Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 2MB craint-il Santa Kim ? (Corée du Sud)

2MB craint-il Santa Kim ? (Corée du Sud)

Non, ce n’est pas le titre d’un nouveau jeu d’Ubisoft. Lee Myung-Bak, surnommé 2MB (deux se prononçant « Lee » en coréen), a bien l’air de montrer une certaine crainte par rapport au voisin situé de l’autre côté du 38e parallèle. 

Une crainte à l’approche des fêtes de fin d’année (même si celles-ci n’ont pas l’ampleur de celles que l’on connaît en occident).

Après les menaces dimanche de la Corée du Nord promettant un désastre au Sud en cas de manœuvres militaires à balles réelles, les manœuvres maintenues lundi par la Corée du Sud dans la zone sensible de l’île de Yeonpyeong récemment bombardée, l’annonce de Pyongyang mardi indiquant qu’aucune réplique ne serait prise face aux viles exercices sud-coréens et parallèlement, qu’une reprise des pourparlers à six sur la question du nucléaire était envisagée, voici qu’aujourd’hui, suite à une cinquième réunion du Conseil de sécurité réunissant dans les sous-sols de la Maison Bleue (palais présidentiel) le Président Lee Myung-Bak, le Premier ministre Kim Hwang-Sik, le Ministre de la Défense Kim Kwan-Jin, le Ministre des Affaires étrangères Kim Sung-Hwan et le Ministre de l’Unification Hyun In-Taek, la décision soit prise de rester en alerte afin de faire face à toute nouvelle provocation de la part du « Cher Leader ». Jusqu’ici, rien de bien dérangeant. 

Mais voici qu’aujourd’hui, malgré une opinion publique peu favorable aux manœuvres militaires dans ce climat plutôt tendu, le gouvernement décide de lancer de nouvelles manœuvres (un peu par surprise) en Mer de l’Est, à une centaine de kilomètres de la bordure nord-coréenne.

Actuellement, six navires sud-coréens et quelques hélicoptères s’échauffent les turbines et les lance-roquettes à l’Est de la péninsule.

Et pour continuer sur sa lancée, 2MB a décidé de renouveler de nouveaux exercices militaires ce jeudi à Pocheon, soit à une petite vingtaine de kilomètres de la zone démilitarisée. Ces manœuvres cette fois terrestres et aériennes devraient être vraisemblablement plus conséquentes que celles du début de semaine en Mer Jaune avec pas moins de 800 hommes réquisitionnés, des hélicoptères, des avions de combat, des chars, des canons autoportés, des tirs de missiles anti-chars, et des multi-lance-roquettes. 

Étonnante décision, surtout lorsque dans la foulée le Ministre de la Défense annonce que « le plan militaire reste en alerte maximale et la Corée du Sud sera prête à réagir immédiatement en cas d’attaque nord-coréenne, même si le risque d’une nouvelle provocation reste substantiellement réduit ». 

Risque réduit ? 800 hommes et l’armada de sortie à Pocheon demain ? A quoi joue la Corée du Sud ? Le gouvernement sait très bien (et le dit) que «  la Corée du Nord n’osera jamais lancer une guerre à grande échelle ». 

Est-ce l’éclairage d’un sapin de Noël géant au sommet d’une montagne visible par les nord-coréens (éclairage interdit depuis 2004 d’un commun accord entre les deux pays) qui poussent Lee Myung-Bak à craindre l’impensable samedi, jour de Noël ? Dans ce cas, pourquoi autoriser cet acte de la Full Gospel Church ? Est-ce une politique de la peur avec les médias qui ne cessent de passer en boucle toutes les informations relatives à une nouvelle provocation nord-coréenne pour ainsi se récupérer un nouvel électorat pour 2012 ?

Beaucoup d’interrogations planent cette semaine sur la situation exacte des relations intercoréennes. Et tout le monde espère que les réponses n'arriveront pas samedi 25 décembre...

 

AROSMIK - 20101222
Toute l'info sur encoreedusud.blogspot.com 
Suivez l’actualité de Corée du Sud sur Twitter ou Facebook

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Arosmik

Arosmik
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès