Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Mayotte façon « Dévoyé Spécial »

Mayotte façon « Dévoyé Spécial »

SUSPECT de parler de Mayotte alors que ça barde en métropole (grèves, mouvements sociaux, aléas climatiques même, comme en 1789...) !

LOUCHE de parler de Mayotte... venant de manipulateurs imputant toujours la faute aux autres !

Que peut cacher la diffusion par Envoyé Spécial d’un sujet de dernière minute ?

Si tout n’est pas faux, tout est interprété. Il faudrait dépasser le vieux débat de Mayotte française, les confusions entre "colonisation" et "droit des peuples à disposer d’eux-mêmes", les tables onusiennes loin d’être gravées dans le marbre, le statut départemental brandi tel une CB gold. Ainsi, le cynisme des pouvoirs successifs apparaîtrait sans les scories liées à la décolonisation et aux véto historiques de notre pays, membre permanent du Conseil de Sécurité. En ce sens le reportage à l’écran le 2 juin donne dans l'anachronisme car si l’immigration préoccupe l’Europe, ici elle a submergé une population qui en est à chasser des « occupants illégaux » de biens privés (qu'en est-il des domaines publics ?). Des gens partent, avec les gosses et les matelas pour un « camp » de réfugiés (les autorités voudraient qu’on parle de « parc ») tandis qu’une voyoucratie aussi nombreuse que violente ajoute ces raisons pour multiplier ses exactions au moment où l’État, au pied du mur, se décide ENFIN à faire appliquer une loi dont il ne faisait pas cas, hier encore. Des renforts arrivent à force sinon par force si on peut parler ainsi des effectifs doublés d’un coup.
Cela augure-t-il d’un changement complet de politique pour une coopération active avec les voisins comoriens après des décennies de laisser-aller, d’hypocrisie, de corruption non dénoncée et de solidarité pervertie ?
Dans cette perspective, il est possible de reprendre le vieux débat, serait-ce avec mauvaise conscience puisque des chasses à l’homme, et nombre d’expulsés rappellent malheureusement d’autres tristes colonnes de réfugiés, puisque l’île est livrée à des violences qui résument bien des démissions étatiques, des infos qui n'ont pas eu l'heur de faire l'actualité de « DÉVOYÉ SPÉCIAL ». 

http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-2-juin-2016_1469528.htm l

A 33 minutes 48 secondes de la vidéo complète, Françoise et Guilaine présentent ainsi le reportage à venir : « Et maintenant l’actualité de ce matin, Mayotte. Depuis quelques mois, cette île à 8000 km de Paris connaît une situation de plus en plus tendue. Mayotte c’est le plus jeune département de France mais aussi le plus pauvre. Moins d’un habitant sur six a un emploi. Nous avons voulu comprendre pourquoi il y a cinq ans cette île au large de l’Afrique est devenue un département français. Qui a pris cette décision et pourquoi ? Nous allons donc remonter le fil d’un choix politique qui ressemble bien aujourd’hui à une faillite... »

TOUT SE CONFIRME !
C’est une simple actualisation d’une situation vieille au moins de 42 ans ! Commode, en effet, de reprendre le radotage habituel. Mayotte lointaine cristallise les problèmes ! « Africain pauvre » oh ! le pléonasme ! « Département africain », joli l’oxymore ! Et le chômage à un niveau (sous-entendu, « le nôtre à côté ! ») ! Mais qui va- t-on montrer du doigt (sous-entendu, « nous, on n’y est pour rien ! ») ? 

PARTI-PRIS ET BANALISATION !
Diagnostic d’une stagnation aggravée certes mais seulement un épisode du feuilleton rebattu. Le scoop, l’inédit dans la chronique de l’immigration à Mayotte, qui devrait focaliser les inquiétudes, ce sont ces « expulsions d’occupants illégaux » assimilables par certains à des « POGROMS » !
C’est vrai que nos barques de migrants et les noyés du bras de mer comptent moins que d’autres ! C’est vrai que nos reconduites à la frontière doivent être plus honteuses que ce que l’hexagone ne montre plus depuis les charters de Pasqua ! Et puis, c'est si commode d'avoir la Grèce et l'Italie en première ligne ! Les Mahorais n'en sont que plus racistes et moins généreux ! L’Europe ouvrant les bras aux exilés et demandeurs d’asile, c'est autre chose !

Revenons à cette trentaine de minutes méritant pour le moins un décryptage.
La vidéo des 31 minutes sur Mayotte http://www.francetvinfo.fr/france/video-envoye-special-mayotte-histoire-d-une-faillite_1480165.html

L’ÉCOLE en sur-effectif, les déjections, l’insalubrité, pas de cantine, le syndicaliste qui précise « ... le vice-rectorat souhaite qu’on ne voit pas... » !
Néanmoins, la réforme des rythmes s’est imposée ici d’autorité, plus pour essayer de ralentir la délinquance, d’ailleurs, que pour le bien de gosses soumis aux rotations (une semaine le matin, l’autre l’après-midi / une salle pour deux divisions). Rien à faire du climat, des constructions à 80 % hors normes, des malfaçons, de l’insécurité (fuites, électricité), de l'état sanitaire pour des écoles qui devraient être légalement fermées ! Rien à faire du personnel manquant ou non formé, des communes sans le sou, sous tutelle même ! A contresens sur toute la ligne, le vice-rectorat a fait valoir les aides par tête de pipe, un vil racolage pour mieux couler des municipalités toujours entre deux eaux !
Loin des cercles vertueux chers à la République, les hauts fonctionnaires ont pour priorité de plaire à la hiérarchie, carriérisme oblige ! L’intervention lamentable de Nathalie Costantini, la vice-rectrice va venir le prouver, à la 22ème minute du reportage :
« Vous êtes sur un territoire qui a multiplié par dix le nombre de ses enfants. Vous ne pouvez pas du jour au lendemain réussir à organiser le système scolaire. On n’a pas pu anticiper l’explosion démographique que l’on vit actuellement et nulle part vous n’avez un territoire où vous avez 9000 naissances par an et où de fait vous avez plus d’une classe de 24 enfants chaque jour que vous pourriez ouvrir. »
39 secondes qui valent leur pesant de veulerie, dans le sens du poil, dans le mensonge par omission. Plutôt entendre le syndicaliste, moins vulgaire même quand il dit des gros maux !
 

Encore heureux si, comme pour équilibrer tant de fausseté, ce panorama offert par la télé d’État se devait de parler de l’hôpital surchargé dans une île où on meurt plus facilement et plus vite qu’ailleurs en France. Le commentaire précise bien ce que la gangue administrative peine mais persiste à camoufler : « ...Comme 70 % des femmes qui accouchent aujourd’hui sur l’île, elle est Comorienne... » 
Le territoire, madame entre 16 et 32000 euros par mois sans compter les avantages en nature (primes comprises), est ouvert depuis plus de vingt ans à une vague migratoire sans précédent. 70 % des enfants qui vous submergent sauf lorsqu’il s’agit de faire passer de force une réforme lamentable, sont étrangers. Si vous êtes une fois de plus à côté avec votre « explosion démographique », vous vous gardez bien de vous départir de cette solidarité gouvernementale qui ne pourrait que nuire à votre carrière !
Au moins cela vous désigne-t-il clairement dans cette caste d’apparatchiks mués en ennemis du peuple ! 

 

L’école c’est aussi la symbolique des foulards des filles, appelés "châles" ici, contraires à la laïcité s’ils couvrent les épaules. Et s'ils laissent voir le décolleté ? Pourquoi ne pas prendre en compte aussi les cheveux qu’on n’a pas eu le temps de tresser ? 

 

 

 

Pourquoi ne pas s’interroger plutôt sur ces inscriptions en arabe qui fleurissent sur les murs du collège de Sada ? Pourquoi ne pas évoquer plutôt le salafisme qui méprise tant l’islam local et ces prêcheurs qui peuvent, tout comme les voyous, aborder dans le flot des réfugiés fuyant la misère ? Enfin, note positive, pourquoi ne pas mettre en avant la chef de service, Assoumani, des urgences de l’hôpital, jeune femme diplômée, moderne et professionnelle, chevelure à l’air et pantalon blanc ? (à suivre) 

 

photos autorisées : 

1. Mayotte By Périscolaire974 - Template Patrice Tillum

2. Mayotte By Périscolaire974 - Template Patrice Tillum Fille en salouva avec anfes

3. Mayotte Fille en salouva et challe By Périscolaire974 - Template Patrice Tillum


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • microf 8 juin 15:17

    Voici un pays la France qui va occuper un autre á plus de 8000 Km de son territoire, après il faudra accuser la Russie qui n´a repris que la Crimée située d´ailleurs qu´á quelques km, Crimée qui lui appartenait d´ailleurs.


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 8 juin 16:00

      @microf
      Et oui microf, toutes les grandes puissances... sauf la Chine on dirait...


    • HELIOS HELIOS 8 juin 16:48

      @microf


      les comoriens ont une longue histoire et furent conquis par les esclavagistes musulmans.
      Les differentes iles se battent les unes contre les autres depuis plus de 1000 ans.

      Mayotte, plus pres de Madagascar s’est alliées avec les marins portugais mais surtout français pour se defendre et c’est ainsi que depuis le 18 eme siecle elle est sous la protection de la France.

      La France a administré les Comores (depensant son argent et ses fonctionnaires), jusqu’a ce que les comoriens souhaitent recuperer leur autonomie et la France leur a rendu cette autonomie... sauf que a l’inverse des autres iles, Mayotte n’en a pas voulu et a choisi de rester sous la protection de la France en votant en 1973 le rattachement a la France.

      Mieux que cela, en 2004 toujours en votant, les mahorais (habitants de Mayotte) ont demandé a etre un département de la France afin d’etre mieux integrés.

      Tant que les mahorais souhaitent rester français, il n’y a aucune raison de laisser Mayotte aux mains des autres iles des Comores. Mayotte n’est pas une colonnie, elle est française ! Mayotte n’est pas occupé par la France et restera française tant que ses habitants le souhaiteront au même titre que la Lozere ou le Pas de Calais.

    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 juin 17:05

      @HELIOS

      vous risquez fort de prêcher dans le vide, l’auteur mouline lui aussi sa soupe, à se demander si lui aussi n’est pas resté « pareil qu’il y a 50 ans ».

      D’ailleurs je n’ai toujours pas compris où il voulait en venir smiley


    • ouam2 (---.---.41.186) 8 juin 17:14

      @HELIOS : pas d’accord un mariage se paratique a DEUX

      Un reférendum doit etre fait des deux cotés 

      - un chez les mahorais

      - un chez les métropolitains.

      Les DEUX parties doivent etrent d’accord.

      Sinon c’est un mariage forcé, et les mariages forcés finissent toujours mal, car seul l’un des deux veut (rappellez vous l’Algérie p ex ou la c’etait seul la france qui voulait)


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 8 juin 18:23

      @ouam2
      Parce que les métropolitains forment une communauté homogène ? Un référendum chez les Alsaciens, l’autre... un chez les Occitans, l’autre... un chez les Corses, l’autre...

      Les Mahorais disent volontiers « Mayotte est devenue française contre son gré, elle ne veut pas ne plus l’être serait-ce de son plein gré. »


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 8 juin 18:26

      @Olivier Perriet
      Si, si, je suis resté le gamin que j’étais, voilà 50 ans  !


    • berry 8 juin 20:12

      @HELIOS
      Tu m’étonnes que les mahorais veulent rester français.
       
      Ils ne produisent rien mais ils ont un niveau de vie 10 fois supérieur à celui des iles environnantes, grâce à nos impôts.
      Quelle gloire pour la France !
       


    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 8 juin 20:39

      @berry
      Tu m’étonnes que les patrons et les multinationales veulent rester français.

      Ils pompent et nos impôts et notre pouvoir d’achat et ne produiraient plus rien chez nous.
      Quelle gloire pour la France ?


    • legrind legrind 8 juin 16:27

      Ce territoire islamique du tiers monde n’avait rien à faire dans la France, il faudra s’en débarrasser le plus tôt possible.


      • ouam2 (---.---.41.186) 8 juin 17:08

        Completement d’accord avec microf.

        1) on envahit un pays qui n’est pas le notre

        2) on le destabilise completement (entrainant ce qu’explique l’auteur)

        3) L’auteur : vous vous plaignez de l’islam, mais ce pays est sous l’islam depuis des générations

        « ...Pourquoi ne pas s’interroger plutôt sur ces inscriptions en arabe qui fleurissent sur les murs du collège de Sada ? » 

        il n’y à pas à s’intererroger, vous netes pas chez vous.

        Si ces gens les veulent ou ne les veulent pas il le feront savoir.

        De toute maniere leur islam est tres soft, ce n’est pas un islam whahabite extreme comme il y a ici, les femmes ne se font pas encore tabasser la bas chez vous comme ce le cas désormais ici parce qu’elle sert de l’acool pendant le ramadan.

        http://www.lexpress.fr/actualite/societe/fait-divers/une-serveuse-frappee-a-nice-parce-qu-elle-servait-de-l-alcool-lors-du-ramadan_1799968.html

        Vous voyez tout va bien (encore) chez vous, profitez en, cher retraité de l’educ nationnale, bonnes vacances, si vous rentriez ici en métropole et sur paris (20eme ou 19eme ou 18eme)vous la verriez la veritable misere, gens dormant sans rien sur des cartons et sous la pluie en plein hiver, mendiants tous les 10 metres, femmes en tchador total tous les 50metres, hommes habilles j’dellabah / barbe /nike symbole d’un islam ultra régoriste par hordes de 50 ou 100, défois plus...etcetc...

        Ils ne descendent pas encore des gens a la kalach chez vous parce que vousn’etes pas muslim, ni parce que vous avez des idées qui ne sont pas les leurs (charlie), vous ne vous faites pas tabasser pour un verre de bière, ni cracher dessus ou insulter parce que votre soeur refuse de se voiler.

        Vous ne trouvez pas de locaux de chez vous partant en ukraine pour se pourvoir de plus de 100Kg de tnt (ou c4) plus 3 lance roquettes, plus de nombreuses kalash + etc.... pour regler leurs comptes avec les islamistes radicaux.

        http://www.leparisien.fr/faits-divers/un-francais-projetant-des-attentats-en-france-arrete-en-ukraine-04-06-2016-5856869.php

        Il n’en on arrété qu’un, le deuxieme avec le meme arsenal est dehors dans la nature (pour votre information), d’ou la remarque de Peqresse, de Francois et des autres sur un énorme attentat possible, on cours ici tout droit vers la guerre civile, et cela va se généraliser, c’est certain, l’histoire n’est qu’un éternel recommencement, bien sot celui qui l’ignore.

         

        Chez vous, il fait encore tres bon vivre, les problème que vous décrivez sonts mineurs !


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 8 juin 18:18

          @ouam2
          Non, non, ouam2, je « ne me plains pas de l’islam », je relève seulement qu’il ne faudrait pas laisser entrer l’intégrisme là où il n’est pas justement... et certainement pas dans un collège (les inscriptions sont à l’intérieur...). La religion est plus prenante pour des immigrés oisifs et peu informés du monde qui moquent les locaux libérés de cette pression par nos institutions.
          La volonté de ne plus se dire bonjour aussi... et quand le généreux et fraternel « que la paix soit avec toi » s’échange systématiquement, on ne peut plus en déduire que c’est anodin... 
          Sinon je partage tout à fait votre analyse justement de l’extrémisme pouvant s’imposer.

          Quant à la douceur de vivre, déjà lentement érodée par le mode de vie à l’occidentale (boulot, dodo, fric, bagnoles, clim, etc.), elle avait du plomb dans l’aile à cause des cambriolages répétés. Les gens ordinaires vivent ici en cage tandis que les délinquants sont libres (voir ce qu’en a dit le colonel de gendarmerie Soubelet mis au placard depuis). Ce matin, j’ai eu du mal à avertir ma compagne que des « coupeurs de routes » bloquaient son itinéraire (2 voitures brûlées, des personnes volées et molestées).
          La vie n’est plus normale lorsqu’on craint d’être attaqué par des bandes violentes : vous n’êtes pas bien informé si vous pensez que les problèmes ici, ne sont que mineurs.  


        • Mari (---.---.47.237) 8 juin 19:10

          @Jean-Franois Dedieu


        • Mari (---.---.47.237) 8 juin 19:11

          @Jean-Franois Dedieu


        • ouam2 (---.---.41.186) 8 juin 21:16

          @Jean-François Dedieu

          « ....La volonté de ne plus se dire bonjour aussi... et quand le généreux et fraternel « que la paix soit avec toi » s’échange systématiquement, on ne peut plus en déduire que c’est anodin...  »

          La j’avoue que tu à raison, c’est le symptome typique de l’installation d’un islam radical (et de ce qu’il va avec), mais tu en est juste au début patiente un peu... tu verra dans 5 ou 10 ans...

          « Les gens ordinaires vivent ici en cage tandis que les délinquants sont libres (voir ce qu’en a dit le colonel de gendarmerie Soubelet mis au placard depuis).  »

          Sisi j’ai bien compris ou tu en est, ou nous en etions la il y a 5 ou 10 ans

          On en est plus du tout au meme niveau, ce n’est pas pour te contrarier une info d’il y a deux jours...illustre bien la situation !

           

          http://www.metronews.fr/info/info-metronews-sarcelles-des-militaires-en-mission-vigipirate-agresses-par-une-vingtaine-d-individus/mpfh !TBRuG2iEckMOs/?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1465372669

           

          « ...Garges-Sarcelles : des militaires en mission Vigipirate agressés par une vingtaine d’individus... »

           

          On en est clairement plus au niveau du cambriolage, ni des voitures volées brulées on à passé un véritable cran, la ils attaquent désormais les miltaires armés de vigipirate.

          Entre les allumés de génération identitaire de plus en plus nombreux et actifs, les décérébrés des cités, et les islamistes radicaux suivi d’un etat miteux en pleine décomposition, je sait précisement ou on va....

          Les émeutes de 2005 c’etait il y a 11 ans (ton époque a peu pres ou tu résides ce jour si je devais placer cela sur une « échelle » de la radicalisation & du communautarisme), 

          Lorsque tu aura des multiples assassinats de masse au nom de allah wakkbar et de son islam radical, juste a quelques kilometres de chez toi, tu comprendra bien mieux le sens de mes propos.


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 9 juin 05:01

          @ouam2

          Il n’y a rien de contrariant dans le fait d’informer les autres.

          Merci pour ta participation.


        • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 9 juin 05:03

          @ouam2

          Il n’y a rien de contrariant lorsqu’il s’agit d’informer ses semblables.

          Merci pour ta participation.


        • microf 9 juin 11:55

          La France n´a rien á faire hors de son territoire á plus de 8000 Km. la France doit rentrer chez elle en Europe et s´occuper de ses problèmes et il y en a assez.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès