qu’il ne faudrait pas dire ( « Tout ce qu’il ne faut pas dire ! » 2016, le titre de son livre) sort par force de son silence "institutionnalisé", nous ne pouvons que mieux considérer les menaces potentielles, seraient-elles plus qu’inquiétantes ! 

http://la1ere.francetvinfo.fr/mayotte/emissions/jt-du-soir-en-francais&nbsp ;

Dans l'esprit, pas à la lettre ; pour cela écouter les minutes 9‘50 à 11‘50.
Le général Bertrand Soubelet du commandement de gendarmerie outre-mer : « Les moyens que nous avons à Mayotte sont à peine suffisants pour faire face aux problèmes de la délinquance à Mayotte, aux pbs de sécurité.../... Mayotte est soumise à une immigration extrêmement importante dont les contre-coups se font sentir jusqu’à la Réunion.../... une mission.../... rapport accablant : Mayotte situation extrêmement difficile, les moyens sont à peine suffisants kwassas quotidiens et quand le travail administratif se fait, le travail sur le terrain ne se fait pas.../... tout ce qu’il ne faut pas dire... »


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • ouam2 (---.---.41.186) 11 avril 17:50

    Bonjour l’auteur,

    Déja merci pour ton info que je ne connaissait pas (pourtant je fait l’effort de m’informer).

    Rien d’etonnant, toujours a vouloir nier l’identitée, leurs cultures ancéstrales.

    En arrivant en « colons » en disant affrontément :

    « Coucou c’est nous que v’la, on détiens la vérité, vous allez faire comme on vous dit ! »

     

    Ah si une petite remarque sur l’article sur cette phrase, cf :

    «  : « Les moyens que nous avons à Mayotte sont à peine suffisants pour faire face aux problèmes de la délinquance à Mayotte, aux pbs de sécurité... »

    Forcément, ca n’est pas possible, ils vont se révolter comme les autres l’on déjà fait avant.

    Qu’on les laisse vivre leur vie, gérer leur pays comme bon il le semble, n’est que sagesse.

     

    Il n’y à qu’une solution possible : Partir et rendre à ce peuple son enière légitimité et indépendance.

     

    L’algérie, l’Indo-chine, etc... ca n’a pas suffit pas comme expérience ?... non ?


    • mmbbb 11 avril 21:59

      @ouam2 C’est Sarko sous son mandat qui a donner le statut de departement a Mayotte Ce departement, est assailli par les clandestins Il est evident que l’insularite fait resurgir avec violence cette probematique Ne nous traiter pas de neo colon, il n’y pas eu de referendum , les francais etaient largement opposes a cette decision de ce pietre Sarko Mois le premier Si vous voulez mon opinion profonde j’envie ces pays qui n ont pas de passe colonial et qui n’ont pas a recevoir a la face ces sempiternelles opprobres Ces pays n ont qu a gerer leur avenir ( Suisse Norvege ... ) 


    • placide21 11 avril 22:04

      @ouam2
      Oui , débarrassons nous de ces gouffres financiers et leurs montagnes de problèmes et laissons les libres, comme les Malgaches.


    • sampiero sampiero 11 avril 22:20

      @placide21


      C’est ça débarrassons nous......comme si quelqu’un avait appelé la France à conquérir ces îles, la plupart du temps par la force, uniquement pour le bien de leurs habitants !! Ça coûte ou sa rapporte ? 

      C’est pas toi qui va t’en débarrasser, mais un jour, comme dans toutes les colonies du monde , le colonisateur est appelé à s’en aller.  Aucun pays n’a jamais pu garder éternellement une colonie, même les plus puissants, Aucun ! 

      En général les peuples un jour ou l’autre appliquent le principe d’autodétermination à disposer d’eux même, à condition bien entendu que ne votent pas les colons qui souvent deviennent plus nombreux que les autochtones, par le biais de la colonisation de peuplement, chère à Napoléon et qui a fait bien des émules.

    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 12 avril 04:52

      @sampiero Ce qui tendrait à démontrer que l’identitaire prend, à long terme, le pas sur le multiculturalisme lorsqu’il n’y a pas assimilation... ???


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 12 avril 10:32

      @mmbbb
      Sarko n’a rien donné : c’est seulement qu’il était président au moment où la demande de départementalisation mahoraise aboutissait après qu’ils l’eurent demandée dès 1948 puis réclamée à partir du moment où les autres iles comoriennes demandaient l’indépendance (déc 1974).
      Quant à parler de référendum, ce n’est pas constitutionnellement et heureusement possible ! Que se passerait-il à propos des Bretons, des Corses, des Alsaciens ou des Occitans ?
      J’ai beaucoup aimé par contre et je partage votre réflexion sur la Suisse et la Norvège. 


    • titi 13 avril 06:27

      @sampiero

      « En général les peuples un jour ou l’autre appliquent le principe d’autodétermination à disposer d’eux même »

      C’est faux.

      Le Royaume Uni a très bien su se débarrasser de ses colonies
      La France a très bien su se débarrasser de ses colonies subsahariennes.

      En l’espèce Mayotte, n’est pas et ne sera jamais la France.
      Il est temps que ce pays prenne son indépendance.
      Commes les iles des Caraïbes.


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 13 avril 13:06

      @titi
      et pourquoi pas la Corse, les Basques et la Bretagne ???


    • titi 13 avril 13:59

      @Jean-François Dedieu

      en effet pourquoi pas.


    • titi 13 avril 14:00

      Même si ce ne sont pas des colonies.


    • Ouam 12 avril 00:47

      @mmbbb 11 avril 21:59

      Oui tu n’a pas tord, et en parlant de référundum, de toute manière ici (en Fr) avec ou sans on se torche carrément avec notre avis (les 55% de non) .

       

      Alors qu’un tel sujet dans un pays avec un « soupcon » de démocratie(*) devrait demander aux DEUX parties cad celle qui compose la France (et ses territoires) ET aussi à l’autre pays/ile qui souhaite rentrer (en acceptant TOUTES les contraintes liées), si les deux sont completement d’accord.

       

      Ce qui n’est évidemment pas le cas, pour celui connaissant un peu le régime d’exeption sur place.

      Tout cela ne profite qu’a une toute petite partie (comme d’ab) pour l’octroi de mer

      (si le nom est bon pas sur ? enfin bref l’acces aux mers autour des cotes pour expliquer à quoi je me réfère !)

       

      (*) Nous ne somes pas nous en démocratie mais dans le statut de « République représentative NON révocable », avec un dieu élu tous les 5 Ans qui peut nous déclencher un hiver nucleaire à son bon gré, et un système parlementaire ne fonctionnant même pas « a la proportionnelle »

      Et dire que parfois j’entends mes compatriotes se moquer d’autres pays pas très démocratiques :(

       

      @sampiero :

      Ca rapporte uniquement à quelques privilégiés, et ca coute bcp à TOUS ce genre d’histoires !

      Tu peut meme dire depuis l’empire Romain si tu veut meme remonter un peu plus encore  smiley

      Dieu que la liste de la leçon est longue.... et certains politiques sourds & aveugles !


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 12 avril 10:42

        PS et pardon pour la photo car je ne vois pas le commentaire précisant bien que c’est une archive de 2011 lors de la grève contre la vie chère.

        Sinon, la situation empire, l’île est paralysée, des entreprises mettent en chômage technique. Dans la nuit des émeutiers (vandales qu’il ne faut pas associer aux grévistes non violents !) ont saccagé nombre de véhicules sans que les autorités ne réagissent : un collectif devrait porter plainte contre le préfet pour non-assistance à citoyens en danger !.. les mobiles auraient mieux à faire que de provoquer les syndicalistes grévistes...


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 13 avril 13:13

          développements et infos du jour :

          * A propos des bandes de jeunes qui parasitent le mouvement de grève, on entend ce matin sur KWEZI parler des « enfants du droit du sol »... autre chose que « les enfants du juge ». Le journaliste reprend Rivo, le syndicaliste : "Quand on élève des enfants comme des animaux, faut pas s’étonner de ne pas en faire des agneaux !"

          ** Un habitant de M’tsapéré se sent ainsi que Mayotte « ... depuis longtemps abandonné par l’État.../... que ce soit la droite ou la gauche, ils s’en foutent des nègres mahorais parce que si on était des blancs dans une île on ne nous traiterait pas comme ça. L’État français aime les intérêts, il n’aime pas les peuples... »

          *** Mercredi 13 avril 2016. chaos, guerre civile, guérilla urbaine (barres de fer, cailloux, machettes, tronçonneuses...). La police communique sur ses hommes épuisés, excédés, évoquant le risque de bavure.

          **** Un témoignage en direct du quartier « Mandarsoi » (envoyé spécial Kwézi)  : « ... jeunes hommes parfois déguisés en femmes, armés de machettes de gros cailloux qui sèment la terreur depuis quatre nuits. On s’enferme, on éteint tout. A Mandarsoi, la terreur règne. Le quartier s’est vidé de ses habitants mais on ne peut pas dire qu’il n’y a que des délinquants à Mandarsoi, nous sommes des gens normaux qui veulent vivre normalement.
          On nous a laissés complètement tomber. Une trentaine de voitures cassées cette nuit, des logements abandonnés cambriolés et vandalisés. Une minorité est contente de voir les enfants devenir délinquants comme celui, en bas, qui élève des chiens d’attaque et a eu l’idée des déguisements. Celui qu’on va trouver, on lui fera la peau. Nous n’avons pas à avoir peur des enfants que nous avons mis au monde. Les policiers viennent et essayent mais ils sont en sous-effectif. TouT le monde a peur. Dites directement au député (qui est en studio) que nous avons l’impression que les parlementaires sont démissionnaires... »

          ***** A M’Tsapéré les habitants se sont réunis pour former des milices d’auto-défense. 


          • FabFab 13 avril 14:33

            De paradis fantasmé, (la France vante à qui mieux mieux sa grande générosité....égalité, allocs

            En tous genres, blablabla..., garantie de ne pas être très pauvre sans contreparties) on sait bien faire des enfers !

            Quelle société dite « civilisé » risquerait-elle avec  autant d’inconséquence « un « copié-collé de sa politique d’entreprise » sachant que celle-ci mène à une impasse et sera génératrice de problèmes insolubles !

            Solution de facilité, même remède à tous les maux et pas de procès pour les charlatans abusant de leurs patients, ces mêmes charlatans remplacé par leur progéniture ou autre nuisible appartenant à leur tribu de suceurs de sang.

            Quel père de famille ouvrirais sa porte à tous et toutes sans discriminations ni contreparties alors que sa propre famille est à l’agonie ?

            A qui rent-on service ?

            Vendre le «  Mythe-rêve Occident » à des peuples au mode de vie ancestral si éloigné de la culture occidentale, mentir effrontément et croire que l’aura de notre « modèle » fera effet boule de neige sur les consciences, faisant jaillir grandeur d’âme et valeurs universelles alors que le seul attrait reconnu par les populations Mahoraise est le RSA et l’obtention de la nationalité Française par droit du sol des naissances....réaction bien légitime et compréhensible.

            Conséquences évidentes, migrations vers Mayotte de Mahorais venus des autres îles de ce pays fractionné. Comment ne pas comprendre ce qui se passe là-bas actuellement !

            Quel espoir, quels gains pour un peuple qui ne trouvera pas sa place de sitôt dans le BisounoursWorld vendu par des monceaux amoraux immondices publicitaires, les merdias et les politichiens bras armés de dirigeants de l’ombre...

            PERDANT-PERDANT, serait-ce le nouveau leitmotiv de mon Ex grand pays ?

            Mensonges, mensonges, mensonges et remensonge de la part des « élites » !!!!!

            Bêtise, bêtise, bêtise et rebêtise d’une grande partie du peuple gavée de propagande !!!!

            Les acquis de notre société -« civilisations »-, valeurs, culture,  travail, autonomie, innovation, rôle moteur....Ces avancées si fragiles et si durement acquises bradés sans aucunes raisons précises dans des décisions politiques absolument vides de sens et de contenu….

            Conséquences évidentes, défiance, antagonisme, rancœur etc……


            • Ouam 13 avril 19:47

              @Jean-François Dedieu 

              « ...***** A M’Tsapéré les habitants se sont réunis pour former des milices d’auto-défense. ... »

              Ca ne sert à rien, vous n’etes pas chez vous !

              Vous n’etes visiblement pas les bienvenus, c’est le signal pour vous expliquer qu’il vous faut faire vos valises.

              L’etat par une féroce répression cassera peut etre le mouvement cette fois ci, mais la prochaine n’en sera que plus féroce, un peuple colonisé / humilé ne lachera pas l’affaire.

              Ps : j’en ai entendu parler ce matin à la radio, et aussi l’envoi de fdo.


              • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 14 avril 05:25

                @Ouam
                ... tourner 7fois la langue avant...« 
                Les milices sont locales ! N’allez pas voir et laisser entendre que ce sont des violences ethniques  !
                 »Bienvenu« , »bienvenu«  ??? Est-ce que les migrants sont les bienvenus en Europe ? Est-ce que les Parisiens sont les bienvenus dans le Sud ?
                 »le peuple humilié, colonisé" ??? ces schémas tous faits et globalisés ne feront certainement pas progresser la compréhension des problèmes... 


              • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 14 avril 05:33

                @Ouam
                OUI et NON pour la valise, bien sûr que la gestion irresponsable, démissionnaire et surtout parasitaire des institutions étatiques (politique et administration) peut ramener en surface le choix de la valise ou du cercueil ! C’est arrivé en 2008 quand les Anjouanais ont manifesté contre la France exfiltrant un colonel auto-proclamé président puisque cela s’est alors traduit par une chasse aux Blancs...


              • smilodon smilodon 13 avril 22:04

                @ l’auteur : Une ile des « comores »  !... Complétement « musulmane » !... Un « pays étranger » en quelque sorte !... Et qui en a fait un « département français » ?????? François Hollande ??....Ben non !... C’est Nicolas Sarkosy !.... Ce « mec » qui veut se « représenter » !... La « police de proximité », c’est de la merde !... Les « comores » c’est chez nous !.... L’armée, on va la refaire !... L’argent, je m’en occupe !....Tout comme l’autre !.... Et faudrait « revoter » encore pour l’un ou l’autre l’année prochaine ?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Ben merde !... Moi NON !....Démerdez-vous !..... Je me casse en 2017 !.. Loin d’ici !... Très loin !... Je vous dis pas où...... Mais je pars !.........Bonne cchance............................................................... .........................................Adishatz.


                • Ouam 14 avril 02:13

                  @FabFab : Tu l’a dit bien mieux que moi :)


                  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 14 avril 05:59

                    Jeudi 14 avril 2016 / Infos du jour :

                    * Ce matin à Bandrélé (sud, côte est), des manifestants « légitimes » du mouvement pour l’égalité réelle ont délogé manu militari des délinquants d’un barrage à racket en amont, à Musicale-Plage ! 

                    ** Les barrages « officiels » sont non-violents ; ils laissent passer toutes les urgences dont les médicales

                    *** Peines fermes contre des racailles des barrages racketteurs pris en flagrant délit bien que primo-délinquants.

                    **** 800 militaires envoyés à Mayotte... un exercice militaire prévu depuis longtemps mais qui ne peuvent pas mieux tomber...
                    16 gendarmes mobiles arrivés hier.


                    • ouam2 (---.---.41.186) 14 avril 18:40

                      @L’auteur : interessant tes infos, merci.


                      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 15 avril 04:35

                        @ouam2
                        y a pas de quoi ouam. merci à toi pour ta participation.


                      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 15 avril 07:19

                        Vendredi 15 avril 2016. Quelques nouvelles du jour :

                        * Suite aux ordres du préfet, les forces de l’ordre ouvrent des barrages abandonnés mais réétablis par l’intersyndicale dès que les Bleus vont voir ailleurs.

                        ** En signe de bonne volonté car la question de fond n’est pas prise en compte, une délégation est partie à Paris pour rencontrer les chefs de cabinets ministériels.

                        *** La population apporte un soutien seulement moral : on ne compte qu’1 % de grévistes. Ce n’est pas pour autant que le préfet a raison lorsqu’il parle « d’impatience générale » et non de grève générale.

                        **** L’INSEE, un service à la botte de l’État prétend que les prix à Mayotte ne sont que 6,7% plus élevés qu’en métropole alors que les yaourts sont 600 % plus chers et les fruits 1600 % ! Leurs chiffres sont aussi sincères que ceux de la population avec une présence étrangère toujours exagérément diminuée.


                        • ouam2 (---.---.41.186) 15 avril 23:53

                          @l’auteur.

                          Autant pouyr les yaouths ca peut se comprendre (cette hausse vertigineuse des prix, un peu comme tout est plus cher a la Reunion, du au transport etc...)

                          Mais le prix des fruits à 1600% ca me dépasse direct,

                          ils devraient meme etrent moins chers ? enfin normalement .

                          Une info d’ici qui va (peut etre) te remonter le moral ils ont tout pété (hier soir ici sur Paris) y compris une ANPE (pour des gens dit de gauche , la c’est fort de café)

                          Voila t’a des petites news d’ici aussi

                          ps pour l’inflation ici c’est pareil soit disant il n’y en à pas (rire énporme), enfin pas de 600%, mais un bon 5% an ca doit etre ca, enfin coté dépenses.


                          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 avril 09:14

                            @ouam2
                            Leur seule priorité est le business ! Le préfet veut attaquer les barricades mais cible en premier celles des syndicalistes (enfin celles des 2 syndicalistes et des 198 personnes qui soutiennent derrière) ! Rien par contre contre les voyous... qui ont confirmé, avec l’homme qu’ils ont poignardé à mort, qu’ils devraient être une priorité !

                            Non, seul compte le MErDEF et le million perdu ! Le MErDEF aux marges exorbitantes, le MErDEF qui cadenasse sa chasse gardée : pas le moindre germe d’approvisionnement de proximité avec Madagascar ou le Mozambique, seul leur racket légal compte... bien soutenu par les institutionnels ! Les petits entrepreneurs sont laminés mais les gros font le gros dos... les affaires reprendront !

                            Sinon, tu dis que ça pète en métropole. Sûr que quand les jeunes s’y mettent, un cran de plus à l’alerte sociétale est dépassé : les gouvernementaux vérifient si la commande du siège éjectable est opérationnelle ! 

                            MAIS QU’ATTENDENT-ILS DONC POUR APPUYER !!!


                          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 avril 09:17

                            Lundi 18 avril 2016.
                            Suivi des infos (assaisonnement perso...)

                            * Kaweni, le faubourg à favelas (1) de Mamoudzou. Un père de famille poignardé à mort par des voyous, pour un sac à main (les auteurs : 15, 16, 17 ans dont deux sortaient de prison pour viol et vol). Mais n’a-t-on pas entendu que la priorité du préfet est de mater la contestation sociale. Son credo est sûrement que le flot économique compte avant tout... parce que le million d’euros perdu par le MeRdef (aux marges exagérées) vaut plus qu’une vie humaine ! Même les médias trouvent que les prises de parole des autorités à propos de la délinquance sont toujours « décalés ». pardon, une énième réunion est prévue comme le sont toutes ces missions devant venir de métropole en guise de réaction aux problèmes latents ! 

                            ** le mouvement aurait accouché d’une souris ? Non, pour la retraite par exemple, les services antérieurs à 2009 seront pris en compte, ce qui n’était pas jusqu’alors accepté. Et puis le calendrier pour plus d’égalité sociale a été resserré plutôt que remis aux hors-d’oeuvre des élection à venir... chante toujours...

                            *** On en oublie FANTALA le CTTI, Cyclone Tropical Très Intense (910 hpa) à moins de 700 kilomètres (vient de dévaster l’archipel des Farqhar avec des vents à près de 300 km/h).

                            (1) des vraies, de tôle et de carton, sans eau, électricité et réseaux d’évacuation... comme celles d’avant au Brésil !


                            • ouam2 (---.---.41.186) 19 avril 23:52

                              Salut l’auteur.

                              J’a entendu parler de l’homme poignardé ici (en france) sur les médias un peu libres.

                              Itou, j’ai entendu et compris pourquoi cela va si mal chez vous, c’est comme en Afrique,

                              je parles des zones sans frontières réelles, ben chez vous visiblement c’est pareil.

                              SIU j’ai bien compris ce qu’expliquaient les médias, personne ne sait combien il y a de personnes sur l’ile.

                              Je copmprends bien mieux (apres avoir écouté) pourquoi c’est le bazard comme ca chez vous,

                              ainsi que le tres petit nombre d’éduqués (enfants alant à l’école).

                              Un pays / ile ou il n’y à pas de frontières (physiques, réeles) ou toutes les parties des commores débarquent, ben cela deviens le modèle de l’ile de paques.

                              Et pareil il y a un PIB (richesse crée) plus on est nombreux plus le gateau se réduit,

                              donc plus c’est rare et... plus c’est cher.

                              Oui 2018 j’en ai entendu parler.

                              Mais tu ne pourra JAMAIS avoir un système social de bonne qualité, tant que tu n’aura pas la matrise réelle de tes frontières, dit autrement le « contrat social entre les habitants du lieu »

                              Sinon ceux qui n’en fonts pas partie, l’écrouleront forcément en l’épuisant, comme l’on épuise un sol surexploité.

                              L’afrique en est le brillantissime exemple (Pas de taxes, pas d’impots, pas d’ecole, peu d’état, car un individalisme maximum, le système de la sauterelle ravageuses quoi !), et pourquoi il ne s’en sort pas (exepté qq pays)

                              Et vu que la France est ruinée et les gens aussi ici (pour les 2/3 ou la fin du mois est le 10Eme ou le 15Eme jour), à part les supers riches qui soient : defiscalisent ou utilisent aussi cette fois la technique de la sauterelle (L’Oligarchie décomplexée qui navigues entre paris, bruxellles new-yrork les iles caiman) cette fois ^^

                               

                              Ben il vous faudra faire un choix :

                              Soit continuer a accepter l’immigration massive venant des commores (ce qui est tres louable, mais il vous faudra en assumer le prix à payer, cad une destructuration qui en découle de fait)

                               

                              Soit la stopper (et c’est injuste pour eux, vous vous ferez traiter de fachos par les chiens de garde du grand-patronnat), mais vous privilégiez le développement de votre l’ile, quitte, apres avoir développé chez vous (Meilleur PIB etc) de pouvoir cette fois aider les commores a se dévelloper chez eux, d’envoyer leurs enfants à l’ecole, d’eduquer leurs femmes (2 enfants max par foyer) etc...et surtout de garder leurs forces vives la bas, pour éviter cette catastrophe sans fin.

                              Par la meme occasion de pouvoir faire plier le grand patronnat (Ton MeRdef, car c’est lui qui profite du dumping social, ne l’ignorons pas, parce que j’ai rarement vu un ouvrier exploiter un immigré, linverse (Le Grand Patrionnat) : tout le temps, Georges Marchais le dénoncait déja dans les années 1980

                              C’est juste une question d’options, les 2 choix sont honorables, la seule question c’est :

                              vers laquelle voulez vous partir ?

                              Et je ne serai pas partie prenante, n’etant pas concerné.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès