Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Le docteur Conrad Murray condamné par la justice française

Le docteur Conrad Murray condamné par la justice française

Heureuse nouvelle ce mardi matin pour cinq fans de Michael Jackson, le tribunal d’Orléans condamne le médecin de leur idole au versement de dommages et intérêts.

JPEG - 15.1 ko
Photo : La Presse Canadienne /AP Photo/Rusty Kennedy Michael Jackson donne un spectacle durant la mi-temps du Super Bowl XXVII à Pasadena, Californie, le 31 janvier 1993

34 membres de l’association loirétaine Michael Jackson Community avaient porté plainte devant le juge de proximité du Tribunal d’Instance pour "préjudice d’affection". Le juge n’a finalement retenu que les demandes de 5 personnes : deux Suisses, un Belge, et des fans de Gironde et du Pas-de-Calais qui ont pu prouver leur traumatisme à l’aide de témoignages ou de certificats médicaux.

Le Docteur Murray a été condamné à verser 1 euro de dommages et intérêts à chacune des victimes. Au-delà de l’euro symbolique, que les fans ne comptent pas réclamer, c’est la reconnaissance du statut de "victime" qui est importante. Celui-ci pourrait leur permettre d’aller se recueillir sur le lieu d’inhumation de leur idole, à Los Angeles, alors qu’il est interdit au public.

 

"C'est la première fois au monde, à ma connaissance, qu'est reconnue la notion de préjudice affectif en lien avec la mort d'une pop-star", se félicitait l’avocat des plaignants, Maître Emmanuel Ludot.

Pourtant, il y a un an, la partie était loin d’être gagnée.

En 2012, l’association MJ Community avait déjà saisi le Tribunal de Grande Instance d’Orléans en référé. Elle demandait que soit reconnu le préjudice affectif et moral de 34 de leurs membres, ainsi que l’expertise du dossier médical (détenu par les autorités californiennes) afin d’apporter la preuve de la faute du docteur. N’agissant pas pour demander de l’argent, elle demandait symboliquement un euro de dédommagement.

Après quelques rebondissements et reports d’audiences, les demandeurs ont été déboutés en mars de l’année dernière, notamment parce que la faute est déjà prouvée par le jugement américain, mais aussi parce que le tribunal estimait disproportionné le fait d’engager une procédure lourde au regard de la somme réclamée, qui était très faible. De plus, le statut juridique du dossier médical étant inconnu, il aurait bien pu rester aux Etats-Unis pour être consulté.

 

L’association, qui est devenue une association cultuelle en 2010, aimerait qu’un lieu de recueillement soit créé en France. Elle souhaiterait qu’une plaque soit posée, qu’une statue soit érigée dans un lieu commun à tous les fans de Michael Jackson. Elle n’a pour l’instant pas reçu de réponse.


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • le crocodile 13 février 2014 10:24

    « Heureuse nouvelle ce mardi matin pour cinq fans de Michael Jackson, le tribunal d’Orléans condamne le médecin de leur idole au versement de dommages et intérêts. »

    La justice française , elle est vraiment belle , nous avons vraiment de quoi être fiers , nous les français .Avec une justice pareille , autant licencier de suite tous les corps de police et la gendarmerie vu qu´il ne servent pratiquement à rien .Je ne veux pas du tout dire par là qu´ils sont incompétents , loin de là ,ils font leur boulot comme ils le peuvent malgré les croches pieds de taubira et de valls ( sans majuscule ) mais cette belle justice qui remet dehors pratiquement immédiatement tous les bandits , voleurs , braqueurs ,violeurs , tabasseurs de flics et de pompiers , bruleurs de voitures , dealers de tou poil etc , qui opèrent sur le sol de France , cette justice qui n´en est pas une mais seulement un outil du pouvoir pour diviser les Français , est une véritable boulet et une véritable honte .

    Le ministre de l´intérieur est une honte et la ministre de la justice obtient la palme de la honte .

    Après ça , la justice française va juger et condamner le médecin de Michael Jackson !!! Heureusement que le ridicule ne tue pas !

    BANDE DE TARÉS !


    • docdory docdory 13 février 2014 10:43

      C’est un canular, ou quoi ? Nous ne sommes pourtant pas le premier avril ???


      • claude-michel claude-michel 13 février 2014 11:06

        Procès-part 1...

        JACKSON
        - L’AFFAIRE DE 1993

        Au début des années 1990, Michael Jackson était connu pour passer beaucoup de temps avec des enfants défavorisés ou malades et pour leur ouvrir les portes de son parc d’attraction dans son ranch de Neverland. A cette époque, il était l’ami d’un de ces enfants, Jordy Chandler, avec qui il apparaissait souvent en public.....En juillet 1993, les parents du jeune garçon ont accusé Michael Jackson d’avoir masturbé et pratiqué des fellations sur leur fils et inversement. Un recours en justice ayant été déposé, des investigations criminelles sont menées contre la star. L’affaire apparaît dans tous les médias le 24 août. Le Roi de la Pop, qui était en pleine tournée du Dangerous Tour à Bangkok à cette même période, reporte ou annule les derniers concerts prévus. Des perquisitions ont lieu au domicile du chanteur, ainsi que dans une chambre d’hôtel de Las Vegas où il se rend très régulièrement. Revenu aux Etats-Unis, Michael Jackson est soumis à un interrogatoire, des examens médicaux et à des photographies de ses parties génitales par la police de Los Angeles dans le cadre de l’enquête. Très choqué par ce qui lui arrive et par une telle médiatisation, il développera même pendant cette période une dépendance au demerol, dont il arrivera à se soigner grâce au soutien de son ami Elton John. Dans plusieurs messages vidéos, il dénonce ce qu’il estime être une campagne de calomnies, de mensonges et d’extorsion de fond à son encontre....Une poursuite judiciaire sur le plan civil est prévue pour le 21 mars 1994, mais des négociations entre les avocats de Jackson et de Jordy aboutissent à un retrait de la plainte le 25 janvier. Le parents de l’enfant ont reçu une importante somme d’argent dont le montant est confidentiel mais estimé à 25 millions de dollars.

        Si l’abandon de l’action sur le plan civil n’empêchait pas les poursuites de continuer sur le plan pénal, la législation permettait à ce moment là à un individu (en l’occurence Jordy qui écrira un livre plus tard) de refuser de témoigner. Aussi, en l’absence du seul témoin disponible, même si les autorités judiciaires continuèrent un temps leur enquête, elles décidèrent rapidement de classer l’affaire....Michael Jackson déclarera plus tard que l’accord à l’amiable avec la famille Chandler (June et Ewan, les parents) a été fait sur le conseil de ses avocats de l’époque car l’issue d’un éventuel procès aurait été incertaine, et qu’il ne voulait pas vivre ce qu’il vivra en 2005 avec un jugement d’un jury de 12 individus qui auraient décidé de son sort et du reste de sa vie....Le retrait de la plainte suscitera des avis très partagés au sein de l’opinion publique : pour certains, c’est un aveu implicite de culpabilité de Michael Jackson qui a tenté d’échapper à la justice et à une condamnation en monneyant le silence de la victime. Pour d’autres, l’acceptation de la somme d’argent par les plaignants et l’absence de volonté d’aller jusqu’à un procès pour obtenir une lourde condamnation pécuniaire et à une peine de prison d’un homme ayant commis un prétendu viol sur leur enfant sont la preuve d’une tentative d’extorsion de fond organisée....Néanmoins, il est indéniable que cette affaire a eu pour conséquence de ternir durablement la carrière de la star.

        En 2005, dans le cadre du procès, les différents protagonistes de l’affaire de 1993 furent convoqués comme témoins.....A suivre


        • Denzo75018 13 février 2014 11:14

          La Justice Française se décrédibilise à juger de tels requête ! Cela aurait dû être repoussé sine die !
          Il est vrai qu’il n’y a plus d’engorgement de la justice........


          • claude-michel claude-michel 13 février 2014 11:27

            Part-2

            LE PROCES....


            Chef 1
             : Violation de l´article 182 (association de malfaiteurs) du Code Pénal de Californie pour tentative d´enlèvement d´enfant (article 278), tentative de séquestration (article 236) et tentative d´extorsion (article 518) entre le 1er février et le 31 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara (où se trouve le ranch Neverland du chanteur)

            Chefs 2, 3, 4, 5  : Violation de l´article 288 (abus sexuel sur mineur) entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara. L´acte d´inculpation précise que Jackson est accusé d´avoir commis "volontairement, illégalement et de façon obscène, un acte obscène et lascif sur le corps et certaines parties du corps d´un enfant âgé de moins de quatorze ans" avec l´intention "d´assouvir ses passions et ses désirs sexuels"

            Chef 6  : Violation de l´article 664 et 288 (tentative de commettre un abus sexuel sur mineur) entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara .

            Chefs 7, 8, 9 et 10  : Violation de l´article 222 (administration d´un agent toxique dans le but de commettre un crime) pour avoir incité un mineur de moins de quatorze ans à consommer de l´alcool, avec l´intention de commettre un abus sexuel entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara....
            Chef 1
             : Violation de l´article 182 (association de malfaiteurs) du Code Pénal de Californie pour tentative d´enlèvement d´enfant (article 278), tentative de séquestration (article 236) et tentative d´extorsion (article 518) entre le 1er février et le 31 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara (où se trouve le ranch Neverland du chanteur)

            Chefs 2, 3, 4, 5  : Violation de l´article 288 (abus sexuel sur mineur) entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara. L´acte d´inculpation précise que Jackson est accusé d´avoir commis "volontairement, illégalement et de façon obscène, un acte obscène et lascif sur le corps et certaines parties du corps d´un enfant âgé de moins de quatorze ans" avec l´intention "d´assouvir ses passions et ses désirs sexuels"

            Chef 6  : Violation de l´article 664 et 288 (tentative de commettre un abus sexuel sur mineur) entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara .

            Chefs 7, 8, 9 et 10  : Violation de l´article 222 (administration d´un agent toxique dans le but de commettre un crime) pour avoir incité un mineur de moins de quatorze ans à consommer de l´alcool, avec l´intention de commettre un abus sexuel entre le 20 février et le 12 mars 2003 dans le comté de Santa Barbara...

            - Les Jurés -

            1
            - Juré # 66

            Homme
            62 ans
            Ingénieur
            Pense que les médias peuvent influencer l’opinion

            2
            - Juré # 80

            Homme
            63 ans
            Retraité

            3
            - Juré # 108

            Femme
            50 ans
            Dresseuse de chevaux
            Pense que Michael Jackson est un merveilleux artiste
            S’occupe d’animaux et d’enfants maltraités

            4
            - Juré # 26

            Femme
            51 ans
            Enseignante

            5
            - Juré # 100

            Femme
            79 ans
            Retraité
            Ses enfants aiment Michael Jackson

            6
            - Juré # 157

            Femme
            22 ans
            Aide soignante

            7
            - Juré # 107

            Femme
            42 ans
            Aide éducatrice
            Sa soeur a subi une agression sexuelle lorsqu’elle était plus jeune

            8
            - Juré # 151

            Femme
            39 ans
            Cadre dans l’administration

            9
            - Juré # 88

            Femme
            45 ans
            Sans emploi

            10
            - Juré # 153

            Homme
            20 ans
            Caissier
            Latino-américain
            Son beau frère a une soeur qui travaille pour le docteur de Michael Jackson
            Sa soeur et son petit ami sont déjà allé à Neverland

            11
            - Juré # 101

            Homme
            21 ans
            Etudiant
            Handicapé (se déplace en chaise roulante) - Ecrit sur les courses de voitures
            S’est rendu à Neverland lorsqu’il était au collège

            12
            - Juré # 77

            Femme
            44 ans
            Employée des services sociaux
            Pense que les enfants peuvent être influencés par leurs parents
            …..A suivre


            • claude-michel claude-michel 13 février 2014 11:44

              Part-3

              Février 2005. On nous avait promis des révélations fracassantes, de la pornographie, des pleurs, du sexe, la démonstration de la ruine d’un chanteur populaire. De quoi remplir les non moins douze chefs d’accusation qui pèsent sur les trop larges épaules de Jackson, de quoi captiver les lectrices de la presse people. On nous a offert une figure christique mutante, sujette à tous les outrages, un roi en fin de règne.

              - Retour -

              On avait déjà eu droit, avant l’ouverture du procès le 31 janvier de cette année, à un flux permanent de fuite d’informations et de rumeurs toutes plus sensationnelles les unes que les autres. On nous avait promis un procès à teneur hautement pornographique, au vu du matériel porno-pédophile censé avoir été saisis dans la chambre de Jackson. On nous a fait la preuve de l’étrange normalité d’un homme qu’on voudrait descendu de la lune en faisant le Moonwalk.

              Des chiffres, les seuls que l’accusation ait pu fournir, sont ceux des perquisitions. Pas moins de quatre-vingt policiers présents, cinq disques durs d’ordinateurs saisis, des centaines de revues et de livres, des quantités de courrier, plusieurs dizaines de VHS. Quatre-vingt policiers pour une perquisition, plus que pour n’importe quelle affaire criminelle jamais menée dans le comté de Santa Barbara. Michael était devenu Mesrine, Capone, Dutroux, Ben Laden et Hitler en même temps  !!..Quelle honte pour la police américaine... !....Mais la presse n’eut finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent au cours des quatorze semaines écoulées ; pas d’os à ronger, pas de révélations choc ; d’où la relative impartialité des médias durant le procès, synonyme d’un quasi silence, bref une couverture médiatique sans commune mesure avec ce quelle avait été en 1993. A l’époque, le « procès » fut diligenté sans appel par des médias déchaînés, avec pour preuve de la charge, les délires les plus salaces et les spéculations les plus folles de quelques journaliste exaltés ; Jackson se terrant alors dans le silence espérant ainsi calmer le bruit, et ne pas salir davantage son nom tracé d’étoiles aux branches bien écornées....Dernière ligne droite

              C’est vendredi 4 juin 2005, autour de l’enfant prodige de la famille, que la quasi totalité du clan Jackson - Katherine, Joseph, Janet, LaToya, ses frères Tito, Jermaine, Randy- s’est rendue une dernière fois au tribunal du comté de Santa Barbara, avant que le jury ne se retire pour délibérer et décider du destin futur de Michael Jackson. L’artiste, dans un complet, toujours très élégant, est apparu une nouvelle fois amaigri, une silhouette fantomatique, avançant soutenu par ses proches, ou tenant la main de ses parents Katherine et Joseph. Le clan Jackson fait bloc, plus uni que jamais autour de son fils génie de la musique et de la danse. Tout au long du procès Michael Jackson aura été présent, faisant face et dévisageant son accusateur et sa mère, lors de leurs témoignages ….A suivre


              • claude-michel claude-michel 13 février 2014 11:45

                Part-4


                Souhaitant une fin rapide à son calvaire, la défense a décidé d’interrompre la comparution de ses témoins. Exit donc les témoignages d’Elizabeth Taylor, et d’une centaine d’autres personnalités, Jackson ne souhaitant pas prolonger le supplice de sa vie étalée et imposer cette corvée à ses proches. "Il est nerveux, c’est très difficile d’être assis là à entendre ces accusations, toutes ces choses horribles et ne rien pouvoir dire," a expliqué sa porte parole Raymone Bain. Cette décision d’interrompre prématurément les témoignages de la défense peut signifier deux choses ; soit la défense est dès à présent certaine de son dossier et donc de l’acquittement de son client, soit comme l’affirme la magazine Vanity Fair, Jackson se sait déjà condamné, s’en remettant à la prière et au soutien spirituel quotidien du révérend Jesse Jackson. ….Pourtant qu’il soit déclaré coupable ou innocent, Michael Jackson est déjà coupable, et restera à jamais suspect aux yeux de beaucoup. Coupable face aux médias, et à l’opinion publique dans sa majorité. Michael Jackson est d’ores et déjà condamné, déchu quoi qu’il advienne de son étoile, obligé quoi qu’il advienne de subir la peine du désaveux de sa musique et de son oeuvre. La peine sans doute incompressible de la fin de sa carrière, commencée il y a plus de trente ans....Le jury a ainsi voté sur les 10 chefs d’inculpation imaginaires...Résultat : Innocent de toutes charges…
                La mascarade restera dans l’Histoire... "Prejudice is ignorance and remember the shame,when we used to say,man is the dream of the dolphin".....L’on y voit à la fin les membres du jury et le procureur Tom Sneddon… !

                LE VERDICT

                8 femmes et 4 hommes 

                Le 13 juin 2005 les 12 jurés du procès, huit femmes et quatre hommes du comté de Santa Barbara, qui avaient entre leurs mains le sort d’une des stars les plus célèbres au monde, l’ont également déclaré non coupable des 12 chefs d’accusation…..
                Cette décision unanime, fruit de 30 heures de délibérations réparties sur sept jours, constitue un succès absolu pour le clan Jackson, qui présentait le chanteur comme la proie d’une famille d’escrocs et du procureur Tom Sneddon, son ennemi intime. Le verdict met également fin à un procès long de quatre mois, au cours duquel la vie privée de la star a été disséquée et livrée aux médias du monde entier.


                • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 février 2014 11:48

                  Je n’ai rien compris à cet article.


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 février 2014 12:09

                    Il n’est pas précisé ce qu’on reprochait à ce médecin. Il faut une boule de cristal pour comprendre ?  smiley


                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 février 2014 12:46

                    Et c’est qui Michael Jackson ?? Le mec qu’on voit sur la photo ? Un champion de saut sur place ? 


                  • legrind legrind 14 février 2014 08:39

                    On dirait le Mandarom.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès