Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Renaud Dutreil et la loi PME

Renaud Dutreil et la loi PME

Réunion hier à l’hôtel Le Parnasse, avenue du Maine dans le 14e, à l’initiative de Marie-Claire Carrère-Gée, conseiller régional UMP, entre le Ministre des PME Renaud Dutreil et des chefs d’entreprises, des commerçants et des artisans, ou encore des associations de commerçants comme 13 esprit village.

Il a d’abord rappelé les avantages de la loi sur l’initiative économique permettant notamment de créer plus facilement une entreprise. Avant l’application de la loi, il s’est créé en France en 2003, 175.000 entreprises. Depuis ce sont 200.000 entreprises qui ont vu le jour en 2004. 1/3 d’entre elles disparaissent au bout d’un an mais le solde est positif en terme d’emplois créés. Puis le ministre a présenté sa loi sur les petites et moyennes entreprises.

Concernant le commerce de proximité, Renaud Dutreil estime qu’il faut encore améliorer la capacité de reprises des commerces en permettant la modernisation de l’outil de travail. Nombres de commerces tenus par des commerçants proches de la retraite périclitent pour cette raison. La loi autorisera le droit de préemption des fonds de commerce par les municipalités afin d’éviter la disparition progressive des commerces de bouche souvent remplacés par des agences bancaires ou des cabinets d’assurances et éviter des rues à mono activité commerciale. Il a souligné aussi le nouveau statut du conjoint collaborateur comme dans de nombreux commerces tenus en couple et la possibilité d’engager, à partir du 1er septembre, avec une période d’essai de 2 ans, un salarié dans une petite entreprise.

Dans la salle, des questions autour de la difficulté de trouver du travail pour les jeunes ou pour les seniors, de la difficulté de revendre un commerce ou de trouver un apprenti. Où l’on apprend qu’il y a 54 poissonneries à Paris et qu’un jeune poissonnier est engagé à 1700 euros pour son premier emploi !

Une réunion pour constater que les habitudes et les mentalités doivent changer en France, sans qu’il soit nécessaire d’en passer par la loi.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès