Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Overdose identitaire

Overdose identitaire

Après les événements tragiques de la gare centrale de Bruxelles, Anvers et d’autres villes de la Flandre subissent de plein fouet une vague de violence. Sans vouloir préjuger des conclusions de l’enquête, on peut néanmoins, à première vue, qualifier cette violence de raciste.

Jeudi 11 mai, "Un proche du Blok tue deux fois", écrivait le journal Le Soir. Même si le parquet d’Anvers estime qu’il est prématuré de s’exprimer sur le mobile du tueur, la motivation raciste du jeune meurtrier ne fait guère de doute. Une fillette de deux ans et la dame qui la gardait ont été abattues en pleine rue. L’homme qui, jeudi matin à Anvers, a tué deux personnes et en a blessé une troisième, était connu des autorités pour « ses sympathies d’extrême droite ». C’est aussi un skinhead. Il s’appelle Hans Van Themsche et est âgé de 18 ans. L’individu s’est acheté le jour même une arme en vente libre, et puis commença par faire feu sur une femme d’origine turque, dans la Kleine Goddaard. Cette première victime n’a été que blessée. Mais l’homme a poursuivi son raid meurtrier jusqu’à la Zwartzusterstraat, où il a tiré sur une femme d’origine africaine et sur la petite fille de deux ans dont cette dame avait la garde. Toutes deux sont décédées sur place. Hans Van Themsche a été blessé et arrêté par la police. Le nom de cet homme retiendra l’attention de ceux qui suivent la politique flamande de près. Sa tante n’est autre que Frieda Van Themsche, députée fédérale du Vlaams Belang. Son père, Peter Van Themsche, est un militant de la première heure du « Blok », le parti d’extrême-droite rebaptisé Vlaams Belang. Hospitalisé, le tireur n’a pas eu l’occasion d’expliquer son geste.
.
Voilà pour l’histoire et le cadre du drame. Maintenant, passons à des remarques et à des tentatives d’explication, si possible.
Le racisme est loin d’être nouveau. Il suffit de relire quelques commentaires qui jalonnent certains articles dans cette enceinte, qui ne nécessitaient pas de prime abord, dans les propos initiaux, une connotation haineuse. L’idée même de racisme, à fleur de peau, est huée dans la théorie. Moi-même, dans l’article récent "Autre temps, autres mœurs", en constatant un crime d’honneur entre Albanais sur notre territoire, avais été commenté et jugé à la limite de la xénophobie. Et pourtant... C’est vrai, je n’aime pas les importations de chevilles entravées par de vieilles casseroles, et encore moins quand il s’agit d’un boulet anesthésiant... J’ose espérer seulement qu’il ne s’agit pas d’une réponse du berger à la bergère à mettre en relation avec l’événement de la gare centrale.
Le besoin identitaire, la volonté d’appartenir à un groupe bien soudé, sont des volontés naturelles qui ne peuvent malgré tout se justifier que par une reconnaissance d’autres groupes, de couleur arc-en-ciel. Même les partis politiques se reconnaissent par une couleur bien définie, sans nécessairement vouloir en découdre autrement que par des mots. Pourquoi pas, une couleur de peau, une idéologie différente, une origine exotique ? La Terre est grande. Imaginons que nous soyons nés du même père et de la même mère (même si certains affirment que c’est le cas), en première ligne. Quelle morosité ? Quelle manque de richesse et de diversité ?
"Eigen Volk" ("Notre peuple"), slogan souvent mis en avant par des extrêmes que l’on situe, allez savoir pourquoi, à droite. Acte haineux individuel, très certainement, mais idéologie qui est passée dans le domaine de l’acceptable et donc du "normalement" possible. Jusqu’où aller trop loin, c’est devenu la question de base. Pas de caricature, mais une discrimination qui se retrouve jusque dans les législations. L’égalité des chances prônée par un ministère se retrouve-t-elle pratiquement dans les faits et les interprétations de tous les jours ? Le civisme et le comportement en société sont-ils enseignés dans les écoles avec la force nécessaire ? L’adolescence est un âge difficile, qui peut virer dans les extrêmes de droite ou de gauche en très peu de temps et en fonction d’une vision que quelqu’un, avec un charisme suffisant, aurait pu mettre en vlaeur. Dans l’affaire d’aujourd’hui, même le Roi est sorti de sa réserve pour dénoncer cette déviance et ce manque de volonté solidaire. Qu’on le veuille ou non, au vu des flux migratoires qui ne font que s’amplifier à nos portes, il faudra s’y habituer, ou mettre des lunettes qui ajouteront un peu de flou.

Une banalisation des injures est souvent le premier niveau de la violence. La situation économique est un facteur supplémentaire de rejet de l’autre en tant que tel.
"Tout le monde, il est PAS beau", pourrait avoir chanté Zazie. Et Claude Nougaro de ridiculiser la situation en découvrant les os noirs d’Armstrong, et la trouver rigolote dans sa chanson.
Après le drame de Joe à la gare centrale, les violences de la côte, un nouvel électrochoc dans l’entourage de ce nouveau drame humain s’est produit, et une manifestation de solidarité n’a pas tardé à s’organiser.

Le sentiment d’insécurité, ce climat de violence vont-ils profiter à quelqu’un, et si oui, à qui, pourrait-on se poser comme question, platoniquement, une fois de plus, à cette extrême droite friande de démonstration par l’absurde d’une politique des démocrates habituellement pointée comme laxiste. Ce serait peut-être aller vite, que de choisir cette voie habituelle. L’esprit démocratique ne devrait-il pas reprendre du poil de la bête, lucidement, franchement ? Le réveil de cette volonté de sortir de l’ornière est une obligation morale, par la voie démocratique, vis-à-vis de ses courageux initiateurs. Une société multiculturelle bien comprise de part et d’autre n’est pas si mauvaise dans son fondement. Interdire un parti par un quelconque cordon sanitaire des partis démocratiques, ce n’est pas toujours suivi du rendement espéré.

La répression comme suite de l’acte de jeudi, mais c’est bien sûr. La prévention en faisant des citoyens responsables à l’école et dans les familles, c’est encore mieux. Le dialogue, en connaissance de cause, vaudra certes ensuite la palme de la réussite dans l’intégration. Cette égalité des chances sera peut-être enfin une réalité.

Je vous avouerai que j’aime le café au lait très sucré. Avec une bonne couche de crème fraîche par dessus, c’est encore mieux. N’en déplaise à mon médecin, au diable le cholestérol et le diabète ! C’est parfois difficile et long de les guérir, mais avec un peu de philosophie et de patience, on y arrive.

"Le racisme est bien l’infirmité la plus répugnante parmi les diverses laideurs de l’humanité" Claire Martin

" Le racisme est une manière de déléguer à l’autre le dégoût qu’on a de soi-même" Robert Sabatier

"Dieu a tout créé. Dieu a créé le racisme. Mais Dieu a aussi créé l’antiracisme. Avec tout le respect que je lui dois, Dieu est un sacré fouteur de merde" Philippe Geluck

"Le racisme est une chose que je ne peux pas comprendre  ! Je trouve monstrueux de considérer qu’il y a des êtres qui sont inférieurs, simplement parce qu’ils ne sont pas comme nous. Ils ont déjà ce handicap  !" Quino


Moyenne des avis sur cet article :  3.49/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

175 réactions à cet article    


  • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 11:35

    Bonjour,

    Bon article.


    • Bulgroz (---.---.21.208) 15 mai 2006 11:49

      Bon article, l’enfoiré belge !

      Pourriez vous nous indiquer la proportion de la population musulmane à Anvers, et dans sa banlieue ?

      Même question, en ce qui concerne la proportion de population d’origine africaine.


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:18

      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 15 mai 2006 12:23

        "Pourriez vous nous indiquer la proportion de la population musulmane à Anvers, et dans sa banlieue ?

        Même question, en ce qui concerne la proportion de population d’origine africaine."

        J’apprécie moyennement ce genre de commentaires... C’est limite du sous-entendu ’Le racisme, c’est la faute des communautés avant tout’. Il y a des blancs racistes, des noirs racistes, des arabes racistes (j’adore le nombre de personnes qui préfèrent le terme erroné ’musulman’ au terme ’arabe’ - tous les arabes ne sont pas musulmans, et vice versa. De même, tous les noirs ne sont pas africains. A croire que les mots ’noiors’ et ’arabes’ sont considérés comme racistes alors qu’ils ne le sont pas du tout...). Et puis il y a des hommes tolérants. Ce type d’individus n’ont pas besoin qu’on s’apesantisse sur leur couleur de peau...

        En Belgique, l’identité est déjà un problème vu que pour les deux partis d’extrême-droite, on est flamand (le Blok) ou wallon, avant d’être belge. Partant du fait que même des belges depuis plusieurs générations refusent de partager leur nationalité avec leurs voisins wallons ou flamands, je ne m’étonne pas du tout des problèmes identitaires pour les descendants d’immigrées...


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:31

        autre réflexion :

        Espace citoyen


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:37

        @Bulgroz

        Je ne trouve pas des infos concernant le nombres d’allochtones/autotochtones sur Anvers.

        Selon une info lue ds la presse belge, il y aurait 35 000 et des poussières (les poussières étant:les allochtones non répertoriés ) à Anvers.


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:39

        Un des paradoxe de l’immigration en Belgique, c’est que cette immigration continue alors qu’elle ne se justifie plus économiquement.


      • (---.---.123.107) 15 mai 2006 12:46

        tes statistiques ne comprennent pas la religion ni le pays d’origine...


      • Bulgroz (---.---.21.208) 15 mai 2006 12:57

        Donc, Mister Ludovic, vous êtes en train de nous dire que même, s’il n’y avait auncun maghrebin ou noir en belgique, il y aurait quand même des blancs racistes ?

        Moi, j’ai cru comprendre que 40% de la population d’Anvers était de confession Musulmane.

        Une question : à partir de quelle proportion considérez vous que ca fait beaucoup ?


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 13:04

        @Bulgroz

        Certainement pas 40 % allochtones à Anvers.

        Il y a des « seuils techniques à ne pas dépasser » disent certains socio-démographes pour éviter les conflits inter-culturels.


      • RAMSAY (---.---.105.243) 15 mai 2006 13:16

        « combien d’africains, combien de musulmans ? »

        Ce type de questionnement, que l’auteur du commentaire est en droit de se poser, révèle clairement, avant même d’avoir obtenu sa réponse, l’opinion qu’il se fait de la situation.

        On pourrait même imaginer que les problèmes de violence ici évoqués et concernant d’une part des agresseurs étiquetés « skin heads » et d’autre part des victimes identifiées comme « d’origine étrangère » auraient pour origine une surpopulation des victimes. En ce sens, peut-être considère-t-il les skinheads comme ces chasseurs qui éradiquent les animaux (cerfs, daims) en surnombre dans certaines forêts ?

        J’ai peine à le croire tant ce type de raisonnement est dangereux et par extension pourrait aussi induire que les Juifs ont été persécutés autrefois par les Nazis car surnuméraires en Europe. Et pourquoi pas, les Arméniens dans l’Empire ottoman et les Afro Américains dans le sud des Etats Unis ?

        Cette culpabilisation des victimes ne serait ainsi pas loin d’une incitation à la haine raciale..

        RAMSAY


      • L'enfoiré L’enfoiré 15 mai 2006 13:47

        Cher Bulgoz,

        Tu ne peux imaginer à quel point tes questions m’inspirent des réponses dans leur côté unilatéral. Je crois entendre beaucoup de personnes dans mon entourage (et je n’habite pas à Anvers). Et oui, le « marché » de l’importation marche bien. Car, il s’agit d’un marché. J’ai besoin de main d’oeuvre bon marché, j’achète au meilleur prix. C’est ce que fait tout le monde : chercher les bonnes affaires. Je l’ai dit, je me répète : « Qu’on le veuille ou non, le Belge de demain ne sera peut-être plus le »Noir Jaune Rouge« habituel. Les élections le prouvent déjà dans certaines communes. Est-ce un mal ? Nous sommes tous d’anciens Wisigoth, de Romains, de Vandales, de Vickings. Ces grandes peuplades se sont imposés par la force et après avoir apprécié nos vertes collines, se sont dit »On reste". L’histoire est un éternel recommencement. Et ça marche toujours. Au fait, pour parler chiffre, combien de globules rouges exotiques as-tu dans ton sang ? A+


      • faxtronic (---.---.127.73) 15 mai 2006 14:03

        moi, j’ai des origines mediterranéenne, car je ne peux pas être plus precis, cela serait trop complexe. J’ai vu le monde aussi, l’asie surtout. Et pour tant je suis français, je me sens français profondement. Jamais je n’aurais autre obediance ni autre culture. Et je veux mourir français. L’origine génétique importe peu, c’est la cuture qui importe.

        Compter ses globules rouges etrangers est en effet alors une vaste fumisterie.


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 14:05

        mmmhhh

        @M’sieur L’Enfoiré, selon la presse belge, la participation des allochtones aux élections reste pratiquement très peu importante et on dirait qu’ils se désintéressent de la question, alors que ce serait souhaitable démocratiquement.

        D’autre part et à titre personnel, je ne vois pas l’avenir ds une sorte de melting pot coloré d’exotisme à l’envers( une chroniqueuse d’AGORAVOX aime ce terme « exotisme »).

        L’acte raciste doit être condamné avec force, cela ne supprime pas la nécessité d’un débat de fond sur l’immigration et la gestion socio-economique de l’Etat ainsi que le traitement des valeurs culturelles.


      • faxtronic (---.---.127.73) 15 mai 2006 14:07

        il ne s’agit pas de cautionner, ni de chercher des raisons « objective » aux ratonnades et autre pogroms. Il s’agit d’expliquer et de comprendre les causes emotionnelles de ces actes. Il ne s’agit pas de condamner non plus ces actes et fermer les yeux ensuite, mais de comprendre pourquoi quelqu’un devient haineux.


      • Bulgroz (---.---.21.208) 15 mai 2006 14:13

        Mister Ramsay,

        « combien d’africains, combien de musulmans ? »

        J’avoue la totale incongruité de ma question, qu‘est ce que je m’en veux ? et merci pour la volée de bois vert que je mérite bien compte tenu de l’ineptie de ma question. Votre référence aux juifs et aux nazis m’a totalement éclairé, je me sers une sévère admonestation, je bats ma coulpe, je fais repentance, je fais pénitence. Vous avez raison, n’en parlons plus, car cela ne se reproduira plus.


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 14:20

        @faxtronics

        En effet, il faut essayer de comprendre sans être partisan, c’est le meilleur moyen de rester juste, de ne pas s’emballer et de remedier.

        La question de l’immigration dépasse de loin, cet ignoble crime, qui ne serait qu’un fait divers s’il n’y avait le contexte.

        Je pense que les autorités depuis de nombreuses années et des citoyens bourrés de bonnes intentions ne se sont pas rendu compte qu’une immigration mal gérée pouvait provoquer des drames.

        A l’heure (pour élargir ce débat) où la Turquie menace la France sous forme de rétorsions economiques concernant les questions de reconnaissance du génocide arménien (le Sénat français s’est déjà prononcé à ce sujet), on voit que les questions des droits de l’homme restent très sensibles selon le point de vue et la position géographique que l’on occupe


      • Bulgroz (---.---.21.208) 15 mai 2006 14:22

        Mister l’Enfoiré,

        Merci pour vos bons sentiments, vous avez raison, on ne peut pas de battre contre sa propre identité, islamisons nous, c’est le meilleur moyen de nous enrichir et de comprendre l’autre...L’histoire est un eternel recommencement. Je connais beaucoup de gens rentrés dans l’islam malgré eux, je n’en connais pas qui en soient sorti.

        Une petite question cependant : devant scolariser votre petite fille, et considérant un taux de xx% de non francophone dans la classe, à partir de quel taux, allez vous voir ailleurs ? Les bons sentiments, ca a ses limites, n’est ce pas ?


      • Bulgroz (---.---.21.208) 15 mai 2006 14:26

        Mister Antoine,

        Voir le commentaire de l’Enfoiré ici même, l’histoire « des invasions » est un éternel recommencement,

        Allez hop, ya rien à débattre, vous risquez de passer pour un taré. Ne faites pas de résistance,convertissez vous petit à petit à l’islam, il n’y a rien de mieux pour comprendre son prochain.


      • L'enfoiré L’enfoiré 15 mai 2006 14:27

        Char Antoine,

        « mmmhhh » que me vaudrait cette onomatopée ? Vous aimez ou vous n’aimez pas ? Cela pour le sourire. Venons à plus sérieux. Et oui, un débat de fond est à faire démocratiquement. Il a lieu d’ailleurs, en sourdine, ou au grand jour, car les politiques de toute l’Europe s’interrogent de ce que l’on pourra bien faire de tous ces gens qui s’insinuent de gré ou de force dans notre continent de « cocagne » (ou vendu comme tel). Comment pouvoir absorber tout ce monde « différent » et qui a pourtant envie de voir un progrès pour eux ou pour leurs propre suivants. Ne montre-t-on pas à la télévision cette « pauvre » dame au cinéma qui pleure et qui s’essuie les yeux rougis avec un billet de 500 euros. La télé n’a pas de frontières, cela se voit partout cette pub. On s’étonne après d’une remontée d’adrénaline positive pour aller voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus verte. Malheureusement, les désilusions échouent parfois à Ceuta, parfois en mer, parfois arrivé sur place. A+


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 14:39

        @Monsieur Bulgroz,

        Je pense que Monsieur l’Enfoiré vient d’avoir un petit coup de fatigue intellectuelle concernant les invasions des austrogots et des asticots, en effet....


      • L'enfoiré L’enfoiré 15 mai 2006 15:18

        Burgoz,

        Curieux, l’idée de religiosité associée à l’immigration. En voilà encore une, d’un autre temps. Islam, catho, and co, je n’en ai rien à cirer. Vous ne pouvez imaginer à quel point. Chacun doit assumer sa manière de vivre en pensant à soi dans ce domaine. Pas besoin de regarder ou d’obliger à manger dans la même assiette verte, bleue ou je ne sais quelle autre couleur (même l’incolore). Curieux aussi, que les enfants en bas âge ont des copains de couleur sans s’en rendre compte, comme s’il n’y avait pas de différence. Ce n’est qu’un fois rentré à la maison que l’arc en ciel qui donne une belle lumière unique, se dissocie avec un prisme en plusieurs couleurs distinctes. Il y a de la sagesse dans la jeunesse. Je l’ai toujours dit. Maintenant, je vais me reposer puisqu’on me donne le temps de le faire. A+


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 15 mai 2006 17:43

        @L’enfoiré :

        J’ai fait une remarque il me semble importante dans le deuxième partie de mon post : n’y a-t-il pas déjà un conflit identitaire plus important en Belgique dans la mesure où extrêmistes Flamands et extrêmistes Wallons n’arrivent pas à se reconnaître comme appartenant à une même nation ? N’est-ce pas là le premier problème identitaire de base de la Belgique, avant même toute question d’immigration ????

        @bulgroz : je ne vais pas répéter ce que j’ai dit dans plusieurs autres posts. L’intégrisme musulman pue, et je suis favorable à une application stricte en France de la loi 1905 pour toutes les religions (et pas uniquement pour la religion catholique), l’expulsion des immams jugés trop proches des milieux fondamentalistes, comme de celui de Villeurbanne. Maintenant, il m’est déjà arrivé de boire des bières avec des arabes. Cette confusion entre arabes et musulmans est on ne peut plus fatigante, tous les arabes ne sont pas des fanatiques. Si sous prétexte que je considère qu’on n’est pas plus potentiellement dangereux en fonction de sa couleur de peau, vous me considérez comme un gauchiste droit de l’hommiste irresponsable, je vous recommande de regarder l’excellent ’Chasseur blanc, coeur noir’ du Républicain Clint Eastwood. Je suis absolument d’accord sur sa manière de répondre à ceux qui se disent ’pas racistes mais...’


      • Bulgroz (---.---.143.10) 15 mai 2006 17:54

        @Ludovic,

        Je n’ai pas dit que tous les arabes étaient fanatiques, c’est l’islam qui, en partie par essence, en partie par dévoiement, est fanatique et c’est bien l’islam qui touche avant tout les arabes quand ils souhaitent trouver un alibi ou justification à leur turpitudes ou déboires. L’Islam est la plus grande religion hypocrite que je connaisse, « interdire aux autres ce que l’on fait soi même ». Est-ce que tu baises les sœurs des arabes avec qui tu bois la bière ?


      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 15 mai 2006 18:02

        « Est-ce que tu baises les sœurs des arabes avec qui tu bois la bière ? »

        Est-ce que cela vous regarde ???


      • Bulgroz (---.---.143.10) 15 mai 2006 18:16

        je reformule ma question, Ludovic, est ce que vous buvez la bière avec les soeurs des arabes avec qui vous buvez la bière ?


      • Karl (---.---.190.19) 16 mai 2006 12:42

        Je suis allé sur le site indiqué mais il n’est nullement question du pourcentage de population étrangère à Anvers. Pourquoi passer sous silence ces chiffres ? S’il y a un problème, quelles sont les données du problème ?


      • Karl (---.---.190.19) 16 mai 2006 12:48

        Si la population d’origine immigrée dépasse la population de souche, pensez-vous qu’une guerre civile puisse éclater ?


      • L'enfoiré L’enfoiré 16 mai 2006 15:06

        @Ludovic,

        « ...conflit identitaire plus important en Belgique dans la mesure où extrêmistes Flamands et extrêmistes Wallons n’arrivent pas à se reconnaître comme appartenant à une même nation ?... ».

        Tout à fait d’accord. Et à l’origine, ce n’était pas le cas. 1830, date de la fusion (et oui, ce mot était déjà dans les moeurs). « Ik spreek Vlaams of misschien beter Nederlands. Niet perfekt, maar het maakt niet uit. Ik ben, in feit, drie taalig. » J’arrêterai ici mon appartée qui explique un des points les plus importants du problème belgo-belge : la communication avec différentes langues interposées. La Suisse est-elle mieux lotie avec 4 langues ? Je serais intéressé de le savoir. « L’union fait la force » devise belge, tellement vrai mais aussi tellement lourde à porter. Une question ramenée à l’école, oui.. Mais je ne m’égarerai pas sur cette voie. Une autre fois, peut-être...


      • (---.---.160.169) 16 mai 2006 15:23

        Mais, il n’y a pas de conflit identitaire en Belgique. Les Flamands s’identifient comme Flamands avec leur culture propre et les Francophones s’identifient comme francophones avec une culture très proche de la culture française...Le seul problème est le statut de Bruxelles, ville considérée par les Flamands comme la capitale de la Flandre alors qu’elle ne compte qu’environ dix % de Flamands, tous bilingues par nécessité puisque la langue véhiculaire à Bruxelles est le Français...

        Ceci été dit, il n’y aucune bagarre physique entre Flamands et Francophones, pas d’actes de terrorisme et les Flamands viennnet passer leur week-end dans les Ardennes wallonnes, tandis que les francophones vont au bord de la mer flamande...


      • Zam (---.---.77.103) 16 mai 2006 21:03

        Oui, l’idée selon laquelle le racisme serait lié à des proportions d’étranger et de la propagande .... raciste. De toutes façons combien de fois j’ai entendu des propos racistes primaires de la part de gens qui ont vécus toute leur vie dans un environnment à 100% blanc et petit-bourgeois (dont une fille immigrés polonais entre-autres ! mais Sarkozy n’est-il pas un immigré ?!). Tandis qu’il y en a souvent moins dans des quartiers hyper mélangés comme Stalingrad à Paris. Avoir ou ne pas avoir des tendances racistes, ça tient de la personnalité de la personne et non du contexte, je regrette de faire une leçon de morale et de responsabilité individuelle, mais c’est comme ça.

        Et ce n’est pas non plus un problème d’« identité », on peut très bien concevoir et vivre son « identité » sans haine et avec ouverture aux autres identités (selon par exemple le principe de Sojénitsyne : « Le patriotisme est un principe qui fait l’unité d’un peuple et ne le coupe en rien du reste de l’humanité »)


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:06


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 12:08

        autre fait divers belge semaine passée :

        2 collégiennes (ce sont des filles Demian)commanditent le passage à tabac de leur professeur de sciences par leur petit copains.


      • Jojo2 (---.---.158.64) 15 mai 2006 12:46

        Il y a de ça...

        Vision métaphorique du centre du langage chez DW...


      • L'enfoiré L’enfoiré 15 mai 2006 13:31

        Salut Demian, J’aurais aimé te dire : « Oui, tu as raison. Les femmes sont l’avenir de l’homme. On en place quelques unes aux bons postes et puis y a qu’à... ». Nous venons d’apprendre aujourd’hui les conclusions et raisons d’un passage à tabac d’un professeur par 2 hommes cagoulées en pleine classe. Il s’agissait de 2 jeunes filles de la classe qui avaient commandité l’acte auprès de leur petit ami respectif. Raison invoquée : « Traitement pas révérentieux vis-à-vis d’elle » (je n’ai pas les mots mais c’est l’idée). Donc, il faudra revoir ta copie et nous, se mettre à l’encontre à la dure réalité. A+


      • Antoine (---.---.20.34) 15 mai 2006 14:55

        @ Monsieur L’enfoiré,

        Ce « mmmmhhh » n’est pas une mise en cause de l’article de départ que je trouve bon, cela concerne la participation aux élections des allochtones et le fait que vous dites que leur presence s’affirme ds la société belge par ce biais, entre autre ds les assemblées démocratiques.

        Vous devinez qu’un Bourgmestre de Molenbeek va devoir « finasser » lors des prochaines élections pour contrer les listes électorales qui auront pour certains citoyens belges plus valeur « communautaires » (selon le terme « communautarisme ») que citoyenne (citoyenne, j’entends par là, partage des valeurs communes). Et que d’autres part si certains élus issus de l’immigrations sont honnètes et jouent des rôles de facilitateurs, d’autres pourraient bien avoir d’autres intentions.

        Mais, mon propos, ce « mmmhhhh », concerne plutôt le comportement des allotochnes aux élections, certains ne saisissent pas cette opportunité pour s’affirmer ds la société belge alors qu’ils partagent peut être plus que leur silence veut bien le dire. Et donc, je crains que ce désintérêt ne favorise quelques uns de leurs congènères qui auraient d’autres intentions via le vote.


      • pingouin perplexe (---.---.127.137) 15 mai 2006 21:56

        merci pour cette image, Jojo2. Visiblement inspirée de Escher, elle montre combien d’éventuelles « dénivellations » procèdent en fait d’avatars liés à notre mode de catégorisation. Et, comme d’un fait exprès, le problème se trouve effectivement au coeur du langage...


      • Zam (---.---.77.103) 16 mai 2006 21:12

        Exact. Et les tortionnaires d’abou Ghraib étaient pour beaucoup des femmes ! La prétendue douceur des femmes, ça fait partie du mythe de la féminité. Hors, et là les féministes ont raison, le mythe de la féminité n’est pas le reflet de la nature réelle des femmes (qui est très différente hélas ....) mais est une création des hommes, que ceux-ci leur ont sommé de réaliser (c’est pourquoi elles ont appris à être hypocrites). En fait le mythe de la féminité représente .... la nature des hommes, ce sont les aspirations profondes des hommes, que ceux-ci ont tout naturellement cristallisé sur l’objet de leurs désirs, d’où l’idéalisation romantique de la Femme (et les naïvetés du genre « la femme est l’avenir de l’homme »). Maintenant les femmes « se lâchent » davantage, et avec moins de masques, et en voilà un exemple !


      • galilée (---.---.103.49) 15 mai 2006 13:38

        Le géne de Dimetrodon , notre ancétre , a encore frappé.. Le reptile en question etait plus malin que les autres et car sa machoire était plus large et permettait un plus gros cerveau ..Par ailleurs il avait une voile sur le dos qui lui permettait un réchaufement plus rapide au soleil et ainsi il a pu dévorer tout plein d’ autres reptiles moins rapides ..Le monde appartient a qui se léve tot !

        Il était bisexuel comme tous les reptiles , et l’ absence de discernement de l’ objet sexuel convoité était la régle ..

        Il semble également qu’ il avait une thermogénése endogéne qui le rapprochait des mammifères qui en sont issus : En fait , la aussi il marchait a voile et à vapeur !

        Le déclenchement du plaisir, chez lui, était lié a la vue du sang et de son gout .... vraissemblablement existait un lien génétique entre ces deux propriétés , lien au demeurant vital pour tout carnivore ! car il est évident que personne ne lui apprenait a tuer ...

        Le centre du plaisir sexuel n’ étant pas loin il y avait donc un lien entre sa bisexualité et son sadisme

        Ce linkage génétique a perduré chez les mammiféres carnivores et adisparu chez les herbivores !

        L’ étre humain est omnivore et chasseur ..il est donc porteur du « géne de la cruauté »...Toutefois la répétition de ce géne determine probablement le degré de cruauté atteinte ... Une répetition triple se retrouvera chez un membre de la SPA , une répétition sextuple chez un chasseur ...Le géne sera répété 9 fois chez un skinhead moyen , et 18 fois chez un SS, comme chez le grand ancétre de l’ ére secondaire ! Les exemples pris sont arbitraire car il s’ agit d’ une simple théorie ...

        Dans le cas des membres du Vlam block issus du parti REX qui envoyait ses membres combattre sur le front de l’ est sous l’ uniforme waffen SS , chez les Khmers Rouges , chez les membres du Hamas ou de Al Kaida , il y a fort a parier que la répétition du géne sera celle que l’ on retrouvait chez Dimetrodon lui-meme !


        • galilée (---.---.103.49) 15 mai 2006 14:23

          Cher camarade west

          IL est frapant , a te lire , de constater que ta rethorique ambigue et recomposée est proche des toiles de Miro , qui n y voyait pas vraiment bien ! D’ autant plus curieux que tes tableaux sont d’ une grande précision et le fruit d’ un travail méticuleux qui te fait honneur !

          Il est vrai que la pulsion de mort combinée a la pulsion de vie ont une resultante : le sado-masochisme si répandu dans les milieux branchés ... depuis Sollers jusqu’ a Nabokov en passant par Celine et Bataille ...

          Cette resultante est le fruit d’ une combinaison génétique présente dans une grande proportion de l’espéce humaine .

          Lorsqu’ elle ne s’ exprime pas par ton soutien verbal aux gentils tueurs musulmans , elle s’ exprime par le meurtre gratuit d’ un Noir dans les rues de Bruxelles ... Pas vraiment esthétique !!!!

          Cordialement

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès