Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > La télé analogique disparait... en Alsace

La télé analogique disparait... en Alsace

Après des années de diffusion de la télévision par voie hertzienne, l’évolution des techniques fait que ce mode de diffusion doit désormais passer du système traditionnel dit analogique à la technologie moderne du numérique ou à d’autres mode de diffusion comme le cable ou le satellite. Une technologie qui apporte des avantages certains en terme de qualité des images et du son en particulier.

Seulement, voilà, il y aura ici ou là des laissés pour compte au bord de la route, ceux qui ne disposent que de téléviseurs anciens uniquement capable de recevoir la diffusion analogique, ou qui n’ont pas investi dans un décodeur TNT, ou encore qui n’ont pas pris un abonnement au cable ou au satellite ou adopté la télé par ADSL. En général des personnes aux revenus modestes et beaucoup de personnes âgées ainsi que des foyers de zones peu accessibles comme celles de montagne. Heureusement, le taux d’équipement à fait de gros progrès du fait de la notoriété et du succès de la TNT. Il reste ainsi seulement 17pct de la population dépendant encore exclusivement de la diffusion analogique. C’est la raison pour laquelle nos autorités de tutelle ne se sont pas pressées de faire cette mutation technologique qui était susceptible d’apporter des grognements divers d’électeurs potentiellement mécontents.

Sur les 24 millions de foyers équipés de télévision, seuls 4.5 millions ne disposent que d’un accès analogique. Il faut y ajouter les 10 millions de foyers qui disposent d’un téléviseur secondaire ancien. Au total donc, 14.5 millions de téléviseurs qui devront soit être renouvelé pour un nouveau matériel numérique, soit être raccordé à un décodeur ou un réseau cablé, soit être mis à la poubelle si non renouvelé. 30pct des 4.5 millions de récepteur principal analogique sont des personnes âgées.

Un plan de passage au numérique du territoire français a été établi qui a commencé par deux essais test en région parisienne puis autour de Cherbourg et qui doit se terminer fin 2011 par l’extinction de l’émetteur analogique historique de la Tour Eiffel.

Aujourd’hui, c’est le premier basculement important de toute une région vers la diffusion numérique et l’Alsace est la région qui a été choisie pour ce basculement. La raison en est que, du fait de la proximité de l’Allemagne, déjà convertie au numérique, et du pourcentage de spectateurs qui regardent les deux télévisions, l’Alsace offrait en effet le meilleur taux d’équipement des foyers en numériques.

L’opération s’est bien déroulée pour les 1.8 millions d’habitants de la région avec les petits ennuis normaux pour une opération aussi vaste. Il restera quelques cas particuliers de zones d’ombre qui ne pourront être alimentées que par satellite et parabole. Une aide à la parabole a d’ailleurs été mise en place pour résoudre ces cas particuliers.

A suivre 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Romain Desbois 5 février 2010 12:52

    Habitant en ïle de France, mais à la limite de trois zone de diffusion d’émetteurs TNT, je me suis retrouvé sans signal.

    Alors que j’avais changé ma vieille antenne rateau, « investi » dans un double tuner TNT (pour le magnétoscope et la TV), je découvre que la puissance d’émission des émetteurs TNT ont été réduits pour ne pas brouiller les émetteurs analogiques.

    Donc obligé de refaire venir un antenniste (introuvable pendant l’été d’ailleurs) pour installer un amplificateur.

    L’Etat a fait de la publicité mensongère en disant que la TNT est gratuite.

    Ce changement imposé, bien qu’offrant de réelles améliorations, m’a déja coûté plus de 400 euros.
    De plus , c’est vraiment pas pratique de devoir gérer les enregistrements. Il faut jongler avec trois télécommandes !

    Et puis je regrette d’avoir acheter français, les décodeurs OPTEX/BALMEX sont merdiques. Lorsqu’il y a une coupure de courant, le compteur se reformate en juin 2005. Pour le régler impossible de taper la date. non il faut passer de mois en mois jusqu’à la date du jour !

    En plus pour les programmations hebdomadaires, ce décodeur ne sait pas passer au mois suivant !

    Et je vous passe toutes les petites anomalies nombreuses qui démontre que personne dans cette boite n’a testé ce décodeur. Apparemment ils ne se sont jamais servis de magnétoscope.

    C’était tellement simple de copier sur se qui se fait déjà.


    • Fergus Fergus 5 février 2010 12:57

      Un autre problème : dès qu’il fait mauvais temps, certains canaux de la TNT ne passent plus et l’écran reste noir pour près de la moitié des chaînes. C’était vrai dans le Finistère où j’habitais avant, et cela continue de l’être à... Rennes !

      Autre problème : lorsque les grandes ondes auront totalement disparu, bonjour la galère pour capter correctement les stations sur la FM, même sur des postes disosant du système RDS.


      • Romain Desbois 5 février 2010 13:05

        Lepire c’est qu’ils veulent mettre la radio en numérique. Il va falloir jeter tous nos postes.

        On pousse vraiment les gens à la consommation.

        Comme si ils ne pouvaient pas laisser les deux systèmes le temps que tout le parc de tv et radios soit renouvelé .

        Mais on nous fait des grenelles d’un côté et l’on pousse à la société du jetable.


      • wesson wesson 5 février 2010 14:11

        Bonjour Romain,
         pour la radio numérique, l’affaire a pris un sérieux retard, de la faute des opérateurs principaux d’ailleurs. Ils ont choisi une norme technique nouvelle mais plus couteuse à mettre en œuvre donc moins accessibles à ce qui reste de radio FM indépendantes et/ou associatives. Sauf que le piège s’est refermé sur les gros réseaux : la chute du marché publicitaire ne leur permet plus de faire face au surcout de la norme choisie, et d’ailleurs ils sont en train de faire le siège du gouvernement pour obtenir que ce soit la puissance publique qui paie ce passage à la norme numérique.

        Pour résumer, le projet a pris pas mal de retard, et laisse donc à l’analogique radio quelques bonnes années devant elle.

        Par contre, le but ultime de passer toute diffusion en numérique est pour offrir au diffuseurs la possibilité de farcir leur programmes de MTP (mesures techniques de protection, notamment de contrôle de la copie ou de marquage individualisé), ce qui n’est pas possible sur la diffusion analogique. Derrière l’argument du plus grand nombre de canaux disponibles, la véritable raison du passage au numérique est bien entendu un contrôle accru du contenu diffusé. Autrement dit, c’est une tentative d’utilisation de techniques modernes pour conserver un privilège issu du moyen age.


      • L'enfoiré L’enfoiré 5 février 2010 18:30

        Salut Fergus,
         Vous n’avez pas le câble, chez vous ?
         En Belgique, la TNT ne démarre pas. Pas assez de programmes.


      • Romain Desbois 6 février 2010 00:14

        Wesson

        Merci pour ces précisions intéressantes et rassurantes (quoique ) smiley

        Par contre le CSA y croit encore. J’ai lu récemment sur leur site qu’ils se donnait 5 ans pour passer au tout numérique radiophonique.

        Pour la TNT, il fallait que cela soit lancé avant que Baudis parte du CSA. Du coup on a lancé une norme bâtarde puis on a lancé le HD qui devait être à l’origine dès le lancement de la TNT.

        Du coup juste pour l’égo d’un mec, des millions de décodeurs TNT seront balancés à la poubelle lorsque tout le monde sera passé à la HD.


      • foufouille foufouille 5 février 2010 13:27

        pour ceux qui capte mal
        acheter une antenne de caravane avec ampli
        une fois trouver le bon emplacement ca capte toute les chaines


        • plancherDesVaches 5 février 2010 14:03

          Mieux, mes gens : les émissions vont être diffusées en 16/9...

          C’est à dire que si vous restez avec un écran 4/3, vous aurez le choix entre des bandes noires énormes en haut et en bas, ou : les mêmes surfaces d’image qui vont disparaître latéralement...

          PIEGE A CONS.


          • pingveno 5 février 2010 18:26

            C’est marrant parce que j’habite en Lorraine et aux débuts de la TNT on nous disait qu’on serait parmi les derniers à passer au numérique « en raison de la proximité de frontières (Allemagne, Belgique, Luxembourg) utilisant les fréquences prévues pour la TNT française ».
            Et donc ma ville de 40.000 habitants n’a toujours pas la TNT pour cette raison. Cherchez l’erreur.

            En réalité il est faux de dire que l’Allemagne est passée à la TNT. En Allemagne la TNT a été un échec car les téléspectateurs sont déjà massivement équipés... en récepteurs satellites, dont le réseau est bien plus développé qu’en France !

            Autre chose, la qualité de la TNT peut paraître meilleure, mais en réalité c’est du tout ou rien : en analogique une difficulté de réception se traduit par une détérioration de l’image, en numérique ça se traduit par l’écran noir.

            Enfin concernant la TNT par satellite citée par Christian, c’est un vrai scandale. ça aurait pu être un excellent système si l’Etat ne l’avait pas confié à des sociétés privées. Pour « capter » TNTSAT vous êtes obligés d’acheter le décodeur maison, qui est une vraie daube, parce que si vous achetez un décodeur générique, même s’il est compatible avec la norme de cryptage utilisée (Viaccess) ils ne fourniront jamais la carte seule. Soi-disant pour éviter qu’on utilise leurs décodeurs à l’étranger pour lesquels ils n’ont pas payé les droits... ce qui n’empêche pas d’acheter un équipement TNTSAT en Allemagne ou au Luxembourg...
            Cherchez l’erreur.


            • L'enfoiré L’enfoiré 5 février 2010 18:29

              Rappel du pourquoi.
              En 2011 ou 2012, nous aurons des pixels au lieu de lignes sur nos télés.


              • Marc Bruxman 5 février 2010 19:12

                Toujours les mêmes pleurs !

                99,9% des télés sont adaptables, suffit d’acheter un décodeurs. Une télé sans prise péritel ca n’existe quasi plus.

                Et puis le vrai bienfait c’est la libération des fréquences pour d’autres usages. De même pour la future radio numérique. Ca libére plein de fréquences très sympa !


                • L'enfoiré L’enfoiré 5 février 2010 19:26

                  Marc,
                   Tout à fait ; C’est ce que j’essayais de rappeler.
                   Actuellement chez nous avec le décodeur et le câble nous avons une centaines de chaînes de toutes les provenances.


                • Romain Desbois 6 février 2010 00:18

                  Mais c’est génial y a pas de doute ;
                  Ce que l’on condamne c’est que l’on force les gens à changer même si ils se seraient contentés des six chaines « historiques »


                • curieux curieux 6 février 2010 01:20

                  Pour l’Alsace, Tf1 et Sarkozy leur paiera bien l’accès à leur chaine pourrite. Pour moi, ca fait 9 mois maintenant que je ne la regarde plus, ni A2, ni FR3, ni autres et je ne m’en porte que mieux

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès