Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Paris vendangera encore pour longtemps

Paris vendangera encore pour longtemps

Avec un peu de retard, les traditionnelles vendanges parisiennes 2013 ont bien eu lieu le 21 septembre dernier. Oui oui, vous avez bien entendu, des vendanges à Paris ! Le Bistrot Mélac (11e), véritable Cave-dégustation aveyronnaise attaque le cep depuis près de 35 ans. Depuis la revente en avril dernier du restaurant, les riverains craignaient la disparition de cet événement historique et populaire dans la Capitale. Qu’à cela ne tienne ! Pour cette 34e édition, Jacques Mélac lui-même a assuré le passage de témoin et promet de revenir tous les ans…

Situé au croisement de la rue Léon Frot et de la rue Emile Lepeu dans le quartier Charonne, le Bistrot Mélac, ancienne propriété de Jacques Mélac fait partie de cette nouvelle génération de bistrot où l’on mange bien « fait maison ». Sauf que lui emboite le pas très tôt, au début des années 80, quand il reprend à l’époque l’affaire de son paternel. Il apporte peu de changements mais il assoie ses propres exigences : Ne servir QUE des produits fins et de qualité. Un peu plus de trois décennies plus tard, il faut dire que bien lui en a pris. Sa carte est aujourd’hui fortement assaisonnée de produits phares du terroir aveyronnais et sa table souvent recommandé dans le microcosme culinaire parisien. La saucisse est généreuse, l’aligot comme il faut et la cave à vins mérite plus un séjour qu’un détour, tant le choix s’avère pléthorique. Mais le Bistrot Mélac, c’est aussi et surtout chaque année les seules vendanges « à la traditionnelle », au cœur de Paris.

JPEG - 5.9 Mo
Paris, 21-09-2013. L’art du foulage traditionnel.Crédits Nicolas Jean-Mary©2013
 
Bal musette et ballons de vins !

Tout est parti d’un cep ramené de Bozouls le village natale, en Aveyron et planté dans la cave. Aujourd’hui, c’est une immense treille qui lézarde les murs en pierre de la devanture du troquet. « J’ai pu faire ma première vendange en 1979 », se souvient le Moustachu, un brin nostalgique. Une journaliste, de passage par hasard et intriguée, avait promis de revenir traiter le sujet l’année suivante.

Paris, le 21-09-2013. Le raisin parisien fraîchement vendangé. Crédits Nicolas Jean-Mary©2013
 
Depuis, le rituel s’est installé, au fil des ans, pour devenir un rassemblement populaire et convivial non-seulement pour les riverains du quartier mais aussi pour les amateurs de bonne bouffe et de bon « rouge ». On dresse les tables à tréteaux. Dans une ambiance de bal musette rythmée au son de l’accordéon, on danse parmi le ballet des serveurs qui défilent, assiettes de charcuterie et ballons de vin en main. Le temps chavire. Jeunes, moins jeunes et plus vieux, de tous horizons partagent le même plaisir à se retrouver ou à se découvrir. Et même le soleil est au rendez-vous.

Nouveaux patrons, même tradition.

Mais le doute et l’inquiétude ont plané quant à la tenue de ce qui est devenu un vrai « must have » pour les Parisiens. Lorsque Jacques Mélac, après tant d’année de service auprès des autres, a décidé de prendre enfin du temps pour lui et mis son affaire en vente, beaucoup se sont enquis de l’avenir « des Vendanges de Charonne » de sa tombola, et des jambes nues et rosées des femmes au foulage*.

Paris, 21-09-2013. Jacques Mélac et le Maire du XIe Patrick Bloche. Crédits Nicolas Jean-Mary©2013
Présent pour l’occasion, le Maire du 11e Patrick Bloche a qualifié sa circonscription « d’arrondissement le plus agréable de Paris », tout en rendant hommage à Jacques Mélac pour sa grande contribution à l’animation du quartier.

Réuni sur le chapiteau en compagnie du nouveau propriétaire Didier Madamour, Aveyronnais lui-même, Jacques Mélac a assuré le passation. Les Vendanges de Charonne continuent et encore pour longtemps. Alors santé et à l’année prochaine !

*Foulage : Le foulage a pour but de faire éclater les grains de raisin pour en faire sortir la pulpe et le jus sans écraser les pépins, afin de favoriser la macération durant la fermentation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 1er octobre 2013 13:47

    si c’est hallal, c’est raciste
    beuh smiley


    • foufouille foufouille 1er octobre 2013 13:47

      pas hallal
      oups


    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 1er octobre 2013 15:01

      J’allais le dire : c’est la version politiquement correcte de l’apéro sauci-SS-on pinard !


    • adeline 1er octobre 2013 17:23

      foufouille et pas casher ?????


    • foufouille foufouille 1er octobre 2013 21:12

      ils font moins de bruit. et des fois, le kasher est imaginaire, voire vert pour la viande


    • Xavxav 1er octobre 2013 14:25

      Ca donne envie.


      • Fergus Fergus 1er octobre 2013 15:10

        Bonjour, Jean-Mary.

        Je connais ce bar à vins, situé juste à côté du garage Renault de la rue Emile Lepeu. Excellent aligot, comme chez mes cousins de Chaudes-Aigues. Dommage en revanche, pour un resto tenu par un Aveyronnais ,que le plateau de fromages ne soit pas tout à fait à la hauteur en matière d’affinage. Petite information pour les curieux : le patron est originaire de Bozouls, comme il est dit dans l’article. Un village aveyronnais caractérisé par un très spectaculaire méandre du Dourdou sur les bords duquel s’est construit le village : le trou de Bozouls.


        • soi même 1er octobre 2013 18:46

          Pour le vin de la Butte de Montmartre, il faut un estomac en béton, entre Le Kiravi et le Saint Morand .


          • Fergus Fergus 1er octobre 2013 19:58

            Bonjour, Soi même.

            Exact, si j’en crois l’un de mes amis, ancien peintre de Montmartre aujourd’hui retiré dans le Finistère. Mais vu la quantité produite rue Saint-Vincent, cet élixir décapant est à peu près réservé aux seuls membres de la Commune libre et à quelques personnalités.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès