Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Politique dans le 9ème arrondissement de Paris : le Parti socialiste

Politique dans le 9ème arrondissement de Paris : le Parti socialiste

Nous terminons notre petite série d’articles par le Parti socialiste (PS). Pour mémoire rappelons que le PS associé au Parti radical de gauche (PRG) compte 6 élus au Conseil de notre arrondissement, dont le maire Jacques Bravo et qu’il emmène une majorité composée de conseillers verts (3 élus), républicains (1 élu) et communistes (1 élu).

Une certaine sérénité semble régner au sein du PS dans le 9ème. Forte de ses quelque 200 militants, la section de l’arrondissement (le PS fonctionne en sections d’arrondissements dans la capitale, une ou plusieurs suivant la taille de l’arrondissement, une seule section pour le 9ème) se concentre sur les actions militantes, la réflexion politique (pépinière d’idées due à la sociologie des militants) et au soutien de la municipalité dans ses actions. La section PS du 9ème est satisfaite des relations au sein de la coalition, notamment parce qu’une des priorités de Jacques Bravo lors de son installation à la Mairie a été de bien comprendre qu’il devait son élection à cette coalition, et qu’il fait tout pour en respecter les composantes. Le parti lui-même, selon ce que prétend le PS, n’a pas une influence directe sur les décisions de la municipalité, une certaine indépendance semblant exister entre le parti et la mairie, même si une coordination existe. Sans ignorer l’importance des enjeux nationaux ou au niveau de la Ville de Paris dans ses relations avec les Verts et le PCF notamment, l’équipe locale reste soudée.

Bien sûr, présentée comme cela, la chose ne peut qu’inciter le PS à s’orienter vers une reconduction de l’actuelle coalition pour les élections municipales du printemps 2008. Les militants auront à s’exprimer sur le choix du candidat par un vote de la section d’arrondissement et le PS souhaite que Jacques Bravo puisse continuer ses projets.

Le débat interne actuel au PS est évacué rapidement comme étant un faux problème mal présenté entre autres par la presse etles militants pensent que de toutes façons le prochain congrès du parti démontrera son union. La section du 9ème elle-même appartient majoritairement au courant Nouveau Parti Socialiste, mais, à en croire le secrétaire de section, l’appartenance à des courants différents ne pose pas de problème de fond, ces différences n’intervenant pas dans le débat politique local. Il s’agit là, peut-être, d’un discours convenu ; le déroulement des événements des mois à venir se chargera de nous dire s’il correspond ou non à une réalité.

Malgré sa taille modeste, le PS reconnaît lui aussi que le 9ème sera un arrondissement-clé pour la prochaine élection municipale. Il ne considère pas les choses comme gagnées d’avance mais pense néanmoins que les changements intervenus ces dernières années dans la composition de ses habitants joue plutôt en faveur de la coalition en place, voire du PS lui-même. En effet, le PS fait l’analyse que ces nouveaux habitants demandent à la fois de la transparence dans les actions et du dialogue, et qu’il est porteur des deux.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès