Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Visite de R. Bachelot en Moselle : micmac en vue !

Visite de R. Bachelot en Moselle : micmac en vue !

Décidément les représentants français n’ont pas le vent en poupe en Lorraine. Après le comité d’accueil, disons le très minéral, réservé à Hubert Falco à Bitche et celui prévu si le président français avait le courage de revenir s’expliquer à Gandrange, Roselyne Bachelot n’a dernièrement pas échappé à cet enthousiasme en étant copieusement sifflée par nombre de manifestants, encadrés par une force policière aussi impressionnante que disproportionnée, à son arrivée sur le site du nouvel hôpital public de Sarreguemines, qu’elle a par la suite inauguré.

Et il n’est pas difficile d’en comprendre les raisons. La dégradation systémique des conditions de travail dans le monde hospitalier est passée par là. D’autant plus que la loi dite Bachelot devrait encore aggraver l’offre de soins en donnant plus de poids à la logique lucrative de la santé. Ainsi à Metz par exemple, la fatigue physique et psychologique des personnels ou encore le parking payant aux abords de l’hôpital Bon Secours, ou encore la non reconnaissance des diplômes et le danger des restructurations rapides sont largement sous-estimés. De même, une autre source de mécontentement provient de la décision française de refuser de financer les 25% promis du projet de regroupement des hôpitaux privés de Metz (Hôpital Robert Schuman) à Vantoux-Nouilly. Selon la ministre de Paris, la France n’aurait pas « refusé », mais simplement demandé des informations complémentaires avant de s’engager. Mais bien sûr. On essaye ainsi vraiment de prendre les Lorrains pour des poires. Ils ne sont pas dupes. La ministre, tout en continuant de s’enfoncer dans ses justifications, voudrait par ailleurs, s’assurer que l’offre de soins entre les projets du Centre Hospitalier Régional et les établissements privés à but non lucratif est bien complémentaire. Elle attendrait donc de nouvelles conclusions de ses « experts » pour le mois de juin. Une manière habile de calmer les esprits et de gagner du temps afin de prendre ses responsabilités plus tard, ou jamais.

Autre sujet sensible dans le milieu hospitalier lorrain : le plateau technique unique du bassin houiller à Freyming-Merlebach, qui suscite de vives réserves par rapport à la concurrence qu’il pourrait exercer pour le tout nouveau pôle hospitalier de Sarreguemines. Le plateau technique du bassin houiller se justifie néanmoins dans la mesure où il s’intègre dans une dynamique globale de projet de santé pour un territoire qui compte plus de 250 000 habitants. De plus, les indicateurs de santé publique y sont les plus mauvais de Lorraine. On recense ainsi une surmortalité cardiovasculaire, néoplasique et respiratoire. C’est clair que cela fait beaucoup. De même, on constate un vieillissement important de ce bassin de population. Ce projet vise en outre une meilleure viabilité économique dans un contexte d’établissements en santé financière difficile. En attendant la concrétisation et surtout la construction de ce plateau technique unique, un projet médical intermédiaire devrait optimiser les filières de soins des établissements en Moselle-Est, notamment au niveau de la chirurgie et de la cardiologie.

Bien sûr, pour revenir à la visite ministérielle, une nouvelle bourde concernant la Lorraine a été commise. A la question de savoir où sera implantée l’Agence Régionale de la Santé (ARS), qui sera normalement installée à Nancy, Roselyne Bachelot a répondu que le siège sera évidemment dans la préfecture de région, autrement dit Metz, avec une délégation dans chaque département. Une méconnaissance avérée de la situation lorraine où les choses ne sont certes jamais comme ailleurs. L’ARS restera bien dans la cité ducale, du fait de la culture médicale de la ville. De toute manière, personne n’y avait vraiment cru… Il faut dire que quelques minutes auparavant, la ministre française avait gratifié la Lorraine de 5 départements ! Désespérant… Roselyne Bachelot ou le cinquième élément.


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • val 18 février 2009 13:22

    Les manifestants n’ont pas seulement sifflé Roselyne Bachelot et Xavier Bertrand.
    Ils ont aussi dévasté le buffet qui avait coûté 10000 euros (les réceptions officielles ne connaissent pas la crise ) pendant le discours de la ministre. Il n’en restait pas une miette pour les officiels et personnels de l’hôpital...


    • spartacus1 spartacus1 18 février 2009 14:34

      C’est toujours ça de récupéré par le peuple ! LOL !


    • val 18 février 2009 13:46

      Ben oui Calmos,
      Je suis une fière Lorraine, fille et petite-fille de mineurs de fond qui ont permis à la France entière, non de remplir sa gamelle, mais de se chauffer pendant des années !


    • Flibustier 18 février 2009 15:39

      Et vous avez raison de le souligner, la France n’aurait jamais été aussi florissante si elle n’avait pas pillé toutes les ressources de la Lorraine (y compris humaines).


    • janequin 18 février 2009 14:55

      @Calmos

      Il faut les comprendre. Depuis 5 siècles, la France - et l’Allemagne - se sont servi de leur territoire comme glacis de défense et comme vache à lait énergétique et sidérurgique.

      Evidemment, ils profitaient de quelques à côté. Mais qu’est-ce en comparaison des richesses créées qui sont allé remplir des poches sous d’autres cieux ?

      Aujourd’hui, ils en sont bien plus conscients que jadis, ils voient la manière dont se développent les Länder voisins, le Luxembourg... et ne comprennent plus !


      • FR-ank FR-ank 18 février 2009 15:21

        Bonne article qui montre encore une fois la langue de bois et l’incompetence de nos politiciens sense nous representer ( qui a deja vu son depute, son president de conseil regional et /ou general, qui leur a deja parle et soumis une question ??? moi, jamais ).
        Changeons tout ca :

        - pour de reels representants, competents et integres.

        - pour une transmission et comprehension de l’information et des decisions prises.

        - pour une reelle implication politique des citoyens.
        Ils ont depuis trop longtemps use et abuse de leur pouvoirs

        *Ensemble pour une VRAIE democratie europeenne* - 7 juin 2009.


        • Flibustier 18 février 2009 15:38

          Ca fait des années que l’Etat français se comporte avec la Lorraine comme avec une colonie...

          Les grandes manifestations de la sidérurgie Lorraine jadis, aujourd’hui Gandrange, aujourd’hui encore le démantèlement de nos hopitaux. Où tout cela va-t-il nous mener ?


          • Linz 18 février 2009 17:08

            Réjouissant et croustillant ! Vive la Lorraine !


            • Dzan 18 février 2009 17:59

               A tous ces ministres qui viennent se pavaner aux frais de la princesse, à grands renforts de policiers, qui seraient bien utiles ailleurs, il faut faire une "conduite de Grenoble"

              Une conduite de Grenoble : faire à quelqu’un la conduite de grenoble, c’est le ramener à la porte sans ménagements en l’accompagnant au besoin de quelques invectives

              On raconte que le maréchal de lesdiguières, nommé gouverneur du Dauphiné par Louis XIII, se présenta dans la capitale sans prévenir. Les grenoblois surpris le reçurent à coups de pierres et de bâton et le reconduisirent hors des murs sous les huées.

              On attribue la même malencontre à Pierre Richelet qui, environ trente ans plus tard, dans son Dictionnaire français, maltraita quelque peu les grenoblois. Ceux-ci, en réponse, le sortirent énergiquement de leur ville.

              				 				 				


              • mojique mojique 18 février 2009 18:32

                Nous sommes tous de Guadlorrains


                • artam 18 février 2009 19:01

                   Je ne préjuge pas à priori de l’intelligence de nos politiques, mais, comme à l’habitude, Dame Bachelot va nous resservir un tissu de connerie et la synthèse de la leçon qu’elle a apprise. Pour résumer, nous faire ingurgiter toutes les inepties habituelles pour essayer de justifier la destruction de notre système de santé, et cautionner tout ce qui va encore nous tomber dessus avec les bonnes réformes nécessaires à venir.
                    Des visites du genre on se passe aisément !

                     Mieux vaut être jeune riche et en bonne santé...(bref, le refrain que l’on connaît)
                     A toutes et tous, bonsoir.


                  • millesime 18 février 2009 19:52

                    méconnaitre la Lorraine au point de croire qu’il y a 5 départements, que l’ARS serait à Metz plutôt qu’à Nancy est des plus désolant .
                    Sait-elle seulement que le baron Sellières (ancien président du patronat français) est le chef de la famille De Wendel, laquelle a fait fortune grâce à la Lorraine. ...(J’ai souvenir que dans mon enfance une voiture DS partait tous les jours de Joeuf pour amener les produits frais à Paris .à la famille du baron..)
                    Lire les livres de Pierre Fritsch : "Une enfance lorraine" . ainsi que "Le royaume de la côte"


                    • TSS 18 février 2009 20:14

                      Bachelot est d’une betise crasse ! en avoir fait un duo avec la buse Laporte est un coup maitre du gland à

                      talonnettes... !!


                      • Reinette Reinette 18 février 2009 22:25
                        « Je n’aurais pas dû boire tant de bières, maintenant je vois un éléphant rose dans mon bureau. »

                        Jacques Chirac, à propos de Roselyne Bachelot

                        • Reinette Reinette 18 février 2009 22:33

                          Bachelot Roselyne

                          Citations

                          « Il faut garer les voitures à l’ombre et manger des glaces » (ses conseils aux personnes qui se plaignaient de la canicule)

                          « Jacques Chirac est sourd comme un pot, je peux le dire, il ne m’entendra pas » (déclaration au JT, malheureusement pour Roselyne, le JT était accessible aux sourds et aux malentendants)

                          « Zut j’ai oublié mon maillot de bain » (en se rendant dans le Var pour des inondations)

                          « Il est conseillé de manger 5 fruits et légumes par jour, sauf pour les antillais qui devront se contenter de deux bananes par semaines. » (déclaration officielle suite au scandale des pesticides en Guadeloupe et en Martinique)


                          • FR-ank FR-ank 19 février 2009 15:11

                            et ca, c’est une professionelle de la politique !!! et Bien...
                            je pense que tous ensemble ou pourrait faire beaucoup mieux meme sans etre un GRAND professionel de la politique spectacle. Depuis quand la politique est une profession ???
                            STOP, c’est a nous de reprendre nos droits et pouvoirs.
                            STOP, a ces nantis qui ne pensent qu’a leur propres interets.


                          • Reinette Reinette 18 février 2009 22:46

                            « TIREZ SUR L’AMBULANCE ! »

                            Le fric se fout de l’hôpital comme de la charité. Soucieuse d’asseoir son bénéfique monopole, la médecine moderne avait d’abord fait la chasse aux sorcières et aux rebouteux, privant ainsi les croquants de leurs séculaires remèdes de bonne femme.

                            Aujourd’hui, alors que le patient a finalement abdiqué tout savoir et tout contrôle sur les fièvres qui travaillent son corps, voilà que la santé publique renonce au serment d’Hippocrate pour plonger tête première dans les inquiétantes délices de la privatisation.

                            De Voynet à Bachelot, tous les gestionnaires du chaos actuel semblent d’accord pour soigner en priorité ceux et celles qui peuvent raquer. Coup de projo sur la débâcle d’un des meilleurs alibis du progrès capitaliste.

                             

                            « MANAGER L’HÔPITAL COMME UNE ENTREPRISE »
                            DE QUOI RUER DANS LES BRANCARDS !
                            Article de Mickaël Correia

                            MONTREUIL
                            VOYNET AMPUTE LES CENTRES DE PROXIMITÉ
                            Article de Gilles Lucas

                            MARSEILLE :
                            LE PLANNING FAMILIAL À LA RUE
                            Article de Christophe Goby

                            Articles publiés dans CQFD N°64, février 2009, actuellement en kiosque.


                            • Cropcircle 19 février 2009 23:01

                              La grasse,dite aussi la grosse comique de bachelot,n’est que vacuité,la nullité totale,ses passages sont toujours des catastrophes pour le Pays ;c’est le mini timonier et en qui lui a permis de remplir sa gamelle pour services rendus..et en plus ,c’est ministre des sports,vu le profil du personnage elle va rendre les Français obèses...
                              Allons , ne perdons pas espoir,il ya un proverbe qui dit :"de toute manière cette situation comme toutes les autres aura une fin"

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès