Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Pontoise et la Vierge

Pontoise et la Vierge

Quand un lieu vous parle, vous raconte une histoire, vous invite à une réflexion spirituelle et à témoigner de la beauté de son patrimoine...

Peut-on seulement parler de patrimoine ? Question qui peut sembler étrange, en non connaissance du sujet, car cette ville, classée ville d’art et d’histoire, respire au-delà de ses vieilles pierres, de ses églises, de ses rues, et nous transporte parfois dans un autre monde, au travers de Une femme nommée Marie, je cite Jacques Duquesne, à lire, si l’on est amateur de beauté.

Pour comprendre et ne pas nous perdre, suivons le guide :

Pontoise www.ville-pontoise.fr, qui, au Moyen Age, faisait partie du domaine royal, ayant conquis les rois, inspira aussi des peintres impressionnistes, tels que Camille Pissaro et Paul Cézanne, par son charme particulier et ses empreintes du passé. Une ville bien riche, au regard des historiens, bien belle au regard des amateurs d’art, mais bien spirituelle aussi, pour qui veut voir au-delà des apparences.

Celui qui s’y promène aujourd’hui, il ne peut traverser ses méandres sans sentir l’âme des lieux, car tout y est préservé, le visible avec l’ancien, les édifices religieux, les nombreux parcs verts et arborés, et l’invisible, avec la carte d’un destin qui fait de Pontoise un endroit quasi mystique.

L’importante présence de l’iconographie mariale au sein de la ville m’amène à ouvrir une petite parenthèse historique :

« Pontoise fut une ville très éprouvée au fil des siècles, notamment durant la Guerre de cent ans, et par tant d’autres fléaux comme la peste.

En 1638, la peste s’installa effectivement dans la ville et ce n’était pas la première fois ; les habitants périrent en très grand nombre, ce qui réduisit la population à une centaine de personnes. On rapporte qu’ils furent sauvés par l’intercession de la Vierge ; la municipalité de Pontoise fit donc vœu de placer la ville sous sa protection, et à cet effet, offrit une statue d’argent à l’église Notre-Dame et plaça une représentation de la Vierge à chaque entrée principale de la ville.

Il faut mentionner que ce vœu à la Sainte Vierge ne fut pas prononcé seulement en la ville de Pontoise mais partout en France, alors que la peste faisait rage sur tout le territoire. Même le roi Louis XIII, qui souhaitait ardemment un fils et la paix, fit ce même vœu pour son pays.

Je referme la parenthèse historique pour revenir à ce jour dans une ville qui m’inspire le respect, et ce n’est, compte-tenu de son passé, pas de mon seul respect qu’il s’agit.

Documents joints à cet article

Pontoise et la Vierge Pontoise et la Vierge Pontoise et la Vierge

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès