Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Les traditions provençales

Les traditions provençales

En cette contrée bénie des dieux, où vents, mer et soleil sont rois, les fêtes de Noël sont pleines de traditions ancestrales : les santons de plâtre ou de bois, les treize desserts, les crèches vivantes... Allons à leur découverte !

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est réputée pour être accueillante : la mer et le soleil attirent les nombreux touristes surtout étrangers (Japonais, Anglais, Américains, Russes, Italiens, Espagnols, Hollandais, Belges, Allemands...), les vents les dispersent sur la Riviera (de Nice à Menton via l’Italie), la Côte d’Azur (d’Hyères à Nice) et l’intérieur des terres (d’Aix-en-Provence à Manosque, de la Camargue à Avignon). Tout ce dernier coin s’habille et se joue les rites et traditions à la Pagnol, entre accent, friandises et foi

Dans la plaine d’Aix, dès les premiers jours de l’Avent, les santonniers descendent de toute la Haute-Provence pour montrer leurs créatures de plâtre (traditionnellement parlant) ou de bois (surtout du côté des bergers) et étaler ainsi à la vue émerveillée des petits et des grands. Les santons sont de toutes les hauteurs, du plus petit qui n’excède pas plus de cinq centimètres au plus grand qui se trouve à hauteur d’homme. Les crèches sont à la même échelle, à l’image d’un village perché, avec le puits, l’église, le lavoir...

C’est du vrai travail d’artiste et de professionnel : tout est à l’échelle demandée (sur commande) ou proposée en exposition (magasins ou étals), chaque détail ayant son importance. Les maisons sont bâties sur des modèles réalistes existants, murets en ruines, routes pavées, puits avec sa margelle et son seau prêt à servir, le petit pont avec son âne pleins ses bâches de citrons et d’oranges, le curé avec son aube noire lui battant les mollets, le berger entrant dans le village avec tout son troupeau... De belles images de vie quotidienne !

Les fêtes de Noël ne seraient pas ce qu’elles sont sans les fameux treize desserts (simples ou plus élaborés) : mandarines (ou clémentines), oranges (ou fleur d’oranger), citrons, pommes, dattes, figues, noisettes, noix, amandes, navettes, mendiants (croquants ou casse-dents), anis et raisins secs (blancs/jaunes ou noirs). Pour les élégants, tous les desserts faits avec la pâte d’amandes et les autres ingrédients tels que les fruits confits. Bon appétit ! Mais d’abord, allons participer à la messe avec la crèche vivante sur les hauteurs d’Allauch, entre Aix et Marseille ! Quel spectacle, à ne surtout pas manquer...


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • fabien fabien 11 décembre 2007 13:54

    Un article qui manque de corps, de profondeur : on dirait une plaquette publicitaire ou plutôt quatre encarts volés à un journal régional.

    Trop décousu pour satisfaire la curiosité, trop formel pour distraire, je ne comprends pas votre point de vue, mamzelle aylcée.

    Prénom original, cependant.

    Mais que vouliez vous vraiment, personnellement dire ?


    • aylcée 11 décembre 2007 22:13

      cher lecteur, je suis désolée que mon écrit ne vous agrée, j’ai tenté d’y insérer un peu de poésie.


    • fabien fabien 14 décembre 2007 01:30

      Votre réponse est étrange, et ce joli verbe agréer m’a beaucoup amusé. Je n’en connaissais que le premier sens et cela me fit le plaisir d’en rechercher la signification dans son autre emploi.

      J’ai peut être été un peu rustre dans mon premier commentaire, permettez moi d’en atténuer le propos : je trouvais simplement un manque de cohérence entre le style journalistique et des expressions personnelles, et j’avoue ma préférence pour les sensations vécues contre les informations brutes et abstraites qui font la sécheresse du journalisme de faits.

      Il y a de la poésie dans votre prose, mais un point de vue personnel enrichirait, à mon sens, la force de vos descriptions.

      ces deux expressions : « De belles images de vie quotidienne ! » , « Quel spectacle, à ne surtout pas manquer... » donnent envie de savoir ce que vous ressentez, plus en détail, au spectacle de ces événements locaux.

      C’est mon côté diariste qui ressort, je m’en excuse.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès