Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Le nouveau moyen de transport en commun Voguéo réussira-t-il à séduire les (...)

Le nouveau moyen de transport en commun Voguéo réussira-t-il à séduire les Franciliens ?

Le réseau de transport en commun francilien s’étendra prochainement à la Seine.

Voguéo est le futur service public de navettes fluviales de l’Est parisien. Créé par le Syndicat des transports d’Île-de-France (Stif), la ville de Paris et le Port autonome de Paris, comme alternative aux transports en commun habituels, ces navettes atypiques devraient accueillir le public dès le 1er juin. En attendant cela, on peut apercevoir le catamaran (futur-Voguéo) effectuant ses premiers essais techniques.

Voguéo, pour voguer dans l’Est parisien

Lors de sa phase expérimentale qui durera deux ans, la navette fluviale reliera la gare d’Austerlitz (13e) et la station Maisons Alfort-Ecole Vétérinaire (Val-de-Marne), en passant par la bibliothèque François-Mitterrand (à l’aller) et Bercy (au retour). Pouvant accueillir 70 personnes, Voguéo sera accessible à tous les détenteurs d’un abonnement RATP (pass Navigo, cartes intégrales, Imagin’R...) ou bien avec des tickets à 3 € l’unité pour un voyage.
Il ne s’agira pas du premier bateau de transport en commun francilien. Du XVIe jusqu’au début du XXe siecle, les navettes fluviales non touristiques ont navigué sur la Seine. Elles ont cependant disparu avec le développement des transports ferroviaires.

Une réelle alternative aux métros, bus, tram ou RER ?

En semaine, les navettes passeront toutes les vingt minutes en heures de pointe (contre 2 minutes en général pour le métro) et toutes les trente minutes en heures creuses et les week-ends. Le temps de parcours entre la gare d’Austerlitz et Maisons Alfort est estimé à 42 minutes avec Voguéo. Un temps bien plus élevé qu’en métro ou à pied.

Pas assez rapide et pas assez fréquent, voilà deux raisons qui pourraient empêcher le succès de Voguéo. Le futur service public de navettes fluviales ne semble pas être adapté aux besoins des utilisateurs habituels des transports en commun. Qui cherche-t-on à séduire avec un tel véhicule ?

Transport en commun ou croisière discount pour touristes ?

Le Monde du 16 avril 2008, nous propose de « prendre le catamaran tous les jours pour se rendre au travail »... Or, pourquoi monter à bord de ce bateau qui passe moins souvent et met plus de temps à arriver à destination pour aller travailler ? Le catamaran ne semble pas adapté aux Franciliens actifs.

Par contre, le concept Voguéo devrait ravir les touristes s’il s’étend. Le Stif projette d’ailleurs d’étendre le réseau si la période d’essai de deux ans s’avère satisfaisante.

Cette nouvelle offre de transport en commun risque de devenir un concurrent des péniches proposant des croisières sur la Seine. Pour le plus grand plaisir des touristes ?


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 24 avril 2008 14:38

    il faut être efectivement quand même un peu à côté de la plaque pour estimer que vogueo puisse être une alternative aux transports en communs habituels.

    c’est de l’effet d’annonce, ça fait pseudo écolo et une page de com’

     

    pendant ce temps là l’IDF croule sous les bouchons et les banlieusards sont toujours tout autant mal perçus car ils osent venir dans le paris-musée des parisiens pour y travailler en bagnole ! les RER sont toujours autant bondés aux heures de pointes, avec l’arrivée des chaleurs, l’atmosphère y sera complètement intenable déclenchant de nombreux "malaises voyageurs" ; bref ce n’est pas une vedette de 70 places passant toutes les 30 minutes qui résoudra ne serait-ce que un début du problème des déplacements à Paris.

     

    Par contre cela devrait faire le bonheur du touriste et du bobo peu pressé ; mais la question sur l’opportunité d’un tel lancement est effectivement pertinente. peut-être pouvons nous espérer de la transparence sur les résultats de l’exploitation de ces navettes.


    • Axel de Saint Mauxe Nico 7 mai 2008 09:36

      Une expérience semblable avait été lancée dansles années 80, les batobus. Le résultat n’avait pas été probant.

      J’ignore le coût de cette opération, mais le STIF ferait mieux de financer des choses plus utiles...


      • Alexandre HITTI Alexandre HITTI 21 juillet 2009 17:11

        Le transport en commun fluvial VOGUEO est censé s’élargir sur toute la Seine à Paris (Jusqu’à Suresnes au Nord), pour devenir un moyen de Transport en commun Parisien, c’est à dire de transport destiné aux déplacements pour motifs professionnels, de loisirs, administratifs, familiaux. Lorsque l’on dispose d’un abonnement Carte Orange ou Paris Visite, pas de problème : Il est valable sur le réseau VOGUEO. EN revanche, le ticket T ou T+ n’est pas valable sur le réseau VOGUEO ; Il faut s’acquitter d’un droit de 3 EUROS (Soit près de 2 fois le prix d’un ticket T ou T+), et de plus, pas de tarif réduit pour les enfants, cela est tout de même peu INCITATIF !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès