Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > La Lorraine attend toujours les retombées du TGV

La Lorraine attend toujours les retombées du TGV

Malheureusement, le TGV attire peu de nouvelles entreprises en Lorraine. La preuve en est que la gare Lorraine TGV implantée dans le Vernois, au milieu des champs entre Metz et Nancy, reste désespérément seule dans le paysage. Mais cela aurait-il pu en être autrement en refusant d’implanter la gare dans l’aéroport, afin de créer une interconnexion rail-air (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/01/12/la-chasse-aux-gaspilleurs/#more-328) ?

Beaucoup de gens ont cru que le TGV allait tout apporter avec lui. Mais une gare seule n’a jamais amené du développement, qui plus est en pleine crise économique. Les rares entreprises qui s’installent dans le secteur le font pour la proximité de l’autoroute, pas pour le TGV. 

Le constat est le même en amont de la ligne autour de la gare Meuse TGV, en pleine campagne elle-aussi entre Verdun et Bar-le-Duc. Il n’y a eu aucune retombée. Le conseil général a acheté 130 hectares aux alentours pour des projets de développement et a payé des consultants pour avoir des idées. Malheureusement, les études sont venues s’empiler dans les placards et les quelques contacts pris avec des investisseurs intéressés ont abouti à des loupés et rien n’a vu le jour. 

Il faut néanmoins reconnaître que ces éventuelles retombées sont très difficiles à quantifier et que le facteur TGV est délicat à isoler. Ainsi, quelle part occupe-t-il, par exemple, dans le succès actuel du Centre Pompidou-Metz ?

D’une manière générale, mis a part un frémissement sur le plan touristique pour des villes comme Metz et Nancy, avec une part croissante de visiteurs Franciliens, le TGV a été simplement un argument pour conserver le tissu économique et industriel existant. Pire, la clientèle d’affaires serait en régression d’au moins 15 %, les gens faisant un aller-retour dans la journée, sans réserver une nuit d’hôtel (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/09/le-tgv-plombe-lhotellerie-lorraine/).

La Lorraine attend donc toujours le fameux « effet TGV ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 25 octobre 2010 12:32

    (la guerre est une chose trop sérieuse pour la confier aux généraux)
    Le transport est une chose trop sérieuse pour le confier à la SNCF
    Quant aux hommes politiques ?x ! ;#@& ! vous avez compris ? : c’est pour se faire réélire.
    Le TGV n’est pas un mode de transport économique et n’est pas fait pour les pauvres, vous ne le saviez pas ?
    La gare au milieu de nulle part ? il faudrait la déplacer 50 kilomètres plus bas et vers l’ouest (là il y a encore moins que rien) pour « légèrement » modifier le tracé et permettre ainsi de financer les campagnes électorales des futurs élus (de tous bords)


    • jacques jacques 25 octobre 2010 14:41

      Le problème n’est pas l’implantation plusieurs gares TGV sont déjà en sous utilisation (picardie,creusot),c’est l’environnement , l’exemple d’aix TGV situé dans un bassin important de population elle sature (parkings complets) avec pourtant la présence de Marseille à 25 km.
      Le TGV va au secours de la victoire mais ne la crée pas.


      • lavalle lavalle 25 octobre 2010 15:15

        C ’ etait à prevoir !
        Des depenses inutiles , le contraire aurait été étonnent !
        Il y en a qui ont de grandes idées pour des résultats nuls !
        La meuse est depourvue d ’ industries importantes .
        Département qui ne renaitra pas de ses cendres ......
        La siderrugie est partie pour toujours .


        • Groupe BLE Lorraine BLE 26 octobre 2010 11:33

          pour info, il n’y a jamais eu d’industrie sidérurgique dans la Meuse...


        • ledan91 25 octobre 2010 15:46

          Bonjour
          Je connais bien le coin de la gare TGV Meuse
          perdue au milieu de rien
          Faut être con pour avoir fait ça avec les sous des contribuables .
          Mais ou allons nous ?


          • moebius 25 octobre 2010 21:43

            Les vaches sont heureuses. Elle peuvent enfin voir un train à l’arrét


            • moebius 25 octobre 2010 21:46

              Cette retombée est appreciable.


              • Salade75 29 octobre 2010 13:24

                La conséquence de la bétise de politiques qui trouvent des compromis stupides (bataille permanente Metz/Nancy), et bien entendu des « citoyens responsables » qui les élisent pour cela (et depuis longtemps) !
                Les bâtisseurs visionnaires ne peuvent plus se trouver en responsabilité de nos jours.
                Les électeurs leur préfèrent les beaux parleurs ou/et ceux qui leur promettent des hochets à court terme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès