Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Qui a tué El Hadj Mamba ?

Qui a tué El Hadj Mamba ?

El hadj Mamba a emporté avec lui le secret de sa mort, sans le moindre indice pour élucider son affaire, sous le sol sénégalais où sa dépouille a été enterrée.

http://www.argotheme.com

Il avait acquis une renommée, enviée de ses pairs, qui lui assurait toute l’opportunité de brasser des revenus indéchiffrables. A coups de spots publicitaires, ciblant une clientèle toute désignée par ses affinités à la superstition, diffusés en boucles tout au long de la journée sur des chaînes radios de la bande à fréquence modulée. Des canaux bien choisis pour l’écoute de ses visiteurs attitrés dont « Beur-FM ». El Hadj Mamba Diakhaby, d’origine sénégalaise et installé en France depuis les années 70, n’avait presque pas le temps de souffler et de consacrer des séances prolongées à ses visiteurs. Pourtant le laps de temps vide a été trouvé...

Il disposait de quatre appartements, au 181 avenue de Clichy du 17e arrondissement parisien, dont celui du rez-de-chaussée donnant sur une cour, qui lui servait de cabinet pour l’accueil des personnes le sollicitant. Là où, à une heure de fin d’après-midi du dimanche 7 janvier 2007, il a été abattu d’une balle à la nuque d’une manière fortement reconnaissable de professionnel.

Le fait que personne n’ait remarqué quoique ce soit, que l’argent ou d’autres biens n’aient pas été touchés, que le son du poste de télévision était mis à son maximum, le moment d’absence de fréquentation bien trouvé, et que l’affaire ait eu lieu il y déjà trois mois sans qu’aucune piste sérieuse ne soit encore établie, laisse croire à un meurtre sans erreur de son exécutant. Il était 19 heures, quand l’un de ses fils est tombé sur le malheur après avoir vu la foule dans le couloir.

Marabout de son état, sa publicité radiophonique vantait ses pouvoirs ou ses connaissances parapsychologiques et au devant sa qualité de professeur. Il était capable d’amadouer l’épouse à laquelle on tient alors qu’elle s’éloigne, de garantir l’obéissance de l’enfant rebelle avec sa réussite scolaire, d’assurer le pourvoi de l’affaire commerciale de prospérité et d’éloigner toute influence maléfique. Rien que ça...

Ils sont, à Paris, quelques centaines (300 à 500) d’Africains à prétendre résoudre de tels désagréments de la vie. Mais aussi de fournir des amulettes ou des talismans, préparer des potions ainsi que de procéder à des séances de guérison de tous troubles, y compris physiologiques. Majoritairement installés au niveau des arrondissements nord de la capitale : 17, 18, 19 et 20, leurs cartes de visite avec des indications sommaires sont quotidiennement distribuées à plusieurs stations de métro, Château Rouge et Barbès sont les plus prisées avec plusieurs louangeurs à la fois.

D’origine arabe, le maraboutisme est une pratique assez répandue en Afrique noire. Pur charlatanisme qui n’a rien voir avec l’astrologie, l’autre besogne végétant dans l’irrationnel et avec laquelle en France il partage le statut corporatiste. Une activité qui n’hésite pas à mettre au devant l’islam ou d’avoir recours à des usages de sorcellerie. Vraisemblablement lucrative avec un prix de 20 à 100 € la rencontre et jusqu’à 1 000 un désenvoûtement qui peut durer quelques heures ou plusieurs séances.

D’après certains connaisseurs, des marabouts que nous avons questionnés, les prix d’El Hadj Mamba pouvaient atteindre 10 000 € et jusqu’à 30 000 pour certains cas désespérés et prêts aux grands sacrifices. Les plus généreux fidèles sont les richissimes des monarchies d’Orient qui demandent souvent un déplacement dans leur pays.

El Hadj Mamba a emporté avec lui le secret de sa mort, sans le moindre indice pour élucider son affaire, sous le sol sénégalais où sa dépouille a été enterrée.

Les deux présomptions concernant les origines du coup qui a mis fin à ses jours, d’après les mêmes marabouts que nous avons approchés, sont la jalousie de ses confrères ou bien une affaire de mœurs. Ces marabouts sont fréquentés par des personnes d’origines diverses : Arabes, Noirs et Blancs.
http://www.argotheme.com/organecyberpresse/


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Christoff_M (---.---.177.149) 4 avril 2007 13:46

    Très intéressant cet article, on nous parle souvent des victimes dans les populations immigrées pas souvent des truands ou des exploiteurs, passeurs, marabouts, voyants, marchands de sommeil qui bénéficient d’une étrange impunité de la part des maires, de la justice et de l’administration française en général...


    • Paradisial (---.---.131.33) 4 avril 2007 14:04

      à l’auteur,

      vous disiez : « d’origine arabe, le maraboutisme est une pratique assez répandue en Afrique noire ».

      Réponse : le maraboutisme n’a aucune relation avec l’arabité ni avec l’Islam. Toutes les sociétés eurent et continuent à avoir leurs lots de charlatants. Certains, pour mieux amadouer leurs ouialles, n’hésitent pas à afficher une allure et un discours teintés de religiosité afin de mettre davantage en confiance la victime.

      Etymologiquement parlant, dans le terme « marabou » nous pouvons retrouver la récine sémite « RAB » commune aux trois langues de la révélation religieuse : arabe, hébreu et araméen.

      Le terme « Rabb » employé par les arabes (juifs, chrétiens et musulmans), les hébreux et les araméens, peut se conjuguer au pluriel et au féminin, et peut désigner Dieu (Le Seigneur, Maître) comme il peut être un titre de noblesse ou de propriété que l’on peut affecter aux Humains (seigneur, maître, chef, mari).

      Dans le monotéïsme islamique il est essentiellement employé qu’à l’égard de Dieu. Rabbi en arabe signifie : Mon Seigneur (Dieu).

      En Islam la consultation des mages, des voyants et des sorciers... est hautement interdite. Elle est considérée comme un sacrilège, voire : un acte d’association.

      La citation prophétique dit : « quiconque s’adresse à un voyant mécroit en Dieu ».

      Quant à El Hajj Mamba, s’il aurait été un vrai voyant il lui aurait mieux valu voir venir son assassin, au lieu de lorgner la fortune de ses miséreuses victimes.


      • Paradisial (---.---.130.56) 5 avril 2007 15:09

        « Quant à El Hajj Mamba, s’il aurait été un vrai voyant il lui aurait mieux valu voir venir son assassin, au lieu de lorgner la fortune de ses miséreuses victimes ».

        Moralité : Mesdames, Messieurs, arrêtez de croire des charlatants (quels que soient leurs dons).


      • Milla 9 avril 2007 12:41

        @ l’auteur

        Je ne sais pas qui est cet individu mais merci de rappeler que des gens comme lui profitent de la faiblesse des gens, le pire c’est qu’il y en a d’autres...

        Milla


      • hadda bachir (---.---.219.106) 4 avril 2007 23:20

        tout à fait mr.Paradisial, l’Islam considère comme association à Dieu et acte satanique toute tentative de prédiction d’évènements. et sont considérés comme renégats tous ceux et celles qui pratiquent ce genre d’activité. alors mr.N.E tatem ne mélangez pas les genres par ignorance où mauvaise foi(auteur de l’article).l’Islam est d’abordfoi et adoration d’un Dieu Unique.


        • Calmos (---.---.245.252) 5 avril 2007 07:50

          Grand Marabout !!!!Grand Marabout !!!!!

          C’est vite dit...

          S’il avait été un Grand Marabout ; il aurait pu éviter ce qu’il lui est arrivé.


          • Calmos (---.---.245.252) 5 avril 2007 07:54

            Excusez moi, Paradisial je n’avais pas lu votre commentaire auquel je souscris entièrement .


          • Paradisial (---.---.130.56) 5 avril 2007 12:11

            Je vous en prie très cher cousin.

            Il n’y a pas de mal.

            Salut.


          • peter bang (---.---.208.212) 5 avril 2007 12:00

            Comment se fait-il qu’il n’ait pas prévoir qu’il allait être assassiné ? Cela fait partie du métier.


            • N.E. Tatem (---.---.159.160) 5 avril 2007 14:41

              Bonjour à tous, de Tatem.

              En aucun passage de mon modeste article... Je n’ai point fait allusion à l’islam. J’ai bien dit que le maraboutisme est d’origine arabe. Les « Mourabitines » est une partie de l’histoire de cette civilisation. Toute une geste arabe qui a gouverné les musulmans, à partir du Maghrèb, à une certaine époque dont la période m’échappe. Voici un lien de l’adresse (url) où vous pouvez consulté un sujet sur les mourabitines :

              http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=print&sid=1288

              Ce qui est juste, les voyants, guerrisseurs et autres charlatans utilisent le coran pour appâter ceux qui les fréquentent ou désirent les voir. Comme je l’ai précisé, j’ai rendu visite à ces marabouts africains afin de m’enquêrir de la mort d’El Hadj Mamba. Tous avaient un livre du coran, bien visible et trop même, sur leur tables, dans leurs mains ou exposés au devant de leurs pseudo-outillages insigifiants. Tous n’hésitent guère de s’en munir de pouvoirs surnaturels et le coran leur sert de meilleure référence.

              J’insiste par ailleurs que les marabouts ne sont pas spécifiquement des voyants. Ils sont assimilés dans la même corporation professionnelle que les astrologues qui activent beaucoup au niveau des arrondissements parisiens 2,3,4,8,9 et 10. Prédire, pour El Hadj Mamba, n’est strictement ou uniquement pas sa spécialité. Tous, les marabouts, en effet s’adonnent à la voyance. Mais prétendent surtout offrir une protection... Là, notre feu Hadj ne s’est pas protégé, en effet.

              Un intervenant, qui se fait appeler CALMOS, parmi nous l’a dit bien dit avant moi.

              Cordialement.


            • Paradisial (---.---.130.56) 5 avril 2007 15:06

              à N.E. Tatem,

              Je comprends bien votre explication, mais tiens à relever quelques nuances.

              En effet le terme marabou semble plus connecté avec celui de mourabitoune (terme arabe, qui au singulier est dit : mouraabit, qui fait allusion au soldat faisant la sentinelle dans une fortification).

              Les mourabitoune n’est autre que le nom de l’une des plus fortes dynasties (berbères, quoique se réclamant chérifienne, càd généalogiquement connectée avec le Prophète, pour se donner une légitimité politique) qui gouvernèrent le Maroc.

              Une telle dynastie fonda ce que l’on appelle : Al Maghrib Al Kabir (Le Grand Maroc/Occident), un empire arabo-musulman (malgré la berbérité de la dynastie) qui inclua : le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, la Marauritanie, le Sénégal, le Tchad et le Mali. C’est d’ailleurs grâce à elle que l’Islam et la langue arabe pénétrèrent profondèment dans la partie nordique de l’Afrique Subsaharienne.

              Les charlatans de l’Afrique Subsaharienne durent certainement récupérer et endosser le terme Mourabite pour leurs propres comptes, pour s’énorgueillir de racines chérifiennes (connectées au Prophète, à Dieu ne plaise) et de posséder maints pouvoirs et sortilèges smiley.

              Je voudrais corriger une nuance. Vous disiez : « Tous, les marabouts, en effet s’adonnent à la voyance. Mais prétendent surtout offrir une protection ».

              J’avais répondu en haut quant à l’illigitimité religieuse de la voyance, quant au pouvoir repoussant et protecteur, nul homme ne le possède : rappellons nous l’histoire des prophètes, ils furent presque tous sujets à des exactions ; les marabous sont illégitimes pour prétendre posséder quelconque pouvoir contre le « mauvais sort ».

              Il n’y a pas d’ailleurs de mauvais sort : la vie est jonchée d’épreuves, ce n’est pas le paradis.


            • (---.---.211.95) 6 avril 2007 01:15

              « Pur charlatanisme qui n’a rien voir avec l’astrologie » Je ne savais pas que l’astrologie avait des fondements scientifiques.


              • shemsse (---.---.14.252) 7 avril 2007 17:14

                non le maraboutage na rien avoir avec l’islam au contrér l’islam l’intérdi

                Se soigner chez les Devins

                Shaikh ’Abdul-’Aziz ibn ’Abdullah ibn Baz

                Question : Il y a un groupe des gens qui traitent les maladies par la médecine traditionnelle selon ce qu’ils disent. Ainsi quand je suis allé chez l’un d’entre eux il m’a dit : « Écris ton nom et le nom de ta mère, et reviens demain. ». Puis, lorsque la personne revient, ils lui disent : « En vérité vous avez tel et tel mal et votre remède est tel et tel. » Un d’entre eux dit qu’il emploie la Parole d’Allah dans le traitement. Ainsi quel est votre avis concernant ces gens et quel est le jugement sur le fait d’aller chez eux ?

                Réponse : Quiconque fait cela dans son traitement des maladies, alors c’est une preuve qu’il emploie les djinns et il revendique la connaissance des choses invisibles. Ainsi, il n’est pas permis de chercher le traitement des maux avec lui. De même, il n’est pas permis d’aller chez lui ou de lui demander quoi que ce soit. Ceci en raison de la parole du prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) sur cette catégorie de gens : « Quiconque va chez un devin et lui demande quelque chose, aucune prière ne sera acceptée de lui pendant quarante nuits. » Rapporté par Muslim dans son Sahih.

                Il est aussi authentifié dans un certain nombre de hadith qu’il (sallallahu ’alayhi wa sallam) a interdit de se rendre chez les diseuses de bonne aventure, les devins et les magiciens et il est interdit de leur demander quoi que ce soit, ou de les croire. Et le prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque va chez une diseuse de bonne aventure et croit en ce qu’elle dit, alors il n’a pas cru en ce qui a été révélé à Muhammad (sallallahu ’alayhi wa sallam). » [1]

                Et quiconque revendique la connaissance de l’invisible en lançant des pierres, ou des coquilles, ou en dessinant des lignes sur le sol, ou demandant à la personne malade son nom et le nom de sa mère, ou les noms de ses parents, tout cela est la preuve qu’il est parmi les devins et les diseuses de bonne aventure. Et ils sont ceux que le prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) a interdit d’interroger et il a interdit de les croire.

                Ainsi, il est obligatoire de prendre garde d’eux, de leur demander quelque chose et de rechercher un traitement chez eux, même s’ils prétendent qu’ils exécutent le traitement avec le Qur’an. Car cela fait partie de la pratique usuelle des gens du mensonge qui jouent des tours et trompent les gens. Donc, il n’est pas permis de les croire dans ce qu’ils disent et il est obligatoire à quiconque connaît l’un d’eux, de le dénoncer aux autorités, comme les juges, les gouverneurs et les centres pour le commandement du bien et la prévention du mal dans chaque pays. Ceci pour que la loi d’Allah s’applique sur eux et pour que les musulmans soient préservés de leur mal, de leur corruption et du fait qu’ils dévorent la richesse des gens dans le mensonge.

                Et nous recherchons l’aide auprès d’Allah et il n’y a de force et de pouvoir qu’en Allah.

                [1]Note du traducteur : Ce hadith a été rapporté par Ahmad, At-Tirmidhi, Abû Dawud, Ibn Majah et Ad-Darimi avec de légères variations dans les formulations et avec des compléments. La version citée par le shaikh est ici plus proche de la formulation rapportée par Ahmad, à l’exception du fait qu’Ahmad a ajouté : « une diseuse de bonne aventure ou un devin ... » et le reste est identique. Tout cela vient de narrateurs fiables et le hadith est authentique.


                • N.E. Tatem N.E. Tatem 7 avril 2007 18:06

                  Bonjour de Tatem.

                  2 ou 3 lecteurs de mon modeste article ont cru que j’ai parlé d’islam. Je ne vois pas comment et où ? Je leur ai répondu dans le forum. - RELISEZ aussi bien mon sujet que ma réponse. Une personne répondant au nom de Aïcha croit même à de la mauvaise foi.

                  El hadj Mamba a été à la mecque et est dit Hadj.

                  Je maintiens que les MOURABITINE ont été une dynastie arabe qui a guidé les musulmans à partir du Maghreb.

                  En réalité cette défense AVEUGLE de l’une des grandes religions monolithiques venue pour toute l’humanité, nuit beaucoup à l’islam.

                  Dieu (Allah) et toute sa puissance n’a pas besoin qu’on le défende. Surtout si on met toute la gomme pour briser l’image que les humains admirent.

                  J’ai tenu à répondre au premier mais les retours, sur un même sujet inexistant et qui est pressenti par les lecteurs, montrent qu’il y a un problème de susceptibilités avec l’islam et ses adeptes. Celui d’une volonté de trouver un problème religieux là où il n’existe pas... La mort d’El Hadj Mamba n’a rien à voir avec l’islam.

                  Cordialement.


                • Aïcha Qandicha (---.---.65.80) 7 avril 2007 22:33

                  Les Almoravides sont des berbères sahariens et non des Arabes !


                • Paradisial (---.---.141.87) 8 avril 2007 22:54

                  Aïcha,

                  Je dirais tout simplement : faux. L’arabité est une identité linguistique et non pas ethnique. Est arabe celui qui parle arabe.

                  Je pourrais coller des explications (personnelles) sur la question de l’arabité, mais ce sera une autre fois.


                • Aïcha Qandicha (---.---.67.11) 9 avril 2007 09:40

                  Paradisial, il n’est pas sûr que les Berbères almoravides parlaient arabe au temps de la fondation de leur empire. Pour le reste, je suis d’accord, l’arabité revêt d’abord une acception linguistique. Mais est-ce à dire que les juifs maghrébins, irakiens, tunisiens sont Arabes du fait qu’ils parlent arabe et qu’ils vivaient à la mode arabe ?


                • Christoff_M (---.---.237.241) 9 avril 2007 23:18

                  Je ne sais pas ce qu’il y a de pire, le succès des marabouts et de différents voyants, le recul des vrais croyances faces aux sectes et aux superstitions...

                  Beaucoup de signes pour voir l’égarement de nombreuses personnes, en quete de repères dans ce monde ou pullulent les charlatants et les pourvoyeurs de mensonges, aux usurpateurs qui cherchent à tirer profit de la faiblesse des égarés tandis que les vrais prêtres qui ont bien du mal à se faire entendre...


                  • 11 avril 2007 00:02

                    @ Christoff_M

                    « les vrais prêtres qui ont bien du mal à se faire entendre... »

                    savais pas qu’il y en avait des faux, mais tu vois j’ai quand même la sensation, que tous se valent, les voyants, les marabouts, les religions C’EST PAREIL... tout est destin, écrit, et puis il faut soit s’en remettre à dieu soit conjurer le mauvais sort...


                    • N.E. Tatem (---.---.217.40) 11 avril 2007 11:27

                      Bonjour. L’irrationnel a la peau dure. De plus en plus épaisse et rugueuse avec la sacralisation. Remarquez, avec moi, la liaison faite la religion musulmane parce que Hadj Mamba... Pourtant je n’ai point fait allusion à aucune religion. Cordialement.


                    • Calmos (---.---.225.81) 11 avril 2007 09:05

                      Il n’est besoin de religion pour l’homme juste et bon.

                      La politique et la religion sert de pretexte a ceux qui veulent le pouvoir pour asservir ceux qu’ils jugent devoir les servir pour avoir leur confort personnel.

                      L’etre humain a son génome de déstruction en lui ; donc il disparaitra et ses « idoles » avec lui.

                      Fatalisme ??? non....pragmatisme.


                      • N.E. Tatem (---.---.217.40) 11 avril 2007 11:33

                        Bonjour.

                        Ok ! Calmos, la personne juste et qui a de la bonté, n’a pas besoin... de marabout en soutane ou Kamis. Cordialement.


                      • chmoll chmoll 12 avril 2007 10:01

                        c’est pas moi


                        • Kalam (---.---.62.46) 13 avril 2007 13:00

                          Bonjour, Ce monsieur « paix à son ame » tenait un « commerce » ! ses « complices » pour soutirer de l’argent furent les radio communautaires ,notamment Mr Nacer kettane « Président » de Beur FM ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès