Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Un vénérable monument à sauver de l’abandon

Un vénérable monument à sauver de l’abandon

L’abbaye des prémontrés de Notre-Dame de l’Étanche, à ne pas confondre avec l’abbaye cistercienne du même nom qui se trouve dans les Vosges, fut fondée au XIIème siècle par l’abbé de Belval dans un vallon écarté à proximité du village de Deuxnouds-aux-Bois dans la Meuse. Dans son voisinage, s’élevait aux origines un couvent de femmes, lui aussi de l’ordre des Prémontrés. Mais ce dernier disparut par la suite. Bien que modeste, cette abbaye possédait cependant le prieuré de Benoîte-Vaux, célèbre lieu de pèlerinage lorrain. Entièrement réduite en cendre par les mercenaires suédois, alliés du roi de France pendant la Guerre de Trente Ans, l’abbaye fut reconstruite en 1743 avec une aile à neuf cellules. La chapelle fut quant à elle achevée en 1770. Cette dernière ainsi que le bâtiment conventuel ont été classés monuments historiques en 1984.

Actuellement, Notre-Dame de l’Étanche est à l’abandon et fait malheureusement grand-peine à voir. Un véritable scandale, une honte, quand on se souvient de toute la beauté et la noblesse de l’édifice. Comme vous pouvez le voir ci cette photo prise en 2007, l’intérieur de l’église est petit à petit dévoré par dame nature. Pire, le site apparaît presque comme un véritable taudis. Incroyable. Lamentable. En effet, aujourd’hui tout a été pillé, des grandes cheminées traditionnelles, des dallages aux ornements des fenêtres en passant par les grilles de fer forgé, les planchers, les portes de chênes ou encore la rambarde et les balustrades. Les caves voutées servent de lieux de squats et des barbecues ont même été organisés sur le site quand ce ne sont pas des raves de teuffers ! L’abbaye de Notre-Dame de l’Etanche ou la lente et horrible agonie d’un endroit autrefois splendide… Il apparaissait dès lors inconcevable de ne pas vous alerter de ce véritable drame pour ce qui est du patrimoine lorrain. Il semble de même incroyable que les différentes collectivités locales ne réagissent pas face à ce désastre et ne restaurent pas ces vénérables bâtiments.
 
Le site pourrait pourtant devenir un des piliers du tourisme local et pourrait par exemple organiser des animations et des itinéraires de découverte. Pourquoi ne pas de même transformer l’abbaye en chambres d’hôtes, en structure d’accueil de séminaires et autres réunions ? Le problème, c’est qu’un acheteur belge s’est porté acquéreur du domaine il y a de cela plusieurs années, au temps où l’édifice avait encore toute sa splendeur, et l’a laissé depuis à l’abandon et en proie aux pillages. Des gens ont pourtant bien essayé de racheter la magnifique bâtisse, aujourd’hui en ruine. En vain. Rien à faire, le maudit Belge ne veut apparemment pas lâcher son affaire et on ne comprend pas pourquoi. Compte-t-il y trouver le trésor des Templiers ou quoi ? Toujours est-il qu’à défaut de restaurer le site immédiatement, le conseil général de la Meuse ou même le conseil régional de Lorraine pourraient au moins faire le forcing afin de protéger et de sécuriser les lieux avant qu’un gamin ne se blesse ou se tue sur un bout de ferraille ou avec des injections de drogués ! Faut-il donc toujours et éternellement attendre qu’un accident survienne pour agir ? Il convient donc aux collectivités de prendre leur responsabilités, une fois n’est pas coutume, et de sauver ce qui peut encore l’être. Alors, que le plan de relance du gouvernement français distribue ça et là de l’argent pour entamer des travaux de restauration, c’est peut-être le moment ou jamais de sauver la vénérable abbaye de Notre-Dame de l’Etanche.

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • brieli67 15 juin 2009 18:30

    c’est qui les Prémontrés ??
    Ca doit être un zinzin typiquement lorrain tza !
    comme le baba au Rhum

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Baba_au_rhum

    Plus de Reine, plus de Roi,
    la dynastie STOHRER ? http://www.stohrer.fr/historique/index.html


    • Emmanuel Aguéra LeManu 15 juin 2009 18:52

      Un Prémontré c’est comme qui dirait imprévu, tza.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 15 juin 2009 19:26

      Bien sûr, BLE,

      mais ce phénomène est intéressant : il témoigne comment l’argent de celui qui privatise peut desservir un bien d’origine communautaire. Il déclare également être à l’image de ce qu’est devenue l’Eglise catholique et se montre à son image. Il n’est pas impossible que tout message humain écrit pour contraindre un peuple à respecter quelques dix commandements ou lois simples et pour que dure éternellement l’union de ce peuple avec son monde, trouve une usure avec le temps. En un mot, la civilisation atteint son paroxysme, et votre abbaye n’est plus étanche.

      http://www.google.fr/search?q=comment+les+riches+d%C3%A9truisent+la+plan%C3%A8te&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a

      Bien à vous.


      • brieli67 15 juin 2009 21:12

        sUPER notre Lisa et ses non_conformistes
        pour son lien à Belval en Lorraine
        http://www.lusineclub.com/lusine.html
        Que de richesses en Lorraine !!

        Le doux caviar de Bar le Duc

        http://www.groseille.com/index.php?page=004

        Hitchcock Churchill
        en raffolait


      • phiconvers phiconvers 15 juin 2009 21:31

        Merci pour cette alerte. Il ne faut malheureusement pas trop compter sur la bande de zinzins sans culture qui président aux destinées de la France pour mettre du fric dans ce qu’ils considèrent comme un tas de pierres parfaitement ringard...


        • furio furio 15 juin 2009 21:47

          « Considéré comme un des grands ordres religieux du Moyen-Âge
          avec les Cisterciens et les Bénédictins, l’ordre des Prémontrés, fondé par Saint Norbert en 1121 près de Laon, dans le département
          de l’Aisne, a vivement contribué à l’histoire religieuse et spirituelle
          de la Lorraine jusqu’au XVIIe siècle. »
           
          Evidemment, lorrain d’origine, je garde en mémoire quelques magnifiques bâtiments de ma Meuse natale, comme la Basilique d’Avioth, l’église St ETIENNE de ST MIHIEL avec la splendide Mise au tombeau de Ligier Richier, 
          et aussi le retable de la passion du même artiste à HATTONCHATEL.
          Et tout ça dans un bain de verdure grandiose.
          Vive la Meuse !


          • Gasty Gasty 15 juin 2009 22:17

            Cette abbaye n’a pas eu la chance d’être classé monument historique. Pourtant elle mérite le respect.


            • Gasty Gasty 15 juin 2009 22:25

              Ah si ! elle est classé ??? Y’en a qui mérite des coups de pied au c...

              Voici un monument sauvé par l’obstination des communes locales,mais par chance, celui-ci etait resté la propriété de l’état.

              http://www.chateaudutaureau.com/v2/renaissance/renaissance_page.asp?num=139


            • nephilim 16 juin 2009 09:29

              Que l’eglise s’occupe de ses ruines, l’Etat n’a pas a prendre en charge ce type de site.
              L’etat a des priorités bien plus importantes ces derniers temps, quelle finance en 1er lieu des logements dignes, qu’elle rehabilite des immeubles, des bureaux afin de loger le peuple Francais, la restauration n’est pas au gout du jour !!


              • Nico 16 juin 2009 11:13

                @ auteurs

                J’ai bien lu votre article, qui m’amène à me poser quelques questions.

                Pour quelles raisons les autorités régionales semblent indifférentes ?
                Quels dont leurs moyens juridiques pour forcer le verrou que constitue le droit de propriété ?
                Pourquoi les services de l’Etat ne font rien ?
                Juge t-on qu’il s’agit d’un monument intéressant, mais pas suffisamment pour mettre en oeuvre uen sauvegarde ? (ce qui ne change rien au scandale à mes yeux)

                J’ai apprécié votre article

                Cordialement


                • juliano 30 juin 2009 16:54

                  Etre proprietaire d’un monument historique, donne des droits : subventions, défiscalisation ... Mais cela comporte aussi des devoirs comme celui de maintenir en état le monument. Des lors que ces obligations ne sont pas respectées, des mesures d’expropriation peuvent etre mises en place, mais au prix de lourdes procédures ...
                  Les collectivités, et l’état ne sont-ils pas en charge de réagir afin de préservé un patrimoine culturel qui fait de la France le pays le plus visité au monde.
                  Des travaux de restaurations pourraient de plus creer de l’emplois et une dynamique dans un département pauvre comme la Meuse ...
                  Agissont ...


                • marc55 7 juillet 2009 16:02

                  Bonjour,
                  Suite à la lecture de cet article , je tiens à réagir, car je suis meusien, et amoureux de ma région lorraine, et qu’elle a été mon désarroi quand j’ai découvert ce site , si beau et chargé d’histoires, à l’abandon.
                  J’ai écrit au president du conseil régional qui vient de me repondre qu’il s’en occupé personnellement et qu’il demandait au ministère de la culture de bien vouloir faire le nécessaire afin de proteger ce site.
                  Je viens d’écreire également au ministère de la culture et j’ai hate de leurs reponses. De toutes façons, je ferais tout ce qu’il me sera possible afin de proteger se site
                  Merci de vos commentaires et soutiens
                  marc

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès