Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Municipales à Evreux : B. Le Maire cherche le KO psychologique contre J. P. (...)

Municipales à Evreux : B. Le Maire cherche le KO psychologique contre J. P. Nicolas

Nous l’annonçions dès le 26 avril (Le parachuté et le naufragé) et réitérions plus récemment le 28 juillet (Immunité parlementaire pour Bruno Le Maire : combien de temps encore ?)
Bruno Le Maire l’ex-bras armé de Villepin va bien se présenter aux municipales à Évreux. Mais pour cela il doit d’abord écraser son collègue et voisin de pupitre à l’Assemblée nationale Jean-Pierre Nicolas actuel maire de remplacement à Évreux.

C’est Sarkozy en personne qui l’a missionné car les analyses de la situation ébroïcienne donnent la droite battue dans cette ville conquise sans gloire par Debré lors des dernières municipales. Or s’il est bien une chose que redoute Sarkozy aujourd’hui, c’est la débâcle annoncée pour l’UMP lors de ces élections de mars 2008.

B. Le Maire va articuler sa campagne autour de trois idées qui n’ont rien de bien nouveau puisque l’approche de Debré était similaire il y a sept ans.

Le premier point, en contradiction avec les priorités données à la lutte contre le réchauffement climatique, consiste à relier Évreux à l’autoroute A13 par une quatre voies et à faire avancer le projet de contournement d’Évreux lui aussi en quatre voies (cette idée a été initiée pendant la période de reconstruction de l’après-guerre). Debré aussi voulait s’atteler à cette tâche d’un autre temps.

Le deuxième point concerne le déficit de médecins dans notre département. B. Le Maire dévoile sa stratégie en la matière : il va en parler à Roselyne Bachelot... qui doit régler ce problème pour la France entière hors Paris et le Midi. Debré s’est cassé les dents sur cette question durant ses six années de magistrature.

La troisième idée apportée par B. Le Maire dans son escarcelle consiste à faire venir à Evreux "un certain nombre d’entreprises" grâce à son "carnet d’adresses". Debré avait lui aussi parlé de son "carnet d’adresses" lors de sa campagne électorale. Il a fait aménager une ZAC en zone franche urbaine de 147 ha sur laquelle sont venues se délocaliser des entreprises du département avec leurs salariés.

Mise à part la minceur de ces ambitions pour la cité ébroïcienne, un autre point risque de venir contrarier la campagne de l’UMP. En effet B. Le Maire est cité dans le dossier d’instruction de l’affaire de Villepin/Clearstream et une demande de levée de son immunité parlementaire pendant la période de campagne ne facilitera pas sa tâche. Gageons que le député maire UMP J. P. Nicolas ne l’aidera guère non plus.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Voltaire Voltaire 11 septembre 2007 14:34

    Un peu court comme article. A part une diatribe contre le candidat Lemaire, que contient-il de constructif ? Des articles sur les enjeux des futures élections municipales me semblent les bienvenus, mais si possible un peu plus argumentés. Agoravox n’est pas (du moins je pense) un simple media de propagande politique.


    • bernard29 candidat 007 12 septembre 2007 01:42

      Vous aurez donc à Evreux, un combat municipal entre deux députés ? Qu’attendent les Verts pour les dégommer en arguant du « mandat unique » des députés ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès