Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > On nous parle de sécurité, une étudiante strasbourgeoise raconte... (...)

On nous parle de sécurité, une étudiante strasbourgeoise raconte... (suite)

Ils se demandent tous : mais où étaient les forces de police alors que brûlait l’Ibis.

Je réponds : A l’hôtel en feu et ses casseurs en noir ils ont préféré la rue pleine de couleurs et ses manifestants hurlant non à l’Otan. La sécurité c’est une question de priorité.

Chapitre 3 : le commencement…

Me voici partie pour manifester pour la paix. Je m’habille en blanc, telle une colombe je vole vers le rdv fixé et m’attends à écouter les paroles pleines de paix de Marie Georges Buffet. Je ne suis pas communiste, mais bon, écouter ne peut pas me faire de mal. Et pourtant, mal ça commence : le pont du Rhin qui mène au parc des deux rives, lieu du dit rdv est bloqué par les CRS. On entend des déflagrations, impression de guerre civile. Des groupes de jeunes cagoulés visiblement endeuillés s’excitent, d’autres patientent… Patience. Personne ne sait pourquoi le pont est bloqué. Il est 11h30, samedi.

Une heure plus tard le pont s’ouvre. Encerclés de toute part par des camions de CRS, les manifestants se dirigent vers le point de ralliement. Tout droit, de toute manière on n’a pas le choix. Des feux brûlent dans les coins, quelques pavés laissent entrevoir la plage qu’ils recouvraient, des douilles de bombes lacrymogènes jonchent le sol, ambiance manif, ambiance canif ?

Chapitre 4 - manifestons pour la paix… mais que fait la police ?

Saut dans le temps, de nouveau sur le pont du Rhin mais quelques heures plus tard. La manifestation bat son plein, tout le monde s’interroge : qu’est-ce donc que cette fumée noire dans le ciel ? « Il parait que ce sont des pneus.. » Et non c’était l’Ibis ... Ceci explique cela, le cortège est dévié, direction la Robertsau et le quartier du port du Rhin, impossible de passer du côté allemand. Aucune information n’est communiquée aux manifestants. Nous marchons donc pacifiquement tandis que la lourde atmosphère s’estompe peu à peu. Stop, arrivé pont de la Roberstau s’arrête le camion qui mène les troupes au son de Tiken Jah Fakoli. La manifestation ne peut pas continuer comme prévue, il faut attendre et négocier.

Pendant ce temps les hommes en noir qui avaient mis en place la barricade en pneus enflammés atteignent le cortège, armés de barres de fer, de bouts de bois et de masques à oxygènes. Ils sont équipés pour la paix. Ils veulent sûrement en découdre avec les hommes en bleu, pas rassurant tout ça… et je me demande : pourquoi n’ont-ils pas été arrêtés eux ? Parce que pour le coup, ils ont la tête de l’emploi…

L’attente dure, certaints veulent forcer le passage (vous devinerez lesquels). Pierres lancées, riposte lacrymogèe touche aussi bien les casseurs que les pacifistes, ils n’avaient qu’à pas se trouver là ces utopistes ! Finalement le cortège reprend direction l’Allemagne et l’ancienne douane (qui brûle alors sans que personne dans le défilé ne soit au courant). Au niveau du prochain pont tout s’arrête, les drapeaux s’assoient à terre en signe de bonne volonté et mettent en place tant bien que mal un barrage pour que les cagoulés ne s’approchent pas des CRS. Pacifistes donc, nous sommes pris en sandwich entre deux couches d’hommes en noir et de CRS.

  • CRS / Hommes en noir / PACIFISTES \ Hommes en noir \ CRS.

Ces derniers font se resserrer les rangs… tiens donc, que va-t-il se passer ??

Les casseurs finissent par passer notre barrage improvisé, agressent les hommes en bleu. Les gaz lacrymogènes sont lancés, flashballs, etc.… sont de sortie et en moins de temps qu’il en faut pour le dire mes yeux brûlent et mes poumons chauffent. Je pleure. J’attends. Ils saccagent une usine, pas de chance je suis devant, aucune pierre ne me touche, j’ai peur. Ca pète dans tous les sens. Nous nous dirigeons vers le centre ville, les mains levées en signe de paix. A priori les CRS ne comprennent pas ce symbole de résignation et de non-violence, ils nous encerclent et balancent lacrymo sur flashball. C’est un mauvais rêve, je ne suis pas accroupie derrière un buisson, me cachant la bouche avec mon foulard et essayant de respirer le moins possible. Ces mecs habillés comme Robocop ne me prennent pas en joue alors que mes mains sont levées et mes couleurs affichées. C’est un mauvais rêve… Un CRS me crie de passer à travers la fumée tandis que de toute part volent les projectiles, mes amis sont partis sur la droite.

Quand finalement j’atteins l’autre côté du barrage mis en place par les CRS, je pense que tout est fini.

Assise pour attendre mes amis et reprendre mes esprits, des fourgons de CRS arrivent, il faut dégager. « Dégagezzzzz » n’est même pas prononcé que ces chers hommes en bleu nous balancent déjà des lacrymogènes. Assis par terre, en état de choc, personne n’avait d’armes ni d’intention malveillantes contre ces hommes censés nous protéger. Ils nous ont gazés et paniqués sans raison, pour le plaisir... ? Le principe de précaution qui a bon dos ? Où plutôt parce que, comme l’un d’entre eux me l’a crié alors que je me trouvais encerclée par les tirs de gaz lacrymogènes : « on en a marre nous aussi, on veut rentrer chez nous…. ».

Expéditif, préventif : oui.
Juste et justifié : non.

Chapitre 5 – Pour finir en beauté…

Après quelques kilomètres à pied pour contourner des barrages bétonnés (dont je n’ai toujours pas compris le but) qui empêchaient les manifestants de passer par le chemin le moins long, nous voici sur le chemin du retour. Déçues, choquées, nous sommes trois, étudiantes exténuées. Nous rentrons chez nous, et pour montrer que nous y croyons tout de même à ces quatre lettres : PAIX, nous arborons un drapeau multicolore. Croisons un groupe de CRS qui nous somme de nous arrêter, fouille nos sac et me demande de ranger ce drapeau. « Et la liberté d’expression en France ? » Elle n’existe plus dans le cadre de « ces circonstances particulières »… à savoir ? La manifestation était dispersée, loin, le soleil se couchait, nous voulions juste afficher les couleurs pacifistes qui avaient été par trop oubliées lors de la manifestation. Et bien non, la paix est une provocation pour ces Mr en uniforme… l’autre hypothèse serait qu’ils n’ont pas compris la traduction anglaise qui figurait sur le drapeau…PEACE… mais je n’oserai l’insinuer.

Chapitre 6 - Ce que faisait la police...

A tous ceux qui se demandent : mais que faisait la police contre les casseurs de l’Ibis, je réponds de nouveau : tandis que de jets de pierres en cocktails Molotov prenait feu le quartier de la douane, une troupe de CRS s’évertuait à nous gazer. Nous, manifestants majoritairement pacifistes, jeunes, étudiants, allemands, français, clowns, militants de gauche, retraités anti nucléaires, nous, coincés comme des rats entre deux ponts, deux groupes violents et les CRS. Certes, ils gazaient aussi et surtout ces hommes en noir... qu’ils n’ont par contre pas été foutus d’arrêter...

J’insiste, histoire que tout soit vraiment bien clair, mais franchement, vous mettez des manifestants dans une rue, sachant très bien que parmi eux, une minorité a oublié les couleurs du drapeau de la paix, vous les faites poireauter plus d’une heure. Certains s’énervent, déjà pas calmes à la base. Le parcours initial de la manifestation est modifié sans plus d’explications, il nous fait passer par les rues désertées du quartier du port du Rhin, l’un des plus pauvre de la ville, là où si casse il y a, le touriste lambda ne verra. Pas de sanitaires sur le chemin, c’est bien connu les pacifistes ne pissent pas, de toute manière ils aiment la nature tous ces hippies. Le passage des douanes, symbole de la frontière et de la collaboration franco-allemande est deserté par les forces policières… 

Vraiment étranges ces dérapages… comme si quelqu’un avait voulu dissuader les manifestants de se rejoindre à ce genre d’événement… comme si on avait voulu montrer seulement la violence de certains groupes anti-otan…

Barack est vivant, Carla est Gibson, Michèle était bien habillée… bref Sarko a tout bien géré….

Chapitre 7 - Lundi au soleil

Retour à la normale, lundi au soleil tous les habitants semblent avoir oublié les exactions du weekend. Heureux, certains soulagés, marchent dans les anciennes rues bloquées.

Déçue, je témoigne pour dénoncer ce qui s’est passé sous couvert de sécurité.

Samedi, les CRS français se sont montrés dignes d’un régime qui n’a rien à envier aux dénoncés totalitaristes, sauf qu’eux, au moins, ont le mérite d’annoncer la couleur… Il n’y a certes pas eu de morts diront certains, je dramatise…mais le fait est que l’espace de quelques minutes j’ai eu peur pour ma vie face aux agents de police surentraînés censés assurer ma sécurité.

Otan en a emporté mes illusions sur le monde policier.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Olga Olga 7 avril 2009 13:07

     Excellent izido... smiley 
    Ça confirme deux choses :

    - Les forces de l’ordre préfèrent s’en prendre aux pacifistes... c’est moins risqué...

    - Et si ça arrange les gouvernements en place, elles sont tout à fait prêtes à laisser s’exprimer les casseurs... (quoi ? Je n’ai pas dit qu’on avait laissé faire les casseurs et je n’ai pas dit non plus qu’en se focalisant sur les casseurs, on oublie de parler du sale tour qu’on nous a joué avec cet enchaînement de la France à l’OTAN belliciste et impérialiste... J’aurais pu, mais je ne l’ai pas dit... smiley )


    • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 7 avril 2009 13:15

      "Vraiment étranges ces dérapages… comme si quelqu’un avait voulu dissuader les manifestants de se rejoindre à ce genre d’événement… comme si on avait voulu montrer seulement la violence de certains groupes anti-otan…"

      Il ne faut pas oublié que l’etat qu’il soit de droite ou de gauche ,infiltre les mouvements violents et parfois tente meme d’orienter leurs actions afin de justifié leurs decisions et leurs politiques.Je n’affirme pas que c’est le cas pour strasbourg mais cela ne m’etonnerai pas ,surtout depuis que j’ai lu votre temoignage.











      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 7 avril 2009 13:25

        j’ajouterais qu’il ne faut pas confondre blackblock et vulgaires casseurs.

        les black block n’use de violence que contre des biens materiaux qui symbolise la violence du systeme actuelle (fast food,hyper,,poste frontieres,banques) et par extension contre la police representation humaine de la violence du systeme.Pas un Ibis ou une pharmacie,vraiment tres ettonant de leurs part.
        L’attitude des CRS ,meme fassent à une manisfestation pacifiste,est tres violente mais que voulez vous il sont entrainé pour ça (http://www.truveo.com/CRS-entrainement/id/2837499074)
        presque conditionnés à la violences.Je me souvient d’un reportage sur une compagnie de CRS ou le colonel instructeur leur hurler : "ça va etre la guerre,ça va etre la guerre !!!!houha"


      • wesson wesson 7 avril 2009 13:25

        ça effectivement, on avait quand même bien compris que les képis avait des ordres ... de foutre la panique histoire de pouvoir exhiber du sauvageon dans les journaux télés !

        La chienlit, c’est bien le seul thème qui est encore porteur pour notre petit père des people toujours en campagne !

        Le gouvernement n’écoute plus personne, et cela depuis bien longtemps, mais ne reculera devant rien, aucune manipulation, aucune provocation ne sera oubliée pour se refaire une image dans son électorat le plus archaique. ça les fait jouir, les vioques du FN coincés dans leur fauteuil la télé bloqué sur TF1, ça les fait jouir de voir les flics taper sur la geule aux manifestants, ils y assouvissent toute leur haine rentrée de leur jeunesse passée, toute leur frustration de vie misérable, ils en oublie toute leur peur du futur, et de leur mort désormais si proche.

        Ces evenements regrettables iront renforcer l’image de Sarkozy. ça ne m’étonnerai pas que ses sondages bondissent de 8-10 points après ça !

        regrettable, mais c’est quand même vrai que la france est un pays principalement constitué de vieux cons (et vielles connes) de droite qui élisent des Sarko tout en s’en félicitant.



        • non667 17 décembre 2012 16:00

          à wesson
          haine du F.N. = haine quand même
           combattre la fascisme par des méthodes fascistes = fascisme = dictature au bout !


          • dapeacemaker911 7 avril 2009 14:48

            Vraiment merci pour ce temoignage.
            certes il n y a pas encore eu de mort.

            Quand bien meme il y en aurait eu, la loi l autorise :
            http://www.echr.coe.int/NR/rdonlyres/086519A8-B57A-40F4-9E22-3E27564DBE86/0/FrenchFrançais.pdf

            "

            TITRE I . DROITS ET LIBERTÉS
            Article 2 . Droit à la vie
            1 Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut
            être infligée à quiconque intentionnellement, sauf en exécution d’une
            sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni
            de cette peine par la loi.
            2 La mort n’est pas considérée comme infligée en violation de cet article
            dans les cas où elle résulterait d’un recours à la force rendu absolument
            nécessaire :
            a pour assurer la défense de toute personne contre la violence
            illégale ;
            b pour effectuer une arrestation régulière ou pour empêcher l’évasion
            d’une personne régulièrement détenue ;
            c pour réprimer, conformément à la loi, une émeute ou une
            insurrection. "

            • snoopy86 7 avril 2009 16:23

              " Je m’habille en blanc, telle une colombe je vole vers le rdv fixé et m’attends à écouter les paroles pleines de paix de Marie Georges Buffet "

              Marie-Georges Buffet ( née en 1949 ) est membre du PC depuis 1969 et probablement sympathisante avant....

              Cette " pacifiste " a rejoint le PC juste aprés les événements de Prague où son parti a approuvé l’invasion russe.

              Comme ses camarades, elle a approuvé et défendu Pol-Pot, Ulbricht, Jarugelski, Ceaucescu, Castro, Kim li Jong les goulags, les hopitaux psychiatriques, sans parler des joyeux pacifistes d’avant comme Lénine, Staline et Beria. Tous ces braves gens étaient des défenseurs de la paix qui au causé la mort d’une centaine de millions de personnes.....

              Relisez un peu l’histoire et pour votre prochaine manif faîtes attention à qui se trouve là

              Les black-blocks ne sont surement pas les pires


              • dapeacemaker911 7 avril 2009 16:35

                peu importe.

                ceux qui dirigent le monde ont financer le nazisme et ca ne semble pas te gener plus que ca.
                De toute facon aucun changement profond ne naitra d un parti existant, ni d une "figure" existante.

                Eloignons nous des shemas imposés que sont l oppposition fictive "droite/gauche" pour nous recentrer sur l important :

                - Comment faire pour que demain soit meilleur qu aujourdhui ?
                Ou

                -  comment faire pour que mes enfants naissent libres et egaux en droit, au moins autant que je n en ai eu la chance ?

                Ou encore plus bas : comment faire que demain soit... tout court. parce que pour le moment c est maaaaal barré.


              • Emile Mourey Emile Mourey 7 avril 2009 18:45

                @ snoopy86

                Commentaire lucide et courageux


              • antyreac 7 avril 2009 21:08

                Peu d’agoravoxiens peuvent se vanter d’avoir une mémoire et une analyse digne de ce nom

                Pour laplupart le cerveau réptilien serait amplement suffisant.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 7 avril 2009 19:10

                Isido, " et les CRS. Certes, ils gazaient aussi et surtout ces hommes en noir... qu’ils n’ont par contre pas été foutus d’arrêter... "

                Notre TSarkozy, pour avoir reçu le dictateur lybien, aux méthodes semblables mais pires, après avoir soutenu en silence la guerre de Gaza affichant ainsi sa soumission au régime totalitaire le plus répressif au monde, après avoir baissé sa culotte devant l’ancien chef du gouvernement étasunien, grand auteur des prisons les plus noires et des politiques extérieures les plus sanglantes, pratique une politique intérieure à la lumière de ces sinistres modèles...

                pendant ce temps, Barack Obama, lui, a pu se faire un bain de foule à Prague dans la paix que vous souhaitiez.

                votre témoignage est le plus clair de tout ce que j’ai pu lire à ce sujet.




                • yvesduc 7 avril 2009 21:05

                  Bravo, belle plume et témoignage malheureusement semblable à tellement d’autres. Merci pour cette excellente suite. Le drapeau arc-en-ciel "PAIX" semble être une plus grande menace que les casseurs : faut-il en rire ou en pleurer ?


                  • brieli67 7 avril 2009 22:56

                     

                    Pourquoi ont-ils laissé brûler la pharmacie du Port du Rhin ?

                    Elle était condamnée à disparaître bien avant, en même temps que le bureau de tourisme et le poste de douane. Le bail du pharmacien n’avait pas été renouvelé.

                    Ni le Préfet ni le maire de Strasbourg ne l’ont dit après les incendies.

                    Les incendiaires ont fait, gratuitement, le travail des entreprises de démolition.



                    LE PORT DU RHIN CONTRE LES VIOLENCES

                     

                    Depuis des années NOUS, LES HABITANTS DU PORT DU RHIN, nous sentions mis à l’écart :

                    - Les commerces ferment les uns après les autres : tout récemment encore l’épicerie du Com’au rhin.

                    - Il n’y a plus d’animations pour nos enfants depuis la disparition de l’Association 2APR en juin 2008

                    - Les travaux de réhabilitation qui n’avancent pas

                    - Le club du 3ème âge qui a disparu

                    - Les moyens de garde pour les enfants insuffisants surtout pour les mamans qui veulent travailler.

                     

                     Avec de qui s’est passé Samedi nous nous sommes sentis sacrifiés et laissés aux mains des casseurs et des incendiaires :

                    Le samedi matin, il y avait énormément de service d’ordre dans le quartier pour la photo souvenir des 26 chefs d’état sur la passerelle, une fois la cérémonie terminée, les policiers aussi sont partis alors qu’une importante manifestation contre l’OTAN se rassemblait près du quartier du Port du Rhin. Cette absence de force de l’ordre a permis aux casseurs de se déchaîner autour du quartier et d’incendier la douane, la pharmacie, l’hôtel Ibis, etc…

                     Ce saccage et ces scènes de violence ont traumatisé tout le monde et surtout nos enfants.

                     Maintenant nous n’avons même plus de pharmacie, ce qui pénalise les personnes âgées et les familles avec de jeunes enfants.

                    Nous sommes des citoyens comme les autres et nous avons droit aux mêmes services que les autres habitants de Strasbourg.

                    Nous ne voulons pas que notre taxe d’habitation serve à payer ce que les casseurs ont détruits. Nous demandons en urgence la réouverture de la pharmacie sur le quartier

                    Pour nos enfants, nous demandons une cantine et des animations

                     

                     

                     

                     VENEZ NOMBREUX A LA MANIFESTATION

                    DEPART

                     

                    LE MERCREDI 8 AVRIL 2009
                    A 14H

                     

                    DEVANT LES RUINES DE LA PHARMACIE




                    Une contribution d’une militante de la Gauche Alternative 67

                    Bonjour,

                    Je viens de lire la feuille de chou (http://schlomoh.blog.lemonde.fr/)concernant la pharmacie, et j’ajoute qu’il y a une opération immobilière sur le quartier Port du Rhin….(l’an dernier j’avais un peu fouillé la question : projet Starlette* et Porte de France http://www.investirstrasbourg.com/page.php/fr/390.htm -là où nous étions - projets de l’ancienne mairie, mais tjrs discussions, projet d’éco-quartier, et hôtelier ) or, comment bazarder une population indésirable car miséreuse aux abords de futurs quartiers cossus en bordure du désormais célèbre jardin des deux rives ??? je vous laisse répondre.
                    Il me semble important d’être SOLIDAIRE avec ces strasbourgeoisES, otages de l’OTAN, otages de la finance, otages des “décisions” gouvernementales et locales. Donc, être nombreux ce mercredi 8 avec eux, parce qu’il s’agit aussi de nous.
                    Ils ont incendié notre imaginaire de paix entre les peuples, faisons en sorte d’incendier leurs visées mercantiles, occupons le quartier Port du Rhin, grève des loyers, mise en auto-gestion, etc….

                    Pour obtenir d’autres info concernant cette question de spéculation immobilière et banquière (ancien maire, c’était BNP Paribas par le biais de Meunier), nous pourrions contacter le Port autonome qui est en tension, notamment / aux terrains, et qui jouissent légalement eh bien
                    d’une autonomie / territoire strasbourg.

                    Copie depuis le http://news.aivp.org/news.php?page=tag&id_mot=459 :
                    Port de Strasbourg : nouvelles opportunités
                    mardi 17 février 2009

                    Le Port de Strasbourg a conclu l’année avec une baisse de 5% due essentiellement au trafic de matériaux de construction. Mais le développement du conteneur se confirme (+9,5%) grâce en particulier au dynamisme du ferroviaire. 2 éléments devraient conforter ce dynamisme :
                    le Port va devenir propriétaire des voies ferrées portuaires, et l’intérêt de ses clients pour les liaisons vers Le Havre, Marseille, et bientôt Dunkerque. La restructuration des espaces portuaires va également rendre possibles de nouvelles activités logistiques, de même que la réalisation du nouveau terminal conteneur qui sera exploité par un opérateur privé. Reste par ailleurs à trouver un accord avec la Ville sur certaines implantations.

                    Navigation, ports & industries
                    Journal de la marine marchande
                    Source : L’extension du terminal Nord en voie d’achèvement / BOHLINGER, Philippe - Journal de la marine marchande, vendredi 23 janvier 2009, pp. 22-23
                    Strasbourg : une politique portuaire renouvelée / N.S. - Navigation, ports & industries, janvier 2009, p. 7

                    *Strasbourg : le charbon devient du tertiaire
                    lundi 8 janvier 2007
                    Le redéveloppement des “terrains Starlettes” à Strasbourg va démarrer.
                    Anciens terrains portuaires dédiés essentiellement au charbon, ce site de près de 9ha a vocation à devenir un nouveau pôle de services permettant au Port autonome de diversifier son offre et d’offrir une façade fluviale contemporaine. Une tour de bureaux, un ensemble de
                    constructions dédiées aux activités tertiaires et de services, et un complexe hôtelier sont notamment programmés. Le site pourra accueillir environ 1900 emplois directs. Le projet de l’agence d’architectes hambourgeoise BRT (Bothe, Richter, Teherami) sera développé avec Meunier Immobilier d’Entreprise, filiale de promotion immobilière du groupe français BNP Paribas. Les premiers bâtiments sont prévus pour 2009.
                    Source :

                    Port Autonome de Strasbourg, communiqué de presse, 14 décembre 2006, - p. >Voir aussi notre article 657

                    Pour plus d’informations - Mme Tapaloglu, Port autonome de Strasbourg, Aménagement urbain - b.topaloglu@strasbourg.port.fr





                     

                     





                    • joelim joelim 7 avril 2009 23:28

                      Je suis sidéré et outré. J’espère que le cynisme et l’immoralité qui a présidé à cette tactique de "maintien de l’ordre" sera considéré à sa juste valeur par nos concitoyens. 


                      • millesime 7 avril 2009 23:30

                        lisez donc le blog d’Eva
                        http://r-sistons.over-blog.com


                        • R-sistons R-sistons 10 avril 2009 05:11

                          Merci cher Millesime

                          Il y avait le témoignage visuel direct qu’on m’a envoyé, et que j’ai publié,
                          http://r-sistons.over-blog.com/article-29948253.html

                          militant du Modem

                          et puis je viens d’ajouter celui d’une journaliste

                          Black Blocs, ou provocations policières ??
                          http://r-sistons.over-blog.com/article-30075120.html

                          cordialement eva


                        • Ungh Ungh 8 avril 2009 03:16

                          Un autre truc "marrant", c’est les vidéos qui trainent sur internet avec des CRS ( mais sans doute des ultra-gauchistes arnarcho-autonomes de l’épicerie des ténèbres du plateau des 1000 vaches déguisés en policiers afin de semer le chaos sur les voies férrées ) qui balancent des pierres aux manifestants pacifistes ... :

                          http://www.dailymotion.com/relevance/search/CRS/video/x8vw7c_manif-strasbourg-les-crs-caillassen_news

                          Même "forces de l’ordre", plus haut dans la rue :

                          http://www.dailymotion.com/user/feeld/video/x8wgfe_crs-caillasseurs-strasbourg-manif-a_news

                          Etonnant d’entendre des manifestants inviter "les forces de police à garder leur calme" ... Mais il est probable que comme par exemple pour le cas des collégiens tapés gare Montparnasse , MAM nous fera un beau discours à l’assemblée ( ou pas ). Sans doute la faute des manifestant qui se jettent sur les cailloux.


                          • Canine Canine 8 avril 2009 07:04

                            @ l’auteur


                            "Pendant ce temps les hommes en noir qui avaient mis en place la barricade en pneus enflammés atteignent le cortège, armés de barres de fer, de bouts de bois et de masques à oxygènes. Ils sont équipés pour la paix. Ils veulent sûrement en découdre avec les hommes en bleu, pas rassurant tout ça… et je me demande : pourquoi n’ont-ils pas été arrêtés eux ? Parce que pour le coup, ils ont la tête de l’emploi…"


                            Donc les gens habillés en noir avaient la tête de l’emploi pour être arrêtés "eux", alors que vous habillées en blanc, non ? Et après, ce sera quoi, les gens qui ont la peau noire ? On voit bien où vous voulez en venir, avec vos idées nauséabondes qui flairent 1939.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès