Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 10 « pioupious » français peuvent être sacrifiés à cause d’un (...)

10 « pioupious » français peuvent être sacrifiés à cause d’un manque de drones d’observation... et de moyens financiers !

 

Vous connaissez la terrible nouvelle : dix soldats français ont été tués et vingt et un autres ont été blessés dans une embuscade tendue par les talibans près de Kaboul en Afghanistan.

Mon but n’est pas de faire un long article, mais d’abord de m’incliner devant les victimes et d’adresser mes affectueuses pensées à leur famille, et ensuite de voir s’il était possible d’éviter ce drame !

L’observation aérienne en temps de guerre !

Ce moyen d’observation aérien existe depuis la Première Guerre mondiale. A cette époque, l’observation aérienne se faisait par des ballons captifs… ou de petit biplan. Plus tard, pour les autres confits armés (Seconde Guerre mondiale, guerre d’Indochine et guerre d’ Algérie), l’aviation légère a toujours été un moyen d’observation privilégié.

A noter que, pour la Seconde Guerre mondiale, l’avion d’observation le plus célèbre fut le Lockheed P-38 Lightning, du regretté Antoine de Saint-Exupéry.

Comme j’ai été pendant dix-huit mois (59/60) pioupiou en Algérie (Grande Kabylie), lorsque nous nous déplacions en convoi ou pendant les opérations de ratissages, un avion d’observation type « Piper » survolait la zone... et ce dernier était toujours « accompagné » de deux T.6 d’appui !

L’observation aérienne en Afghanistan  !

Maintenant en Afghanistan, avec les armes modernes, du type lance-roquette XM102 qui, porté à l’épaule et équipé d’un système de guidage nouvelle génération, peut détruire des chars, des hélicoptères comme les petits avions d’observation, rendent l’utilisation de ces dernier aléatoire !

Maintenant, la technique actuelle propose de nouveaux engins pour l’observation aérienne. Parmi eux, de petits engins volants télécommandés, en particulier les drones peuvent être utilisés pour observer une région propice aux embuscades.

Pour info, il existe des petits engins vendus dans le civil qui coûtent moins de 60 000 €.

Je pense que ce type d’engin permet d’observer les zones à risques où peuvent se cacher et se dissimuler des hommes, comme derrière des rochers, qui les rendaient non visibles pour le petit groupe de nos soldats qui progressaient en éclaireurs. Ce type d’engin aurait peut-être permis d’éviter qu’ils perdent leur vie.

Autres types de drones d’observation : 12.

Vous remarquerez que ce dernier modèle appartient à l’armée française... qui doit coûter disons un certain prix... mais pour l’Etat que vaut la vie de dix malheureux pioupious.

Autres photos d’engins d’observation dans Google images.

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Yvance77 20 août 2008 11:28

    Bonjour,

    Les forces françaises font parties d’une coallition, et si les morts se partagen, le matos aussi. Il me semble qu’elles bénéficient en cela de l’appui US, car question observation les ricains ont ce qu’ils faut.

    Le commandement n’envoit pas une compagnie de combat sans un minimum de préparation et de repérage terrain, même dans Rambo ils le font :)

    Et puis, il ne faut pas omettre, que les talibans sont chez eux, c’est leur territoire. Ils en connaissent les coins et les recoins, et se mettre hors de vue d’un drone ils savent faire aussi, tout au moins ils l’ont appris depuis le temps, tout comme ne pas communiquer avec des mobiles sachant que ces signaux sont facilement repérables.

    Aussi tragique que cela est, il en va ainsi d’un conflit ; qui espérons le prendra fin au plus vite.

    Paix à leurs âmes.

    A peluche


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 août 2008 13:28

      Salut Yvance,

      	 	 	 	 	 	

      Pour moi avec les optiques modernes, je pense qu’un drone ( qui peut voler en vol stationnaire ) est capable de voir et surtout de distinguer un paquet de cigarettes peut être des objets plus petits.......alors des hommes mêmes camouflés....puis sur le sol des traces peuvent avoir une certaine signification

       

      Ceci étant dit, une embuscade ne se prépare rarement pas en zone découverte, pour un militaire, il est facile de voir sur l’écran de contrôle du drone les endroits propices à une embuscade ne reste plus qu’a très attentifs et de tels lieux .(entrées de crottes etc )

       

      Je persiste et je signe je pense qu’un drone aurait évité ce drame.

       

      @+ P@py


    • eugène wermelinger eugène wermelinger 20 août 2008 18:31

      Alors P@py te voilà à nouveau prêt à boucler le paquetage ? 
      Pour le prix, j’ai vu à partir de 8500 euros - oui ça fait moins de 60 000, d’accord.
      Pour le fond du problème : Notre Sarko avait promis de quitter ce merdier.
      Qu’il tienne ses promesses.
      Rappelle-toi : autre part c’était aussi la valise ou le cercueil.


    • LE CHAT LE CHAT 20 août 2008 11:40

      @papy

      ce ne sera malheureusement pas les derniers , les afghans ont toujours repoussé tous les envahisseurs , quels qu’ils soient ! que diable sommes nous allés faire dans cet galère , à vouloir protéger des rétrogrades islamistes pro bush contre des rétrogrades islamistes pro al qaida . laissons ces chefs de guerres s’entretuer entre eux dans leurs combats médéviaux d’un autre âge !


      • Sylvie et Nicolas Sylvie et Nicolas 20 août 2008 11:59

        Avec ou sans reconnaissance aérienne, l’embuscade n’est pas une nouveauté.
        Il reste difficile de comprendre comment toute une section est couchée en quelques instants.
        (Je me fonde là sur les relations de l’événement par un Jean Guisnel ou un Jean-Dominique Merchet)
        Gadgétiser la question me parait réducteur.


        • brieli67 20 août 2008 12:05

          la Guerre c’est tuer massacrer piller violer puis soumettre les vaincus.

          Y faut que ksa saigne. C’est pas de la rigolade. L’armée "régulière" a son rôle de tuer et de se faire tuer.
          La seule échapattoire c’est le terrorisme la guerilla le maquis .... et ce ne sont pas que les états/nations les plus faibles qui en abusent. pour encadrer leur stratégie par de la Prévention et de de la Sanction.

          Dès que coule du raisiné ça se corse.
          C’est il pas malheureux mais c’est comme celà entre humanoides sauvages depuis la nuit des temps



          • CAMBRONNE CAMBRONNE 20 août 2008 12:14

            PAPY

            Soyez sympa et n’appelez pas nos soldats "pioupious" ça ne leur ferait pas plaisir ;

            Quant au reste , je suis comme vous je n’y étais pas !

            Nous avons à faire aux  Talibans,  à des guerriers qui sont peut être les meilleurs du monde dans ce type de guerre . il ne faut donc pas s’étonner et il faudra apprendre à faire avec eux .

            Nous ne sommes plus en côte d’ivoire, ni même au tchad .

            Bien à vous Papy



            • Francis Francis 20 août 2008 13:00

              C’est pas tant qu’ils sont les meilleurs du monde, mais il se foutent sur la gueule depuis l’invasion soviétique en 79, ça fait donc quasiment 30 ans que la guerre est présente au quotidien. Après ça, vous pouvez envoyer autant de soldats que vous voulez, ils ne font pas le poids, avec ou sans quincaillerie de dernière génération ...


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 20 août 2008 13:44

              Salut Camronne,

              	 	 	 	 	 	

              A ma connaissance il s’agit de très jeunes soldats présent en Afghanistan depuis peu de temps, donc avec une expérience en relation avec leur temps de présence. !

               

              Pour moi ( avec mes 70 balais passés ) le terme Pioupiou est surtout affectif.

               

              @+ P@py


            • mandrier 20 août 2008 14:17

              Salut Cambronne !
              J’ai l’impression aussi que nos soldats combattent avec la main attachée dans le dos !
              En effet, le camp "d’en face" utilise tous les moyens connus de la guerre, la vraie, le renseignement d’infiltrés, la terreur (egorgement, eventration, torture....), le terrorisme et toutes ces tactiques indirectes qui nous sont interdites depuis que certaine gauche "progressiste" a plombé l’action militaire à la suite de la guerre d’Algérie et plus particulièrement ce que faisait la Xeme DP... Et pourtant c’est cette même gauche qui a tant insisté pour nous envoyer là-bas.. C’est indécent !
              Si on ne se met pas rapidement à pratiquer les mêmes tactiques, on va perdre du monde et démoraliser nos gars...
              Je suis persuadé qu’il va falloir ressortir en vitesse les tactiques éprouvées (napalm, interrogatoires, bleuites, etc...) et revenir à nos anciennes méthodes sans tenir compte du "qu’en dira t on" ! Et si les Hollande, les MOscovici, etc... et si certains juges la ramènent pour poursuivent nos soldats, il y aurait intéret à les "appeler" sous les Drapeaux, leur faire subir un entrainement minimal, et les envoyer là bas : Rien que pour voir ce qu’ils ont dans le froc !..

              As tu entendu à France Info, que nos gars étaient à court de munitions ?
              Qu’Ils n’avaient pas leur dotation ?
              Un collègue du COs m’a même dit que les équipements n’étaient même pas adaptés au terrain ! (treillis OTAN, protections individuelles, etc...) Qui a empêché de les équiper ? : Bercy peut être ? Il faudrait que certains députés enquêtent la dessus -en notre nom !- car cela permettrait de mettre en évidence des incohérence et des trahisons par incompétence !


            • LaEr LaEr 20 août 2008 16:39

              @mandrier.
              Depuis 1945, la droite a été au pouvoir les 3/4 du temps, c’est pas pour cela qu’on a gagné les conflits...
              6 ans que l’UMP est au pouvoir, ça laisse du temps pour acheter des treillis !
              Alors arrêtez de mettre tous sur le dos de la gauche qui a seulement le malheur d’étre aussi incompétente que la droite.

              PS : avec vos "méthodes", il n’y aura qu’un résultat : des dizaines de milliers de volontaires en plus pour venir se faire pêter la gueule dans les métros parisiens ! Vous les avez pratiquées en Algérie, on a vu le résultat !




            • eugène wermelinger eugène wermelinger 20 août 2008 18:35

              Mais vas-y donc Mandrier, toi qui veux en découdre. Et on te dis le mot de Cambronne !


            • mandrier 20 août 2008 19:49

              T’en fais pas mon gars ! J’ai traine mes rangers dans des coins aussi pourris... Et faire le coup de feu, j’ai pratiqué...


            • Avatar 20 août 2008 12:16

              Sarkozy et l’Afghanistan :

              http://fr.youtube.com/watch?v=i-YSylGjkfc

              (ce n’est pas la girouette qui change de direction, c’est le vent ... smiley )


              • Internaute Internaute 20 août 2008 13:39

                Nous n’avons rien à faire en Afghanistan. Si l’on veut défendre la liberté il faut commencer par reconnaître le droit aux afghans à disposer d’eux-même. Je suis révolté par les déclarations du boucher du Kosovo qui ose dire que nous "défendons la liberté du monde".

                Depuis quand le rôle de notre armée consiste-t-il à défendre la liberté du monde ? C’est quoi la liberté du monde ? Où est-elle en danger et dans quelle galère devrions-nous enrôler nos soldats pour satisfaire un principe aussi vide de sens ?


                • tvargentine.com lerma 20 août 2008 13:43

                  Soyons réaliste,au regard des différents reportages déjà diffusées sur les chaines de TV voici quelques mois et le peu de moyen militaire adapté à ce type de guerre (relire le canard enchainé qui cite des officiers) ,la partie est perdue d’avance et comme les Soviétiques avant,cette guerre sera sans fin.

                  Il a manqué à la libération de ce pays en 2001,une politique de développement économique pour substituer l’agriculture du pavot à une agriculture ordinaire

                  Pour cela les paysans n’ont pas eux les moyens et la seule existence de survie est le pavot pour des populations déjà tres pauvres

                  Aujourd’hui,ce pays est livré aux maitres de guerre locaux et s’enrichissement des deux cotés

                  Retenons,que l’armée française n’a pas les moyens militaire adapté à faire une guerre aujourd’hui
                  (ou est le 2eme porte avion ???,ou sont les hélicoptères modernes,ou sont les drones ? ou sont les avions ?????)

                  Mais ce résultat date quand même de Mitterand et entretenu part Chirac qui n’ont pas fait les investissements nécessaires pour adapter l’armée à son environnement

                  Même si nous sommes demain en guerre contre la Russie,la France n’a plus la chaine de production des chars Leclerc !


                  • LaEr LaEr 20 août 2008 16:45

                    "Mais ce résultat date quand même de Mitterand et entretenu part Chirac qui n’ont pas fait les investissements nécessaires pour adapter l’armée à son environnement

                    Même si nous sommes demain en guerre contre la Russie,la France n’a plus la chaine de production des chars Leclerc !"

                    Et en plus, ton dieu baisse encore les investissements et revend les chars Leclercs à ses potes !

                    Quant à la politique de dvt économique, il semblerait que Sarkozy préfère envoyer des soldats (contrairement à ses paroles de ... avril 2007 ?).

                    Mais à part ça, tu continue tes prères 5 fois par jour en direction de l’Elysée ?


                  • Marc Bruxman 21 août 2008 00:01


                    Même si nous sommes demain en guerre contre la Russie,la France n’a plus la chaine de production des chars Leclerc !

                    Ah oui le fameux char super sophistiqué et invendable ! Je ne sais pas si il nous manquera beaucoup. 

                    En ce moment chez Leclerc, le char est en promotion !


                  • Forest Ent Forest Ent 20 août 2008 14:17

                    De nombreux précédents ont montré que la technologie ne vainc pas une guérilla. Et une guerre sans morts n’existe pas. S’il faut se poser une question, c’est plus en amont : " ça sert à quoi tout ça " ? Quel est l’objectif de notre pays ? Quelle est la mission de nos soldats ? Ont-ils les moyens de la mener ?


                    • finael finael 20 août 2008 14:18

                      Tout d’abord un rectificatif : vous n’avez jamais été "pioupiou" terme qui désignait nos soldats ... jusqu’en 1914 ! (vous savez ceux avec un patalon garance).

                       Ensuite, et quels que soient les moyens technologiques utilisés, dans un pays aussi accidenté, avec des combattants qui se battent chez eux et ont une très longue tradition pour ça dans un pays que personne n’est jamais arrivé à contrôler toute armée étrangère est en difficulté.

                       Les afghans sont passés maitres dans l’art de l’embuscade et les américains, britanniques, canadiens, ... sont bien placés pour le savoir.

                       Les pertes de la coalition augmentent d’année en année :

                      http://icasualties.org/oef/

                       Le vrai problème c’est : que sommes nous allés faire dans cette galère ? 

                      Je sais ... je sais ... le 11 septembre, les terroristes ... mais quand donc comprendrons nous qu’on ne combat pas le terrorisme en s’attaquant à des pays ?


                      • Alexandre 20 août 2008 15:17

                        Vivement Obama non ? Sinon j’ai entendu que ces unités de reconnaissance ont combattu 4 heures durant sans que des renforts n’arrive, c’est que le commandant était trop occupé à se tripoter l’anus.


                        • Bois-Guisbert 20 août 2008 15:39

                          Vivement Obama non ?

                          Ecroulé de rire de chez écroulé de rire smiley)


                        • E-fred E-fred 20 août 2008 16:45

                          Bonne question da l’article !

                          Chez EADS, les drones sont des avions sans pilote. Vraiment sans pilote ! 
                          Plus personne ne comprend ce que veut vraiment le géant européen de 
                          l’aéronautique dans ce secteur en plein développement. En principe 
                          associés dans le même groupe, Français et Allemands tirent chacun de leur 
                          côté sur le manche à balai. Au risque de se retrouver bredouille, EADS 
                          court plusieurs lièvres à la fois : le SIDM, l’EuroMale, l’EuroHawk, et 
                          maintenant le Barracuda... « La situation est un peu confuse », reconnaît-on 
                          au ministère français de la Défense. « Personne ne comprend ce que veut 
                          vraiment l’Etat ! » soupire un industriel français. Une seule chose est 
                          sûre : il n’y a pas d’Eurodrone en vue
                          .
                          http://www.mail-archive.com/guerrelec@googlegroups.com/msg00483.html 
                          Résultat : ni l’armée de l’air ni la Luftwaffe ne peuvent aujourd’hui 
                          déployer de drones, ces avions de reconnaissance pilotés depuis le sol. 
                          Les Américains, eux, les emploient régulièrement depuis plus de dix ans. 
                          Chaque jour, ces appareils volent au-dessus de l’Irak et de l’Afghanistan, 
                          filmant, écoutant et parfois ouvrant le feu sur les groupes armés. Sur le 
                          plan industriel, l’Europe a désormais pris un retard quasiment impossible 
                          à combler par rapport à ses concurrents, les Israéliens et les Américains. 
                          Plutôt que développer une filière européenne, les Français ont d’ailleurs 
                          choisi de travailler avec les Israéliens... alors que les Allemands 
                          préfèrent les Américains

                          Ce divorce franco-allemand illustre les limites de l’assemblage qui a 
                          donné naissance au groupe EADS, lors de la fusion de Matra-Aérospatiale et 
                          de DASA (Daimler-Benz Aerospace). Dirigée par l’Allemand Johann Heitzmann, 
                          la branche d’aéronautique militaire du groupe reste très germanique. Un 
                          peu trop pour les Français, qui tordent le nez en lisant sur Internet 
                          l’historique de l’entreprise : aucun avion français, mais le Messerschmitt 
                          109 ou le Heinkel 111. Des appareils de la Seconde Guerre mondiale qui 
                          n’ont pas laissé que de bons souvenirs de ce côté-ci du Rhin. Et qui 
                          avaient des pilotes à bord
                          .

                          http://www.spyworld-actu.com/spip.php?article561 



                          "Cette offre pragmatique et très compétitive permettrait aux deux pays, qui ont les mêmes besoins opérationnels, de s’équiper chacun, à très court terme, d’un système de drones longue endurance de surveillance de théâtre. Les premiers systèmes pourraient être opérationnels dès 2012 "
                          http://www.lefigaro.fr/societes-francaises/2008/06/07/04010-20080607ARTFIG00122-projet-franco-espagnol-de-drone-d-observation.php 


                          La décision de Paris et Madrid est attendue début 2009 pour une livraison avant la fin de 2012

                          Tenez bon les gars ! Plus que 4 ans !







                          • dup 20 août 2008 18:48

                            une histoire banale

                            http://futurquantique.org/blog/big-brother/445-revolte

                            tant que ça vous arrive pas , ça vous touche pas. A propos , quel est le nom de l’andouille qui a décidé qu’il fallait mettre de l’ordre dans un pays à 10000 km , alors qu’ici on brûle des centaines de voiture par nuit . 

                            L’Air de la Bêtise

                            Mère des gens sans inquiétude
                            Mère de ceux que l’on dit forts
                            Mère des saintes habitudes
                            Princesse des gens sans remords
                            Salut à toi, dame Bêtise
                            Toi dont le règne est méconnu
                            Salut à toi, Dame Bêtise
                            Mais dis-le moi : "Comment fais-tu
                            Pour avoir tant d’amants,
                            Et tant de fiancés,
                            Tant de représentants
                            Et tant de prisonniers
                            Pour tisser de tes mains
                            Tant de malentendus
                            Et faire croire au crétin
                            Que nous sommes vaincus
                            Pour fleurir notre vie
                            De basses révérences
                            De mesquines envies
                            De nobles intolérances
                            De mesquines envies
                            De nobles intolérances
                            De mesquines envies
                            De nobles intolérances
                            Mère de nos femmes fatales
                            Mère des mariages de raison
                            Mère des filles à succursales
                            Princesse pâle du vison
                            Salut à toi, Dame Bêtise
                            Toi dont le règne est méconnu
                            Salut à toi, Dame Bêtise
                            Mais dis moi : "Comment fais-tu
                            Pour que point l’on ne voit
                            Le sourire entendu
                            Qui fera de vous et moi
                            De très nobles cocus cocus
                            Pour me faire oublier
                            Que les putains les vraies
                            Sont celles qui font payer
                            Pas avant mais après
                            Pour qu’il puisse m’arriver
                            De croiser certains soirs
                            Ton regard familier
                            Au fond de mon miroir
                            Ton regard familier
                            Au fond de mon miroir
                            Ton regard familier
                            Au fond de mon miroir.
                             


                            • ZJP ZJP 20 août 2008 20:09

                              Conséquence prévisible : Apporter de l’eau au moulin de ceux qui veulent mettre l’accent sur plus de renseignements, et pas seulement hors du territoire. Dormez en paix. NOUS veillons sur vous.

                              JP


                              • fredleborgne fredleborgne 20 août 2008 20:47

                                Dix morts. C’est dix de trop. C’est inévitable.
                                Ce sont des soldats. Bien jeunes malheureusement pour certains. Si vous voulez être familiers avec eux, appelez-les "camarades".
                                Aujourd’hui, l’Armée Française n’a plus un langage de conquête ou de colonialisme. Ces hommes sont partis, parce que c’est un mêtier qu’ils ont choisi, avec son exigence, ses devoirs et ses risques, mais aussi ses valeurs, quand on est "soldat de la paix". Ils ne seraient pas partis si on leur avait dit que c’était pour le pétrole.
                                Ils ne sont pas idiots, mais le plus souvent, ils vivent "dans leur bulle". Les régiments d’élite sont plus que des professionnels. Parfois dégoutés par les politiciens, ils font confiance à leurs chefs, qui sont des guides et des modèles, et suivent leurs ordres. Ils partent pour leur drapeau, leurs familles, et pour leur régiment.
                                Les circonstances.
                                L’embuscade fait partie de la guerre. Je suis sûr que le soldat français respecte la rusticité et la qualité du combattant afghan, qui sait lui aussi se battre avec peu de moyens, et lui aussi pour son pays.
                                Il est malheureux que ces combattants veuillent remettre en place une culture qui a de sinistres travers selon notre morale. Nous aurions dans cette culture de bonnes choses à apprendre aussi et quelques travers à supprimer dans la notre.
                                La plus grande erreur de la coalition, c’est de rester "étrangère" Les russes en leur temps puis les américains, les anglais, les français ne se sont associés qu’avec des populations urbaines.
                                Pour les tribus afghanes, nous ne pouvons qu’être un occupant, et nos alliés afghans des collaborateurs à la solde de l’ennemi.
                                César a pu battre les gaulois car il utilisait des gaulois contre d’autres gaulois, et au lieu de désarmer les tribus battues, il les incorporait dans son armée, après quelques échanges d’otages, mais aussi en donnant au chef vaincu une place d’officier supérieur.
                                Si dans la coalition, nous avions des pays arabes à nos côtés, si chaque chef de guerre afghan pouvait devenir un allié, si le monde musulman envoyait des imams modérés former des immams afghans alors les talibans ne pourraient recruter des troupes contre des infidèles envahisseurs.
                                Mais quand on connait les commanditaires de cette guerre, on sait bien que gagnée ou perdue, cette guerre leur rapporte.
                                Nos soldats sont morts pour avoir été les exécutants de la "diplomatie" de nos dirigeants.
                                Ne les plaignez pas. Ce n’est pas ce qu’ils demandent.
                                Respectons les et assurons par notre action citoyenne, que chaque soldat qui meurt à l’étranger meure pour la bonne cause.
                                Restons dignes comme le sont les familles qui se sont exprimées sur les médias.
                                Forçons notre président à respecter sa population, qu’elle soit civile ou militaire.
                                Empêchons l’opposition de raconter n’importe quoi pour critiquer.
                                Faisons évoluer le débat sur l’afghanistan au lieu de décréter un retour anticipé. Nos armées doivent être respectées. Si notre population la retire après quelques pertes, elles seront fragilisées dans les opérations futures. Le but Taliban sera d’allumer du français pour obtenir notre départ.
                                Par contre, faisons payer les responsables et évitons le démantèlement de nos forces qui s’annonce.
                                Comment ?
                                En reprenant le contrôle de notre destinée en virant les imposteurs qui dirigent aujourd’hui.


                                • Marc Bruxman 21 août 2008 00:05

                                  Le probléme c’est qu’on continue à vouloir faire une défense franco-française au lieu de faire une défense européenne. 

                                  Alors les inventions franco-françaises comme le char Leclerc ou le Raffale, ca coute une fortune et comme on ne les vends pas, ca ne rapporte rien. Si on avait partagé les frais de R&D avec nos voisins, les chars seraient beaucoup moins chers, se vendraient peut être même en dehors d’europe et on aurait pu en acheter beaucoup plus avec le même budget militaire.

                                  Et la on ferairt tout de suite beaucoup plus peur. 

                                  Parce que la pour l’instant les américains ont la technologies et ils envoient nos troupes parce que pour ce qui est de la guerre sur le terrain, elles sont mieux formées. Mais la technologies on pourrait aussi l’avoir si on cessait de vouloir savoir qui en europe a la plus grosse bite. 


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 août 2008 08:27

                                   
                                  	 	 	 	 	 	

                                  Le paradoxe des talibans,s’est qu’ils interdisaient la culture du pavot,.....mais en public dans les stades de foot, ils exécutaient d’une balle dans la tête les femmes suspectées d’aldultère !

                                   

                                  Ensuite il y a peut être le risque que cette mouvance prenne le pouvoir au Pakistan
                                  .... pays qui est détenteur de l’arme nucléaire !

                                   

                                  Quand au pouvoir en place actuellement en Afghanistan, il me semble que ce dernier n’est pas en tête du peloton des pays les moins corrompus, ce qui fait que dans les zones tribales que les talibans ont un certain soutien de la population.

                                   

                                  Enfin je pense que cette guerre est mal emmanchée, comme dit Fred le Borgne :

                                  « Si dans la coalition, nous avions des pays arabes à nos côtés, si chaque chef de guerre afghan pouvait devenir un allié, si le monde musulman envoyait des imams modérés former des immams afghans alors les talibans ne pourraient recruter des troupes contre des infidèles envahisseurs.
                                  Mais quand on connait les commanditaires de cette guerre, on sait bien que gagnée ou perdue, cette guerre leur rapporte ».

                                   

                                  @+ P@py

                                   


                                  • Josep66 21 août 2008 08:30

                                    Pourquoi utiliser le terme de "pioupious" qui relève de l’infantilisme de 14-18 ?
                                    Que dans ta jeunesse tu ait poussé les cailloux en Grande Kabylie est une preuve, comme "râtisseur", que l’importance du renseignement visuel est pour tois essentielle.
                                    C’est un bon point.

                                    Toutefois pour tes prochains articles fais en sorte de traiter les parachutistes comme des vrais combattants, et non comme de simples "râtisseurs".

                                    Ça ne m’étonnerait pas que tu sois membre de la FNACA...


                                    • Atlantis Atlantis 21 août 2008 08:32

                                      "La vérité est la première victime de la guerre"

                                      Les mots ne sont pas de moi, mais d’un soldat américain à son retour de moyen orient.


                                      • PtitLudo PtitLudo 21 août 2008 10:37

                                        Ah une bonne guerre avec des morts pour faire pleurer dans les chaumières, il n’y a rien de mieux pour faire diversion quand rien ne va plus ...


                                        • ZJP ZJP 22 août 2008 21:07

                                          "...Dix morts. C’est dix de trop. C’est inévitable..."

                                          Ah bon !. La position de nos soldats était difficilement défendable (pas besoin de se "taper" l’intégrale de Sun Tzu pour le savoir) .Quelqu’un les a envoyé au casse-pipe !!!

                                          JP 


                                          • ZJP ZJP 22 août 2008 21:08

                                            "...Dix morts. C’est dix de trop. C’est inévitable..."

                                            Ah bon !. La position de nos soldats était difficilement défendable (pas besoin de se "taper" l’intégrale de Sun Tzu pour le savoir) .Quelqu’un les a envoyé au casse-pipe !!!

                                            JP 


                                            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 4 septembre 2008 18:12

                                              	 	 	 	 	 	

                                               

                                               

                                              Depuis une semaine, je pense que peut être qu’un chien militaire du type « éclaireur » aurait pu avoir ici toute son utilité.

                                               

                                              Je ne suis pas un spécialiste canin, .... et encore moins dans les secrets militaires,mais concernant les chiens « éclaireurs » je me demande afin d’augmenter la distance de portée de la voix humaine pour transmettre les ordres de manœuvres entre le maître chien et son chien ..... s’il est possible

                                              qu’un chien obéisse aux ordres de son maître chien par l’intermédiaire d’un récepteur radio qui serait accroché par exemple sur le dos du chien !


                                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 septembre 2008 10:16

                                                Entre le 28 août- et le 04 septembre Paris Match

                                                a fait plusieurs reportages , dans 3 d’entres eux l’usage de dromes sont évoqués, je copie ces phrases et leurs url, j’ignore combien de temps ces articles seront en ligne.

                                                @+ P@py

                                                 

                                                03 Septembre 2008 - 15:38

                                                Les paras du 8e RPIMa parlent

                                                Afghanistan. Les soldats pleurent leurs morts et dénoncent la vétusté de leur équipement

                                                 

                                                Pendant ce temps, à Paris, à l’état-major, on commence à tirer les enseignements : il faut davantage de forces spéciales, de renseignements, d’hélicoptères et des drones sur le terrain.

                                                http://www.parismatch.com/parismatch/dans-l-oeil-de-match/reportages/les-paras-du-8e-rpima-parlent/(gid)/49646

                                                ——————-

                                                04 Septembre 2008 - 20:16

                                                Afghanistan : le coup de gueule du général Cann

                                                Armée. L’ancien commandant du 8e RPIMa tape du point sur la table : « Notre stratégie est complètement

                                                …..C’est l’enjeu de la guerre. Il nous manque aussi tous les moyens intermédiaires du renseignement : forces spéciales noyées dans la nature, hélicoptères et drones pour lesquels il faut un effort urgent.

                                                http://www.parismatch.com/parismatch/dans-l-oeil-de-match/reportages/afghanistan-le-coup-de-gueule-du-general-cann/(gid)/49642

                                                ————————-

                                                28 Août 2008 - 07:56

                                                Les paras du 8e RPIMa redoutaient déjà ce type de piège

                                                En juillet dernier, notre reporter Patrick Forestier avait partagé le quotidien du 8e RPIMa

                                                Après une vingtaine de kilomètres, ils approchent d’un col. Pour accéder à la crête, il faut finir à pied. C’est là qu’un drone aurait pu remplir son rôle.

                                                http://www.parismatch.com/parismatch/dans-l-oeil-de-match/reportages/les-paras-du-8e-rpima-redoutaient-deja-ce-type-de-piege/(gid)/49049

                                                 


                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 septembre 2008 12:12

                                                  	 	 	 	 	 	

                                                  Le 6 septembre sur le site du point, j’ai découvert cet article, je place ici son url :

                                                  Publié le 05/09/2008 à 09:33 - Modifié le 05/09/2008 à 16:18 Le Point.fr

                                                  Le scandale du véhicule blindé refusé aux chasseurs alpins partant en Afghanistan

                                                   

                                                   

                                                  http://www.lepoint.fr/actualites-monde/le-scandale-du-vehicule-blinde-refuse-aux-chasseurs-alpins/1648/0/271682

                                                   

                                                  ….ne sachant pas pour combien de temps ce dernier va rester en ligne, alors je copie l’article en entier.

                                                   

                                                  @+ P@py

                                                   

                                                  Le dossier est extrêmement sensible. Brûlant même. Il suscite, dans l’armée de terre en général et dans l’infanterie en particulier, des réactions indignées, même si elles demeurent encore discrètes.
                                                  Cette affaire concerne l’achat d’un petit véhicule blindé à chenilles moderne, relativement bon marché au regard des prix habituels des armements (environ un million d’euros pièce), et surtout parfaitement approprié pour les conditions du combat en montagne. Cet engin que les Français appellent le VBHM (véhicule blindé à haute mobilité) est original car composé de deux unités distinctes et articulées, l’une à l’avant pouvant transporter cinq combattants, et l’autre à l’arrière, vers lequel la transmission peut être basculée. Il serait bien meilleur, à tout le moins, que le véhicule de l’avant blindé (VAB 4×4) mal adapté aux routes défoncées d’Afghanistan, et incapable de se mouvoir en tout-terrain escarpé. Ce qui oblige les fantassins à sortir trop tôt de leurs VAB lorsqu’ils doivent crapahuter en dehors des routes. Ce fut le cas lors de l’embuscade d’Uzbeen, le 18 août dernier. Un officier précise : “Cet engin offrirait une excellente sécurité pour les personnels, en nous affranchissant du passage par routes ou des pistes en mauvais état… Quand un VAB verse dans un ravin, le VBHM passe.”

                                                  La DGA nous a mis tous les bâtons possibles dans les roues”

                                                  Deux entreprises fabriquent de tels engins. Les Suédois d’Hägglunnds, filiale de BAE Sytems, produisent le fin du fin en la matière, et viennent de sortir le BVS 10 Viking , nouvelle version de leur BV 206 vendu dans ses différentes modèles à 4.000 exemplaires dans le monde. Son nouveau blindage résiste à des tirs de mitrailleuses de 7,62 mm, et à des éclats d’obus d’artillerie. Il possède un “tourelleau téléopéré”, qui permet éventuellement au servant de sa mitrailleuse de bord de tirer en demeurant protégé. Tous les officiers de l’armée de terre que nous avons interrogés considèrent que cet équipement serait aussi indispensable pour les troupes françaises présentes en Afghanistan que pour les troupes britanniques qui disposent sur place de cet engin .
                                                  La seconde entreprise produisant un équipement du même ordre est la société singapourienne Singapore Technology Kinetics, fabricant le modèle Bronco . “Il ne s’agit que d’une pâle copie, moins chère il est vrai”, assène un expert français.

                                                  Les chiffres sont précis, et l’armée de terre estime que pour équiper un GTIA (groupement tactique interarmes) complet en Afghanistan, il lui faut une centaine de véhicules. Selon nos informations, cette demande a été présentée explicitement par le commandement des forces terrestres, basé à Lille. L’armée française dispose d’une version ancienne de cet engin, le BV 206S. À 11 exemplaires exactement, tous affectés au 7e bataillon de chasseurs alpins de Bourg-St-Maurice. C’est une autre unité, le 27e BCA d’Annecy, qui partira en Afghanistan fin novembre. Avec huit des engins de leurs camarades du “7″, les trois derniers restant en France pour l’entraînement.
                                                  “Cette affaire est un véritable scandale, s’offusque un officier d’état-major. La DGA (Délégation générale pour l’armement) nous a mis tous les bâtons possibles dans les roues, a combattu par tous les moyens imaginables cette acquisition. Au gré des arbitrages budgétaires, elle a eu gain de cause à l’état-major des armées.”

                                                  Supprimons un Rafale et achetons ces engins en urgence !”

                                                  Depuis le début des années 2000, tous les chefs d’état-major de l’armée de terre successifs se sont battu pour obtenir l’acquisition de ce matériel, afin d’en équiper deux types d’unités. Les troupes de montagne, “car l’hiver dans la neige, il n’y a pas photo, ça passe où rien d’autre ne peut avancer. Sous la neige, les alpins partant en Afghanistan veulent aller n’importe où, visiter des villages difficilement accessibles, assurer la présence”, dit un officier d’infanterie. Qui rappelle en souriant que lors de sa dernière visite au plateau des Glières, Nicolas Sarkozy a dû être transporté à bord d’un engin de ce type pour pouvoir atteindre le mât des couleurs… Les troupes amphibies de la 9e brigade légère de marine et de la 6e brigade légère blindée veulent aussi bénéficier des atouts de cette machine, qui possède des qualités “nautiques” lui permettant de franchir des rivières, voire de débarquer d’un navire en bord de plage.
                                                  Ce refus par la DGA d’acheter ces véhicules avait suivi des procédures pourtant réglementaires de l’armée de terre, qui souhaitait au départ acquérir 192 VBHM. En réalité, la colère de l’armée de terre vise un important cadre de la DGA, qui a aujourd’hui quitté l’établissement : “Contre notre demande sensée et réfléchie d’équipements nécessaires à nos soldats en Afghanistan, il a chipoté, cassé les pieds à tout le monde, posé des tas de questions pour finalement nous dire que nous n’avions pas besoin de cet armement, en convainquant l’état-major des armées”, fulmine cet officier d’état-major qui ne décolère pas.
                                                  Il y a quelques semaines, devant la dégradation palbable de la situation en Afghanistan, l’armée de terre a finalement arraché une révision du dossier. Mais les technocrates n’allaient pas s’avouer vaincus aussi facilement, et ils ont imposé que l’état-major “exprime une nouvelle définition du besoin, et revoie ses ambitions à la baisse”, explique un spécialiste. Résultat : l’armée de terre a effectivement réduit sa demande d’un tiers pour ne plus demander que les 129 exemplaires qu’elle estime nécessaires de toute urgence pour l’Afghanistan. En laissant entendre qu’elle sait déjà que l’engin correspondant à ses besoins est le BVS 10 Viking. Sauf qu’en recevant un ordre ministériel de lancer l’acquisition, la DGA aurait compris, selon un de ses interlocuteurs : “On lance une consultation technique pour évaluer les deux matériels disponibles. Et quand on l’aura décidé, si tout va bien, on discutera vers 2010 avec le fournisseur que nous aurons choisi. Ensuite, il faudra que les chaînes de fabrication tournent.”
                                                  C’est peu dire que les fantassins sont furieux. Un officier général possédant pourtant le calme des vieilles troupes a déclaré au Point.fr : “Cette affaire est typique. Le besoin est indiscutable, cohérent. Supprimons un Rafale et achetons ces engins en urgence ! Si nous les avions, cela pourrait sans doute sauver des soldats qui vont se faire tuer… Mais hélas, l’état-major des armées n’est pas sensible à ce type de besoin. C’est complètement con !”.
                                                  Le 2 septembre dans la journée, nous avons sollicité les points de vue de la DGA et de l’état-major des armées sur ce dossier. Aucune réponse ne nous était parvenue le 5 septembre en début de matinée.

                                                   

                                                   


                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 novembre 2010 09:54

                                                      Rajout du:21/11/2010


                                                      Soldats français morts en Afghanistan : deux familles vont porter plainte

                                                      "On a envoyé les soldats français se faire tuer ! C’est inacceptable ! Pourquoi l’officier qui devait encadrer les troupes ce jour-là n’est pas allé sur le champ d’opération  ? Parce qu’il devait accueillir à Kaboul des personnalités. La guerre, ce n’est pas un salon !"

                                                      Source le Point.


                                                      http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-10-29/justice-deux-familles-de-soldats-francais-tues-vont-porter-plainte/924/0/389868


                                                      @+ P@py



                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 mars 2011 18:49

                                                        Rajout du :26/03/2011

                                                        Le 10/02/2010, l’Express publiait cet article : Les plaintes des parents des soldats morts à Uzbin classées sans suite.

                                                        ...mais vers la fin mars 2011 dans les médias paraissait cet annonce !


                                                        La justice se penche sur la mort de neuf soldats français en Afghanistan.

                                                        ... je sais malheureusement le parquet a la possibilité de faire appel !


                                                        @+ P@py.


                                                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 juillet 2013 21:02

                                                          Il y a près de 5 ans maintenant que j’avais tiré le signal d’alarme sur le manque flagrant de drones pour notre armée. Ce soir ( 08/07/13 ), je viens d’apprendre par la télé que l’achat d’une douzaine de drones américains était prévu !!


                                                          Résultats Google sur cet achat.


                                                          https://www.google.fr/search?source=ig&rlz=&q=la+france+ach%C3%A9te+des+drones+am%C3%A9ricains&oq=&gs_l=

                                                          Alors P@py à l’époque avait bien raison. !


                                                          @+ P@py


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès