Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > La sécurité dans le 9ème arrondissement de Paris

La sécurité dans le 9ème arrondissement de Paris

Un meurtre a été commis en fin de semaine dernière en plein cœur du 9ème arrondissement de Paris. Un collectif d’habitants s’est créé, a organisé une manifestation le 26 Mai sur les lieux du drame et a préparé une lettre pétition à l’attention de Jacques Bravo, Maire de l’arrondissement.

Rendre cette lettre publique n’a pas pour objectif un quelconque soutien de l’action entreprise ou de son contenu même, chacun prenant sa décision individuellement, mais par ce que celle-ci reflète un fait, à savoir l’état d’esprit actuel de certains habitants du quartier concerné. C’est en cela qu’elle est interessante et que je vous la soumets.

Pour compléter l’information, sachez que de nombreuses copies vierges de cette lettre ont été déposées chez les commerçants du quartier pour permettre à chacun de mener une action indivisuelle ou pas.

Lettre préparée par le collectif des habitants

Monsieur Bravo Maire Mairie du 9ème arrondissement Paris

Paris, le 27 Mai

Un lâche et sauvage assassinat perpétué en pleine rue et en plein jour aura donné une nouvelle illustration épouvantable de l’insécurité qui règne depuis des années dans notre quartier, particulièrement dans les rues qui se rejoignent au carrefour de la rue Chaptal.

L’absence d’une régulation de la circulation pour protéger la manifestation d’hier soir est l’illustration la plus récente de ce désintérêt pour la sécurité du quartier.

Chacun sait que des commerces ouverts récemment ne commercialisent pas que les produits affichés. Chacun est à même de constater quotidiennement des présences inquiétantes, voire menaçantes illustrées par des passages à tabac, des vols et déprédations de tous ordres.

Les habitants du quartier se sont concertés pour vous adresser cette lettre commune et ils attendent des réponses rapides et précises à leurs demandes. Désormais, il serait injurieux de répondre aux habitants, comme cela a été fait, qu’ils peuvent quitter leur rue s’ils s’estiment en danger. Ils appellent l’attention sur le contrôle des installations de magasins de chicha.

Ils attendent en exigent de leurs élus, face à l’augmentation constante de la délinquance dans leur quartier, que, d’urgence, ils prennent et fassent prendre par les autorités compétentes les mesures de prévention et de protection quotidiennes imposées par la situation, en particulier aux heures les plus animées de la journée.

Nom de famille :........ Adresse :


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès