Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Mont-Redon, de l’art d’avoir un terroir !

Mont-Redon, de l’art d’avoir un terroir !

Depuis 30 ans, c’est l’un des vins avec lequel je prends le plus de plaisir, régulièrement, millésime après millésime (ah, les 1990 ou 2001 !), ce qui n’est pas rien. Ici, on n’est pas dans l’esbroufe et l’on s’attache à élever de grands vins racés à des prix qui devraient faire honte à un bon nombre d’autres producteurs qui confondent la frime et le talent. Il faut dire que, côté terroir…

“Nous avons 3 types de terroirs, me précise mon ami Jean Abeille (sur la photo, à droite, avec Didier Fabre) :

- En premier lieu, nous avons la chance d’avoir 60% de nos vignes sur le plateau le plus haut de l’appellation à l’entrée de Châteauneuf-du-Pape sur un terroir de type diluvium alpin, un sol fabuleux couvert sur 2 m d’épaisseur de ces très gros galets roulés notoires de Châteauneuf-du-Pape. Sous cette couche très caillouteuse se trouve un banc d’argile rouge où les racines des vignes vont puiser leur besoin hydrique, ce qui protège ces terroirs d’une trop grande sécheresse. Ce type de terroir, spécifique et unique, très bien adapté au Grenache, apporte structure, richesse et puissance aux vins.

- Le deuxième type de terroir sont les sables, nous sommes situés sur le passage de l’ancien lit du Rhône, maintenant le fleuve passe trois km en contrebas. Lorsqu’il y a eu ces mouvements de sol, les eaux ont entraîné les éléments les plus fins, dont ces fameux sables qui sont de part et d’autre de ces terrasses et qui donnent leur nom au type de terroir. Ces sables avec seulement quelques galets roulés conviennent parfaitement aux Syrah, Cinsault et Mourvèdre, ce type de terroir apporte au vin un côté très fruité (cassis, mûre, framboise).

- Le dernier type de sol, qui est le massif urgonien, est une formation rocheuse sans argile, une roche dure et fissurée qui a éclaté pendant les millénaires sous les effets des intempéries et qui donne des cailloux plats. Ces sols très calcaires peu profonds (60 cm à 1,20 m), dans lesquels sont complantés tous nos blancs qui puisent dans ce type de terroir des expressions aromatiques très développées d’agrumes, de pamplemousse, d’ananas, de pêche, de poire.”


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • inès 14 juin 2010 12:06

    Lorsque j’ai vu Mont-Redon acollé avec le nom de Monsieur Abeille, j’ai pas hésité à sortir ce lien :

    http://www.chateaumontredon.fr/site%20fr/Le%20terroir%20du%20domaine%20Mont-Redon.htm

    D’excellents vins à prix raisonnables, en culture raisonnée à déconseiller pour les snobs et pédants.

     


    • brieli67 18 juin 2010 00:20

      le robot pas bo de Mérignac à l’oeuvre !


      laisse causer les spécialistes 

      a ses yeux et a son palais : 
      Le Brunello di Montalcino, est un vulgaire Chianti

    • oncle archibald 14 juin 2010 14:24

      J’ai découvert par le hasard d’un ami qui a travaillé plusieurs années sur cette propriété qu’il existait un chateauneuf blanc ... Avec quelques grands bourgognes, hors de prix hélàs, ce sont mes vins blancs préférés pour mettre en valeur de la « grande », je préfère dire de la très bonne, cuisine... Je confirme à deux mains le très bon rapport « qualité-prix » ..


      • miel de fiel miel de fiel 14 juin 2010 17:52

         smiley.......... Devant une bonne mousse au chocolat et un verre de Saumur Blanc de Blanc trèèèèèèèès frais, j’ose vous demander : sur quelle planète vivez-vous aussi tranquillement ????

        Car depuis Marseille Centre ville Canebière,  je vois surtout notre gastronomie se réduire au MECHOUI de drapeau BLEU BLANC ROUGE .......... et que nos politiques raffolent de ce met délicieux

        Venez plus près... chut ! vous savez que le saucisson avec deux ss comme « SS » et le pinard sont interdits dans notre bonne république ????? Voui voui ! véridique !


        • docdory docdory 14 juin 2010 18:18

          @ Patrick Dussert Gerber

           
          Tiens , moi aussi , le Mont Redon est un de mes vins préférés , j’en ai toujours une bouteille à la cave, pour accompagner une côte de boeuf ou bien, pendant les fêtes, du gibier . Merci des excellentes explications géologiques !


          • foufouille foufouille 14 juin 2010 18:30

            c’est combien la bouteille ?


            • docdory docdory 14 juin 2010 18:49

              @ foufouille 

              Beaucoup moins cher qu’un grand Bordeaux, mais ça augmente quand même. Disons, selon les années, entre 20 et 25 euros chez mon caviste de quartier .

            • foufouille foufouille 14 juin 2010 18:58

              @ doc
              ca fait cher pour un radin (j’achete en destockage) mais a l’occasion, peut etre
              a ce prix la j’ai 2 ou 3 bouteille d’hydromel


            • lemouton lemouton 15 juin 2010 10:13

              euuhh !! je sens que je vais faire tâche  smiley 
              mais j’ai lu plusieurs fois l’article et... et... quoi ??  smiley je n’y trouve que les infos d’une quelconque doc publicitaire pour un pinard à 25euros les 75cl..  smiley
              De plus le nom du domaine n’est même pas original, —> il y a aussi un montredon au milieu des vignes, à deux pas de chez moi  smiley

              mais peut être quelque chose m’échappe... ???


              • lemouton lemouton 15 juin 2010 10:22

                aahh !! je crois avoir compris...  smiley

                il me semble simplement que cet article n’est pas à la bonne rubrique « info locale », mais aurait plutôt sa place sous l’onglet « culture et loisir »... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès