Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Un Crime de Lèse-Majesté

Un Crime de Lèse-Majesté

Mais que s’est il donc passé à Saint-Lô le 12 janvier dernier qui irrite autant le Chef de l’Etat ? La réaction de l’homme qui veut tout contrôler est pour la moins violente. Préfet licencié, directeur de police aussi.
La presse l’annonçait : le rendez vous donné par Nicolas Sarkozy à st Lo, pour proposer ses vœux et ses projets de réforme pour l’enseignement risquait d’être chahuté.
« Terrain miné » était le terme utilisé.
Les syndicats invités avaient fait savoir qu’ils n’iraient pas en bons écoliers, la tête baissée, et qu’ils entendaient manifester leur mécontement.
Cette petite bourgade provinciale et calme d’un peu plus de 20 000 habitants s’est en effet brusquement agitée.
A la demande de plusieurs syndicats d’enseignants, la FSU, SGEN CFDT, Sud éducation, SE UNSA, la CGT éducation une grève était décidée afin de recevoir comme il se doit sa Majesté Sarko, accompagné de Xavier Darcos, lequel venait d’opérer une timide reculade pour sa réforme.
Le motif étant : refuser la suppression de 30 000 emplois dont 13500 dans l’éducation nationale.
 
Mais voilà, le Prez ne désirait pas voir approcher de trop près la population.
Des barrières étaient donc installées tout autour du lieu du discours, afin de mettre le chef de l’état à l’abri de tout jet de chaussure.
Car c’est en effet, une petite partie de ce qui avait été décidé par les belligérants.
Une chaussure bien lancée, comme Bush a pu s’en apercevoir, peut faire des dégâts, et porter atteinte à la fierté meurtrie de l’égo-prez.
Ce fut donc un parcours du combattant pour les manifestants qui tentaient de s’approcher le plus qu’ils le pouvaient du lieu du discours.
Après avoir déjoué plusieurs barrages de crs, afin de s’approcher de l’école ou le président devait prononcer ses vœux, les manifestants parvinrent à bonne distance.
Aux sifflets et chaussures qui volaient répondirent en cœur les grenades lacrymogènes, puis les CRS s’ emparèrent de quelques lycéens isolés, et ce fut le tour des matraques.
Malencontreusement, une matraque visant un écolier qui s’esquivait, ce fut une vitrine qui prit le choc.
Plus tard, il fut affirmé en haut lieu que cette violence était le fait de quelques étudiants excités…
C’etait de bonne guerre.
 
Pourtant tout avait été minutieusement préparé par les services du chef de l’état.
Suivant le témoignage d’une enseignante de l’école Calmette et Guérin, il a été affirmé « que la classe choisie pour recevoir la visite de Sarkozy avait reçu depuis une semaine les visites du Préfet, de la police, et on a demandé aux enfants d’apprendre à se lever convenablement, en posant la main droite sur le bureau, et en disant bonjour mr le Président.
Des travaux de voirie qui étaient attendus depuis de longs mois ont été rapidement réalisés en moins d’une semaine, mais uniquement sur le chemin très balisé que devait emprunter mr Le Président ».
Des habitants qui voulaient faire descendre une banderole du haut d’un immeuble en ont été empêchés par les forces de police (500 crs, gendarmes mobiles, forces anti émeutes).
Pour la petite histoire, les derniers mots que Nicolas Sarkozy ait prononcé à St LO sont :
« N’ayez pas peur du changement, n’ayez pas peur de la crise, n’ayez pas peur de l’avenir ».

Il semble bien qu’il n’ait ni convaincu, ni rassuré, et l’ire présidentielle s’est abattu sur le Préfet, jean Charbonniaud, lequel venait à peine d’arriver dans la région, et a été muté, tout comme le directeur départemental de la sécurité publique de la Manche, Philippe Bourgade, a qui on a demandé de chercher une autre affectation.
Ce qui n’est pas très juste pour ces deux fonctionnaires, puisqu’on le voit, ils ont tout fait pour empêcher les débordements, allant même jusqu’à s’attaquer par crs interposés, à une personne âgée, laquelle a été secourue par des lycéens.
Au moins Nicolas Sarkozy ne pourra plus dire, « quand les Français manifestent, personne ne s’en aperçoit », ce qui vient de lui être contesté par les manifs du 29 janvier, qui auraient déplacé plus de deux millions de personnes dans le pays.
 
Car comme dit un vieil ami africain :
« On ne peut pas courir et se gratter les fesses en même temps ».

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • ninou ninou 31 janvier 2009 13:45

    Le plus drôle dans cette affaire de licenciements, c’est que notre hyper-président fout à la porte deux de ses plus zélés sujets. On dirait du Jarry !


    • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2009 14:51

      oui,
      c’est assez paradoxal,
      le risque, c’est que les prochains préfets soient encore plus "efficaces" pour les manifs à venir,
      drole d’état que nous prépare le prez...


    • Kalki Kalki 31 janvier 2009 14:29

      Sa reaction est biensur démesurée, à la hauteur d’un dictateur egocentrique et fou.

      Voila la question que je me pose :
      Est ce que c’est une sorte d’avertissement pour les autres préfets, et à tous les chef de crss ?


      Voici quelque documentaire instructif, et qui permettrai de sortir de la logique "creve - pour parler" qui ne feront pas avancer le système ( un système avec ses idéologies qui ont montrés leur dangerosité)

      Révolution : Les nouveaux révolutionnaires

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21716

      Avec son livre "TAZ", Hakim Bey est entré dans la légende. Il est, depuis, un héros de la contre-culture. Altermondialistes, ravers, hackers et autres rebelles lui vouent un culte secret. Pour Bey, la révolution a déjà commencé. Cette émission spéciale vous en donne les clés.

      Révolutions : Le mode d’emploi

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21658

      Le documentaire d’Arte intitulé « Révolutions mode d’emploi » va vous aider à comprendre comment se sont créées certaines révolutions, et comment il est encore possible d’en allumer, si cela est nécessaire.

      La révolution russe en couleurs : Espoir et liberté.

      http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21645

      Avec des scènes reconstituées et des archives colorisées, ce documentaire fait revivre, de 1917 à 1921, les "dix jours qui ébranlèrent le monde" et les années de guerre civile qui virent naître l’URSS. Avec un point de vue original : celui des marins de Kronstadt, avant-garde d’une utopie trahie par le bolchevisme.
      Un documentaire pour une meilleur appréhension de la dérive révolutionnaire.


      • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2009 14:57

        Kalki ;
        il faut en effet savoir utiliser les expériences du passé,
        mais peut etre aussi agir différemment,
        l’humour est un puissant levier.


      • Kalki Kalki 31 janvier 2009 16:01

        Oui et il y a ce qui fait partie de l’action et ce qui fait partie de l’inaction.


      • Kalki Kalki 31 janvier 2009 16:04

        Ce qui est inefficace/inéffectif et qui l’a mainte fois prouvé.

        L’espoir fait vivre.

        L’humour fait relativiser.

        Garder votre rage et cherchez a agir ca peut une solution, la plus simple et pourtant la plus oppérante.
        Reste a savoir comment agir.


      • crazywasher crazywasher 1er février 2009 07:50

        Kalki,

        Effectivement, comment agir ?

        Ok, le nabot égocentrique m’inquiète, que dis-je, m’affole !

        D’accord, le système que ce bon roi vérouille m’indispose, que dis-je, me rend physiquement malade !

        Certe, les dérives totalitaires de ce "petit père des people" (lu dans le canard enchaîné) confirment qu’il faut ABSOLUMENT agir contre ce pseudo tyran qui utilise les médias comme des camps de concentration de l’esprit !

        Mais que faire ?

        La populasse est opiumée, les rebelles arrêtés pour délit d’idées déguisé en lutte anti-terroriste et pour couronner le tout, je suis profondemment (mais pas définitivement) non violent.

        Alors, que faire ?

        Ma proposition vaut ce qu’elle vaut, à toi d’en juger :

        Un immense boycott !!

        D’abord, un boycott de Sarko 1er. Si personne ne se déplace lors de ses déplacements (et vu qu’il s’arrange pour ne pas voir les manifestants) (tiens, comme Bush à son époque), sur que son égo surdimensionné en prendrait un coup !

        Ensuite, un boycott de la télé pour ne plus être débilisé par cette superbe invention devenu outil de propagande et de ramollissement cérébrale !

        Enfin, boycott des grande marques, des centres de grande distribution, piliers d’une agriculture démesurée, d’un libéralisme forcené, d’une pollution meurtrière, bref, pilier du monde tel qu’on le connait aujourd’hui.

        Et même si le quidam moyen n’a pas les neurones pour se rendre compte de l’importance de ce boycott, même si on reste une minorité et qu’on passe au mieux pour de doux rêveurs, au pire pour de dangereux terroristes d’une mouvance anarcho-autonome, au moins, quand tout ira mal, quand la planète sera foutue, quand le système se sera cassé la gueule, on pourra dire, j’ai essayé !


      • Kalki Kalki 1er février 2009 10:30

        D’abord, un boycott de Sarko 1er. Si personne ne se déplace lors de ses déplacements (et vu qu’il s’arrange pour ne pas voir les manifestants) (tiens, comme Bush à son époque), sur que son égo surdimensionné en prendrait un coup !

        Tu te trompe de cible quand bien meme ca effleurerai son ego ? Il n’a plus besoin de peuple pour l’applaudir, il a la télévision/radio/presse/(et blog) entre les mains pour le faire croire, et déformer les faits.

        Ensuite, un boycott de la télé pour ne plus être débilisé par cette superbe invention devenu outil de propagande et de ramollissement cérébrale !

        Enfin, boycott des grande marques, des centres de grande distribution, piliers d’une agriculture démesurée, d’un libéralisme forcené, d’une pollution meurtrière, bref, pilier du monde tel qu’on le connait aujourd’hui.

        Un boycot ou au moin une décision individuelle de ne pas consommer (certain produit) et d’avoir un mode de vie posé, Et un boycot de l’information propagande, C’EST CE QUE L’ON DEVRAIT FAIRE, pour au moin etre crédible avec certaine conviction, quand elles sont notre.

        Cependant l’effet médiatique sur le reste de la population sera quasi nulle. Pourquoi ? Parcequ’il faut vouloir chercher l’information alternative dans les canaux alternatifs.

        On est plus du temps de gandi, les grand canaux officiel sont tous formatés (par l’économie et les conglomérats), plus aucun journaliste n’a cette liberté ( et peut être meme les idées, eux non plus ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ).

        On l’a vu avec les faucheurs d’ogm, comment ils ont traités l’information est un cas typique de la reaction face a l’agression de leur valeur (la valeur monétaire avant tout). Le peuple a peut etre apprécié quelque temps J. Bové, peut etre meme qu’ils ont compris le probleme.

        Cela n’aura pas suffit.

        Par faiblesse, et lacheté certain espèrent que l’humanité apprendra face aux problème gigantesque qu’ils vont rencontrer dans un avenir qui se rapproche de plus en plus.

        Il faudra leur donner des alternatives.


        Et même si le quidam moyen n’a pas les neurones pour se rendre compte de l’importance de ce boycott, même si on reste une minorité et qu’on passe au mieux pour de doux rêveurs, au pire pour de dangereux terroristes d’une mouvance anarcho-autonome, au moins, quand tout ira mal, quand la planète sera foutue, quand le système se sera cassé la gueule, on pourra dire, j’ai essayé !


        Un pays peut etre méchamment bloqué avec un millier d’homme, il y a meme toujours des moyens de passer de message directement au peuple.

        La révolution ne se fait pas avec la majorité,
        quand vous la verrait arriver, posez vous la question de ce que l’ organisation qui controle le peuple veut rééllement, apres avoir dispenser des idées toutes plus belle que les autres, elle les niera surement et dira que ce n’est que de l’utopie quand les élites reprendront le pouvoir.

        Je crois que les gens bien intentionné ne sont pas assez fort, face aux égocentrique, fou , tyrannique despote, ( des gens qui ont du charisme et de la "force d’idéé" qui font peur).

        Enfin vous me dirais il y a l’exception qui confirme la regle : Obama. Cependant il ne veut pas changer le mode de vie des américain. Pour rassurer.

        On aura au moins essayé.

        Et ...
        Il y a plusieurs autre solution.


      • crazywasher crazywasher 1er février 2009 11:39

        "et il y a plusieurs autres solutions" !

        Vas-y développe !


      • crazywasher crazywasher 1er février 2009 11:41

        C’est exactement l’objet de mon commentaire !

        Je reste persuadé que le boycott frapperait au portefeuille et ferait bien mal au système. Si en plus tu as d’autres solutions, d’autres propositions tu m’intéresses.


      • Kalki Kalki 1er février 2009 21:46

        SI vous avez regardez ceci, vous aurais d’autre solutions : http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=21716

        Une vérité : seul nous ne sommes rien, il serait impensable la tournure de l’histoire seul.

        Prenons exemple sur les "Altermondialistes", ce mouvement rassemble tout est n’importe qui, en tout cas il rassemble. On peut cependant douter de l’efficacité de son influence, (qui a d’apres se désagrege pour peut etre prendre une autre forme).

        Le rassemblement peut etre informel, intemporel et (la plupart du temps) immatériel, mais il doit avoir des valeurs clairement définis, des buts a atteindre et certaine limite a ne pas dépasser. C’est le code ou le constitution d’une société.

        Vivez comme vous l’entendez mais regroupez vous.

        Respectez l’envirronement.
        Eduquez vos enfants.
        Vivez bien, et apprenez a vous contentez de ce que le jour vous apportera.

        Des écovillages , écocommunités.
        http://fr.ekopedia.org/%C3%89covillage

        Certain "anarco" truc ( comme on les nommes) créent des groupements de ce genre partout dans le monde. Bonne idée j’aimerai pourtant qu’ils formalisent un peu des regles basique de démocratie directe (car certain de ces rassemblement sont franchement sectaires, d’autre sont autarcique... parfois ce sont les meme classe qui se rassemblent de cette maniere , ex les retraités). 
        On voit cependant que par leur autarcisme , ILS NE VIVENT PAS DANS LE MONDE, et n’interragissent pas.
        C’est ce qu’ils désirèrent et pourtant les autres ont besoin qu’on leur montre.

        Il est toujours possible sur une base écologique, de fonder divers service , produit de consomation ou technologique pour le reste du monde.

        Le tourisme ecologique est en vogue , c’est un bon moyen de communiquer d’humain a humain ( ce que certain trouvent fastidieu) et d’avoir de l’affluence économique .

        Une économie alternative peut s’imposer ( surtout ne connaissant pas la reaction du systeme en place qui pourrait prendre l’existence comme une agression, et voudrais détruire).
        http://fr.ekopedia.org/Economie_alternative

        La commune démocratique en elle meme peut accepter bon nombre d’entreprise ( comme toute commune) sous le respect de chaque citoyen et de la prise de décision collective.

        Le débat collectif durera le temps qu’il faudra (duréé illimité sauf si on remarque qu’un citoyen s’interpose volontairement contre les regles du jeu), meme si cela prend du temps, c’est bien ce qui nous diffèrenciera de la machine dans la prise de décision.

        J’ai bien peur que la "sécurité intérieur" et la défense du territoire ne doit pas etre oublié (encore une fois face a la reaction du "systeme" et des tyrans, ou d’autre forme de criminalité connu).

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Christiania_(Danemark)

        http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie_directe

        Si vous n’avez pas le courrage d’agir, ayez au moin le courrage de désobeir.

        Ne critiquons pas ceux qui choisissent une voie plutot que l’autre

        Celle ci  :
        http://fra.anarchopedia.org/Black_Bloc

        ou
        Celle la :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89covillage

        Tout le monde a besoin d’un chez lui et d’une vie posé. Chacun agit comme il le peut et le veut , encore heureux.
        Ne vous dispersez plus, Rassemblez vous !

        Vivre simplement et simplement vivre.


      • olivier cabanel olivier cabanel 2 février 2009 07:36

        Kalki,
        merci pour ces paroles pleines de sagesse, et porteuses d’espoir,
        tout ce que vous décrivez vaut effectivement la peine d’être vécu,
        et pas besoin d’attendre une hypothétique révolution pour le mettre en place,
        encore merci aussi pour les liens donnés,


      • jkw 31 janvier 2009 19:12

        j’ai eu peur !!
        je croyais que vous évoquiez "la lèche majesté" de mr Elkabach ou de Catherine Niais !


        • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2009 21:17

          lèche majesté,

          bien vu,
          il n’y a hélas pas qu’Elkabach,ou Niais,
          ils sont nombreux a se presser au portillon, à faire allégance,

          la question que l’on peut se poser est :
          "et si çà change un de ces jours, qu’est-ce qu’on va faire de ces lécheurs" ?
          est-ce qu’on va les laisser lécher les nouveaux maîtres ?
          est-ce qu’un jour, on va décider qu’on ne veut plus jamais les voir ? les entendre...

          c’est une putain de bonne question, comme dit le chroniqueur de canal+


        • moebius 31 janvier 2009 19:57

           le prefet de la république va pointer à l’anpe ?


          • olivier cabanel olivier cabanel 31 janvier 2009 21:19

            Moebius,

            ne vous faites pas de souci pour lui,
            il aura toujours une place au chaud quelque part...
            et leurs allocations chomage ne les privent de rien.


          • herope kayen 1er février 2009 01:21

            Moi ce qui me gêne c’est qu’il aura fallu tant de temps aux gens pour se rendre compte de l’égo du Prince. Car ces très nombreux dérapages du "karcher" au "casse toi pauv con" etc ..... Etaient significatif de la non maitrise de soi-même. J’ ose pas penser si un mouvement social d’ampleur se déclarait . L’armée ne serais pas loin.


            • olivier cabanel olivier cabanel 1er février 2009 07:47

              Kayen,
              comme je l’ai entendu récemment, la déception est à la hauteur des espoirs qu’il avait pu faire naître,
              pour ma part je n’ai jamais été dupe,
              mais il a su promettre tant de choses, tout et son contraire, que beaucoup sont tombés dans le piège,
              c’est un très bon représentant de commerce,
              je crois surtout qu’il s’est trompé de métier,
              et maintenant, les français ont compris, pour la plupart,
              mais ils commencent à avoir, à juste raison, peur.
              car cet homme a un égo démesuré, et on sait qu’il peut "dérapper" rapidement,
              comme le disait dans un bouquin l’ex ministre de droite, léotard, "tout çà va très mal finir".


            • crazywasher crazywasher 1er février 2009 07:53

              A l’auteur,

              Je ne pensais pas en l’achetant, mais j’ai trouvé ce bouquin excellent !


            • Pourquoi ??? 1er février 2009 09:13

              Y’a un truc que je ne comprends pas : à St-Lo il n’y a QUE des manifestants qui ont essayé d’approcher ?

              Est-ce que ça veut dire que l’habituelle foule des lêcheurs de pompes était absente ? Il n’y avait pas les "baisez mon enfant m’sieur le prez, que je le laverai plus jamais pour garder votre saintissime odeur", il n’y avait pas les "j’ai voté pour vous, je vous aime plus que ma vie" ?

              Ah ???? Ca n’existe plus cette race-là ? Ah ??? Plus personne n’a envie de dire ça ??? Pourquoi ???


              • olivier cabanel olivier cabanel 1er février 2009 20:10

                si, si,
                hélas, il y avait bien des cireurs de pompes,
                il suffit de visionner les vidéo, il y en a pas mal sur le net, y compris sur av,
                il y avait des "sélectionnés" pour faire une haie d’honneur...
                mais les manifestants n’étaient pas trop loin, et bien plus nombreux,
                si ca continue, a chaque manif, çà va etre la valse des préfets...
                je n’aime pas cette France là.
                on a l’impression d’avoir fait un retour de 50 ans en arrière.
                il ne faut jamais oublier que sarkozy a été élu surtout par des personnes agées, s’il faut en croire les différentes études, très officielles,


              • Nico Nico 1er février 2009 09:40

                Des manifestants ? ...C’est quoi ce desordre ?
                Dans une democratie moderne il n’y a pas de manifestation, ca n’existe pas, on ne doit pas les voir.
                C’est comme ca et puis c’est tout !
                Ils se prennent pour qui ces francais ...qui viennent dans la rue pour provoquer notre sauveur, notre messie, notre lumière, notre defenseur du pouvoir d’achat ...notre avenir parfait.

                Il a raison le nain en tallonettes de dégager ces fonctionnaires qui ne font pas tout ce qu’il faut pour eclipser ces francais qui protestent contre sa politique.
                La matraque, la matraque, la matraque...ia que ca de vrai.Sinon c’est les bases qui foutent le camps. non mais !
                Une bonne opposition est une opposition ma-tra-quée...On le repetera jamais assez.

                Qui se soucie du peuple qui parle ? on s’en fout.Ce qui est important c’est Monnnnsieur Sarkosy.
                Point barre !C’est SA France pas la votre...Ca m’enerve ces manifestants...Quelle arogance !

                Tout contrevenant sera sanctionné !
                Des questions ?.... Ia interêt que non .... Bon...je prefere ...allez,circulez...bande de larves !



                • olivier cabanel olivier cabanel 1er février 2009 20:13

                  Nico,
                  pour continuer dans votre humour,
                  je citerais cette phrase très militaire :
                  "je ne veux voir qu’une seule tête..."
                  donc il ne faut pas qu’une seule tête dépasse.
                  il va falloir augmenter la taille des talonnettes du prez,
                  sinon on y arrivera jamais.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès