Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Passer par le périphérique de Paris, une fatalité ?

Passer par le périphérique de Paris, une fatalité ?

Passer par le périphérique de Paris, une fatalité ?

ReseauiledefrancemappyLes commentaires à ma note précédente sur la proposition des Verts de Paris de limiter la vitesse à 50 km/h sur le boulevard périphérique parisien semblent mettre en lumière un manque d’information sur le réseau routier d’Ile-de-France, et sur un de ses principaux problèmes, le contournement de Paris, qu’il s’agisse de trajets de banlieue à banlieue, de région à région, ou internationaux.

Vue_aerienne_joinville_a86_a_4
Si en termes de transports en commun, le réseau d’Ile-de-France a une structure majoritairement radiale, convergeant sur le centre de Paris intra-muros, ce n’est plus le cas du réseau routier. Tout est loin d’être parfait, ou abouti, mais de gros efforts ont déjà été entrepris depuis plus d’une trentaine d’années. Plusieurs rocades contournent Paris qui, à terme, comptera trois « périphériques ». Le boulevard périphérique actuel, l’A86 dont le bouclage à l’Ouest avance finalement, et la francilienne A104. Cette dernière permet aujourd’hui un contournement par la grande couronne, par le Nord-Est jusqu’au sud de l’agglomération parisienne, mais son bouclage reste encore à l’état d’étude, je crois. Une des faiblesses de ces rocades est cependant constituée par les tronçons communs avec d’autres autoroutes, par exemple A4-A86 au passage Nogent-Joinville, ou A4-A104 à Marne-la -Vallée, etc., sources de ralentissements et d’embouteillages.

A86_2
Une meilleure information et une meilleure signalisation sont peut-être nécessaires pour que ces deux rocades soient une véritable alternative au boulevard périphérique. « Super périphérique » ou « autoroute parisienne », seraient sans doute plus explicites que le trop abstrait A86, comme on a choisi « francilienne » pour l’A104 (même si je déteste ce barbarisme de « francilien » ;-). Il faut aussi noter que A86 et A104 permettent des vitesses plus grandes, de 90 à 110 km/h, plus adaptées à des déplacements plus longs. Qu’on le veuille on non, le choix existe pour contourner Paris, en dehors du périphérique auquel on pourrait pleinement donner une fonction de boulevard urbain, et non plus d’autoroute de contournement, ou de raccordement d’une autoroute à l’autre...

Tout est loin d’être parfait, donc, mais imaginez comme la vie serait plus simple pour les 11 millions d’habitants de l’agglomération parisienne, s’il existait déjà l’équivalent en rocade banlieue à banlieue de transports en commun !!!

Pour le reste, il semble que toucher à la vitesse de circulation soit un sujet trop sensible pour en discuter en France ;-)


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Flink (---.---.219.185) 3 mars 2006 13:26

    Juste pour précision, la Francilienne c’est pas l’A104 mais la N104 (et voui c’est une nationale) ;)


    • faxtronic (---.---.127.73) 3 mars 2006 15:07

      Le contournement de paris, c’est un plat de spaghetti mal indiqué pour les nombreux qui traverse la france de part en part et qui sont obligé de contourner Paris. Oui pour un anneau externe dedié au contournement, et pas à la desserte. Quelque chose avec des sorties clairs, pensez au pauvre pequins qui ne connaissent pas grand-chose à la géographie francilienne comme moi, et pour qui les nom d’une bourgade francilienne n’évoque rien, mais plutot des sortie du style (ville, region, etc..)


      • Méric de Saint-Cyr Méric de Saint-Cyr 4 mars 2006 10:07

        Les mégapoles sont comparables à des cancers : elles n’arrêtent pas de grandir, de polluer et de gaspiller de l’énergie (énorme gaspillage pour les déplacements trop long, distances trop grandes).

        Un temps viendra où l’on ne pourra pas faire autrement que de repenser l’urbanité en terme d’unités plus modeste, une sorte de revillagisation.

        Je suis un « provincial » comme on dit, et je viens de passer 4 jours à paris, le mois dernier. De la fenêtre de ma chambre d’hôtel, 7e étage, j’avais une vue sur Paris effrayante : une couche épaisse et bien colorée de pollution (jaunâtre) et l’odeur... Comment font-ils pour vivre à longueur d’année dans cette immense chambre à gaz ?

        Avec l’ère du télétravail, beaucoup d’activités pourraient se faire chez soi, dans un petit village, au grand air, non ?!


        • jpc (---.---.219.16) 4 mars 2006 10:24

          >Meric, vous avez la chance d’être « provincial » et votre observation sur la couche jaunâtre qui couvre Paris comme un mauvais couvercle est malheureusement une réalité que j’observe trop souvent. Je suis sorti de Paris intra-muros pour m’aérer un peu, et regarder du haut de ma colline ce couvercle depuis ma banlieue...

          Mais il ne faudrait pas non plus jeter le bébé avec l’eau du bain. Vous souhaitez jouir du calme dans un petit village et profiter des avancées technologiques qui vous permettront de télétravailler au vert. C’est bien. Mais n’ont-elles pas un coût aussi ? Vous voudrez aussi avoir des liaisons à haut débit pour votre télétravail et une bonne couverture téléphonique. Et aussi toutes les fournitures et services nécessaires. Faudra-t-il multiplier des antennes et des relais ou une couveture satellitaire pour ne pas trop abîmer le paysage. Mais comment ferons-nous pour lancer le satellite sans trop polluer. Si la concentration crée de la pollution, l’éparpillement a aussi un coût. Je n’ai pas la prétention de le chiffrer ni de dire quelle est la meilleure solution, mais j’ai peur des visions trop idylliques... Sans le développement industriel, la recherche qui a un coût, les concentrations urbaines, etc. je ne suis pas sûr que nous pourrions nous offrir le télétravail aujourd’hui smiley

          Bien entendu, que cela n’empêche pas de lutter pour la réduction de la pollution, et un meilleur type de développement.


          • Invité (---.---.28.210) 6 mars 2006 11:47

            Circulation et information !! J’utilise souvent l’A10 et l A6B

            Les français grand amateurs de technologies ont installé d’excellents panneaux lumineux suspendus sensés donnés des infos circulation.

            Une fois sur dix entre 19.30 et 20.30 et quelques fois le W E ces infos sont totalement fausses !! Il y a les panneaux mais pas les employés pour les mettre à jour : R T T , absences changement d’equipes c’est

            C O M I Q U E S !!!

            Ces panneaux sont a l’image de la France


            • invité (---.---.28.210) 7 mars 2006 09:28

              J ai verifié hier vers 19.45H c’est vrai que ces couteux panneaux dont certains étaient eteints affichaient des informations fausses et contradictoires !!!!


              • MonsieurB (---.---.223.228) 13 mars 2006 19:21

                Vous trouverez ci joint un extrait d’explications concernant le système SIRIUS qui « nourrit » les panneaux de ses informations (http://www.sytadin.equipement.gouv.fr/faq/Rubrique3.htm#sirius)

                Ce qui permet de répondre à deux points :

                1) L’A104 existe autant que la N104.

                2) Une surveillance humaine est réalisée 24h/24h 7j/7j

                Autre conclusion amusante, la recherche de ces informations m’a pris beaucoup moins de temps que d’écrire ce commentaire. Certaines personnes devraient peut-être se renseigner avant d’écrire...

                Comment sont collectées les données de SIRIUS ?

                Les données de SIRIUS sont notamment collectées grâce à un ensemble de boucles électromagnétiques enterrées sous la chaussée et interrogées toutes les 20 secondes. Ces boucles sont regroupées en stations de comptage qui sont de deux types :

                Les stations simples qui permettent de mesurer le débit et la densité des véhicules. Les stations doubles qui permettent de calculer, en plus, leur vitesse. Le réseau actuel compte environ 4000 de ces capteurs implantés tous les 500 mètres jusqu’à la Francilienne (A104 ou N104). Sur celle-ci, ils sont implantés en moyenne tous les 1000 mètres.

                Près de 800 caméras viennent compléter ce dispositif afin d’aider les opérateurs, présents 24h sur 24 dans les 4 PC SIRIUS (Champigny-sur-Marne, Saint-Denis, Nanterre, Arcueil) dans leur tâche de surveillance du trafic, de prise de décision et de validation des informations détectées manuellement ou proposées automatiquement à la diffusion par le système .


                • Desinformation (---.---.28.210) 21 avril 2006 11:11

                  21 avril peripherique interieur sud vers 7heures un accident entre un camion et une voiture signalé par les radios, le panneau sur le périph annonce circulation fluide !!!!!!! Les radios sont mieux informées que les panneaux ( smiley Mais c’etait encore les vacances de pâques à paris

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès