• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > RACISTES, LES MAHORAIS ! / Mayotte en Danger !

RACISTES, LES MAHORAIS ! / Mayotte en Danger !

Faire respecter la propriété privée dans un pays de droit et en vouloir aux autorités parce que la loi protège davantage des occupants illégaux légalement incrustés pour des années, c’est être raciste ! L'est-ce aussi d'exiger d'être soigné à hauteur de ce que peut offrir un pays dit "civilisé" ?

J’en connais un autre de raciste, un instituteur qui plus est ! Voilà quelques mois, il a été piqué par une scolopendre et si la piqûre est particulièrement douloureuse avec la partie touchée qui reste enflée, pour lui cela fut plus mauvais puisqu’une nécrose des tissus en a résulté. 

Hospitalisé à Mamoudzou il a attendu 3 jours avant d’être traité et le mal prit le dessus par rapport à des soins trop intermittents. La nécrose progressant, notre patient exigea de signer une décharge pour partir, à ses frais, à la Réunion... Les risques d’y laisser la paillasse y étant moindres qu’à Mayotte... La gravité des lésions a nécessité une greffe de peau. Il a fini les trois derniers mois de l’année en arrêt-maladie... 

En 1996, Stéphane, un voisin, piqué par un poisson-pierre fut évacué sanitairement et sans délai à la Réunion...

Doit-on en conclure que, plus de vingt ans plus tard, loin de s’améliorer, les conditions de vie et de soins se sont dangereusement dégradées à Mayotte ?

Doit-on considérer que LE DEVOIR D’ACCUEIL DES IMMIGRÉS doit passer avant les DROITS DES citoyens ? 

 

Faut-il toujours, avec force paperasse et en supportant les frais d'une mutuelle, faire valoir ses DROITS alors que les DEVOIRS, eux, sont automatiquement imposés, pénalités à l'appui ? 

 
RACISTES, LES MAHORAIS ? Dans ce cas, je le suis aussi !!! Et tant pis si la télé veut me faire pleurer avec ses réfugiés du jour ! 

PS : en juin dernier, un directeur d’école est parti à ses frais (voyage et séjour), à la Réunion se faire soigner les reins. Malheureusement pour lui, le matériel étant en panne on lui a dit de revenir au mois d’août... Un pays se targuant d’être la 5me ou 6me puissance mondiale s’avère pourtant incapable d’assurer la continuité territoriale, ce qui, en parlant de santé, s’apparente à de la non-assistance à population en danger ! 

PS2 : et comme par hasard une seule photo autorisée... celle du premier hôpital à Dzaoudzi datant de la France des colonies... et de la mettre inciterait certains esprits très républicains, eux, à en déduire que c’est forcer le trait et argumenter à charge !

PS3 : est-ce un hasard si depuis deux ou trois ans, les ONG « droitsdel’hommistes » restent particulièrement silencieuses à Mayotte ? 


Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 juillet 10:17

    France Mayotte Matin 11 juillet / focus du jour / Mesure sociale /

    « Mayotte bénéficie bien du dispositif « garantie jeune » mais avec une barre fixée à seulement 50 % du droit commun »

    Français au rabais comme pour le reste des droits !

    Et pendant ce temps, Ali, un vieux monsieur à 300 € de retraite, qui n’y voit plus, est obligé de séjourner en métropole depuis mars pour se faire soigner les yeux ( 2 allers-retours déjà) !

    Mais à Mayotte ce n’est pas un problème car, comme le dirait la vice-recteur à propos des enfants si gentils et patients qu’on peut leur faire subir et la rotation et la réforme (journée de 7,5 h sans les PET !), les grands enfants peuvent d’autant plus se cotiser qu’ils sont souvent nombreux !

    Un zébu d’Ali s’est fait voler maintenant qu’il n’y est plus pour les garder ! Mais l’insécurité n’est pas pire qu’ailleurs disent nos fonctionnaires patentés... France Mayotte Matin exagère sûrement :

    " FMM 12 juillet / focus du jour / pression migratoire / « Mayotte premier foyer d’immigration de France et premier centre de rétention administrative toutes catégories confondues »

    Et aujourd’hui même, le 18 juillet, le journal ne devrait pas affoler le bon et doux peuple des tropiques :

    " FMM 18 juillet / focus du jour / insécurité et immigration / « Plus d’un an après le lancement du plan sécurité pour Mayotte le bilan démontre le désastre qui se joue au quotidien »"

    Un ressenti certainement. Vous voulez ressentir le paradis ?
    Venez donc à Mayotte, un paradis, pour ceux qui y croient du moins, c’est moins loin... puisqu’on y crève plus vite et plus dépouillé qu’ailleurs en France !


    • Taverne Taverne 18 juillet 11:27

      Dommage que cet article ne fournisse aucune étude chiffrée, aucun rapport officiel, aucun document sérieux, qui s’adresseraient à notre intelligence pour que nous puissions juger par nous-mêmes. Car, sans doute que tout n’est pas faux dans ce que vous dites mais vous ne faites ici qu’imposer votre opinion.

      Mais, il est vrai que lorsque l’on fait de la propagande, on ne fait pas du journalisme.


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 juillet 11:50

        @Taverne, bonjour.
        Mais il ne s’agit pas de journalisme seulement d’un témoignage. Je connais personnellement les témoins cités. Et puis croyez-vous que les statistiques voudraient bien nous informer objectivement ? je vous trouve bien naïf... Ce sont elles justement qui relèvent de la propagande émanant du pouvoir... L’Insee est aux ordres... et à la télé... allez donc voir le lien sur une vérité de l’Insee des années 2006 - 2008, vite effacée...
        J’apprécie trop Agoravox à l’esprit complètement opposé à ce qui touche la propagande pour espérer seulement apporter des infos « citoyennes » !
        Merci néanmoins pour ce point de vue serait-il injuste me concernant...
         



      • karibo karibo 18 juillet 12:50

        Retraité de l’ éducation nazionale , vous avez tout dit, cette politique faite par vos confrères bien bôbo, n’ ont que ce qu’ ils ont semé !

        Je ne vois pas de quoi vous vous plaignez, à l’ image de la métropole ou la même politique est menée, par toujours les mêmes embrayages, avec à présent la sodomie pour tous légalisée .
        En france une roumaine qui n’ a jamais cotisé touche la même retraite qu’ un Français de souche qui a banqué toute sa vie, quant aux nord Africains, la loi est pour eux contre nous les racistes .
        Sachez que la « puissance » d’ un pays se mesure à son taux de natalité, chez nous de petits génies n’ ont rien trouvé de mieux de faire appel à ces copulateurs hors paire que sont les muzes, pour le plus grand bonheur de leur statistiques et magistrale konnerie.
        Comme le monde est gouverné à dessein par des bandits, le culte de la médiocrité est une priorité, vous en avez la démonstration quotidienne, et kouillus comme ils sont, pas un ne moufte ...
        Bon courage et surtout restez bien humanistement : correcte ...


        • zygzornifle zygzornifle 18 juillet 17:49

          Ce n’est pas Mayotte qui est en danger mais le porte-feuille des contribuables une fois de plus .....


          • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 juillet 17:57

            @zygzornifle
            c’est à peine moyen cette fois...


          • Vraidrapo 18 juillet 20:59

            Je rappelle quand même un détail :
            l’Assemblée Générale de l’ONU a condamné par 20 (VINGT) fois la France pour l’occupation illégale de Mayotte suite à la plainte du Président Mohamed Abdallah des Comores
            cf Wikipedia


            • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 18 juillet 21:17

              @Vraidrapo
              Merci pour le détail mais voici qui donne à réfléchir sur l’Onu qui imposa de laisser l’indépendance dans les frontières du colonisateur et qui par ailleurs prôna la liberté d’un peuple à disposer de lui-même...

              Cela prouve que l’homme est un loup pour l’homme et que les politiques qui peuvent changer du tout au tout suivant les époques abusent les populations et profitent de la pétaudière.
              A propos de politique bâclée, une chronologie pour réfléchir à ce qui précède :

              1948 République populaire de Corée coréenne.

              1950 La Chine entreprend de « libérer » le Tibet.

              Années 50 – 60. La fédération Ouganda – Kenya – Tanganyika ne se fera pas à l’indépendance.

              1960 L’indépendance sépare le peuple Ewé (0,5 Million) séparé entre le Ghana, le Togo, le Bénin.

              1961Les Britanniques trahissent la promesse d’autonomie faite au Buganda (royaume intégré à l’Ouganda).

              1961 Cameroun britannique partagé entre le Nigeria et le Cameroun français

              1968 Rodrigues refuse l’indépendance mais est intégrée à Maurice.  

              1971 Taiwan refuse la Chine Populaire à l’ONU et perd son siège

              1973 Cap Vert bissau-guinéen ?

              1976  République arabe sahraouie marocaine.

              1983 République turque de Chypre du Nord

              1988 Palestine israélienne.

              1990 Transnistrie russo-moldave

              1991 Ossétie du Sud russo-géorgienne

              1991 République du Somaliland somalien

              1992 Haut-Karabagh Azerbaïdjanais

              1992 Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Macédoine, Kosovo yougoslaves

              1993 Erythrée éthiopienne

              1999 Abkhazie russo-géorgienne

              2002 sécession du Timor oriental indonésien

              2006 Montenegro yougoslave puis serbe

              2008 Kosovo yougoslave puis serbe

              2011 Soudan du Sud soudanais ? 

              2012 Azawad malien (hollando-malien ?)

               

              Autres cas intéressants : le peuple Kurde, Puerto Rico, Commonwealth américain



            • aimable 19 juillet 00:00

              @Vraidrapo
              les Comoriens sont tellement bien chez eux qu’ils veulent en faire profiter les Mahorais , ils viennent pour les civiliser et leur expliquer comment faire pour profiter des avantages que leur donne Mayotte qui de ce fait va bientôt arriver au niveau des Comores 


            • Vraidrapo 19 juillet 04:17

              @aimable
              Ben oui, il y a à boire et à manger, si je peux me permettre cette image dans ces histoires de colonisation qui finissent mal le plus souvent. (Laquelle finit bien ?...) Avec coup de boomerang pour le colonisateur... qui gère au jour le jour avec police et prison les excès de son impéritie !
              Vu que le peuple colonisateur, dont je suis, n’a aucun pouvoir sur ses élites (Cf la politique intérieure ou européenne...), je ne peux que me contenter de commenter.
              Quand avec 1/4 des électeurs hystériques, la Constitution permet d’installer à l’Élysée, des Quidams (Pompidou, Macron...) à la solde des Banques...


            • Vraidrapo 19 juillet 04:24

              @Jean-François Dedieu
              Ben oui et tant d’autres infos de cet acabit...
              Le Pétrole c’est comme le Déluge : la Malédiction divine !
              Waterworld est pour bientôt, j’ai déjà mon canot gonflable au garage avec un kit pour désaliniser l’eau de mer qui fonctionne à l’énergie solaire et un fusil à lunette pour défendre mon bien.
              Non mais !!!



              • karibo karibo 19 juillet 12:55

                @karibo

                Vous en reprendrez bien une petite louche ...
                https://www.youtube.com/watch?v=3NjLfSLorzk

              • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 09:31

                il s’est fait piquer par un scolopendre moi je vais me faire piquer du pognon par la GSG de Macron et il n’y a pas d’antidote.....


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 21 juillet 08:31

                  Des chiffres officiels à ne pas prendre pour argent comptant...

                  http://www.mayotte.pref.gouv.fr/content/download/2243/13740/file/Diagnostic %20Mayotte_%20Rapport%20final_Annexe%202_Premi%C3%A8re%20partie.pdf

                  * Concernant l’immigration, en 2007, l’INSEE évaluait la part d’étrangers au sein de la population à 40,7% (15% en 1990). Seuls 20% seraient en situation régulière
                  SANTE
                  * Malgré des progrès sensibles ces dernières années, Mayotte connaît encore un retard de développement sanitaire important par rapport à la métropole.
                  * L’espérance de vie des Mahorais est inférieure à celle des métropolitains (entre 5 et 8 ans) et le taux de mortalité infantile quatre fois supérieur à celui observé en France métropolitaine.
                  - Le nombre de pathologies infectieuses et de maladies parasitaires se maintient à un niveau préoccupant, notamment en raison des problèmes d’accès à l’eau potable et de la gestion déficiente des déchets.
                  - L’ile est également confrontée à une malnutrition aigüe qui se matérialise par un accroissement sensible de l’obésité, notamment des femmes, et à une sous-nutrition d’une part croissante d’enfants. Une étude du service de Médecine scolaire du Vice-Rectorat sur des élèves du CP (2012) estimait que 26% d’entre eux étaient en situation de sous-nutrition.
                  Bien que les dépenses de santé à Mayotte soient en constante progression, le manque de moyens ne permet pas aujourd’hui d’assurer une qualité de soin correcte sur tout le territoire :
                  * Le budget annuel du CHM (hôpitaux et dispensaires) s’est élevé à près de 142,5 millions d’euros en 2010, soit une progression de 5% par rapport à 2009 (135 millions d’euros).
                  * La durée moyenne d’hospitalisation reste très courte (3,7 jours) en raison de l’insuffisance des capacités d’hospitalisation (1,3 lit pour 1000 habitants contre 4,1 en France métropolitaine).

                  La ligne budgétaire unique (LBU) : BUDGET OUTRE-MER 2017

                  La Réunion a 80 millions, la Guadeloupe environ 50, la Martinique 40, la Guyane 30 (et en voudrait dix de plus comme l’an passé) et Mayotte 15.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès