Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Moissac, ville patrimoine… en centre ville uniquement (...)

Moissac, ville patrimoine… en centre ville uniquement ?

Pourquoi les hommes ont-ils ce goût morbide qui les pousse à enlaidir systématiquement le beau, à ravaler au rang des souvenirs les images d’épinal qui bordent les routes de nos entrées de ville. ? Oui Pourquoi ont-ils ce besoin irrépréssible de succomber aux sirènes d’un capitalisme les plus sauvage au nom des grands principes libéraux ?
J’ai un début de réponse et ma révolte ne peut qu’être révolution....

Une impression bizarre me laissa un arrière goût amer lorsque d’aventure le quidam que je suis se prit à pousser les roues de son véhicule sur la route de Lafrançaise. Ainsi, Je venais de m’extasier une fois de plus sur la bande dessinée sculptée qui fait les délices ornementaux du portail de l’Abbatiale autant que j’avais pris soin d’arpenter la fraîcheur des allées bordées de chapiteaux qui font de cet art roman, une splendeur de grâces et de fausse naïveté que j’aime tant. Bref, la journée « à la ville » avait été charmante sous ce pâle soleil de printemps !
 

Je rentrais donc en ma demeure quand du premier rond-point déjà, je reçus en pleine face le bubon qui se dressait à l’horizon. Fait d’un bardage gris, de forme cubique avec des extensions, comme une vérole dans le paysage, dans la blessure béante du coteau, cette abomination architecturale (il faut bien que quelqu’un l’ait pensé…) prenait la forme de sa destination principale : un entrepôt pour vendre plus et mieux aux gogos que nous sommes.

Je ne polémiquerai pas sur les aspects sociaux de l’entreprise en cours de construction mais j’oserais faire remarquer combien cette… cette chose est incongrue à l’entrée d’une ville d’Arts et d’Histoire. Il eut été de bon ton, il me semble, que la bâtisse, à priori indispensable soit un tant soit peu intégrée dans un environnement méritant en cela un meilleur traitement. J’ai ouïe dire aussi, que sur l’autre mitant de la voie départementale est prévu le pendant du premier dans sa version magasin de bricolage. Je n’ose imaginer l’effet de l’ensemble sur le voyageur féru de religiosité venant se recueillir sur le chemin de St Jacques ou le touriste lambda à qui l’on a fait miroiter les beautés romanes de la cité. Ainsi, pour les promoteurs publics et privés de cette aventure, la notion de patrimoine doit se concentrer sur l’unique centre ville et les ruraux ne doivent visualiser que la practicité d’une hyper-consommation à outrance dans les temples prévus à cet effet. Drôle de conception de la culture ! Drôle de raisonnement qui permet là des investissements colossaux quand le clocher de l’abbatiale souffre d’un manque de tuiles et que les façades du centre ville mériteraient une autre campagne de remise en état en aidant les propriétaires... A la vitesse à laquelle s’activent les entreprises sur ce chantier, gageons qu’ils auront fini en temps et en heure et que l’antre remplira sa fonction nourricière dans l’un des plus beaux sites de Midi-Pyrénées, comme dit la publicité à la télé. Je ne suis pas certain que la Culture gagne du terrain, ni que cette ville y trouve ce supplément d’âme qui réjouit les esprits et dont nous avons grandement besoin si l’on en croit nos réalités quotidiennes. Qu’importe ! Dans le silence local assourdissant, j’ose une fois encore croire et dire que nous méritons mieux que cela.

 

Moissac le 20 avril 2009

Démocrite

http://democrite.over-blog.org/


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Jean Lasson 25 avril 2009 23:04

    @ l’auteur,

    Vous avez raison.

    A cause de ce que vous décrivez et auquel j’ajouterais les lotissements périphériques, la France s’enlaidit à grande vitesse. Quelque fois, me vient la pensée que les Français ne seraient pas à la hauteur de leur pays...

    En tout cas, aujourd’hui, j’emploie l’imparfait pour dire : « Il n’y a pas si longtemps, la France était encore le plus beau pays du Monde. C’était avant qu’elle ne disparaisse dans le trou noir du libéralisme. »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès