Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Qui veut la peau du canal ?

Qui veut la peau du canal ?

Ce sont des millions de nos deniers publics qui sont sur le point d’être jetés dans la réalisation d’un projet absurde : la démolition à coups de tractopelles du canal de Nantes à Brest. Mais qui veut la peau du canal ? Bruxelles, paraît-il ! En fait, peut-être bien l’UMP locale et le lobby des pêcheurs.

"J’s’rai content quand tu s’ras mort vieux canal..." C’est le mauvais refrain que l’on entend en ce moment sur les ondes... du canal de Nantes à Brest. Commencé en 1811, l’aménagement de la rivière en canal fut assuré par des prisonniers de guerre espagnols, des bagnards, et des ouvriers sous-payés. La construction du canal s’est faite à moindre coût. Mais aujourd’hui, ce sont des millions d’euros qui seront nécessaires.

Pêche aux saumons et pêche aux voix

Le lobby de la pêche est puissant ; il vote à droite et les élections locales approchent... Alors tant pis si 30 millions d’euros ont été dépensés sur les trente dernières années pour aménager le canal, si en 2006 encore, le président du conseil général du Finistère aménageait une nouvelle voie navigable, aujourd’hui on veut tout démolir pour une somme astronomique ! C’est la "rupture" version locale en somme ! Et pour mettre en application la rupture - Nicolas le démontre chaque jour à coups de millions dépensés en com’ et en déplacements - toutes les dépenses sont permises.

Les pêcheurs se frottent déjà les mains. Selon eux, la suppression des écluses pourrait faire revenir jusqu’à 2 000 saumons. Une perspective réjouissante qui devrait grandement contribuer au retour à l’état naturel exigé par Bruxelles, mais aussi à choisir le bon bulletin de vote aux prochaines élections puisque la mesure préconisée émane du président UMP du comité de bassin de Loire-Bretagne.

Bruxelles veut-elle la mort du canal ?

Mais que dit Bruxelles ? Une directive cadre sur l’eau de 2000 fixe à 2015 le retour à un "bon état des eaux". Deux catégories de cours d’eau sont visés : les MEFM (masses d’eau fortement modifiées) et les MEN (masses d’eau naturelles). Le comité de bassin, chargé d’appliquer ce programme, a décidé de classer le canal de Nantes à Brest dans cette seconde catégorie, ce qui paraît non seulement arbitraire et contraire au bon sens mais qui entraînera le débarrage du canal. Le comité prétend que la pollution est liée aux barrages et que le débarrage remettra les eaux en leur état naturel. Ce point de vue est fortement contesté : il existe bien d’autres causes de pollution (agricoles, industrielles, ménagères) et les effets de cette mesure sont loin d’être prouvés. Pourtant, elle coûtera cher aux contribuables.

Le canal fait des vagues

Les quelque 170 veilleurs du canal s’inquiètent. Amoureux du canal de Nantes à Brest, ils arpentent chaque jour le chemin de halage pour ausculter - bénévolement - le canal et signaler tout problème. Les habitants du Centre-Bretagne s’opposent au projet, président du SMATAH (*) en tête. Le président du conseil général du Finistère, Pierre Maille, a écrit le 12 octobre à Ambroise Guellec, président du comité. Il juge la proposition inacceptable. "Je souhaite vivement que le comité de bassin classe en MEFM la partie canalisée de l’Aulne entre de l’Hyères et du Kergoat." Il soutient que l’objectif fixé par l’Europe pour 2005 est atteignable par d’autres moyens que la destruction des écluses. Outre le coût gigantesque de la destruction, les effets sur le tourisme et la navigation fluviale pourraient être sensibles à un moment où les péniches réinvestissent pourtant les cours d’eau.

Alors ? L’affaire n’est pas terminée et il se peut qu’un transfert de compétence se fasse vers la région qui pourrait trancher...

(*) SMATAH : Syndicat mixte d’aménagement touristique de l’Aulne et de l’Hyères


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Bernard Dugué Bernard Dugué 9 novembre 2007 12:53

    Il est temps de canaliser les eurocrates de Bruxelles qui n’aiment pas les canaux, ce qui se comprend, car ça leur rappelle qu’ils sont pour la plupart des barjes !


    • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 13:01

      C’est surtout l’interprétation locale par le président (UMP) du comité de bassin qui est mise en cause.


    • bernard29 candidat 007 9 novembre 2007 15:50

      C’est Ambroise Guellec, ex démocrate chrétien, ex copain de Bayrou, ex UDF, ex secrétaire d’Etat à la Pêche,ex député du Guilvinec, ex omnipotent, qui a envie de faire parler de lui. Il est depuis des années Président du Comité de Bassin Loire bretagne, qui est comme toutes les agences de bassins des bouffe-pognons incalculables ; Il a quelques années il y avait eu un rapport de la Cour des Comptes sur ces agences de bassins, pas piqué des vers.

      C’est un politicien du siècle dernier. Lisez son interview et vous verrez qu’il ne donne aucune information intéressante. Il a crée le Buzz, l’événement en centre bretagne puis il tempère parce qu’il sait bien que la remise à l’état naturel n’est pas possible. Et d’ailleurs ce serait contradictoire avec tous les budgets de la Région pour la revalorisation du canal. Il a été vice président du Conseil régional, est toujours conseiller régional. Remise en état des écluses, remise en état de la rigole d’Hilvern (rigole d’alimentation du canal dans la partie centrale) tratiement de la prolifaration algale sur une partie du canal,etc etc.. de fait le comité de bassin ne sort des rapports que pour justifier des dépenses supplémentaires dans son budget. Il y a quelques années, il y avait eu un rapport pas piqué des vers sur la gestion de ces comités ( Guellec, président depuis des lustres). Les comités de bassins sont des bouffe bazards dont la raison d’être est d’abord d’alimenter leur propres budgets. Chaque consommateur d’eau paye une redevance. Sur les nitrates et les phosphates, leur action est nulle depuis trente ans.

      C’est donc une action budgetaire pour le comité de bassin et un coup médiatique pour faire parler de son président qui est un peu tombé dans les oubliettes de l’ouest breton.


    • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 15:57

      Pas de mélange : Il y a bien longtemps qu’A.Guellec n’est plus à l’UDF et Le MoDem n’est pas l’UDF. Son intervention dans le journal Le Télégramme aujourd’hui est de la pure langue de bois. Au MoDem, la méthode est le débat et non la décision unilatérale non discutée comme on le voit encore ici.


    • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 12:59

      Erratum : « Il soutient que l’objectif fixé par l’Europe pour 2005 ». Il fallait lire « 2015 » bien sûr.


      • Dilettante 9 novembre 2007 13:50

        Cet interview du président du comité de bassin apaisera peut-être quelques inquiétudes :

        http://www.letelegramme.com/gratuit/generales/regions/finistere/guellec-il-ny-pas-le-feu-au-canal-20071109-1933123_1109738.php

        Bien que le canal soit ancien et que sa construction se soit appuyé sur le réseau naturel, j’ai du mal à comprendre qu’il ait été classé comme « masse d’eau naturelle ». De plus, les écluses sont aussi anciennes que le canal, non ? Et quelle est la pollution engendrée par les barrages ?

        Par ailleurs, l’intérêt économique du canal pourrait bien s’accroître dans le contexte d’un prix du pétrole en hausse soutenue et permanente.

        Quelqu’un saurait-il m’indiquer où le rapport est accessible ?


        • hysope 10 novembre 2007 07:19

          POUR ETRE IMPERTINENT NT IL FAUDRAIT UN MINIMUM D INTELLIGENCE ??????


        • Marie-orange 10 novembre 2007 12:17

          @ Demian, votre réaction est nullissime. Totalement hors sujet, et quand on ne connait vraiment ni Quimper, ni le centre-Bretagne ni le canal, on s’écrase platement au lieu de balancer des vacheries aussi tartes.... smiley Le canal qui va de Nantes à Brest est une des plus jolies créations écologiques bretonnes, un havre de paix et de ressourcement inter-générations, on s’y balade à pied ou en vélo, d’écluses en écluses, avec un tas de charmantes maisons éclusières dont huit d’entre elles servent de points d’infos sur l’histoire, la faune et la flore (très riches), le tourisme fluvial... Sur le canal on pratique kayak, canoe ou balade en petites péniches, et tel qu’il est il régule toute l’année les eaux pluviales. C’est d’ailleurs une réserve d’eau non négligeable, puisqu’il fournit 85% de sa surconsommation d’eau à la Cornouaille. Dès qu’il pleut beaucoup (et ça c’est vu cette année !) le canal a des réserves sur ses côtés qui régulent de façon très efficace et évitent toute inondation. Sans parler du lac de Guerlédan situé sur le canal, le plus grand de Bretagne.

          Vouloir casser les barrages des écluses est une hérésie, alors qu’il y a des centaines de gens qui le bichonnent toute l’année. Comme trop souvent on parle de soi-disant pollution pour éviter de traiter à la source les vrais problèmes : la pollution des produits agricoles et ménagers. C’est ridicule.

          @ La Taverne, merci de ce papier qui élargit la défense médiatique du canal. Ah oui pour info, les « veilleurs du canal », en effet bénévoles, des gens comme vous et moi, n’arpentent pas « tous les jours » le chemin de halage. Mais ils servent en effet de relais de surveillance en profitant de leurs balades et se retrouvent tous les trimestres pour faire le point de la vie du canal. Il y a même des « veilleurs junior » belle exemple d’écologie citoyenne de responsablisabilisation des jeunes.

          Pour ceux qui ne connaissent pas le canal (je crois que c’est le plus long de France avec ses 364 kms) sur le web : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_Nantes_%C3%A0_Brest

          http://www.smatah.fr/


        • Marie-orange 10 novembre 2007 12:21

          INFO : Manifestation de soutien au canal le samedi 24 novembre à partir de 15h à l’écluse de Pont-Treffen (Spezet, près de Carhaix). smiley


        • manusan 12 novembre 2007 04:50

          Quand tu vois un commentaire de DM, tu ne penses qu’à un truc « te tirer »


        • LE CHAT LE CHAT 9 novembre 2007 15:14

          Salut Paul , un point commun avec le canal de Martigues qui fut creusé à l époque par des bagnards également , dont beaucoup périrent du paludisme . Le canal relie l’étang de Berre à la Méditerranée et servait le dimanche aux joutes provençales .

          Quel dommage pour le dévellopement durable qu’on supprime les canaux , alors qu’un canal Paris - Brest serait bien utile au transport de patisseries ! smiley


          • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 15:34

            Salut le chat : ce sont des bagnards venus de Glomel (22) qui ont construit une partie du canal. Donc les frais de déplacement ne sont pas revenus cher non plus !


          • bernard29 candidat 007 9 novembre 2007 15:52

            ce sont de bagnards venus de Brest ( c’est là qu’il y avait un bagne) et en effet ils ont travaillé sur la tranchée de Glomel.


          • La Taverne des Poètes 9 novembre 2007 15:29

            La commission permanente du Conseil général du Finistère a décidé à l’unanimité (donc toutes tendances politiques confondues) de s’opposer au projet de débarrage du canal.


            • biztoback 9 novembre 2007 15:46

              OUF ! On a vraiment eu chaud un moment ! smiley smiley


            • mandrier 9 novembre 2007 22:41

              Encore une connerie de Bruxelles qui en veut vraiment à la Bretagne et aux Bretons ! Pourquoi donc ??? Par racisme ? Par imperialisme ?

              Il suffit de voir ce que Bruxelles fait aux pêcheurs Bretons ! (Il parait d’ailleurs que Krause qui veut tuer les marins pecheurs de France a une superbe villa de 25 millions d’euros au cap Martin ! Au nom de la concurrence, les Guilvinistes devraient y aller voir !)

              Quand j’ai entendu Guellec dans sa plus pure langue de bois défendre le TCE, j’ai décidé de voter contre... Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi malhonnête intéllectuellement...

              C’est un type glacial prêt à tout pour conserver un pouvoir qu’il n’aurait jamais du avoir ! Le pire c’est que ce type n’est pas tout seul à Bruxelles ! Voici pourquoi les pecheurs Bretons, comme le canal sont sacrifiés aux interets des amis de Krause !


              • Xavier 10 novembre 2007 09:37

                Je ne réagis pas sur le fond, où vous avez certainement raison, mais sur la tournure de phrase suivante que je lis souvent chez mes amis français : « C’est encore Bruxelles qui... »

                Je trouve que c’est une attitude de « victimisation » assez facile, où la cause de tous nos problèmes viendraient « d’en haut » et où nous ne serions responsable de rien...

                Pour moi, l’Europe, c’est nous. Ce n’est pas une vague institution extérieure à nous dont le seul but serait de nous nuire...

                C’est vrai, qu’un Finlandais peut donner son avis sur un problème français, mais l’inverse est également vrai : un député français peut voter une loi qui aura une incidence directe pour nos amis portugais, polonais ou anglais... C’est l’idée de communauté...

                Dans ma vision, appeler l’Europe par le mot « Bruxelles » à une petite connotation « c’est l’étranger, hors de France, qui nous dirige »... Ca donne une impression de fermeture, de replis sur soi (je préfère, dans l’ordre croissant, ma famille, mon voisin, mon clocher...)

                Mais j’imagine que c’est une attitude, somme toute assez normale et humaine, comme la province envers Paris ou bien les Etats Américains envers Washington ou toute communauté envers toute forme d’autorité « centralisée »...


              • mandrier 10 novembre 2007 13:54

                Bruxelles n’a de de cesse que d’affaiblir la France et ses intérêt ! Et cela depuis de très nombreuses années...

                Le système en place est une oligarchie.

                Essayez donc d’obtenir quelque chose avec cette oligarchie et ces « fonctionnaires » étrangers !

                Pour Bruxelles tout ce qui peut faire mal à la France et au français est bon à prendre !

                Pour Bruxelles, dès que ce traité de Lisbonne aura été adopté à l’unanimité par les députés et les sénateurs, puisque le Peuple est indigne d’être consulté sur son devenir, nous seront une province avec un Gauleiter à la tête.... Ce sera alors la discolation de la France, et le début de l’« éradication » du Peuple francais.... Bruxelles faisant ce que 2000 ans de guerres n’auront pas réussi à faire...

                A quand les KoncentrazionLägers pour y mettre les français ? (merçi, ma famille a donné déjà....)


              • JL JL Rennes 10 novembre 2007 15:02

                Candidat 007 : «  »C’est Ambroise Guellec, (qui) a créé le Buzz, l’événement en centre bretagne puis il tempère parce qu’il sait bien que la remise à l’état naturel n’est pas possible. Et d’ailleurs ce serait contradictoire avec tous les budgets de la Région pour la revalorisation du canal. «  »

                Oui du buzz, beaucoup, plein sur les gaffes et les exploits, les provocations et les reculades, dans ce gigantesque diner de cons qui se prépare : la ratification du traité ultra libéral, ce gigantesque déni de démocratie irréversible par ces traitres UMPS au nom du peuple français dans le rôle du con, et c’est un euphémisme.

                http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=31325&id_forum=1543445&var_mode=recalcul#commentaire1543445

                Réveillez-vous !


                • La Taverne des Poètes 10 novembre 2007 15:19

                  L’UMPS uni !

                  PARIS (Reuters) - Nadine Morano, porte-parole de l’UMP, a l’intention de se présenter aux élections municipales à Toul (Meurthe-et-Moselle) en tandem avec un socialiste.


                • moebius 11 novembre 2007 21:03

                  ...le PS était démocratiquement favorable au oui. Le non s’il est de gauche n’était pas le non du PS. Quand a Nadine moreno vous avez bien fait de soulignez que c’est une intention. Voulez vous que l’on parle des intentions de certains candidats du modem ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès