Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Le Havre sous les bombes !

Le Havre sous les bombes !

Je précise tout de suite pour ceux qui commençaient déjà à faire leurs valises, sous les bombes… de peinture. Effectivement, le 12 juin avait lieu un grand concours de graffs place de l’hôtel de ville au Havre. Toute la journée les pointures de la région ont sué sous le soleil de plomb (c’est toujours mieux que la pluie) pour rendre leurs plus beaux graffs au jury de luxe avant 17h. De luxe parce que nous avions l’honneur d’avoir le légendaire JACE comme président du jury, spécialement revenu de Réunion pour voir sa ville natale présenter ses meilleurs éléments.

Je ne suis pas spécialiste de graffs, et d’autres* couvrent bien mieux que moi le sujet. Pour cette première édition de « Le Havre sous les graffs » on peut dire que c’est une réussite ; les artistes ont répondu présent, le public aussi et (les mauvaises langues diront que c’est rare) le soleil avec. Le jury, dont la liste complète peut être découverte chez Le Havre de Graffs aura la difficile tâche de nommer le meilleur graff. A voir les performances d’aujourd’hui je n’aimerais pas être à leur place, un vrai dilemme comme Corneille savait en avoir.

Le Havre sous les graffsEn plus de JACE il y avait du beau monde ce matin autour des « cubes » : les artistes, de nombreux profs d’arts plastiques, Didier, le responsable de l’évènement à la mairie, mais aussi des blogueurs influents et curieux comme DanPhyll et Yak. La réussite de cet évènement participe pleinement à sa reconnaissance populaire et son acceptation. Bien que les graffeurs trouvent généralement l’inspiration aux frontières de la légalité, je trouve que c’est une formidable idée d’avoir permis aux havrais de rencontrer ceux qui embellissent indéniablement leur ville.

Le Havre sous les graffsCes oeuvres, souvent éphémères, pourront cette fois être admirées pendant quelques jours. Elles seront exposées sur la promenade Foch le long du square St Roch jusqu’à la fête de la musique le 21 juin. D’ailleurs les « cubes » retourneront sur l’avenue Foch ; car, comme les attentifs l’auront certainement remarqué, ces cubes ont déjà servi, ils servaient de support à l’exposition de photos organisée par Alcéane il y a quelque temps. Et oui, les graffeurs recyclent.

Le Havre sous les graffsUne motion spéciale pour la galerie Hamon qui a fourni toutes les bombes de peinture, mais aussi pour les filles qui ont prouvé ici que le graff n’est pas réservé aux garçons.

Cette journée est donc un succès. J’espère qu’elle deviendra un programme que l’on retrouvera tous les ans. Merci aux graffeurs et merci à Yak pour m’avoir « initié » à cet art complexe et éphémère qu’est le graff.

source : LGV

Le Havre sous les graffs

 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • avshareli avshareli 15 juin 2010 12:55

    Quelle idée géniale que cette expérience ! Mais vous dites que ce sera éphémère car les oeuvres n’ont pas été faites directement sur les murs... c’est dommage . Je dis ça parcequ’au festival d’Assilah (nord du Maroc) qui se déroule en été , les peintures sont faites directement sur les murs par des artistes et des jeunes, encadrés par des professionnels et le résultat est vraiment remarquable.

    Assilah est une petite ville aux portes de Tanger , toute blanche et bleue, au bord de la mer. Et sa médina toute colorée est un véritable bonheur. Certes le Havre est une grande ville, mais un petit quartier un peu triste, ça peut se trouver peut-être , pour cette expression colorée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès