Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Les algues marines au menu des cantines scolaires ?

Les algues marines au menu des cantines scolaires ?

C’est une première un peu insolite. La Caisse des écoles du 14e arrondissement de Paris a décidé de proposer des algues marines dans un plat servi aux enfants des écoles primaires. Au-delà de la simple dégustation du mets, la Caisse des écoles souhaite promouvoir un aliment peu commun en France, dont les qualités nutritionnelles sont largement reconnues.

Une salade de Wakamé (variété d’algue brune) aux carottes en entrée. Ce plat sera servi mardi 21 février dans l’ensemble des restaurants scolaires du 14e arrondissement.

Il s’agit d’une première. Nous proposons des algues car il s’agit de légumes très intéressants en termes nutritifs, et nous avons souhaité en validant ce menu en commission de restauration faire découvrir cet aliment aux enfants.

Riches en vitamines et minéraux, de couleurs vertes, brunes ou rouges, les algues sont un produit de la mer encore mystérieux, pourtant leur utilisation dans l’alimentation n’est pas nouvelle. Le Japon est le premier producteur d’algues, c’est donc le pays où l’on consomme le plus d’algues par habitant, et ceci depuis plus de 10 000 ans.

En France, on utilise les algues dans l’alimentation depuis plus de 40 ans, pour leurs propriétés physico-chimiques (agar, alginate, carraghénane).

Les algues ont des qualités nutritionnelles reconnues, ne contiennent que peu de calories et sont riches en fibres et en protéines. Leur première richesse est leur teneur en iode. L’apport de 150 mg/j d’iode conseillé pour un adulte peut être couvert par quelques grammes secs d’algues (les laminaires, algues brunes, étant les plus riches). Les algues de mer sont en général très riches en protéines, pauvres en lipides, mais présentent un taux en acides gras essentiels supérieur à celui des autres végétaux. Elles constituent une source végétale en calcium intéressante, en complément des produits laitiers ou dans certains régimes végétariens.

La composition vitaminique des algues varie selon les saisons. L’intérêt principal réside dans les teneurs en provitamine A (algues rouges), vitamine C (brunes et vertes) et E (brunes) et la présence de vitamine B12. Les fibres alimentaires représentent 32 à 50 % de la matière sèche, et plus de la moitié sont solubles. Elles sont très mucilagineuses et facilitent le transit intestinal. Les recherches sur leurs vertus sur la santé sont encore en cours, mais on sait déjà que les algues agissent contre la constipation (grâce aux fibres) et les problèmes de thyroïde (grâce à l’iode). Les algues bleu vert permettent la réduction du stress, des dépressions et des symptômes d’anxiété, une amélioration de la mémoire et une meilleure capacité de concentration.

Pour en savoir plus sur les algues marines, connaître les différentes recettes, je vous conseille de consulter le site de notre fournisseur "Algue Service" qui est basé à Roscoff, dans le Finistère.


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • La fourmi (---.---.115.124) 18 février 2006 00:34

    La Chlorella est une micro-algue d’eau douce, classée « aliment d’intérêt national » par le Japon depuis plus de 30 ans... Elle vient d’être officiellement reconnue alimentaire par les autorités sanitaires Européennes et peut maintenant être légalement vendue et consommée comme complément alimentaire dans tous les pays européens.

    Avec un diamètre cellulaire d’environ 5 µm, cette microalgue sphérique en dimensions est comparable aux globules rouges. Ce qui frappe particulièrement chez la chlorelle est sa grande vitesse de reproduction. Une cellule mère se divise en 4 cellules filles en 16 à 20 heures, ces cellules filles se divisant à leur tour dans les 16 à 20 heures suivantes de la même façon. Cela signifie que la Chlorella vulgaris possède l’un des plus grands potentiels pour la production de biomasse par unité carrée et de temps de toutes les plantes connues.

    À ce jour, la Chlorella est la solution naturelle la plus efficace pour l’élimination des métaux lourds de l’organisme. Chlorella vulgaris possède une paroi cellulaire à trois couches, principalement composée de cellulose et de chitine. Cette paroi montre de fortes propriétés adsorbantes vis-à-vis des xénobiotiques, par exemple les toxines organiques comme la dioxine ou les métaux lourds comme le mercure, le cadmium ou le plomb. Cela signifie que la chlorelle a la capacité de fixer les métaux lourds, les pesticides et les toxines et de transporter ces substances sans risque hors du corps.

    Et elle possède de nombreux autres atouts santé (immunité,prévention de l’artériosclérose, etc...)

    Plus d’info sur mon blog.


    • Maintenir le cap tout au long de la Vie (---.---.175.108) 18 février 2006 00:37

      La Chlorella est une micro-algue d’eau douce, classée "aliment d’intérêt national" par le Japon depuis plus de 30 ans… Elle vient d’être officiellement reconnue alimentaire par les autorités sanitaires ...


      • pedro cristian (---.---.203.7) 21 février 2006 10:21

        Rien de nouveau sous le soleil.. le wakame est une algue courante au Japon, délicieuse avec une soupe au soja (miso shiru). Je m’étonne qu’on en fasse les gros titres.


        • Vincent Jarousseau (---.---.110.3) 21 février 2006 10:41

          Effectivement, le wakame est une algue courante au Japon. Mais dans nos habitudes alimentaires, cela est plus inhabituel et c’est une première, à ma connaissance, de proposer des algues marines dans des restaurants scolaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

V


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès