Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Le nécessaire maintien du Conseil des prud’hommes de Louviers

Le nécessaire maintien du Conseil des prud’hommes de Louviers

La ministre de la Justice, Rachida Dati, parcoure actuellement les départements pour présenter son projet de révision de la carte judicaire, qui prévoit la suppression de près de 200 TGI sur l’ensemble du territoire.

Dans le département de l’Eure, on savait déjà le TGI et le Conseil des prud’hommes de Bernay gravement menacés. Le Palais de justice de Louviers, qui regroupe le Tribunal d’instance et le Conseil des prud’hommes, est lui aussi en sursis.

Le Conseil des prud’hommes de Louviers traite pourtant autant d’affaires que celui d’Evreux. La réponse à l’engorgement des juridictions consiste-t-elle vraiment à transférer la charge du tribunal lovérien vers celui d’Evreux ? Pour étudier ces questions dans le cadre du Master II Droit de l’entreprise - mention droit social - que je suis actuellement, je ne le crois pas.

Au-delà des problèmes en termes d’accès à une justice de proximité que pose nécessairement ce projet, une telle réforme ne va pas dans le sens d’une politique de développement durable puisqu’elle oblige les justiciables à se déplacer davantage, contribuant ainsi à l’émission de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique.

C’est pourquoi je participerai au rassemblement pour le maintien du Conseil de prud’hommes de Louviers vendredi 19 octobre 2007 à 14 heures devant le Palais de justice.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • mylena mylena 26 novembre 2007 16:10

    c’est à pleurer de rire ou de désespoir. Si c’est ça les combats des jeunes de 23 ans !

    C’est sur que comme ça on ne contrarie personne. Et, en plus c’est emballé avec du papier DD.

    Le monde judiciaire ne veut aucune réforme qui ne prolonge pas l’existant : ne joignez pas votre jeune énergie à ce combat de corporations recroquevillées sur leurs fromages.

    Ouvrez les yeux : ceux qui vous arrachent des larmes DD en s’horrifiant que les tribunaux soient à 50 kms sont les premiers à partir au bout du monde dès qu’ils ont un week-end prolongé ( bonjour le bilan carbone !)

    Soyez curieux : regardez le nombre de greffiers de commerce en délicatesse avec la justice pénale, étudiez le système de vacations syndicales aux prudhommes, visitez un tribunal d’instance un vendredi.

    Politique = réalités.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès