Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 160 nouveaux supermarchés Carrefour, mais des copies « made in china (...)

160 nouveaux supermarchés Carrefour, mais des copies « made in china »

Le distributeur Français Carrefour basé à Paris a découvert avec stupéfaction 160 supermarchés portaient son enseigne dans la province de l’Anhui (Est).

Ce groupe a reproduit le nom et le logo sur l’enseigne, les affiches, les tickets de caisse, les sacs d’emballage de courses etc...

Le distributeur Français Carrefour basé à Paris a découvert avec stupéfaction 160 supermarchés portaient son enseigne dans la province de l’Anhui (Est).

La version chinoise de Carrefour "Jialefu" signifie littéralement "famille heureuse" c’est le nom commercial des activités de Carrefour en chine. 

Le groupe chinois « Jiale (l’Anhui Jiale Supermarket Chain Co., Ltd) » fondé en 2002 utilise le nom "Jialefu", le même logo comme enseigne que le groupe Carrefour en chine. 

La copie va très loin, puisque ce groupe de supermarché utilise le nom de "Jialefu"(carrefour) sur les affiches, les tickets de caisse et les sacs d’emballage de courses.

Carrefour a déposé une plainte contre l’Anhui Jiale Supermarket Chain Co., Ltd et ses filiales, réclamant qu’ils avaient violé les règles de concurrence équitable et contrefait sa célèbre marque.

Le tribunal populaire intermédiaire de Hefei a jugé la plainte recevable. Et les auditions, qui ont commencé le 18 août, sont toujours en cours.

Carrefour demande à Jiale de retirer son logo et de lui verser 6 millions de yuans de dédommagement (882 164 dollars US) au titre du préjudice subi ? pour contrefaçon destinée à tromper le consommateur et entretenir la confusion.

La société chinoise « informée », a enlevé juste avant le dépôt de la plainte l’enseigne incriminée. Elle prétend qu’il n’y a pas de préjudice, puisque celle-ci vient juste de changer d’appellation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Kalki Kalki 2 septembre 2010 11:05

    La fiction devient fiction.

    La marque devient marque.

    Tout ce qui peut être fait, peut être reproduit et fait en abondance. Et rien, RIEN du tout n’y fera. Alors :

    Que fait on contre le « non-droit d’auteur », la non-marque ?

    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-concurrence-est-une-double-80594#forum2672350


    • fonzibrain fonzibrain 2 septembre 2010 11:50

      Mort de rire


      les chinois sont excellent....

      je ne risque pas de pleurer pour carrouf....


      • Cogno2 2 septembre 2010 12:26

        même chose.


      • liink 2 septembre 2010 13:10

        Et bien c’est idiot ...

        Carrouf est un groupe français qui tente de faire des bénéfices en dehors de la France (en clair ramener des capitaux). Donc vous devriez pleurer, a moins que ça vous fasse plaisir une France qui s’appauvrit...


      • sonearlia sonearlia 2 septembre 2010 14:19

        Encore un qui n’a pas compris que c’est la mondialisation qui appauvrie la France.


      • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2010 14:49

        @liink

        on s’en fout ! les benefs ne reviennent jamais , comme ceux des entreprises du CAC 40 !
        Ce n’est pas la France ! sinon Total pairait bien plus que 1 ,5 milliards d’impots !


      • Hermetique 2 septembre 2010 14:53

        Liink,

        Tu es assez rigolo.

        Le patron de Carrefour il a l’air d’être bien français : http://fr.wikipedia.org/wiki/Lars_Olofsson
        Et j’aimerais bien savoir par où tu touches des dividendes de chez Carrefour.

        En tout cas, ce que lui se met dans la poche, il y a pas beaucoup de français qui en voient la couleur. http://www.lexpansion.com/economie/actualite-entreprise/la-retraite-et-le-salaire-en-or-du-patron-de-carrefour_232804.html


      • Cogno2 2 septembre 2010 16:34

        Et bien c’est idiot ...

        Carrouf est un groupe français qui tente de faire des bénéfices en dehors de la France (en clair ramener des capitaux). Donc vous devriez pleurer, a moins que ça vous fasse plaisir une France qui s’appauvrit...

        Tu le fais exprès ?

        Enrichir Carrefour n’est pas enrichir la France, enrichir les sociétés n’est pas enrichir un pays.

        Une preuve ? L’Allemagne dont la balance commerciale est exédentaire (les entreprises font du blé), et dont le taux d’endettement est inquiétant, pas loin du notre je crois.

        En engraissant carrefour, vous engraissez des banques et des actionnaires, des rapaces, des hyènes, des charognards, alors non, je ne risque pas de pleurer, au contraire, ça me fait sourire.


      • Marc Bruxman 2 septembre 2010 18:59

        Des fois un communiste ca comprend vraiment rien. 


        Oui une multinationale a des actionnaires partout, mais elle a aussi un pays d’attache ou elle est quotée en bourse. Elle peut d’ailleurs le choisir facilement. Si Carrouf a son siége en France, alors cela veut dire que le groupe paie ses impôts en France. Donc si indirectement les bénéfices de Carrefour c’est votre problème. Ils lachent forcément une belle somme au trésor public chaque année. 

        Au passage, elle fera faire sa comptabilité certifiée dans le pays du siége social ce qui génére des emplois fort bien payés, payera des avocats sur le lieu du siége et maintiendra son informatique en général sur les lieux du siége social. Un siége social génére généralement des emplois hautement payés. Et c’est ca qui enrichit vraiment un pays. Des mecs pour pousser les caisses de bouffe à carrouf’ il en faut mais ca rapporte des smics, par contre au siégle il y a des boulots à 5000 € par mois et plus c’est ca qui génére le fric. 



      • sonearlia sonearlia 2 septembre 2010 21:47

        Pourquoi ça ne me surprend pas de voir un fasciste défendre le libéralisme ?


      • jmcn 2 septembre 2010 22:15

        Quand il s’agit d’avions qui tombent parce qu’il a été utilisé des pièces contrefaites, c’est tout de suite moins drôle n’est ce pas ?

        Je rappelle que c’est ce qui a été établi concernant le débris resté sur la piste à l’origine du crash du concorde.

        Marrez-vous mais cette culture de la copie est parfois sources de drames, cela fait des morts. Quand le prochain épisode sera : Des dizaines de nourrissons décédés à cause de lait contrefait, vous trouverez sans doute cela moins excellent.


      • Hijack Hijack 2 septembre 2010 23:03

        Pareil, je dis bravo les chinois ...

        Carrefour va se faire bouffer tout cru là-bas ...


      • Trashon Trashon 3 septembre 2010 06:50

        Des fois un communiste ca comprend vraiment rien.

        Ben ça alors un mondialiste qui n’a jamais entendu parler des des paradis fiscaux smiley

        Sans parler des règles fiscales légales qui permettent aux multinationales de déclarer leur bénéfice la ou elle le désirent.....

        allé un exemple vu sur Le Post :

        Le 22 décembre 2009, cette dernière a cédé à la SA Eastshore Finance un milliard d’euros et réduit son capital d’un montant équivalent. Attention, ce milliard n’est pas du cash, mais une cession de créance. Le centre de coordination de Carrefour avait une dette d’un milliard envers Carrefour Belgium, qu’elle doit désormais à Eastshore Finance.
         Le résultat, toutefois, est le même :
        la société d’hypermarchés s’appauvrit d’un milliard d’euros.


        A qui appartient l’heureux bénéficiaire de l’opération ?
         Eastshore Finance a été créée le 14 octobre 2009 par la SA GMR, qui n’est autre que la maison-mère de Carrefour Belgium.
        Et GMR elle-même est détenue par FourFinance Holding, elle-même détenue par Nothshore Finance, elle-même détenue par Carrefour SA (France).
        Vous suivez ?


        Carrefour Belgium est donc l’arrière-arrière-petite fille de la société française Carrefour SA et la grande sœur d’Eastshore Finance.

        Pourquoi a-t-elle dû offrir à celle-ci un cadeau de baptême d’un milliard d’euros ?
        Soit pour faciliter les restructurations programmées en noircissant sa situation comptable, soit en vue de céder la branche belge du groupe, mais après y avoir puisé un petit magot.


        La situation de Carrefour Belgium n’est pas au top. Elle a réalisé en 2008 un bénéfice de 66 millions, mais qui venait se greffer sur 458 millions de pertes cumulées les années précédentes.


        Par contre, le centre de coordination Carrefour se porte bien : il affiche, fin 2008, 1,57 milliard de bénéfices cumulés.
        Sur 2008 même, il a réalisé un bénéfice de 381 millions, sur lequel il a payé un impôt de...
        33 225 euros.
        Ce qui fait un taux de 0,008 %.


        Précisons que ce centre de coordination n’est pas détenu par Carrefour Belgium, mais par sa maison-mère GMR SA.
        Le groupe français peut donc couper à sa guise la branche Carrefour Belgium en préservant les sociétés dans lesquelles le profit a été accumulé.


        Jacques Badin, gros actionnaire et exilé fiscalLe groupe français Carrefour est le premier groupe européen de distribution et deuxième mondial. Il a réalisé en 2008 un bénéfice net de 1,5 milliard d’euros en 2008.


        Son principal actionnaire est Robert Halley, fondateur de la société Promodes, qui a fusionnée ensuite avec Carrefour, dont il aurait aujourd’hui 13 % du capital.

        Fort d’un patrimoine de 2,7 milliards d’euros, il est la 11e fortune de France.


        Dans les actionnaires historiques de Carrefour - en conflit avec Halley - on trouve la famille Badin. Ancien administrateur du groupe, Jacques Badin est surtout connu en France pour être un célèbre exilé fiscal, domicilié dans l’une des riches demeures bruxelloises de l’avenue Molière pour échapper à l’ISF, l’impôt de solidarité sur la fortune.


        En 2007, il avait organisé à Tour & Taxis une somptueuse soirée de gala dans un décor hollywoodien reconstituant... les mines du roi Salomon.
         La plupart des exilés fiscaux français de la capitale étaient de la partie.
        Par contre, il y avait peu de chance d’y trouver une caissière de Carrefour.


        Source Marco Van Hees (est l’auteur d’une série d’ouvrages sur les grosses fortunes et sur les privilégiés fiscaux en Belgique.)





      • galien 2 septembre 2010 12:51

        Bien fait, à vouloir jouer les nouveaux conquistadors capitalistes, ils se sont fait enfiler.
        Quelle joie !!!!


        • LE CHAT LE CHAT 2 septembre 2010 13:00

          trop grave ! est ce que ce crime a été retiré de la liste de ceux punis de la peine de mort ?  smiley


          • Spip Spip 2 septembre 2010 13:53

            Carrefour n’est plus un groupe « français » mais une multinationale, (n° 2 mondial de son secteur derrière Wall-Mart) A ce titre, le retour des capitaux me semble assez relatif pour l’économie française.

            Comme d’autres, ils font l’expérience du pillage à la chinoise. Ayant les reins solides, ils s’en sortiront. D’autres ont calé et sont rentrés en France, quasiment ruinés, sans tambours ni trompettes en essayant parfois de faire passer ça pour de la relocalisation...


            • Hermetique 2 septembre 2010 14:36

              Dans le cul.

              Z’ont plus qu’à « positiver », maintenant.


              • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 septembre 2010 14:44

                 

                 


                • sonearlia sonearlia 2 septembre 2010 15:07

                  Et sans faire de copier-coller de word vers IE, ça donne quoi ?


                • envert94 envert94 2 septembre 2010 15:35

                  http://anti.grande.surfaces.over-blog.com


                  L’arroseur arossé...

                  Carrefour depuis des années copie les produits français en Chine...et les fournisseurs ne peuvent pas porter plainte sous peine d’être déréférencés...

                  J’espère qu’ils vont perdre, ce sera une belle leçon.


                  • fhefhe fhefhe 2 septembre 2010 15:43

                    A force de « rançonner » leur fournisseurs sur place et d’accepter l’Esclavagisme Industriel....ils ont la rançon de la gloire .




                    • Gérard Luçon Gerard Lucon 2 septembre 2010 16:28

                      Les grandes surfaces Carrefour ne sont pas au mieux de leur forme en Chine en ce moment. Après avoir été critiqué plusieurs fois dans la presse chinoise pour produits vendu avec une date de péremption passée et hygiène douteuse (or tout le monde le sait, les chinois en matière d’hygiène ils s’y connaissent !). Cette fois ci il s’agit d’une histoire franco-française, quand une multinationale s’en prend à une autre...

                      Dans Liberation du 25/04/2006 :
                      « Faire des faux Vuitton, c’est pas bien. Les vendre, c’est encore plus mal. Mais quand c’est une multinationale française qui vend des faux sacs d’une autre multinationale, ça la fout carrément mal. Et c’est aussi drôle que jamais vu. Une dépêche de l’AFP raconte avec délice la condamnation à 37 000 dollars, hier, à Pékin, de Carrefour. L’histoire remonte à décembre, à Shanghai. Un magasin du groupe avait mis dans ses rayons trois sortes de sacs à main. A prix très « cool » : 6,20 dollars. Avant d’être pris la main dans le sac par un de ses... employés qui a craché l’affaire. LVMH n’a pas aimé la plaisanterie. Carrefour a juré que le magasin ne pouvait pas tout contrôler : « 36 000 articles, m’sieur le juge, vous comprenez... » Le juge chinois a tout compris. Et a dû prendre un pur plaisir à réciter la leçon sur les droits de la propriété intellectuelle que la France explique à longueur de temps à la Chine. Carrefour, a-t-il dit, une société française, ne pouvait que connaître la marque Louis Vuitton qui appartient également à un groupe français. »


                      • pastori 2 septembre 2010 16:59

                        ce sont les grandes surface qui ont appauvri le pays en vidant les centres ville de tous commerces.
                        leurs bénéfices vont essentiellement à ds actionnaires éparpillés dans le monde.

                        on pourrait s’égosiller la-dessus en pure perte. tant qu’on ne changera pas le système capitaliste global il ne sert à rien de psalmodier.

                        il est amusant de constater que bon nombre des maltraités, en France et ailleurs, sont les plus fervents soutiens du dit système.


                        • Marc Bruxman 2 septembre 2010 19:16
                          « ce sont les grandes surface qui ont appauvri le pays en vidant les centres ville de tous commerces.
                          leurs bénéfices vont essentiellement à ds actionnaires éparpillés dans le monde. »

                          Vous oubliez peut être que grâce à cela les prix ont baissés ? Pour une poignée de gens qui ont perdus (les proprios des petits magazins), la grande majorité a gagné ! C’est comme pour le made in china. D’un coté des usines ont fermés mais de l’autre le niveau de vie de tous ceux qui ont un travail s’améliore car on paie moins cher ce que l’on achéte. 

                        • Nethan 2 septembre 2010 23:33

                          La grande majorité a gagné une baisse de prix ? C’est une blague j’espère ? Les prix ont bien augmenté, et vraiment TRES bien. Début 2008 et début 2009 ont connu des hausses allant jusqu’à +50% sur certains produits. L’ennui est de savoir si c’est le fait du producteur et du distributeur.

                          Niveau producteur, une petite source ici montre certaines... astuces utilisées pour grimper les prix, chose que j’ai eu l’occasion de vérifier dans mon Carrefour local. Un prétendu changement de recette sur un produit qui a permit 23% d’augmentation en moins de deux mois. En plus à mon goût, c’était meilleur avant.

                          Et si ce n’était qu’un cas isolé encore, ça ne génerait pas. Mais le distributeur s’en mêle en supprimant des rayons des produits qui pourtant se vendaient bien mais n’étaient pas chers. Je payais 0.79 la tranche de paté, mais par un changement curieux de « marque », c’est grimpé à 1.20. Superbe augmentation.

                          Et cela n’est pas non plus un cas isolé.

                          Le fait est qu’avec la même somme à une époque pas si lointaine, j’achetais davantage qu’aujourd’hui. L’inflation ne permet pas de justifier de telles hausses. C’est au point où à mon Carrefour, ils ont remplacé les caddies par des versions avec moins de profondeur, probablement dans le but de nous donner encore l’impression de pouvoir le remplir...

                          Le seul truc qui a baissé, c’est l’électronique, mais c’est grâce au cours de l’Euro durant ces dernières années. Mais les temps changent et la récente baisse du cours a baissé une hausse de 20%. Ma carte graphique m’a coûté 130€, aujourd’hui ça aurait été 155...

                          Vous vivez clairement dans un monde différent du nôtre.


                        • Marc Bruxman 3 septembre 2010 01:00

                          La hausse des prix de 2008 / 2009 est liée à une hausse du prix des matiéres premiéres, les grandes surfaces n’ont rien à voir la dedans et l’épicerie du coin a augmenté pareillement. 


                          Pour ce qui est des hausses de prix de matiéres premiéres ce n’est que le début. Nous sommes 6 milliars à aspirer à vivre dans la société de consommation et au fur et à mesure que le nombre de prétendents augmente le prix des matiéres premiéres suit. 

                          Et puis bon mettez en regard votre facture carrefour et le prix de l’immobillier et vous verrez que tout n’est pas si grave. 

                        • Trashon Trashon 3 septembre 2010 07:14

                          Vous oubliez peut être que grâce à cela les prix ont baissés

                          Oui ils ont baissé.. dans les années 70 ou il y avait encore de la concurrence en face.

                          Il y a 3 semaines, pour un barbec je prend une cote de bœuf (race laitière, insipide et pas vraiment tendre) chez carrouf : cout 24,5 € /Kg

                          la semaine suivante rebelote un barbec, dépité je vais chez le boucher du coin re-cote de bœuf ( cette fois génisse fleur d’Aubrac tendre a souhaite et excellente) cout 26€ du kg.

                          Si vendre de la merde a 37 centimes d’écart par personne par rapport à de la grande qualité c’est vendre moins cher je suis la reine d’Angleterre. smiley



                        • Nethan 3 septembre 2010 17:36

                          Il apparaît curieux que ces matières premières n’ont pas rebaissé depuis vu qu’il doit bien y avoir matière à augmenter la production ou investir. Bon c’est vrai que récemment avec les petits soucis climatiques pour certains marchés...

                          Il est clair que la hausse des loyers et frais d’habitation type EDF/Divers sont clairement supérieurs à la hausse de l’alimentaire. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’il faut minimiser la chose. Chez les personnes pauvres, même si le loyer reste majoritaire, les dépenses alimentaires restent en belle place, ce qui complique doublement leur capacité à vivre.


                        • Marc Bruxman 2 septembre 2010 17:51

                          Excellent ! La mésaventure était déja arrivée à un célébre magazin de sport Français, mais dans une autre province. 


                          Au final ca va surement se régler à l’amiable, même si l’Anhui ne doit pas les intéresser beaucoup, c’est une province plutot pauvre. 


                          • asterix asterix 2 septembre 2010 18:58

                            On devrait faire la même chose en écoulant de la bonne merde nationale sous l’enseigne les frères Wang. Mais le problème, c’est que chez nous, y’a plus d’usines pour la fabriquer.


                            • pastori 2 septembre 2010 20:32

                              bruxman


                              « Vous oubliez peut être que grâce à cela les prix ont baissés  »

                              c’est ce que vous croyez mais ce n’est qu’une illusion car pendant ce temps les salaires n’ont pratiquement pas progressé et les produits sont payés une misère aux producteurs, y compris les notres. pourquoi croyez vous que malgré les prix bas, les riches sont de plus en plus riches ?.

                              . en réalité, les gens sont beaucoup plus pauvres aujourd’hui que dans les années 60-70.
                              les usines tournaient à plein on fabriquait tout et l’argent collecté par les innombrables commerçants était réinjecté sur place.

                              aujourd’hui on ne fabrique plus rien. le coût des produits de valeur nulle sont entachés de frais de transport exorbitants et lo’agent colecté par la grande distribution file chez les actionnaires étrangers. 
                              internet aggrave le processus.

                              si une prochaine crise pétrolière se produit, le prix des carburants va atteindre des sommets et ne baissera plus. comme nous n’avons plus les usines, la capacité ni le savoir faire pour produire, on ne pourra plus acheter des produits ailleurs vu le coût des transports.

                              là on est cuits !
                              actuellement on nous amuse avec les roms, l’islam... ce n’est pas l’islam qui menace le pays mais le capitalisme.
                               ceux qui gardent les yeux ouverts l’ont compris.


                              • Marc Bruxman 3 septembre 2010 01:06

                                Et dans les années 70 quel pourcentage de la population voyageait ? Et aujourd’hui ? 

                                Comparez l’accès à la restauration et aux loisirs aujourd’hui et dans les 70s et vous n’aurez pas envie d’y revenir. 

                                La nostalgie c’est beau mais la réalité c’est que l’on en profite bien. Produire est devenu facile et ne génére plus de valeure ajoutée ou presque. C’est grace à cela que nous vivons dans une société d’abondance./ 

                                 

                              • 65beve 2 septembre 2010 23:06

                                Ce petit jeu peut durer longtemps.
                                La loi chinoise autorise la contrefaçon des marques du moment que le libellé change un peu.
                                Par exemple Carefour au lieu de carrefour.

                                cdlt
                                bv


                                • celuiquichaussedu48 celuiquichaussedu48 2 septembre 2010 23:09

                                  On dit qu’en Chine se faire copier est un honneur.


                                  • tvargentine.com lerma 2 septembre 2010 23:56

                                    Moi ,ce que j’ai vu en Argentine ce sont des magasins « CARREFOUR » plein de produit de très très mauvaise qualité « made in China »

                                    Une grosse déception par rapport à la concurrence en Argentine

                                    http://www.tvargentine.com


                                    • Trashon Trashon 3 septembre 2010 07:26

                                      Parce que Carrefour France vends du Made in France ?????

                                       smiley smiley smiley


                                    • courageux_anonyme 3 septembre 2010 05:03

                                      Vives les jouets au plomb et le poulet façon chinoise :
                                      http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6493


                                      • Martin D 3 septembre 2010 10:36

                                        le capitalisme sauvage nous enterrera tous...dans quelques mois, si ce n’est déjà fait, les chinois regretteront leurs petits commerces de proximité qui permettait de créer des liens humains.

                                        l’industrialisation de la bouffe nous bouffera notre âme et notre santé...


                                        • zelectron zelectron 31 août 2012 09:52

                                          Rappelons ici le meilleur accord qu’un chinois puisse établir avec un occidental :
                                          une fois le contrat signé qu’il puisse uriner dessus

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès