Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Lorraine : Une centrale solaire à Marville ?

Lorraine : Une centrale solaire à Marville ?

L’ancienne base aérienne de Marville-Montmédy ambitionne de devenir la seconde centrale solaire de France, après celle de Toul-Rosières (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t665-la-plus-grande-centrale-solaire-de-france-a-toul).

JPEG - 148.6 ko
L’ancienne base aérienne de Marville pourrait accueillir la seconde plus grande centrale solaire de France (Crédits photo : Etienne Lorea)

Le dépôt de demande de permis de construire remonte au 31 août 2010, soit un mois avant celui concernant le site de Toul, datant, lui, du 30 septembre. C’est pourtant bien ce dernier qui est aujourd’hui opérationnel. Portée par Nadine Morano, alors ministre, la centrale touloise a bénéficié du feu vert de Paris quelques jours avant la fin du moratoire Sarkozy, échappant ainsi aux griffes de la Commission de régulation de l’énergie. Avec ses 1,4 million de panneaux photovoltaïques répartis sur 360 hectares pour une puissance de 115 MWc (megawatts-crêtes), la plus grande centrale solaire de France est entrée en service le 13 novembre dernier. Le projet de Marville, qui porte sur la couverture en panneaux solaires de 191 hectares de l’ancienne base aérienne, est quant à lui au point mort. Il est passé à la trappe en faisant les frais du quota Besson d’attribution annuel de 500 MWc et de la baisse de 20 % du tarif de base applicable aux installations de plus de 100 Kw. La plupart des projets retenus étaient en effet situés dans le Sud-Est de la France en raison de leur forte rentabilité. Visiblement, aucun critère d’aménagement du territoire n’a été retenu.

Depuis, le ministre français de l’écologie, du développement durable et de l’énergie propose de relancer les appels d’offres pour les installations et de réévaluer les tarifs de rachat de l’électricité en fonction du lieu de fabrication des modules photovoltaïques. En Lorraine, ce bonus, susceptible de ramener de l’équité entre le Nord et le Sud de la France, relancerait les espoirs des promoteurs de Marville qui investissent dans une technologie franco-française, moins polluante que les panneaux importés d’Asie. Ainsi, à la différence de Toul, ces panneaux ne contiennent aucun métal lourd. Cette technologie articule également une installation pivotante permettant de suivre la course du Soleil, afin d’optimiser la production d’électricité.

La centrale meusienne, qui représente un investissement de 150 à 200 millions d’euros, pourrait produire jusqu’à 70 MWc, soit l’équivalent de la consommation journalière en électricité d’une ville de 30 000 habitants.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • miha 2 février 2013 10:30

    J’ai un peu de mal à comprendre... déjà, la Lorraine n’est pas la région la plus ensoleillée de France (je le saurai, j’y habite)... et quant à faire installer des panneaux solaires en grande quantité, pourquoi ne pas le faire sur les toits des maisons, des bâtiments publics, des hangars,... partout où c’est possible et réhabiliter les terres de l’ancienne base aérienne pour en faire des terres agricoles (ce dont la France va bientôt manquer) ?


    • ZenZoe ZenZoe 2 février 2013 13:52

      Oui, et en plus, qu’est-ce que c’est moche ces champs de panneaux  !


    • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 2 février 2013 11:16

      En effet, mais dans le cas de cette ancienne base aérienne militaire, il y a les problématiques de dépollution à prendre en compte, ce qui rend difficile une reconversion immédiate et peu onéreuse dans des terres agricoles.


      • Croa Croa 3 février 2013 00:18

        Quelle dépollution ? Si c’était un champs de tir par exemple il faudra dépolluer même pour implanter des panneaux !

        Une reconversion loisirs ou agricole était préférable, ce qui n’empêchait pas une reconversion solaire des bâtiments. 


      • jymb 2 février 2013 12:11

        En Grande Bretagne, les anciennes bases aériennes de la RAF sont utilisées comme pistes automobile de loisir. L’infrastructure existe, coût zéro, rentabilisation immédiate, et autant de conducteurs qui n’iront pas se tuer sur la route.

        Ce qui n’empêche pas d’ailleurs d’implanter aussi des panneaux photovoltaiques sur le reste de la superficie.

        Mais ce qui marche ailleurs est en général à rejeter avec dédain par nos dirigeants qui eux « savent »


        • Groupe BLE Lorraine Groupe BLE Lorraine 6 octobre 2013 22:19

          Séchage de foin solaire à Ottonville

          En matière d’énergies renouvelables, les agriculteurs lorrains font figures de pionniers. A Mignéville, dans le Lunévillois, l’un d’entre eux a créé avec succès une usine de méthanisation des effluents générés par son cheptel bovin. A Ottonville, dans le Pays de Nied, en Moselle, un éleveur de vaches limousines sèche 200 tonnes de fourrage par an grâce aux 2 400 mètres carrés de panneaux photovoltaïques installés sur le toit de sa ferme.

          L’installation produit de l’électricité et permet donc de sécher le foin pour les 230 bovins qui broutent sur les 145 hectares de l’exploitation, dont 115 sont en gestion herbagère extensive. Si bien que la ferme est aujourd’hui la plus importante source agricole de production d’énergie solaire en Lorraine. 24 heures sont nécessaires pour sécher une balle de foin de 500 kg. Grâce à ce système original, unique en France, l’agriculteur a pu abandonner l’ensilage de maïs, économiser 1 500 litres de fuel par an et se passer des tonnes de soja d’importation qu’il donnait à son bétail. Il envisage désormais d’élargir son procédé au séchage du bois et de créer une petite unité de méthanisation pour valoriser les 800 tonnes de lisier que produit son cheptel par an. En attendant, il s’est doté d’un atelier de découpe, afin de vendre sa viande en direct et de diversifier son activité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès