Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Manifestation contre l’arrêté « anti-jeunes » à Montfermeil

Manifestation contre l’arrêté « anti-jeunes » à Montfermeil

L’information n’a pas vraiment fait les gros titres, mais depuis le 7 avril dernier, il est interdit aux mineurs de 15 à 18 ans de circuler à plus de trois dans le centre ville de Montfermeil (Seine-Saint-Denis). Quelle que soit l’heure. Les contrevenants sont passibles d’une amende de 38 euros. Un collectif appelle à une manifestation samedi.

montfermeil_blason

xavier_lemoinePour aller manger un grec ou s’offrir une séance de cinéma, interdit d’avoir plus de deux copains ! Xavier Lemoine, le maire de la ville (UMP, ancien villiériste, tiens, tiens...), génial promulgateur de cet arrêté, le justifie par une augmentation de "623 % des vols avec violence". Il explique que la mesure est destinée à permettre "la dispersion d’attroupements". Attroupements à quatre ? Si deux couples décident d’aller boire un verre ensemble, devront-ils y aller séparément ? Lemoine s’agace : "Il y a l’esprit et la loi. L’arrêté sera appliqué avec souplesse et discernement. Il permet simplement d’intervenir en cas de difficulté." Justement, monsieur le maire : une loi (inapplicable de surcroît) destinée à n’être utilisée que dans certains cas (lesquels ?) n’ouvre-t-elle pas la porte à l’arbitraire et au délit de sale gueule ? L’opposition municipale juge l’affaire "lamentable" et stigmatise un appel du pied aux électeurs d’extrême droite - Le Pen avait enregistré ici le score de 22,55 % des voix au premier tour de la présidentielle de 2002. N’est-ce pas justement la stratégie choisie par Nicolas Sarkozy ?

Une volée de bois vert
L’initiative du maire de Montfermeil fait en tout cas grincer les dents de la très officielle défenseure des d_fenseure_des_enfants_claire_brissetenfants (fonction créée par la loi du 6 mars 2000) : "Je trouve cela consternant, des enfants peuvent se promener à plus de trois sans être par définition stigmatisés comme de possibles délinquants", déclare ainsi Claire Brisset, juste avant de tirer sa révérence, son mandat expiré. Le vice-président du Tribunal de grande instance et président du Tribunal pour enfants de Bobigny, Jean-Pierre Rosenczveig, glose quant à lui sur l’efficacité de l’arrêté : "Qu’est-ce qui justifie une telle mesure ? L’augmentation des vols à l’arraché dans la ville qui seraient commis par des mineurs. Admettons, avec les observateurs, la réalité du fait. Mais en quoi la mesure prise par l’édile municipal peut-elle contribuer à éradiquer le crime ? Les spécialistes policiers notamment sont sceptiques sur son efficacité. D’autant qu’en l’espèce le maire fait preuve d’une sacrée méconnaissance du modus operandi. juge_jean_pierre_rosenczveigLes agresseurs sont généralement deux ou trois dont l’un jouant à distance le rôle de guetteur ; jamais plus de trois ! Il eût donc fallu interdire tout rassemblement de plus de deux personnes et même là, comme je viens de le relever, on ne toucherait qu’une partie des équipes en cause !", écrit-il sur son blog. Mais malgré cette volée de bois vert, le scandaleux arrêté "anti-jeunes" reste applicable. Aussi le PCF, le PS, ATTAC et le MRAP ont-ils créé pour l’occasion un collectif baptisé Libres et égaux, annoncé qu’ils allaient déposer un recours devant le Tribunal administratif pour faire annuler cet arrêté "absurde", et appelé à une manifestation samedi prochain, à partir de 11 h 30, devant la mairie de Montfermeil.


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • harakiri26 (---.---.93.211) 27 avril 2006 11:20

    Belle provoc’ !

    A suivre ...


    • Karl (---.---.229.7) 3 mai 2006 19:15

      Mr Sarkozy a-t-il demandé l’appuis (la signature en fait) de ce maire pour sa candidature à la présidentielle ?


    • nantor (---.---.131.113) 27 avril 2006 12:23

      Comment un tel homme a-t-il pu être élu maire ???

      Qu’il « joue » avec la politique, 2007 approchant, soit, mais ce genre de décision a des conséquences graves qu’il devra supporter.

      Lamentable et dangereux.


      • Vivre libre (---.---.24.2) 27 avril 2006 14:47

        Pour la personne qui se demande comment un tel homme a pu être élu maire, c’est bien simple, il n’a pas été élu... Il était directeur de cabinet de l’ancien maire Pierre Bernard. Il a pris sa place quand celui ci est parti en retraite...


      • Solo (---.---.102.41) 27 avril 2006 12:34

        Ce n’est pas en interdisant à des jeunes d’être à plus de 3 dans les rues que le problème de la délinquence va cesser.

        Une augmentation de 623% des vols avec violence. Cela prouve une nouvelle fois (mais depuis le temps on le sait) que la droite à totalement échoué niveau sécurité. Gauche et droite continue de vouloir faire croire qu’il peut faire pour 2007 ce qu’il n’a pas pu, su ou voulu faire ces dernières années. Lamentable...

        22,55% de voix pour le Front National, ce n’est pas étonnant, gauche et droite se succèdent pour toujours enfoncer le clou un peu plus. Ce n’est pas avec des « mesurettes » que le problème de la délinquences va cesser...


        • Elias (---.---.231.101) 27 avril 2006 13:20

          Cet arrêté municipal est absurde.

          Il constitue une atteinte manifeste en matière de liberté d’aller et venir, ainsi qu’au principe de non-discrimination. Il faudrait un trouble à l’ordre public d’une gravité exceptionnelle pourqu’une telle mesure puisse être considérée comme proportionnée. Je crois qu’un recours en excès de pouvoir ferait annuler sans nul doute cette hérésie. Il est même possible de considérer que l’urgence est acquise, du fait de la violence de l’atteinte, ce qui légitimerait un référé-liberté.

          Sans compter que l’application de cet arrêté justifierait de plus des contrôles d’identité manifestement illegaux.

          Que l’on se fasse le défenseur de l’ordre, c’est une chose qui peut se concevoir. Que l’on méprise les libertés fondamentales de la démocratie est abominable.

          Je ne sais pas ce que ce maire tente de prouver, mais sa méthode est indigne.

          Elias


          • Marc P (---.---.224.225) 27 avril 2006 14:02

            Bonjour Elias,

            Imaginez seulement qu’un tel arrêté fût pris par une municipalité aux US ou même en UK ou en CH...

            Les médias français fondraient sur l’info et se régaleraient jusqu’à l’indigestion de ce qu’ils considéreraient comme le comble de la bêtise en « politique municipale » dont seuls ces etrangers ont le secret... 2 is company, 3 is a crowd..., and 4 ?

            Bref, impossible est bien français... mais espérons le pour quelques heures seulement :

            gageons que sous peu un groupe de 4 enfants co-voiturés pourront de nouveau descendre d’une voiture pour marcher jusqu’à leur école sans se dédoubler...

            Bien à vous...

            Marc P


          • Elias (---.---.231.101) 27 avril 2006 14:16

            Cher Marc,

            Aux US comme en France, les associations de défense des libertés publiques doivent attaquer ces mesures tant dans les médias que sur le plan judiciaire. Je ne crois pas que les juges de là bas comme ceux d’ici pourraient tolérer ceci.

            Outre le fait qu’elle est idiote et inutilement méchante (mais certains hommes politiques ont fait de ce genre de mesures leur fonds de commerce), elle est insidieuse parce qu’elle s’attaque à certaines des garanties démocratiques les plus importantes : droit d’aller et de venir et droit à la vie privée. Pour être efficace, cet arrêté doit permettre aux agents de la force publique de contrôler l’identité de toute personne pouvant avoir l’âge requis.

            C’est une ingérance intolérable de l’exécutif municipal. Il ne faut pas confondre maintien de l’ordre public et atteintes aux libertés fondamentales. Le premier n’a de sens que s’il permet l’exercice de ces libertés.

            Bien à vous,

            Elias


          • Marc P (---.---.224.225) 27 avril 2006 15:56

            Cher Elias,

            Je ne doute pas qu’avec Mme Brisset, Mr Rosenczweig (2 sages peu soupçonnables de vouloir politiser l’affaire) et bien d’autres comme vous même, l’affaire sera vite entendue et laissera le plus cuisant souvenir à ce maire indigne de la fonction....

            Puisse cela au moins servir de leçon à d’autres populistes qui eux aussi se croiraient bien inspirés... En cela je suis moins optimiste...

            Bonne journée !

            Marc P


          • Marc P (---.---.224.225) 27 avril 2006 16:19

            Pardon Elias,

            juste un mot au sujet de :

            « Je ne crois pas que les juges de là bas comme ceux d’ici pourraient tolérer ceci ».

            Fallait il comprendre : « - ceux de là-bas -, ni ceux d’ici » ?, ou : « contrairement à ceux d’ici » ? Juste pour lever la petite ambiguïté qui pour un juriste que je ne suis pas n’en est peut-être pas une...

            Je comprend « ni ceux d’ici » mais ai besoin d’être rassuré...


          • Elias (---.---.231.101) 27 avril 2006 16:31

            Oui

            dsl

            Je tape trop vite et j’ai la flemme de me relire.

            Mon orthographe, la grammaire, tout en prends un coup.

            Elias


          • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 mai 2006 09:07

            C’est fait depuis hier : le tribunal administratif de Cergy Pontoise a suspendu l’arrêté, jugeant qu’il portait une atteinte trop importante aux libertés fondamentales.


          • Jojo (---.---.2.219) 27 avril 2006 13:51

            Juge Jean-Pierre Rosenczveig : « Les agresseurs sont généralement deux ou trois dont l’un jouant à distance le rôle de guetteur ; jamais plus de trois ! »

            LOL

            Il aurait donc fallu interdire les rassemblements de MOINS de 4 personnes...

            Comment peut-on élire une telle andouille ?


            • ser (---.---.49.175) 27 avril 2006 14:09

              Cela prouve une fois de plus que nos élus sont coupés du peuple et des réalités.

              Il me fait penser aux énarques.

              Habite t’il seulement dans sa ville ?


              • Hugues (---.---.241.76) 27 avril 2006 15:20

                Si la mesure peut légitiment être considérée comme stupide, il est relativement facile tout de même de voir que le journaliste (ou en tout cas, ma personne qui a écrit l’artcile) a une couleur politique. Quel est l’intérêt, Monsieur Bonnet, de stigmatiser encore une fois le rapprochement si cher à la gauche et à l’extrème gauche : « droite = extrème droite »...

                Vos manières de persifler sur le score de M. le Pen (qui finalement n’est qu’à peine supérieur, à Montfermeil, à la moyenne nationale) ou sur le fait que le maire actel est un ancien du parti de M. de Villier apportent-elles une information neutre et utile à l’article ?

                A quand une information vraiment neutre, que ce soit d’un côté comme de l’autre, qui permettra aux geans de se forger une idée sur des FAITS et non sur ce que certains leur auront instillé dans le cerveaux avant que la masse ne le reprenne en coeur jusqu’à ce que tous scandent le même refrain...


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 27 avril 2006 17:47

                  Bonjour Hugues,

                  excusez-moi, mais la tendance politique de Lemoine n’est pas indifférente, parce qu’elle n’est pas qu’étiquette mais se traduit en actes. Comme ici, ou quand il a refusé d’inscrire en maternelle dans sa commune des enfants étrangers. Le rapprochement entre la droite et l’extrême-droite est certes stigmatisé, mais il fait à mon sens partie de l’information. Je ne fais que le souligner, ce n’est pas moi qui le crée. Ce n’est pas moi qui pond une telle mesure, ni qui invite ceux qui n’aiment pas la France à la quitter. Je ne vois pas au nom de quoi on ferait comme si Lemoine n’était pas UMP et ancien MPF. Ne pas le dire ne serait pas neutre, ce serait au contraire cacher une partie de l’information. En tant que lecteur, si je lisais un tel article sans que soit mentionnée la couleur politique de l’édile, je me poserais la question. Et ne me dites pas qu’on s’en fiche, c’est faux. Les politiques ne prennent pas les mesures qu’ils prennent par hasard mais suivant leur engagement. En tout cas, c’est ce qu’ils sont censés faire ! Bien sûr qu’une conscience de gauche se réjouit de voir ici à l’oeuvre une droite tellement caricaturale, mais ne renversons pas les rôles : ce n’est pas la gauche qui oblige la droite à se tirer une balle dans le pied.

                  Bien à vous.


                • nono (---.---.94.25) 27 avril 2006 15:26

                  c’est stupide comme arreté municipal Que l’on soit de Gauche ou de droite, marsien, ou venusien c’est débile comme mesure...


                  • me (---.---.21.120) 27 avril 2006 15:59

                    +1


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 27 avril 2006 17:50

                    Stupide, exact, et la stupidité n’a pas de couleur politique. Mais on parle ici de stupidité sécuritaire, et ce n’est déjà plus tout à fait la même chose... C’est tout de même le cheval de bataille de Sarkozy et les siens !


                  • parkway (---.---.18.161) 27 avril 2006 16:02

                    ce qui est très bien dans cette affaire, c’est que les UMP et autres fausses gauche se suicident joyeusement pour les élections 2007 !

                    Il ne faut surtout pas hésiter à les aider !


                    • nantor (---.---.131.113) 27 avril 2006 16:39

                      Tout jeune étant potentiellement dangereux, interdisons les rassemblements d’une personne jeune avec elle-même ... comme ça plus de problème.


                      • sergeï (---.---.4.102) 27 avril 2006 19:23

                        Quelques précisions juridiques,par rapport à ce qui a été écrit plus haut, qui ne préjugent en rien du fonds de l’affaire ni de l’opinion qu’on peut en avoir : un maire est toujours élu, d’abord comme conseiller municipal par la population de la commune, ensuite comme maire par l’ensemble du conseil municipal. Un directeur de cabinet, non élu, ne peut pas devenir maire sans nouvelle élections municipales même en cas de démission, de décés où toute autre cause de départ du maire précédent. La retraite n’est pas une cause de fin de fonction d’un mandat de maire car il s’agit d’un mandat électif et non d’une activité professionnelle.


                        • cupiflo (---.---.240.58) 27 avril 2006 23:48

                          On me signale que tout une classe de collégiens a écopé de 38€ chacun, hé oui la bande de voyoux se rendait aux gymnase municipal pour leur cours d’EPS 2 par 2 en rang. Ils ont été relachés après 48h de garde à vue...


                          • nantor (---.---.131.113) 28 avril 2006 00:41

                            Bien fait pour eux à ces p’tits cons !

                            Et la prochaine fois c’est la garde à vue direct ; et en cas de récidive je propose Fleury Merogis.

                            Allez courage, bientôt on pourra dormir tranquille après avoir regardé tf1. Vive la France !


                          • namic (---.---.206.156) 28 avril 2006 00:07

                            Cela fait quelques années que j’entends parler de Montfermeil par diverses sources (pas par les médias), pour des agressions, des violences gratuites, etc...

                            En particulier, on m’a raconté le cas d’une femme qui a reçu dans sa voiture (alors qu’elle était au volant), une boutelle d’essence enflammée ; c’était en Novembre dernier.

                            Je ne suis pas de Montfermeil, et je sais que les légendes urbaines sont promptes à se propager, mais y a t’il réellement un problème spécifique dans cette commune ? Parce que si c’était le cas, c’est ça qui devrait faire l’actualité, pas la mesure prise par le maire.

                            Il y a quelques années, une mesure du même genre avait fait rigoler sur Saint Quentin en Yvelines : les mineurs non accompagnés ne pouvaient plus pénètrer le centre commercial ! Les média en avaient parlé sur le ton de l’humour, alors que sur place, il y avait un vrai problème de razzia en bandes avec violences


                            • nantor (---.---.131.113) 28 avril 2006 00:44

                              Mettons tous les jeunes de Montfermeil en prison et il n’y aura plus de problème.

                              Et ce sera tellement plus confortable que de se pencher sur les vraies raisons des problèmes. C’est vrai, quoi, on a autre chose à faire.


                            • j_b (---.---.226.152) 28 avril 2006 09:38

                              Ce type d’arreté sera repris dans de nombreuses villes du departement par des maires de droites et de gauche.

                              De plus il ne sera applicable que jusqu’à fin juin.

                              Ajoutons aussi que les filles de ce maire ont été aggressé violemment par des jeunes de la ville.


                              • Ludovic Charpentier (---.---.68.98) 28 avril 2006 11:32

                                Vous auriez pu mettre en lien le site de la mairie de Montfermeil... On y apprend un truc amusant de la part du maire concernant « l’applicabilité de la loi », c’est : ’Il y aura l’esprit et la lettre dans l’application de cette loi’. En langue de bois, cela signifie que cette loi est inapplicable...

                                De plus :
                                - elle ne concerne que certains quartiers populaires. M. le maire ne craint-il pas une ’délocalisation’ de la violence dans les quartiers non concernés par l’arrêté ? (ou doit se trouver le gros de son électorat...).
                                - les policiers devront ’disperser’ les mineurs. Et après la dispersion, il se passe quoi ???? Les mineurs ne vont pas se re-regrouper peut-être ???? A moins d’un bon passage à tabac sur le motif du « Désolé, les jeunes, fallait pas être quatre ».
                                - Enfin, pour paraphraser Coluche, Monique, c’est deux qui la tiennent, un qui la... Il faudra m’expliquer en quoi le « 3 maximum » sera sécuritaire...

                                Un arrêté stupide, qui ciblera tout le monde... sauf les délinquants.


                                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 28 avril 2006 11:51

                                  J’en parle ! Relisez :

                                  Lemoine s’agace : « Il y a l’esprit et la loi. L’arrêté sera appliqué avec souplesse et discernement. Il permet simplement d’intervenir en cas de difficulté. » Justement, monsieur le maire : une loi (inapplicable de surcroît) destinée à n’être utilisée que dans certains cas (lesquels ?) n’ouvre-t-elle pas la porte à l’arbitraire et au délit de sale gueule ?

                                  Il ne s’agit pas de certains quartiers populaires mais du centre ville. Sinon, d’accord avec le sens de votre intervention.


                                • Elias (---.---.231.101) 28 avril 2006 12:35

                                  Cet arrêté n’est pas une loi. C’est un acte administratif provenant de l’exécutif municipal.

                                  Encore heureux d’ailleurs, puisqu’il se heurte à quelques petits problèmes en termes de droits et libertés fondamentaux.

                                  Je dirais même plus : cet arrêté est illegal car inscontitutionnel. Il me semble que M. Xavier Lemoine a quelques problèmes à édicter des arrêtés qui restent dans ce cadre là.

                                  Elias


                                • Olivier Bonnet (---.---.58.31) 29 avril 2006 10:43

                                  Au temps pour moi, ce n’est pas une loi. Heureusement, en remplaçant par « arrêté », la phrase conserve son sens smiley


                                • Quentin Durward (---.---.52.173) 29 avril 2006 06:44

                                  Pourquoi certains refusent-ils de comprendre que les textes de loi, la constitution, les droits de l’homme même, auxquels ils se réfèerent constamment ont été édictés pour un pays normal en des temps normaux, désormais révolus. Dans un pays normal, les pouvoirs s’exercent avec l’accord de la population, la minorité s’inclinant face à la majorité. Malheureusement, aujourd’hui, les autorités doivent gouverner contre la « rue », qui s’estime tout permis, qu’il s’agisse d’attaquer les décisions démocratiques des élus du peuple, qu’il s’agisse d’incendier des véhicules et de piller des magasins, qu’il s’agisse de mener une guérilla urbaine contre les forces de l’ordre. Il n’est pas besoin d’être Mme Elisabeth Teissier pour savoir que dans la France actuelle, le happy slapping a de magnifiques boulevards qui s’ouvrent devant lui. Les jeunes des quartiers sensibles tiendront naturellement un rôle primordial dans cette nouvelle dérive de la société française. Il n’empêche que lorsque quelqu’un tente de faire quelque chose, comme le maire de Montfermeil, les bons esprits, les gauches, adeptes du pourrissement de la situation lui tombent dessus à bras raccourcis. Alors les Français aspirent toujours plus à un régime fort qui mettra les racailles hors d’état de nuire, et leurs supporters aussi. Ce n’est vraiment pas difficile à déduire.


                                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 29 avril 2006 08:31

                                    Et en quoi interdire aux 15/18 d’être plus de 3 change-t-il quelque chose ?

                                    Non, les droits de l’Homme et les libertés individuelles ne sont pas un concept révolu. Heureusement que des gens comme vous ne sont pas au pouvoir : on aurait une dictature en bonne et due forme. Cessez de vous croire majoritaire, monsieur l’extrême-droitiste.

                                    Bien à vous.


                                  • (---.---.164.117) 30 avril 2006 23:59

                                    « Et en quoi interdire aux 15/18 d’être plus de 3 change-t-il quelque chose ? »

                                    A mon avis, c’est un exercice, fort utile dans la conjoncture actuelle, destiné à des gens à qui il faut impérativement faire découvrir :

                                    1. qu’il existe des lois et des règles ;

                                    2. qu’elles doivent être respectées même, et surtout, si elles paraissent idiotes et excessives.

                                    Cela, c’est la théorie. Parce que le même Xavier Lemoine réduit à rien la portée didactique de son initiative, en disant qu’il y a la lettre et qu’il y a l’esprit...

                                    Un truc très français, en somme. On se donne des moyens aux apparences de grande rigueur, pour épater la galerie et, dans la coulisse, on signale aux acteurs qu’en fait, il n’y a rien de changé...


                                  • Daniel Milan (---.---.168.110) 1er mai 2006 00:08

                                    Laissez vivre et respirer les gens, bon sang !...


                                  • Antoine (---.---.232.200) 30 avril 2006 23:17

                                    Je ne comprends pas pourquoi vous vous énervez avec cet décision (sauf peut être ds le contexte de la région concernée) ; ce type de mesure est souvent repris ds les règlements de police des villes et communes d’autres pays et c’est pas un cataclysme. Bien des personnes ignorent qu’ils existent ces règlement et qu’ils sont consultables par les citoyens.


                                    • Olivier Bonnet (---.---.108.238) 1er mai 2006 00:11

                                      Les rassemblements à plus de trois personnes souvent interdits dans d’autres pays ? Où ça ? A part dans des dictatures, dites-nous...


                                    • ht (---.---.160.44) 3 mai 2006 14:34

                                      «  »A mon avis, c’est un exercice, fort utile dans la conjoncture actuelle, destiné à des gens à qui il faut impérativement faire découvrir :

                                      1. qu’il existe des lois et des règles ;

                                      2. qu’elles doivent être respectées même, et surtout, si elles paraissent idiotes et excessives.«  »

                                      Bonne idée, respectons même, et surtout, les lois idiotes et excessives !! Bêêêêêêh !


                                      • Franck (---.---.40.225) 4 mai 2006 12:15

                                        Etant un habitant de Montfermeil, laissez moi precisez deux trois choses.

                                        Xavier le Moine lors de son premier mandat a bien succeder a l’ancien maire Pierre Bernard sans élection. Par contre depuis il s’est fait réelire ... On a, à mon plus grand regret, à Montfermeil une tradition de Maire d’extreme droite qui ne se l’avouent pas (Un des fait d’arme les plus connu de l’ancien maire est d’avoir coupé l’electricité et la cantine a une maternelle qui avait osez acceuillir des enfants de sans papiers ...)

                                        Le centre ville de Montfermeil est un des coins les plus calme de Montfermeil, cela fait 20 ans que j’y habite et il ne m’ y est jamais rien arrivé. Bien sur je ne dis pas qu’il n’y a jamais d’agressions, comme partout cela y arrive. Je m’y sent pas moins en danger que dans n’importe quel rue parisienne par exemple ...

                                        Il y a a Montfermeil l’une des citées les plus sinistrés de France. Les bosquets, c’est son nom, s’ettend sur deux communes : Montfermeil et la maintenant si celebre Clichy sous bois. Elle est à la limite de la salubrité. C’est labas qu’il y a beaucoup à faire pas dans le centre ville qui possede deja 2 postes de police à 500 m l’un de l’autre ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès