Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 100 000 à dire « NON » !

100 000 à dire « NON » !

Les forces de l’ordre italiennes avaient jusqu’au 30 juin pour permettre le démarrage, côté italien, du projet TGV Lyon Turin. Tâche compliquée, puisque les No TAV, propriétaires du terrain où devait s’ouvrir le chantier y étaient hostiles.

Alors le 27 juin le gouvernement italien a envoyé 2000 gendarmes pour déloger les 200 militants non violents qui campaient sur leur propriété. (lien)

L’enjeu est de taille, car l’Europe avait promis une jolie subvention, si le chantier était ouvert, et si les engagements financiers entre la France et l’Italie étaient définis.

Cette dernière clause n’a pas eu une réponse favorable, et coté chantier, les choses se sont sérieusement compliquées le 3 juillet, puisque les No Tav ont réussi à mobiliser entre 60 000 et 100 000 manifestants. vidéo

La police évoque 6000 manifestants… lien

Le « Dauphiné Libéré » avait récemment affirmé que les opposants au Lyon-Turin n’étaient que quelques centaines de militants anarchistes. lien

(Ce même journal avait affirmé que le projet couterait 3 milliards (au lieu des 25 réels) et serait créateur de 30 000 emplois, au lieu de 2600 réels…étranges journalistes)

Les manifestants sont venus de toute l’Italie, (lien) de Gènes, Milan, Turin, Venise Rome...pour dire non à ce projet qui détruirait une vallée magnifique, et qui n’a d’autres buts que de remplir les poches de la maffia, sous le prétexte de gagner quelques heures entre Lyon et Turin, alors qu’aujourd’hui, peu de trains assurent cette liaison, vu la modestie de la demande. lien

Pour bien comprendre la situation, le chantier se trouve tout en bas de la vallée, au pied du fort d’Exilles, et les 2000 gendarmes, par vacation de 500 sont sensés se relayer régulièrement pour occuper (illégalement) le site. lien

Les dizaines de milliers de manifestants convergeant de 4 cotés à la fois pour arriver tout autour du site, empêchaient fatalement le remplacement des forces de police. lien

Pourtant le gouvernement italien avait tout fait pour les empêcher d’arriver, disposant a chaque sortie d’autoroute des blocs de béton. lien

J’y étais avec quelques élus, et responsables d’associations français, savoyards et isérois, pour apporter notre soutien aux manifestants ayant pu passer de justesse juste avant la mise en place du blocus policier.

Co-président d’une coordination qui milite depuis 20 ans pour un projet alternatif : nos arguments rejoignent ceux de nos amis de NoTav. lien

On notait aussi la présence du « gouvernement provisoire de Savoie » hostile au projet, alertant les populations de la présence confirmée par des experts, d’amiante et d’uranium (lien) « qui contribueraient à une pollution dévastatrice pour nos vallées et nos stations touristiques  ». lien

Etait présent aussi Beppe Grillo, le « Coluche » Italien. lien

La prise d’assaut du terrain des No Tav le 27 juin avait fait de nombreux blessés.

Lors de la manif du 3 juillet, des grenades lacrymogène lancées du haut d’un hélicoptère sur la foule des manifestants, ou en tir parfois à hauteur d’homme (lien) par les forces de police ont blessé près de 200 personnes, et j’ai pu témoigner auprès du député européen, présent ce jour là, lui confirmant que des enfants, des personnes âgées, sans défense, se voyaient ainsi agressées. lien

A la fin de la manifestation Alberto Perino, l’un des leaders des NoTav a revendiqué la victoire de son mouvement,

« Nous voulions prendre d’assaut le chantier, nous l’avons fait, nous avons vaincu » à-t-il déclaré à l’issue de la journée, journée qui a fait de nombreux blessés dans les deux camps. lien

Du coté français, la mobilisation est menée sur un autre terrain, car même si beaucoup d’opposants ont baissé les bras, découragés par les mensonges, les réunions appelées à tort « débats publics » n’étant que des opérations de promotion du projet, nous sommes quand même encore quelques uns à lutter contre le despotisme de la grande vitesse et pour le développement des TER. lien

Nous avions demandé et obtenu en 1997 une expertise indépendante auprès de la Région Rhône-Alpes, menée par le cabinet Reverdy, et leurs conclusions ont été accablantes :

Doutes sur la rentabilité économique possible du projet, (page 96) chiffres de trafic contestables, ou contradictoires, carence de débat démocratique, approche techniciste et réductrice de l’environnement etc. (page 154).

Les experts avaient privilégié une gare en Combe de Savoie, alors que la décision a été prise en haut lieu de la faire en plein Chambéry. (page 146)

Et puis les experts préconisaient, au cas où malgré tout, les promoteurs du projet décidaient de confirmer le projet, de percer le tunnel de base, avant tout autre chantier. (page 176).

C’est le contraire qui a été décidé.

Pour le fret, les experts choisissaient la modernisation de la ligne « Ambérieu, Aix les Bains, st Jean de Maurienne » (page 172) et c’est justement ce que nous défendons depuis le début.

« Il n’en reste pas moins évident que la réutilisation, avec amélioration des voies existantes, seraient nettement moins préjudiciables pour l’environnement que la création d’une voie nouvelle » écrivent les experts à la page 63 de leur rapport.

A La Motte Servolex, passage obligé du projet TGV et fret, des yeux se sont ouverts, et des citoyens qui avaient déjà obtenu un déplacement de la ligne moins nuisible à la commune, se sont de nouveau emparés du problème, ne voyant plus l’intérêt de ce projet pharaonique, et lui préférant un projet alternatif défendu par un ingénieur inventif, Michel Martin.

Considérant que la ligne historique, qui d’Ambérieux à Modane, passe au bord du Lac du Bourget, continuera malgré tout, si le projet Lyon Turin se réalisait, à voir passer des trains, pénalisant les riverains, et l’environnement, Michel Martin a mis au point un projet alternatif :

Il a réussi à faire passer sur la ligne historique transformée autant de marchandises que celles espérées sur la ligne nouvelle en supprimant toutes les nuisances actuelles, et pour un prix 5 fois moins important que celui du Lyon Turin.

C’est ce qu’il a présenté lors d’une réunion publique à la Motte Servolex le 6 mai 2011, à l’initiative des associations de défense de la Savoie et de l’Isère en présence de nombreuses personnalités politiques de la Région. lien

On notait dans la salle la présence de Louis Besson, l’ancien ministre des transports et l’un des essentiels promoteur du projet pour qui nous eûmes quelques difficultés à reprendre le micro, lors des questions du public, ce dernier refusant la règle appliquée à tout le monde (intervenants y compris) 3 minutes par question, et 3 minutes par réponse.

D’autre part, la récente promotion du système R-shift-R, procédé de fret ferroviaire qui permet de prendre des parts de marché à la route parce qu’il est moins cher, plus rapide, et moins nocif pour l’environnement que la route, devrait être la cerise sur la gâteau, provoquant l’abandon du projet en cours, en lui préférant la transformation de l’existant, sans création de voie nouvelle.

En effet, le Prédit (programme de recherche et d’innovation dans les transports terrestres) a décidé de primer R-shift-R le 11 mai 2011 à Bordeaux. lien

Ce procédé permet aux convois fret de charger et décharger les marchandises en 6 minutes, de franchir des pentes de 30 pour 1000, et de rouler à 130 km/h sur la voie ancienne transformée.

Rappelons que l’Europe avait promis de subventionner le projet Lyon Turin à hauteur de 300 millions.

Le 21 novembre 2010, elle l’avait déjà sanctionné « pour cause de retards accumulés  » en décidant « de réduire de 9 millions les fonds qui avaient étés alloués » et menaçant de d’allouer le reste de ce qui était prévu «  à d’autres projets plus crédibles et plus efficaces  » si, au 30 juin 2011, le montage financier n’était pas validé, et si les conditions d’ouverture du chantier n’étaient pas réunies.

Gageons que la mobilisation du 3 juillet, et les débordements policiers ne soient pas du gout des autorités européennes.

D’autant que les 19 milliards que devait couter initialement le projet viennent de faire des petits, puisque maintenant, opposants et promoteurs du projet acceptent de dire qu’il couterait, juste pour la partie française, 25 milliards d’euros, sans le contournement ferroviaire de Lyon, ni le matériel roulant.

Le 18 mai dernier, un rapport a été rendu, celui de Grignon et Mariton, mettant à mal les projets pharaoniques du gouvernement, et préconisant plutôt un développement des trains régionaux. lien

Ce n’est pas une bonne nouvelle pour notre autocrate président qui prévoit de dépenser 80 milliards d’euros pour construire 2000 km de voies à grande vitesse.

Quand on voit les difficultés que rencontre la ligne Tours-Bordeaux pour boucler son financement, ainsi que d’autres projets en cours, largement contestés par les animateurs de la charte de Hendaye, (lien) on ne peut que regretter l’obstination du gouvernement.

Hervé Mariton, dans son rapport, s’inquiète de la dette de la SNCF qui pourrait plus que tripler, et de celle de RFF déjà proche de 30 milliards d’euros qui atteindrait au minimum les 35 milliards d’euros comme l’écrit Olivier Cognasse dans les colonnes de « l’Usine Nouvelle ». lien

Espérons que le bon sens finisse par l’emporter, car comme dit mon vieil ami africain :

« Ils peuvent couper toutes les fleurs, mais ils ne peuvent pas arrêter le printemps ».

L’image illustrant l’article provient de « ecoalfabeta.blogosphere.it »

Articles anciens, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7,


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

156 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 5 juillet 2011 09:54

    je veux être la première ce matin à te dire bravo Olivier pour ton engagement et ta passion pour une politique respectueuse de toutes les vies !!!


    • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 11:57

      Ariane
      venant de toi, ça me touche beaucoup,
      merci...ça compense largement les bouffées de gaz lacrymo que je me suis payé !
      un mouchoir sur le nez, c’est largement insuffisant.
       smiley


    • Bulgroz 5 juillet 2011 13:39

      En allemagne, ils arrêtent pas de déféquer de la bouffe bio verte à tire larigot.

      Prés de 50 morts à ce jour, c’est plus que Tchernobyl, Fukushima et Fort Calhoun réunis.

      ça craint la bouffe bio !!


    • AniKoreh AniKoreh 5 juillet 2011 14:14


      Pédale douce, Zorglub, avec vos grossiers amalgames.. !!

      >> E-colli : c’est désormais officiel : il s’agit de 1 (un) lot de graines de fenugrec cultivées en Egypte et distribué en Europe.

       smiley


    • Fanarchitecte 5 juillet 2011 20:15

      pour une politique respectueuse de toutes les vies

      Ariane... Mon Dieu comme c’est beau smiley
      Merci pour ce témoignage de sympathie à l’égard d’olivier.


    • le poulpe entartré 15 juillet 2011 11:28

      Camembert le groz, camembert jusqu’à l’hyperglicémie, faite un geste pour la France, ami plouc.


    • gaijin gaijin 5 juillet 2011 10:47

      2000 gendarmes pour déloger 200 manifestants
      on voit bien qu’il y a des domaines d’activité qui ne connaissent pas la crise


      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:46

        gaijin
        et n’oublions pas l’hélico, qui du haut de son perchoir balançait les grenades sur la foule
        heureusement, ils devaient avoir un peu bu...
        même si quelques unes sont arrivées a destination,et qu’il y eu de nombreux blessés.
        merci de ton commentaire


      • Gabriel Gabriel 5 juillet 2011 10:50

        Je me joins à Ariane dans ses encouragements en y joignant mes remerciements, pour qu’il y ait de plus en plus de troubadours de ton acabit Olivier, afin de continuer à dénoncer sans relâche les injustices et éclairer par tes informations détaillées nos amis et citoyens internautes.


        • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:47

          merci Gabriel,
          c’est très sympa.
          entre le nucléaire, les gaz de schistes, et le reste, les citoyens responsables vont passer un été agité.
           smiley


        • mac 5 juillet 2011 10:59

          Ils étaient plus de 15 millions à s’être déplacés pour dire non à cette construction européenne qu’on nous a imposée d’en haut, en 2005.
          Résultat : on s’est vite passé de l’opinion du peuple.
          Quant on voit tous ces gardes mobiles taper sur leurs propres citoyens à travers l’Europe, on peut se poser la question de leur légitimité et de leur éthique à partir du moment où ils répondent à des ordres provenant de dirigeants qui sont capables de faire le contraire de ce que veut leur peuple ( soit disant souverain en démocratie).
          Vue la vigueur avec laquelle ils font leur métier et le peu de démissions que l’on nous annonce dans leurs rangs, ça n’a pas l’air d’être une question qui les effleure.
          De même trouvent-ils normal d’assuser l’ordre, visiblement aux frais du contribuable, lors de rassemblements privés type Bilderberg ? Car si ces réunions ne nous regardent pas, il serait peut-être logique que leurs participants se déboruillent pour assuer leur service d’ordre à leurs propres frais ?


          • Pyrathome Pyrathome 5 juillet 2011 12:23

            Là, vous mettez en avant un crime de haute trahison envers les peuples qui ont dit non à l’immense majorité, rien que pour ça, Sarkosy devrait être traduit devant la haute cour de justice et destitué sur le champ !!


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:49

            mac
            j’en étais, comme vous manifestement,
            je n’ai rien contre l’europe, mais celle du fric qu’ils nous ont imposé n’a que peu d’avenir.
            comme nous sommes en train de le constater.
            merci de votre commentaire.
             smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:58

            Pyra,
            il faudrait se décider à porter plainte,
            il semble qu’une pétition soit en cours ?
            j’ai donné le lien sur l’article précédent.
            à+


          • Surya Surya 5 juillet 2011 11:12

            Olivier, un grand bravo pour ton engagement sur le terrain et ton militantisme. C’est franchement lamentable ce qui se passe ! Alors que des solutions existent, et qu’un ingénieur, Michel Martin, en a même présenté une excellente, on continue à s’obstiner dans la mauvaise voie et défendre un projet complètement fou et destructeur, sous prétexte de gros sous, comme d’habitude ! Si je trouvais pas ça tellement écoeurant et que ça ne me révoltait pas à chaque fois, je finirais par trouver ça lassant.
            Je sais bien que ça n’a strictement rien à voir, mais la photo de ton article m’a tout de suite fait penser à celle là. Mais dans les deux cas, il s’agit du portrait d’une personne qui subit un fait contre lequel elle ne peut rien.


            • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:52

              Surya
              c’est étonnant la ressemblance entre ces deux femmes !
              merci de l’avoir proposée.
              on ne se lasse jamais de se révolter,
              celui qui ne réagit pas devant l’indécence de certaines situation n’a que les apparences de la vie,
              merci de ton commentaire
               smiley


            • Fanarchitecte 5 juillet 2011 20:51

              Je sais bien que ça n’a strictement rien à voir

              Surya
              Merci de le préciser.
              Cordialement


            • AniKoreh AniKoreh 5 juillet 2011 11:37

              Cher Olivier Cabanel, tu es un Juste !

               smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:53

                AniKoreh
                c’est très sympa.
                comment ne pourrions nous pas tenter de l’être ?
                merci


              • Fanarchitecte 5 juillet 2011 21:06

                Cher Olivier Cabanel, tu es un Juste ! ... nous dit AniKoreh

                Je dirais même plus : vous êtes un saint.
                Merci d’exister, tout simplement.


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:55

                orion
                ce serait marrant qu’il achète un terrain sur un lieu de passage d’un projet dévastateur.
                je ne serais pas surpris que le projet fasse un gros détour,
                mais je suis mauvaise langue.
                 smiley
                merci de ton commentaire.
                au fait, il faut surveiller de près fort Calhoun : une digue à cédé, pluies diluviennes...
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 13:01

                gélone
                vous avez raison, 100 000 personnes qui quittent leur foyer, en provenance de toutes les régions italiennes, ce n’est rien.
                et comme c’est gentil de votre part de plaindre ces policiers, armés jusqu’aux dents, ayant pénétré illégalement sur un terrain qui ne leur appartient pas, pour défendre un projet sans intéret économique.
                vous êtes vraiment un citoyen respectable.
                ou pas.
                 smiley


              • le poulpe entartré 15 juillet 2011 11:39

                Allons, allons Oliver, vous voyez bien que Marcoco est un herbivore. Pour quelle raison perdre votre temps à lui répondre. Laissez le cacarder comme une vieille oie de basse cour, très basse. Vous aviez eu un bon mot qui lui va comme un gant, à son propos dans votre post précédent : « Les cons ne perdent pas leur temps, ils font perdre celui des autres ». Laissez le brouter et tranquillement pondre ses bouses. C’est sa seule distraction dans sa petite existence.
                Merci pour votre militantisme et vos engagements qui font tellement défaut aux forces vives montantes des jeunes générations. 


              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 12:56

                soul
                jo n’est pas la...il a décidé de finir enfin son chantier de bord de plage.
                on attend les photos avec impatience.
                 smiley


              • Pyrathome Pyrathome 5 juillet 2011 12:20

                Bien vu Olivier,

                Je suppose que c’est ça qu’ils veulent appeller démocratie  ?
                Faut dire que même le mot a été détourné de sa véritable signification....


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 juillet 2011 12:21

                  « Ce n’est pas une bonne nouvelle pour notre autocrate président qui prévoit de dépenser 80 milliards d’euros pour construire 2000 km de voies à grande vitesse. ’ » ça s’appelle les lgv, ces lignes qui bouffent 85 % des budgets et juste pour relier les anglais et autres européens à moins de six heures de leurs nouvelles résidences secondaires en terre française... http://www.agoravox.fr/actualites/citoyennete/article/lgv-poitiers-limoges-carton-rouge-84230 et encore http://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/parti-socialiste-lgv-ca-va-se-81078

                   « Les manifestants sont venus de toute l’Italie, (lien) de Gènes, Milan, Turin, Venise Rome. » quelque soit le sujet, tu es toujours riche en arguments, ce qui étaye ta conviction, et conforte ta raison. Un projet qui doit s’implanter avec 2000 crs n’est donc pas en soi démocratique, c’est clair. Quand c’est tout un pays qui monte à la rescousse, y a anguille sous roche...a+ et bravo pour la mobilisation.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 13:04

                    lisa
                    et si tu avais pu faire cette manif, constatant ce territoire sauvage et magnifique, planté pour partie de vignes, (un vin sublime,d’appelation d’origine controlée : l’avana) tu serais encore plus en colère.
                    les chamois affolés quittaient le territoire, et les cigales s’étaient brusquement arreté de chanter.
                    on se demande pourquoi ?
                     smiley


                  • slipenL’air 5 juillet 2011 12:34

                    Bon article
                    une société qui construit ses projets avec une garnison d’hommes armés
                    et refoule le peuple avec des gaz toxique est vraiment mal barrée.
                    C’est partout comme ça,on cogne à tout va et on racket carrément
                    le peuple. Très,très,très mauvaise idée.

                    Allez on allonge l’age de la retraite a 70 ans,on pourra financer
                    les projets personnels à Bouygues/sarko


                    • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 13:05

                      slipenlair
                      il est probable que l’indignation gagne encore un peu plus de terrain
                      l’image d’un berlusconi subissant le sort d’un certain dictateur italien me vient à l’esprit.
                       smiley


                    • Bulgroz 5 juillet 2011 12:46

                      Bravo, vos n’avez pas oublié de moinsser, vous êtes de tous les combats utiles.

                      Vous dites :

                      "Pour bien comprendre la situation, le chantier se trouve tout en bas de la vallée, au pied du fort d’Exilles, et les 2000 gendarmes, par vacation de 500 sont sensés se relayer régulièrement pour occuper (illégalement) le site. (lien Youtube)« 

                       »Les gendarmes occupent illégalement le site"

                      Pouvez vous nous en dire plus sur cette illégalité ?


                      • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 13:07

                        zorglub
                        je pensais naïvement que vous saviez lire ?
                        c’est dans l’article.
                        mon pauvre garçon, toujours a coté de la plaque
                        ça doit pas être marrant tous les jours.
                         smiley


                      • Bulgroz 5 juillet 2011 12:51

                        100 000 manifestants qui ne sont pas du coin luttent contre le tunnel.

                        Double question :

                        Par quel moyen de locomotion ont ils rejoint ce lieu de combat ?

                        Je me demande où tous ces gens défèquent dans cette verte vallée ?


                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 13:08

                          zorglub
                          le bruit que je viens d’entendre, c’est votre neurone qui se cogne en vain dans votre boite cranienne ?
                           smiley
                          entamez donc un nouveau château.
                           smiley


                        • Bulgroz 5 juillet 2011 13:32

                          « Pour bien comprendre la situation, le chantier se trouve tout en bas de la vallée, au pied du fort d’Exilles, et les 2000 gendarmes, par vacation de 500 sont sensés se relayer régulièrement pour occuper (illégalement) le site. lien »

                          POUR BIEN COMPRENDRE LA SITUATION, MERCI AU REDACTEUR DE CETTE CHRONIQUE DE NOUS INDIQUER EN QUOI LA PRESENCE DES GENDARMES SUR LE SiTE EST ELLE (ILLEGALE)  ?

                          et accessoirement, pourquoi le terme « illégalement » est entre parenthèses ?

                          QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE ILLEGALEMENT ET (ILLEGALEMENT) ?



                          • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 14:04

                            zorglub
                            j’ai compris !
                            vos travaux de sable ont emmené celui ci dans vos oreilles, et elles sont ensablées
                            consultez un docteur rapidement
                            amicalement
                             smiley


                          • jako jako 5 juillet 2011 13:40

                            Merci d’informer sur ce qui n’a fait que quelques secondes à 6h ce matin à la radio (obligé , ya le tour !!!)
                            La photo symbolise très exactement ce qu’il y a devant nous, un vrai totalitarisme


                            • Nums Nums 5 juillet 2011 14:00

                              Voilà ce qui se dit du côté Italien :

                              Du fait des affrontements, les travaux ont été interrompus. Mais le ministre du Transport, ancien membre du parti néo-fasciste MSI, a déclaré : "ce n’est pas un groupe restreint de violents et de délinquants, arrivés sur le chantier de la Maddalena depuis toute l’Italie et depuis l’étranger, qui fera changer d’avis le gouvernement, qui entend réaliser la ligne TGV dans le respect des accords et des engagements internationaux.
                              Le Lyon-Turin est un projet qui génère développement, croissance et emploi, et qui est par conséquent prioritaire." La carte de la division entre bon.ne.s et mauvais.es manifestant.es est évidemment jouée sans modération par tous les partis politiques, et est reprise à la une des grands quotidiens. Le président de la République, ancien membre du parti communiste italien, s’est lui-même fendu d’un communiqué où il affirme : "j’applaudis les forces de l’ordre et exprime ma solidarité envers elles, qui comptent un grand nombre de blessés. Tout le monde en Val de Suse, par des comportements clairs, doit se préoccuper d’isoler toujours plus les professionnels de la violence." Les journalistes sont sur le même registre, et nous donnent une nouvelle fois des exemples édifiants de ce qu’ils défendent comme étant leur « objectivité ». Ainsi, le scribouillard de la Repubblica, journal associé au centre-gauche, écrit que les « jeunes » qui se sont lancé.e.s à l’attaque des clôtures du chantier "se fichent probablement du TGV, ils cherchent seulement l’affrontement« . Bien sûr, le terme »black blocs" ressort à tout va.

                              Source : http://grenoble.indymedia.org/2011-07-04-3-juillet-le-chantier-du-TGV-Lyon

                              Ma question par rapport à ces « délinquants » venus des quatres coins d’Europe :

                              Pourquoi faire de longues distances pour aller chercher la merde et l’affrontement alors qu’on peut très bien le faire en restant par chez soi ? smiley


                              • olivier cabanel olivier cabanel 5 juillet 2011 14:06

                                Nums
                                merci de nous donner ces commentaires venus d’outre alpes, manifestement aux ordres des lobbys btp qui voudraient bien couler encore un peu de béton dans de si beaux endroits.
                                vivement un tribunal pour juger ces irresponsables.
                                 smiley


                              • kéké02360 5 juillet 2011 14:13

                                actions , c’est ici :

                                http://www.desobeir.net/ 


                                • joletaxi 5 juillet 2011 14:15

                                  Oh grand Pancho Villa ferroviaire,


                                  mais c’est Verdun ce que vous décrivez là !

                                  à vrai, rien de meilleur qu’un article cabalistique avec un petit kawa.


                                  sur le sujet, scusez professeur ,j’ai pas lu, et je m’en tape, je ne prends jamais le train.
                                  Mais j’imagine qu’il est contre ?
                                  Et il est parfaitement dans la logique écolo.
                                  D’un côté, on voudrait mettre en prison le patron de RyanAir,ce méchant pollueur, qui permet à la masse prolo de goûter aux joies de trajets rapides à prix dérisoires,pour sauver les ours polaires.
                                  De l’autre on empêche les TGV,censés permettre d’éviter l’avion.
                                  Tout cela me semble logique
                                  Comme d’empêcher les constructions de centrales solaires.
                                  Comme empêcher les lignes HT pour connecter les fermes éoliennes.

                                  Tiens Cabanel, en parlant de plages, les autorités( ces salauds) ont procédé à des relevés sur toutes les plages suspectées de patir des rejets de Fuku,et elles sont toutes bonnes pour accueillir les vacanciers, y compris à Fuku.
                                  Les plages japonaise, c’est pas sur le Pacifique qui est inapprochable pour au moins mille ans ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès