Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Venez vivre et débattre l’autogestion !

Venez vivre et débattre l’autogestion !

La crise économique et financière qui ébranle le monde est aussi une crise de civilisation, face à laquelle les réponses habituelles, néolibérales comme étatistes, sont impuissantes. L'autogestion peut constituer une alternative. Elle sera au centre d'un événement festif et populaire en juin 2012 : la Foire à l'autogestion.

Phénomène planétaire, l'autogestion s'inscrit dans la longue tradition historique des coopératives et des « récupérations d'entreprises » Elle imprègne également les pratiques alternatives, de la réappropriation collective de l'habitat au lien direct avec les paysans et les producteurs.

Ces différentes expériences partagent un horizon commun : décider collectivement des affaires communes, sans déléguer à des dirigeants, aussi bien sur le plan économique que politique. Ancrée dans des pratiques concrètes, portée comme un projet global, l’autogestion est ainsi une réponse possible à la faillite du système capitaliste et étatiste.

La Foire à l'autogestion sera le point de rencontre de toute une galaxie de collectifs, d’associations, d’entreprises, de coopératives, d’organisations syndicales et politiques qui cherchent à faire vivre l'idée d'autogestion. Plus d'une cinquantaine de structures a répondu à l'appel de ce projet.

L’événement aura lieu le week-end du 22-24 juin 2012 à Montreuil et à Paris.

La soirée d'ouverture, le vendredi 22 juin, se déroulera au sein du Lycée autogéré de Paris, qui fête ses 30 ans cette année, dans le 15e arrondissement.

Tout au long du week-end des 23 et 24 juin, sous les vastes charpentes métalliques de la Parole errante, à Montreuil, les visiteuses et les visiteurs pourront circuler entre les stands, participer à des ateliers, assister à des débats, profiter d'un cycle cinéma. Enfin, il ne faudra pas manquer les forums « Autogestion et production », « Autogestion, syndicalisme et luttes sociales », « Autogestion argentine », « Autogestion et pédagogie », « Décroissance et autogestion » ou encore « Autogestion et projet de société »... Pendant ce temps, les enfants auront accès à des activités à l'espace Enfants. Buvette et restauration seront évidemment là, ainsi qu'une soirée festive le samedi soir.

La foire se veut un espace de rencontre et de discussion. Nous esperons vous y retrouver nombreuses et nombreux, afin de venir débattre, partager et échanger..


Liste des organisations participantes :

Associations

Coopératives

 
Structures Politiques
 
Structures Syndicales

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Pierre Pierre 5 juin 2012 09:26

    C’est une forme de gestion des entreprises fort intéressante et qui n’est pas neuve. Elle n’a jamais eu de soutien politique en Occident et le soutien syndical fut et reste très tiède.

    Je crois que la Yougoslavie de Josip Tito a été le seul État qui a légiféré pour développer ce modèle de gestion avec des résultats mitigés mais pas totalement négatifs.

    En France, il y a eu LIP. En Belgique, les Sablières Marchand. Les Kibboutz en Israël.

    Un des problèmes qu’on évoque rarement de ce type d’organisation est le manque motivation de beaucoup de travailleurs à vouloir s’impliquer dans la gestion de leur entreprise. Ils sont tellement habitués à avoir un dirigeant qui décide pour eux.


    • Foire à l'Autogestion Foire à l’Autogestion 5 juin 2012 10:09

      Une interview a été faite d’un représentant des « Conti », expliquant pourquoi il ne voulait pas de l’autogestion. Elle sera diffusé durant la Foire. Ils ne pouvaient malheureusement pas venir en personnes... mais la question sera débattu durant l’événement. 


    • Robert GIL ROBERT GIL 5 juin 2012 09:38

      Plutôt que de continuer à distribuer de l’argent à des entreprises qui licencient et délocalisent, aidons les salariés qui le désirent à reprendre leur outil de travail en autogestion. Instaurons une échelle des salaires décente. Ne laissons pas des sociétés devenir plus riches que les Etats, car c’est la porte ouverte à la corruption, et les gouvernements deviennent leurs vassaux............
      http://2ccr.unblog.fr/2012/03/15/agir-ou-reagir/


      • latortue latortue 5 juin 2012 11:27

        l’autogestion c’est très bien mais avant de penser a l’autogestion il faudrait commencer par réguler notre économie de marché ,empêcher la concurence déloyale des pays a bas coup même en Europe et je dirai surtout en Europe car l’Europe actuellement est surtout faite pour enrichir les plus riches et de plus en plus appauvrir les pauvres .Quand notre économie de marché sera plus juste alors il sera temps de penser a l’autogestion .


        • clostra 5 juin 2012 11:43

          Intéressant et bravo pour l’initiative.

          Nous avions à Evry, l’équipe autogestionnaire la plus active qui soit. Sa faiblesse tient à la récupération facile et à la confiscation d’un pouvoir démocratique partagé par des récupérateurs sans état d’âme.

          Il faut donc - c’est ma thèse - une figure paternelle garante du respect des initiatives autogestionnaires, simplement là pour protéger ces petits oiseaux des rapaces.

          Voilà pourquoi, je suis « royaliste autogestionnaire »


          • Foire à l'Autogestion Foire à l’Autogestion 5 juin 2012 12:16

            Vous êtes le bienvenue ainsi que vos enfants pour venir exprimer votre point de vue en direct ! Nous souhaitons rassembler au-delà de nos propres avis !
            Dans quelle domaine l’autogestion se pratiquait à Evry ? Et comment/pourquoi a-t-elle était récupérée ?


          • clostra 5 juin 2012 11:46

            NB je ne réagis pas tout à fait en l’air : deux de mes enfants ont fréquenté le LAP...


            • Pierre Pierre 5 juin 2012 12:57

              Je suis d’accord avec presque tous les commentaires publiés. Les débats des 22, 23 et 24 juin m’auraient intéressé mais je n’habite pas en France. J’espère que l’auteur publiera un article avec des conclusions de ces journées.

              Suivant mon expérience et suivant une des des conclusions de séminaires que j’avais suivi il y a plus de 30 ans, une entreprise autogérée a très difficile à s’imposer sur le marché sauf si elle contrôle toute la chaîne depuis la production jusqu’à la distribution. Sinon, elle sera systématiquement boycottée par les autres sociétés.
              Et je ne parle même pas des banques. C’est un chemin de croix pour obtenir un crédit.
              Il y a des exceptions quand on produit une marchandise qui n’a pas de concurrence sur le marché par exemple. (Les Sablonnières Marchand produisaient le meilleur sable et étaient incontournables.)
              Les grandes entreprises sont aussi trop complexes à être dirigée en autogestion.

              C’est vrai que les temps changent. Peut-être qu’aujourd’hui, l’autogestion est une des possibilités pour maintenir des entreprises rentables en vie.

              @ schweitzer.ch
              Pas d’accord. C’est une question de disponibilité et d’éducation. Comme l’écrit clostra, il faut un meneur incontesté et qui a de préférence une formation en économie.

              @ l’auteur
              C’est quoi les « Conti » ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès