Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Pour la reconnaissance du génocide lorrain par la France

Pour la reconnaissance du génocide lorrain par la France

Alors que la France de François Hollande s’est dernièrement « inclinée » à Erevan devant les 1,5 millions de victimes du génocide arménien perpétré par les Turcs ottomans et qu’une stèle khatchkar était inaugurée Place Valladier à Metz au même moment, il est grand temps que les exactions commises par la France et ses alliés en Lorraine lors de la Guerre de Trente Ans (1645-1648) soient enfin reconnues.

JPEG - 109.4 ko
Les Grandes Misères de la guerre : La pendaison (gravure n°11), Jacques Callot, 1633, Musée Lorrain, Nancy

Aucun monument, aucun mémorial ne rappelle les 250 000 Lorrains massacrés et exécutés, soit près de 60 % de notre peuple à l’époque, au cours de ce conflit. Ces chiffres, nous ne les avons pas inventés. Ils sont avancés par les historiens de l’Académie de Stanislas qui n’hésitent pas à parler de « génocide lorrain » dans leurs études. 

Beaucoup de gens ne le savent pas, mais il y eut en effet des guerres entre la France et la Lorraine. C’est au cours de l’une d’entre elles, au XVIIème siècle, que l’on nomme communément la Guerre de Trente ans, sorte de gigantesque brasier européen, que la France, pays qui ose se proclamer des droits de l’homme et donner des leçons aux autres sans jamais avoir balayé devant sa porte, causa des dommages inimaginables en Lorraine. Alors que presque tous les châteaux, les forteresses et les maisons fortes de Lorraine avaient déjà quelques temps auparavant été rasés sous ordre de Richelieu, les habitants de nombreux villages furent tous pendus à de grands arbres par des mercenaires suédois, comme à Kischeidt, dans le Bitcherland. Une ville entière fut même complètement détruite, La Mothe. Cette ancienne cité fortifiée demeure encore aujourd’hui le symbole de la résistance lorraine face à l’envahisseur français. Il n’en reste pourtant presque plus rien car après avoir été entièrement rasée, la ville fut ensuite recouverte d’une forêt sous Napoléon Ier. Le site fut même intégré au département de la Haute-Marne, afin de le faire totalement disparaître de la conscience lorraine et de la mémoire collective. Pièce maîtresse de l’organisation militaire du Duché de Lorraine, la puissante cité fortifiée de La Mothe constituait en effet une réelle menace pour les troupes françaises. En la réduisant en cendre, les Français voulaient anéantir bien plus que le danger militaire. Ils voulaient anéantir toute forme de patriotisme lorrain et toute forme d’identité lorraine. 

Evidemment, cette histoire n’est pas enseignée sur les bancs de l’école à la française. La Lorraine a toujours servi de sorte de « glacis de protection » à la France face au monde germanique. Vu de Paris, notre pays n’apparaît plus désormais que comme une terre habitée d’une population bien trop docile dont le seul destin serait de devenir la poubelle nucléaire de la France et de l’Europe.

L’histoire est toujours écrite par le vainqueur. C’est au curieux et au volontaire de chercher la vérité, de se forger sa propre opinion et de remettre en question la version officielle par des faits irréfutables. Nous ne pouvons qu’exhorter nos compatriotes lorrains à (ré)apprendre leur propre histoire et à ouvrir les yeux pour comprendre ce qui se passe chez eux depuis près de 250 ans.

Toute idée contraire à la pensée dominante, c’est-à-dire celle dictée par le pouvoir central jacobin, est stigmatisée et marginalisée. Tout a été fait pour que l’individu se retrouve seul face à l’Etat. Ce long processus destructeur, humainement et culturellement, n’a d’autre but que de renforcer la concentration des pouvoirs et des richesses à Paris par la satellisation et l’exploitation des provinces, notamment périphériques. Les Lorrains doivent prendre conscience de la richesse de leur culture, de leurs traditions et de leur patrimoine, autant d’éléments qui ont fait la prospérité et forgé l’identité même du peuple lorrain.


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • P-Troll P-Troll 30 avril 2015 11:40

    Il y a plus récent : la commune, le mur des fédérés, M. Thiers, le sacré cœur etc....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 avril 2015 12:14

      Voilà les séparatistes- régionalistes qui viennent gratter leurs cicatrices d’antan...
      Vous n’avez pas trouvé quelques combats du temps du néolithique, histoire de nous faire pleurer dans les chaumières sur les grands malheurs des Lorrains ?


      Les Lorrains, comme tous les Français de toutes les régions de France ont bénéficié des mêmes avantages de la République, l’école gratuite, la Sécurité sociale, les services publics etc. 

      Le plus grand malheur des Lorrains s’appelle Traités européens.
      C’est à eux que les Lorrains doivent la désindustrialisation de la Lorraine.
      Mais sur ce sujet, motus ! Toutes les régions de France, à un moment ou à un autre, se sont battues entre elles, en voilà une découverte ! Les explications sont ailleurs...

      Bruxelles caresse les indépendantistes-régionalistes dans le sens du poil, pour en finir avec les Etats Nations. L’ UE compte sur eux pour mettre en place les euro-régions, à cheval sur les frontières.
      C’est ce que revendique la Moselle : une euro région avec le Luxembourg et la Sarre.

      Mais l’auteur se fait des illusions s’il croit que passer sous la coupe directe de Bruxelles, mettra sa région en valeur... Il suffit de voir ce que les USA, à l’origine de cette brillante idée de balkanisation, ont fait de leurs minorités, ... elles sont parquées dans des réserves !
      « Les euro-régions, allons -nous laisser détruire les Nations ? » 

      • gerard5567 30 avril 2015 21:08

        @Fifi Brind_acier
        Oui. Une région lorraine avec le Luxembourg et la Sarre, c’est le bon sens même. Je suis Lorrain mais je ne me sens pas du tout Français. Mes ancêtres n’avaient strictement rien à cirer de la France. Il suffit de lire les documents du XVIIème siècle.

        Séparatistes-régionalistes ? Certainement pas. La France n’a pas demandé l’avis des Lorrains.


      • Iren-Nao 1er mai 2015 03:42

        @Fifi Brind_acier

        Nous sommes bien d’accord encore une fois fifi.

        Iren-Nao


      • Claude Hubert rony 30 avril 2015 13:17

        Est-il besoin de commenter ce genre d’article ? bof...


        • Le Kergoat [Frédéric MALMARTEL] Le Kergoat 30 avril 2015 13:46

          « Génocide » implique un plan prémédité et exécuté d’extermination de l’ensemble d’une population.

          A cette définition répondent bien : le génocide vendéen, planifié et exécuté par la république française, les documents ont été mis à jour (voir les travaux de Reynald Sécher). Notre chère république est d’ailleurs négationniste à propos de ce génocide puisqu’elle nie l’évidence !

          Le génocide arménien évidemment, le génocide des Juifs et des Tziganes, sont bien des génocides, ainsi que celui du Rwanda, mais là pour le Rwanda je ne connais pas bien.

          Les faits que vous évoquez sont plutôt des crimes de guerre. Malheureusement les politiciens usant à tort à travers du mot génocide la confusion s’est installée dans les esprits !

          Bientôt si on écrase ton chien, pour eux ça va être un génocide !

          On pourrait aussi se poser la question pour la Saint Barthélémy !


          • Rmanal 30 avril 2015 13:53

            @Le Kergoat
            +1
            Les mots sont utilisés à tort et à travers.
            Lorsque demain je changerai mon attrape mouche, ce sera aussi un génocide.


          • zahoda zahoda 30 avril 2015 20:46

            @Le Kergoat

            sans oublier le génocide à l’uranium en Orient...mais shuuut !

          • totor101 totor101 1er mai 2015 16:44

            @Le Kergoat
            donc avec environ 80% de population anéantie ce n’est pas un génocide !
            causes des décès : famine, massacres, peste le tout du à l’armée française et aux mercenaires suédois ....


          • Rincevent Rincevent 30 avril 2015 14:32

            Article complètement anachronique (appliquer au passé les valeurs, jugements, etc. d’aujourd’hui) La Lorraine n’a été formellement souveraine que de 1542 à 1766 et encore. Qu’elle est la prochaine étape, BLE ? Une demande d’indemnités pour les descendants des pendus ? Un appel à l’indépendance ? C’est dans l’air du temps, n’hésitez pas…

            Signé : un lorrain (parti au soleil).


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 avril 2015 18:39

              @Rincevent
              Détrompez-vous, c’est le genre d’arguments que ressassent tous les mouvements régionalistes !
              Ils remontent aussi loin que possible pour démontrer qu’ils sont les grandes victimes de la France...


              Quand je pense aux millions de morts et de familles françaises dévastées par la guerre de 14, pour que l’ Alsace et la Lorraine soient à nouveau françaises, l’auteur devrait mourir de honte, à défaut d’être inculpé pour crime de Haute trahison.

              Les régionalistes, aidés par Bruxelles et les Verts sont la 5e colonne.
              Il faut entendre Emmanuelle Cosse prôner la dissolution des Nations et le fédéralisme européen :
              « Il faut en finir avec le sentiment national »

            • jaja jaja 30 avril 2015 18:42

              @Fifi Brind_acier

              Les « régionalistes » se sont les nationalistes qui n’ont pas les mêmes frontières que vous, Je pense par exemple aux Corses, aux Irlandais, aux Basques, pour qui le principe d’autodétermination est un droit démocratique absolu...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 avril 2015 19:56

              @jaja
              Leurs frontières sont celles de l’ Europe fédérale, complètement balkanisée et découpée en rondelles avec les euro-régions directement sous la coupe de Bruxelles.

              Au Moyen Orient, c’est Daesh qui est chargé de faire éclater les Etats- Nations en petits califats.

              En Europe, ce sont les euro-régions, avec leur 5e colonne : les Verts, les autonomistes et les régionalistes.
              Mais vous vous en moquez, vous rêvez d’une nouvelle URSS...


            • andromerde95 30 avril 2015 20:58

              @jaja
              tiens jaja est vs le nationalisme fr et les frontières fr mais est pour le nationalisme 100 % ethnique (tien sça rappelle le nazisme) des régionalistes et leurs frontières. jaj quand l’oligarchie ça lui convient et quand c’est vs la france, il ne dit pas non aux frontières et à la nation. ah jaja pétain=régionaliste et hitler voulait la france et l’europe ;)de surcroît le régionalisme c’est l’ancien régime. jaja tu es un gros « réac fascistoïde ».


            • andromerde95 30 avril 2015 20:59

              ah jaja le principe d’autodétermination des français face à l’immigration ?


            • andromerde95 30 avril 2015 21:00

              jaja est pour le fait que les basques aient un etat pour eux mais pas pour le fait que les français de souche aient un etat pour EUX.


            • gerard5567 30 avril 2015 21:11

              @Rincevent
              Formellement souveraine de 1452 à 1766 ? C’est absolument faux, à bien des égards.


            • jaja jaja 30 avril 2015 21:16

              Que tu es stupide mon pauvre Andromerde.... Je ne vais pas passer mon temps à répondre à tes âneries... jean-Marie t’as donné des pièces d’or pour me faire chier ?je laisse Lénine te mettre le nez dans ton caca :

              Lénine sur la guerre entre impérialismes et les luttes de libération nationale, ultra-actuel :

              « Il y a une guerre inter-impérialiste. Avec cette guerre nous n’avons rien à faire. Mais il y a également des guerres de libération nationale menées par des nationalités opprimées. Le soulèvement irlandais est à cent pour cent justifié. Même si l’impérialisme allemand a essayé d’en profiter, même si les chefs du mouvement national ont maille à partie avec les Allemands, ceci ne change en rien la nature juste de la guerre irlandaise d’indépendance contre l’impérialisme britannique. C’est la même chose avec la lutte de libération nationale dans les colonies et les semi-colonies, les mouvements nationaux indien, turc, persan”. Et d’ajouter : “C’est également valable pour les nationalités opprimées en Russie et en Austro-Hongrie. Le mouvement national polonais est un mouvement juste, le mouvement national tchèque est un mouvement juste. Un mouvement de libération mené par n’importe quelle nationalité opprimée contre l’oppresseur impérialiste est un mouvement de nature juste. Et le fait que les directions de ces mouvements pourraient les trahir en les associant politiquement et administrativement à l’impérialisme est une raison de dénoncer ses chefs, mais pas de condamner ces mouvements en tant que tels ».


            • Rincevent Rincevent 30 avril 2015 22:17

              @gerard5567

              Il ne suffit pas d’affirmer que quelque chose est faux, c’est un peu court et il faudrait justifier un peu plus, non ? Un peu de lecture pour vous en attendant vos arguments : http://fr.wikipedia.org/wiki/Duch%C3%A9_de_Lorraine


            • Rincevent Rincevent 30 avril 2015 22:20

              @gerard5567

              Il ne suffit pas d’affirmer que quelque chose est faux, il faudrait justifier un peu, non ? Un peu de lecture pour vous en attendant vos arguments : http://fr.wikipedia.org/wiki/Duch%C3%A9_de_Lorraine


            • andromerde95 1er mai 2015 01:40

              @jaja
              les basques subissent l’oppression et l’impérialisme ? ah bon ?


            • Iren-Nao 1er mai 2015 03:49

              @Rincevent

              Il faut que la France s’excuse comme d’ab
              Mollande fera une minute de silence. (tres a la mode les minutes de silence et les marches blanches)

              Iren-Nao


            • Rincevent Rincevent 1er mai 2015 10:33

              @Iren-Nao

              C’est ça, ça ne coûte rien et ça occupe les médias qui, pendant ce temps ne parleront pas d’autre chose...


            • Analis 2 mai 2015 08:12

              @Fifi Brind_acier

              S’il y en a qui devraient être emprisonnés et même pendus, ce sont tous ceux qui ont fait tuer des millions de personnes pour annexer l’Alsace et la Lorraine (en fait, le nord de la Lorraine) à la France, là où elle n’avait à vrai dire rien à faire. Là il s’agissait vraiment de trahison. Et tous ceux qui font l’apologie de ces crimes et appelleraient encore à faire la même chose de nos jours.

              Les régionalistes ne sont la cinquième colonne de rien du tout. Les nationalistes sont eux empêtrés dans leur illogisme, ils se plaignent de ce qu’on porte atteinte à leur « souverraineté », mais leur souverraineté ne repose que sur des violations des droits des peuples bien pires que ce qu’ils reprochent à l’Union Européenne. L’Europe des Etats-nations, qui souvent n’en sont pas, on a déjà vu ce qu’elle a donné. 


            • soi même 30 avril 2015 15:11

              A ce compte fait les Bretons, les Vendéens et les Huguenots, les Cathares, les Sarrasins, les Huns, et les Romains !

              A ces Francs pas net du collier !


              • MAIBORODA MAIBORODA 30 avril 2015 17:06


                Il est quand même un peu vrai que la France se plaît à dénoncer les génocides divers (ou les faits assimilables) qui se sont succédés historiquement, voire récemment, à travers la planète, en oubliant d’évoquer les siens propres (lors de la constitution de la France royale puis de la France "une et indivisible« , lors des guerres coloniales, etc.)

                On ne saurait reprocher à l’auteur de l’article le rappel des évènements qu’il décrit, évènements qui, soit dit en passant, peuvent expliquer en partie l’adhésion de certains Lorrains à la germanisation d’après 1871, voire à celle de 40-44.

                Une lecture « alternative » de l’Histoire de France n’est pas à priori condamnable, même lorsqu’elle peut paraître excessive comme celle que propose le site :

                http://www.contreculture.org/

                S’agissant de la Corse, annexée en 1769, l’île a subi une série de répressions jusqu’en 1809.

                « u zinu » 

                http://www.wmaker.net/u-zinu/


              • soi même 2 mai 2015 15:53

                @MAIBORODA, mais encore, à ce compte fait l’on peut retourné très loin dans l’histoire, rien que le drame liée à la redécouverte de l’Amérique !

                Que les hommes soient des Salauds, je n’es aucun doute la dessus, remémoré à satiété les Arméniens , les juifs, le Biafra, le Vietnam, à ce compte fait, la somme est énorme !
                .

                 Peut être il nous faudrait une sonne de tous les inactions humaines sur Terre pour bien nous convaincre que l’on devraient impérativement changer ?

                Et bien je crains, que l’intention de l’auteur de c’est article, ce n’est pas son intention, il pleure sur des morts qui ont maintenant près de 5 siècles comme moins je pleures sur celui qui un jour ma marché sur les gros orteils., à pour être avancez je le suis pour réclamé justice !

                Non il faut arrête se jeux de massacre, « Suis-moi, et laisse à ceux qui sont morts le soin d’ensevelir leurs morts » "  Cest le premier et le plus grand commandement. - Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même " comme il est dit dans l’Évangile selon Matthieu , il serait temps de redécouvrit le véritable message du Christ !

                 


              • Samson Samson 30 avril 2015 16:54

                Nul doute que la Lorraine en ait souffert sa part d’horreurs, mais pour rappel ce n’est - tout comme le sac par le Général Tilly de Magdebourg à mettre lui aussi au compte du Cardinal Richelieu - qu’un des nombreux épisodes d’une guerre de trente ans qui a durablement dépeuplé l’Europe centrale.

                « ... que la France, pays qui ose se proclamer des droits de l’homme et donner des leçons aux autres sans jamais avoir balayé devant sa porte, ... »
                Sont-ce déjà les premiers effets de l’abandon de la chronologie dans les cours d’histoire ?
                On peut certes dénoncer l’hypocrisie du « pouvoir central jacobin » mais faute autrement de sombrer dans le ridicule le plus total, l’évocation du génocide vendéen y semblerait déjà plus appropriée.
                 smiley


                • Montdragon Montdragon 30 avril 2015 17:21

                  Adressez votre requête aux descendants Capets, les sujets du roy et leurs descendants n’y sont pour rien.

                  Un bourguignon. smiley


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 avril 2015 18:54

                    Ils sont organisés au niveau européen : « Régions & peuples solidaires ».
                    Ils ont constitué une Fédération des Partis politiques régionalistes et autonomistes.

                    Leur motion de 2013 est limpide :

                    « Pour une Europe des régions et des peuples solidaires, FÉDÉRALE, proche des citoyens et démocratique (sic !) »

                    « L’apport régionaliste permet au mouvement écologiste de constituer le 4e groupe au Parlement européen. »


                    • Spartacus Spartacus 30 avril 2015 19:02

                      Ahhaaa ! Trop drôle comme quoi l’humour noir me fait rire !


                      • Spartacus Spartacus 30 avril 2015 19:15

                        Au début en voyant le titre, je pensais que c’était pendant la 2ème guerre modiale, cela m’a intrigué de ne pas être au courant, mais c’était sans compter sur l’auteur hilarant ! Et là quelle surprise quand j’ai vu les dates !!! Merci, j’ai passé un bon moment !

                        Au fait il faudrait demander réparation pour la tribu cro-magnon des environs de Périgueux qui ont été victime d’un génocide perpétré par la tribu de Pitiviers-sur-Saône...

                        • Pascal L 30 avril 2015 19:46

                          Lors de la guerre de 30 ans, trois armées se sont fait face : les Français, les Lorrains et les Suédois qui n’étaient pas les alliés des français. Les trois armées se sont comportées de la même manière vis-à-vis des populations, y compris les lorrains. Elles ont procédé à des pillages, puis des viols et enfin des massacres lorsqu’il n’y avait plus rien à prendre.


                          A la fin du XVIIème siècle, Louis XIV a distribué gratuitement des terres en friches à des émigrés venus de divers pays européens et d’autres régions françaises pour repeupler la Lorraine. Tous les Lorrains d’aujourd’hui ont des ancêtres parmi ces émigrés et parmi les anciennes populations. Louis XIV a créé un fort sentiment d’appartenance à la France, encore sensible aujourd’hui. 
                          En 1917, après 37 ans d’occupation allemande, j’ai un grand père qui a déserté de l’armée allemande pour revenir et s’engager volontairement dans l’armée française. Il n’aurait jamais fait cela s’il avait eu le moindre soupçon de génocide de la part des Français.

                          • Pascal L 30 avril 2015 19:50

                            @Pascal L
                            après 57 ans d’occupation, tout le monde aura corrigé...


                          • Pascal L 30 avril 2015 20:39

                            @joraclette
                            Je dois être très fatigué...


                          • gerard5567 30 avril 2015 21:40

                            @Pascal L
                            Fort sentiment sentiment d’appartenance à la France ? C’est aller un peu loin. J’étudie l’histoire du village de mes ancêtres, à partir de 1630. Louis XIV, ce sont les impositions pour entretenir la guerre, les réquisitions de logements, l’obligation de loger les chevaux de la soldatesque et de fournir le fourrage. les réquisitions pour travailler aux fortifications de Nancy. Ce sont aussi les rixes entre les habitants et la soldatesque ; ce sont également les condamnations d’habitants pour avoir insulté Sa Majesté. Il est arrivé que les habitants ont refusé de se rendre à l’assemblée générale du village pour donner leurs accords aux exigences du roi de France ; les officiers du seigneur y ont pourvu d’autorité..


                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er mai 2015 09:13

                            @gerard5567
                            Vous seriez plus crédible si vous démontriez qu’actuellement et depuis des dizaines d’années, les Lorrains n’ont pas les mêmes droits que tous les autres citoyens français...
                            Remonter aux calendes grecques ne fait pas de vous des victimes de la République.


                            Personne ne vous empêche de parler lorrain, ni de l’enseigner à vos enfants ou voisins, et personne ne vous empêche de conserver vos coutumes locales.

                            "Voici la carte de ce qui resterait de la France, une fois enlevés le pays Basque, l’Alsace, la Lorraine, l’ Occitanie, les Pyrénées orientales rattachés à la Catalogne, la Bretagne, la Savoie etc

                            Je comprends que vous n’annonciez pas la fin de la France en tant qu’État, car peu de Français y seraient favorables...

                          • Pascal L 1er mai 2015 11:25

                            @gerard5567
                            Une bonne partie de mes ancêtres ont pu passer du statut d’ouvrier agricole à celui de paysan grâce à Louis XIV et cela semble suffisant pour créer un sentiment national.

                            Par ailleurs, mes ancêtres viennent de la région de Metz et non de la Meurthe et Moselle ; il n’y a pas une Lorraine, mais plusieurs. L’appartenance de Metz à la Lorraine est assez récente et le lien a été coupé à plusieurs reprises. Les obligations imposées par Louis XIV sont peu de choses en comparaison des obligations imposées plus tard par l’Allemagne. La situation des Lorrains à l’époque de Louis XIV n’était de plus pas différente de la situation des autres français alors que l’Allemagne a fait venir sa propre administration, créant de fait deux niveaux de nationalité.

                          • paoum 30 avril 2015 20:31

                            les imbéciles heureux qui sont nés quelque part


                            • aimable 1er mai 2015 10:05

                              pour la guerre de 14- 18 (je ne parle pas de la dernière , quoique ....... )
                              la Normandie a beaucoup donné , comme ils trouvaient que cela ne suffisait pas , ils en ont fusillés
                              toutes les régions Française ont beaucoup donné , beaucoup trop !
                              cela devrait nous rapprocher, mais certains veulent toujours tirer la couverture a eux !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès