Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 56 Prix Nobel contre le blocus de Gaza

56 Prix Nobel contre le blocus de Gaza

 260 éminentes personnalités, parmi lesquelles 56 Prix Nobel : 10 Prix Nobel de la Paix, 18 Prix Nobel de Chimie, 14 Prix Nobel de Médecine, 10 Prix Nobel de Médecine, 3 prix Nobel de Littérature et un Prix Nobel d’économie, appartenant à 31 pays, ainsi que 202 eurodéputés, viennent de signer un appel contre le blocus de Gaza. Mais que peut peser une telle demande face à un gouvernement israélien arrogant et brutal et à des dirigeants européens bornés et timorés ?Le 8 juin 2009, un accrochage sanglant à la frontière de Gaza a fait 4 tués et 12 blessés chez les Palestiniens, sans le moindre blessé du côté israélien. Cet incident nous rappelle qu’un million et demi de personnes restent enfermées, soumises à l’arbitraire le plus total, aux portes de l’Europe.


 Dans la bande de Gaza, sur une liste de 4.000 " produits autorisés" par Israël (avant le siège imposé depuis juin 2007), 30 à 40 seulement sont tolérés aujourd’hui par leurs bourreaux. Livres, disques, vêtements, tissus, chaussures, aiguilles, ampoules électriques, bougies, allumettes, instruments de musique, draps, couvertures, matelas, tasses, verres… sont interdits et ne peuvent transiter que par les fragiles tunnels vers l’Egypte, cibles de bombardements répétés. En 2008, plus de cinquante personnes sont mortes dans ces tunnels, à la suite d’effondrements. Aucun des matériaux nécessaires à la reconstruction (ciment, portes, vitres, fenêtres…) ne sont non plus autorisés, après les effroyables bombardements de décembre 2008-janvier 2009. Le thé, le café, la semoule, restent interdits (cf. enquête d’Amira Hass " Israel bans books, music and clothes from entering Gaza", Haaretz, 17 mai 2009).

 56 Prix Nobel, dont 10 Nobel de la Paix, 202 membres du Parlement européen (2004-2009), et des personnalités, participent avec l’ONG Peace Lines à la campagne "Ouvrez les Portes" pour la levée définitive du siège de Gaza et la libération des détenus. Ils déclarent  :

 Nous demandons à tous les dirigeants politiques et aux membres du nouveau Parlement Européen de tout mettre en oeuvre pour ces libérations – dont celle du sergent Shalit et de l’ex-ministre de l’Education Al Shaer, réarrêté le 19 mars, dans des conditions contraires au droit international. L’Europe et l’Union Pour la Méditerranée ne peuvent continuer à tolérer à leur porte de telles conditions de privations et de suffocation.

Israël doit mettre fin au blocus de Gaza, à toutes les tueries, et permettre à Gaza de s’ouvrir au monde, de façon à assurer la possibilité d’une économie viable.

 Les Palestiniens doivent mettre fin à toute attaque de roquettes sur Israël et les Israéliens.

 Les êtres humains ne sont pas une monnaie d’échange.

 En conséquence :

 Les Palestiniens doivent libérer le sergent Shalit qu’ils gardent prisonnier depuis presque trois ans.

 Les Israéliens, qui détiennent plus de dix mille personnes dans leurs prisons, doivent libérer un nombre significatif de femmes détenues, de malades, ceux qui sont les plus âgés, au terme de longues condamnations, ainsi que les prisonniers en détention administrative, y compris tous les membres élus de la législature palestinienne.

Se sont joints à cet appel : Yasmina Khadra, Franca Rame, Noam Chomsky, Martin Gray (survivant du ghetto de Varsovie), David Grossman, Amos Oz, Michel Rocard (ex-Premier ministre).

Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • morice morice 13 juin 2009 10:36

    Leila, vous êtes ici notre conscience, il faudra bien le reconnaître : merci pour ce papier. 


    • LeGus LeGus 13 juin 2009 10:56

      Attention de ne pas mettre dos à dos les belligérants,les forces en présences sont tellement disproportionnées.


      • abdelkader17 13 juin 2009 11:07

        @Le gus
        exactement,réflexion très pertinente que beaucoup d’individus ne prennent pas en compte du fait du conditionnement intellectuel ,du matraquage, et du lavage de cerveau que nous subissons ici.
        Mettre sur un même plan l’occupant et l’occupé laisserait imaginer des rapports de force égaux,politique et militaire, il faut sortir de ces pièges.


      • abdelkader17 13 juin 2009 11:01

        La bande de Gaza n’est que le laboratoire de la guerre moderne, concentration de toutes les exactions, les atrocités, et le cynisme d’un monde occidental proche de la faillite morale.
        Le but est la destruction pure et simple de la société palestinienne, tuer tout espoir et forcer les réfugiés à exil par des pratiques d’encerclement et d’étouffement.
        Les israéliens qu’on le veuille ou non utilise des mécanismes similaires à ceux des Allemands pendant la seconde guerre mondiale,même mépris pour la vie humaine, constitution de ghettos humains, assassinats systématiques sans distinction, arrogance, violence, fanatisme.
        On pourra pétitionner à volonté face à ces malfrats sanguinaires,60 années d’impunité ne bouleverseront pas le cours des événements d’un iota ni n’apporteront de changements politiques avec une extrême droite terroriste désormais bien accrochée au pouvoir et bénéficiant du soutien total de la majorité de la population.

         « Les Palestiniens doivent mettre fin à toute attaque de roquettes sur Israël . »
        Non mais c’est une blague, les conflits asymétriques ont la propriété de voir un adversaire sur armé disposant du monopole de la violence contre des entités non étatique faiblement équipées.
        La résistance est légitime seule moyen pour les palestiniens de ne pas être oublié par l’opinion internationale, un peuple occupée subit la violence continuelle des occupants on ne peut demander à un peuple de renoncer à conquérir ses droits nationaux et à recouvrer sa liberté.


        • 3.14 3.14 13 juin 2009 15:33

          J’ajouterais que tous ceux dénonçant les roquettes palestiniennes devraient dénoncer avec la même force les maquisards Français de la Résistance.


        • jaja jaja 13 juin 2009 11:17

          Bof, moi qui ne suis pas prix Nobel je sais que le blocus de Gaza ne pourrait tenir sans la volonté du dictateur Égyptien Mubarak. Celui qui a réprimé son peuple, manifestant en masse, pour tenter de briser ce blocus...

          Quand à la résistance armée des Palestiniens contre ceux qui occupent leur sol elle est bel et bien légitime. L’arrêt des roquettes disent nos Nobel... Même si les résultats de ces gros pétards sont nuls je ne vois pas en quoi la résistance devrait cesser contre un ennemi surarmé qui n’hésite pas à bombarder les Palestiniens avec le matériel militaire le plus meurtrier et moderne qui soit....

          "Les êtres humains ne sont pas une monnaie d’échange.
          En conséquence :
          Les Palestiniens doivent libérer le sergent Shalit qu’ils gardent prisonnier depuis presque trois ans. "

          Ok, les êtres humains ne sont pas une monnaie d’échange en conséquence les Sionistes doivent libérer tous les prisonniers Palestiniens sans condition... (combattants ou non) et ainsi ils reverront leur soldat Shalit...


          • Leila Leila 13 juin 2009 12:08

            Je comprends pourquoi les signataires demandent aux Palestiniens de cesser les tirs de roquettes et de libérer le sergent Shalit, et je les approuve. Ils ne veulent pas être accusés de partialité par les sionistes.

            Les tirs de roquettes et l’enlèvement de Shalit sont pour le gouvernement israélien comme une piqure de moustique sur le dos d’une vache. Mais c’est très utile pour alimenter sa propagande, très utile pour justifier la détention arbitraire de 10.000 Palestiniens, très utile pour justifier les milliers de tonnes de bombes lâchées sur le Liban et sur Gaza. Les Palestiniens auraient donc tout intérêt à ne plus tirer de roquettes sur Israël à relâcher le sergent Shalit. L’opinion internationale apprécierait.


          • abdelkader17 13 juin 2009 17:21

            MCm l’humoriste de tsahal à trouvé une voie de reconversion hahahaha.


          • abdelkader17 14 juin 2009 03:30

            @Jules
            la délation, les dénonciations calomnieuses, ces charlots peuvent venir jeter un coup d’œil nous dénonçons une vision partiale et baisée des rapports au monde, de la propagande islamophobe fond de commerce des néo nazis alliés aux sionistes, si le délit d’opinion existe nous sommes tous coupables, des racistes peuvent faire étalage continuel de leur haine ça ne dérange pas notre ami MCM puisqu’il fait parti du gros des troupes.
            MCM délateur professionnel ça ne m’étonne en rien, la liberté d’expression c’est adhérer à sa vision du monde, le reste n’a pas droit de cité.
            La police de la pensée je l’emmerde et ce n’est pas ces petites menaces qui changeront l’état des choses, un bras d’honneur en règle à tous les mouchards et les collabos.


          • phiconvers phiconvers 13 juin 2009 11:23

            On s’en fout de Gaza.
            Un petit conseil vu de l’extérieur : que les Palestiniens se défassent du Hamas, fassent preuve d’un peu de pragmatisme et les Israéliens n’auront, à moyen terme, plus le choix.


            • abdelkader17 13 juin 2009 11:51

              @Phiconvers
              Que venez vous faire sur ce fil ? les gens qui se foutent des choses avec une telle insistance ne peuvent pas masquer en fin compte leur parti pris idéologique.
              Notre pro israélien de service ira vendre sa soupe ailleurs nous sommes entre gens sérieux et un minimum informés sur la situation faite aux habitants de la Palestine occupée,les méfaits d’une armée d’occupation composée de terroristes et d’assassins sans morale aucune.


            • jaja jaja 13 juin 2009 11:51

              Écrivez plutôt « Je m’en fous de Gaza » et faites comme moi. Je ne donne jamais de petits conseils sur une question dont je me fous. Ca m’évite de dire trop de conneries...


            • morice morice 13 juin 2009 12:10

              propos d’extrême droite dont vous faites partie...


            • morice morice 13 juin 2009 12:11

              propos d’extrême droite dont vous faites partie... ça concerne phiconvers l’uribien.


              • phiconvers phiconvers 14 juin 2009 08:15

                on dit uribiste, patate.


              • Le péripate Le péripate 13 juin 2009 13:19

                Est-ce que l’Egypte s’est décidé à ouvrir sa frontière avec Gaza, et à assurer la sécurité et le respect du droit dans Gaza ? Ce serait assurément un progrès.


                • manusan 13 juin 2009 13:25

                  10 Prix Nobel de la Paix, 18 Prix Nobel de Chimie, 14 Prix Nobel de Médecine, 10 Prix Nobel de Médecine (2 fois ?, peut être la physique surement ?), 3 prix Nobel de Littérature et un Prix Nobel d’économie.

                  Mathématiquement les scientifiques l’emportent. Assez surprenant que les Nobels de la Paix ne soient pas les plus nombreux.


                  • abdelkader17 13 juin 2009 13:45

                    @Phil
                    exactement quand on donne des prix Nobel de la paix à des criminels comme Kissinger responsable du génocide vietnamien ou le boucher Begin ancien chef terroriste responsable de la mort de milliers de civils au Liban lors de l’opération paix en galillée,c’est clair ce prix est le prix de la honte mondiale.


                    • abdelkader17 13 juin 2009 14:12

                      @PHil
                      La religion n’a rien à faire ici, c’est un conflit politique c’est vous qui instrumentalisez la religion à vos propres fins, ça ne trompera plus personne.49 e ou pas on s’en moque ça reste une plaie béante sur la conscience de l’humanité.


                      • morice morice 13 juin 2009 16:20

                        notre societe est ainsi faite que les meilleurs defenseurs de la cause palestinienne se treouvent d’abord en ISRAEL......

                        une idée des défenseurs de la cause palestinienne en Israel ???

                        car la difference entre vous et moi, c’est que moi et d’autres juifs, ne pensons pqs en terme religieux, mais en terme HUMAIN, ou dieu n’a rien a faire dans ces drames.

                        ah, je me disais aussi vous n’étiez pas Raelien... c’est marranr, j’avais crû à lire vos débilités....

                        comment penser en termes d"humains chez vous.... tout le respect de la vie, quoi ....


                        • morice morice 13 juin 2009 16:25

                          -dois je vous rappeler mon cher abdel vos propos sur la revolution islamiste, alors que ;oi au contraire je suis profondément athée .

                          -car la difference entre vous et moi, c’est que moi et d’autres juifs, ne pensons pqs en terme religieux, mais en terme HUMAIN, ou dieu n’a rien a faire dans ces drames.

                          va falloir nous expliquer votre « athéisme juif » là.... et on risque fort de rigoler, marionnette !

                          Les juifs et les Juifs sont deux mots français qui traduisent l’hébreu יְהוּדִים yehoudim, le grec ancien Ἰουδαῖοι[3] [ɪuðajoi], le latin Iudæi[4] [ɪudæi], l’arabe يَهُودِيّ [ɪehudɪ], le ladino ג׳ודיוס djudios, ou le yiddish ייִדן yiden.

                          Écrit avec une initiale minuscule, le mot « juifs » qualifie les adhérents au judaïsme qui pratiquent leur religion ; orthographié avec une majuscule, le mot « Juifs » nomme les membres du peuple d’Israël (am yisrael)[5] également appelés enfants d’Israël (bnei yisrael)[6]. Une distinction existe en effet entre ces deux termes, puisque la Halakha (הַלָכָה loi religieuse traditionnelle) indique qu’on reste un Juif, membre du peuple[7], même si on cesse d’être juif, pratiquant du judaïsme[8].

                          euh vous avez écrit en minuscule, minus... vous êtes le premier athée que je rencontre qui a une religion... ah ah ah !!!!

                          L’athéisme est une attitude[1] ou une doctrine[2] qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit, contrairement, par exemple, au déisme, au théisme et au panthéisme qui soutiennent ces existences, ou à l’agnosticisme qui considère qu’on ne peut répondre à ces questions.


                          • le-Joker le-joker 13 juin 2009 16:45

                            vous êtes le premier athée que je rencontre qui a une religion... ah ah ah !!!!

                            Il ne faut pas s’inquiéter Morice vient de passer devant son miroir.


                          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 juin 2009 20:22

                            @ morice,

                            vous auriez dû vous contenter de votre premier post qui était parfait et dignement noté. Il participait à ce cortège quasiment unanime de messages de paix et de compassion envers ce peuple martyrisé.

                            @ Leila,

                            " Mais que peut peser une telle demande face à un gouvernement israélien arrogant et brutal et à des dirigeants européens bornés et timorés  ? " Si l’on ajoute à cet appel le puissant mouvement de réfuzniks, qui vont enfin se sentir soutenus par l’opinion internationale et pas des moindres comme moi, mais des plus enclins à faire fléchir ce navrant conflit. http://fr.wikipedia.org/wiki/Refuznik_(Isra%C3%ABl)


                          • viking 13 juin 2009 17:38

                            MCM la mobylette qui démarre au premier coup de pédale a un visage juvénile mais des cheveux blancs. Symptôme névrotique du mec qui se reproche quelque chose ?


                          • Diva Diva 13 juin 2009 18:17

                            @ Mutilé du Cerveau Microbien

                            Voilà bien la description fidèle d’une authentique tête de nouille !

                            J’attends toujours votre réponse ; comment parvennez vous à concilier, le commandement « Tu ne tueras pas », et l’emploi par l’armée israélienne, de bombes au phosphore ?


                          • miwari miwari 13 juin 2009 19:43

                            Pauvre type !

                            Ta vie doit être tellement insignifiante que tu en es arrivé au point de te jeter des fleurs sur un forum pour exister.

                            Je compatis.


                          • ladhraa ladhraa 13 juin 2009 19:59

                            @mcm un beau gousse comme toi dis n’importe quoi lorsque Israel cessera le blocus inhumain de toute la Palestine pas seulement Gaza la communauté internationale saura les manigances des uns et des autres .il faut l’avouer Israel n’accepte aucun arbitage seuls ceux qui citent l’haulocoste visitent les camps sont écoutés à condition qu’ils ne fassent pas allusion à Sabra Chatila dir yassine et dernièrement les massacres et pire encore le blocus de Gaza là on franchit la ligne de quel couleur celle de l’antisémitisme et l’on a pour 40ans en parallèle avec l’haulocoste et ainsi Israel continue de bleuffer .Tu cites le peuple palestinien tu reconnais son existence n’a-t-il pas le droit de recouvrir sa terre.


                          • miwari miwari 13 juin 2009 19:48

                            Mon post ci-dessus s’adressait à mcm bien sûr !


                            • TARTOQUETSCHES TARTOQUESCHES 13 juin 2009 23:08

                              Je pense aussi qu’Israel porte les principaux tords dans la situation en Palestine, et il faut être de mauvaise fois pour le nier. Mais de grâce ne comparons pas Israel et nazisme celà n’a aucun sens et décrédibilise la cause des palestiniens ! Israel n’est pas un état fasciste et encore moins nazi, mais tout simplement un état nationaliste embrumé, peut être par une vision religieuse de « peuple élu ».
                              Quoi qu’il en soit, il est flagrant qu’Israel ne veuille par reconnaitre le droit aux palestiniens à une terre viable, et fait capoter tout les accords de paix depuis des décennies. Israel même une politique d’annexion de terre et d’apparteid (cet odieux mur...) et s’accomode trés bien du Hamas puisque son refus de reconnaitre Israel et ses actions « terroriste » justifient sa politique d’apparteid et d’annexion. Si les palestiniens avaient eu un Ghandi comme leader, il est fort probable que la situation serait différente car la pression internationnale (celle des us surtout...) aurait été trop forte pour Israel. Je me réjouis donc de cet appel à la raison envers Israel de la part de ces « sages », mais ne me fai guerre d’illusion d’autant plus que les élections iranienne ne vont certainement pas aider israel à changer de politique...


                              • pigripi pigripi 14 juin 2009 20:10

                                Pour changer de la propagande à sens unique de Leila et des fonctionnaires islamistes d’AGVX, voici le compte rendu d’une mission médicale effetuée par des médecins palestiniens en collaboration avec des médecins juifs et des médecins israéliens : 

                                [Pendant la guerre de Gaza, vous avez été nombreux à répondre à notre appel
                                à aider l¹organisation israélienne « Médecins pour les Droits de l¹Homme »
                                dans son action pour soigner la population palestinienne. Nous avons voulu
                                quelques mois plus tard accompagner une équipe de ses médecins lors de sa
                                visite hebdomadaire en Cisjordanie afin de vous rendre compte de son travail
                                et de l¹accueil qu¹elle reçoit auprès de la population palestinienne.]

                                Shabbat près de Hébron
                                Muriel Chemla (1)

                                Je suis allée accompagner les « Médecins pour les Droits de l¹Homme » ce 6
                                juin lors de leur visite dans un village situé à proximité de Hébron. Etant
                                médecin et parlant hébreu, je pouvais comprendre le déroulement de la
                                journée et les problématiques traitées.
                                La mission des médecins qui partent chaque samedi, dans les territoires
                                s¹effectue en relation avec une ONG palestinienne. Ce jour il s¹agissait de
                                « Palestinian Medical Relief Society ». Les médecins de cette association
                                palestinienne trouvent le lieu d¹accueil et organisent le mode d¹attente des
                                patients. Nous avions laissé la voiture à Jérusalem et pris le minibus des
                                médecins. Nous n¹avons rencontré aucun check point sur le chemin, seul un
                                panneau rappelait l¹interdiction formelle à tout citoyen israélien de se
                                rendre dans les territoires.
                                A notre arrivée les notables du village nous attendaient et après un bref
                                discours chaleureux de leur part, le Docteur Rafi Walden a répondu, évoquant
                                l¹aspect historique du discours tenu par Barack Obama deux jours auparavant
                                au Caire et l¹importance de vivre d¹autres liens entre les deux peuples.
                                Puis tout le monde se mit au travail.
                                La première consultation à laquelle j¹ai assisté était celle du Docteur
                                Walden et d¹un médecin arabe israélien ; ils recevaient ensemble les
                                patients et le médecin arabophone traduisait en arabe les explications, les
                                diagnostics et traitements ; il a en outre réalisé sur place plusieurs
                                interventions de petite chirurgie sans beaucoup de moyens mais avec
                                précision et efficacité.
                                Dans la seconde consultation un médecin de famille israélien consultait avec
                                pour traducteur un jeune étudiant en médecine arabe israélien qui poursuit
                                ses études à Amman.
                                Dans la troisième consultation un pédiatre israélien consultait avec une
                                infirmière qui traduisait en arabe et un second médecin arabe israélien.
                                Il y avait, je crois, un quatrième lieu de consultation mais je n¹ai pu y
                                aller.

                                Malgré l¹afflux de patients l¹organisation de la journée était efficace et
                                souriante. Les médecins de l¹ONG palestinienne organisaient la répartition
                                des patients, leur arrivée en ordre dans le bureau de consultation ; parfois
                                ils introduisaient un second patient alors qu¹un premier était là car il
                                leur semblait urgent de le faire examiner. L¹ambiance était sereine. Les
                                patients entraient et présentaient rapidement avec une grande confiance
                                l¹origine de leur problème. Certains venaient à deux pour consulter pour
                                eux-mêmes et pour leur enfant .Le rythme était rapide et finalement on peut
                                décrire trois types de propositions de soins lors de ces consultations :
                                1)  Si le problème posé pouvait être traité immédiatement ,le médecin
                                prescrivait et le patient allait dans la pièce centrale à la pharmacie
                                mobile gérée par des membres des deux ONG, qui délivrait immédiatement ce
                                qui était prescrit (ainsi l¹impétigo d¹un enfant très jeune immédiatement
                                mis sous antibiotiques locaux et administrés par voie orale)
                                2)  Si le problème nécessitait des examens complémentaires simples ou un
                                traitement simple non médicamenteux (talonnettes, kinésithérapie, laserŠ),
                                le médecin prescrivait et les médecins palestiniens expliquaient au patient
                                où aller en Palestine, la difficulté étant le coût des analyses ou du
                                traitement souvent trop cher pour les habitants de ce village pauvre.
                                3)  La situation devenait plus complexe devant les problèmes graves, et il
                                y en eu beaucoup ce jour-là, 5 pour le Docteur Walden, tels des
                                malformations orthopédiques congénitales importantes, ou le cas d¹une jeune
                                fille ayant des paupières atrophiées et qui ne pouvait fermer les yeux
                                malgré deux interventions et risquait en conséquence des plaies importantes
                                et invalidantes de la cornée. Devant tous ces dossiers, le Docteur Walden
                                prenait les coordonnées de la personne et de ses parents. A son retour, il
                                allait devoir trouver le spécialiste à l¹hôpital Tel Hachomer ou ailleurs,
                                orthopédiste ou ophtalmologiste, pour fixer un rendez-vous, à sa charge
                                aussi d¹obtenir des autorités israéliennes le droit pour les patients de se
                                rendre à cette consultation en Israël.
                                Dans ce cas une question reste non résolue , celle de savoir qui assumera le
                                coût de l¹intervention chirurgicale si la consultation en Israël la déclare
                                nécessaire.
                                A ce propos le Hamas refuse que les Palestiniens viennent en Israël se faire
                                soigner et actuellement le gouvernement de Ramallah a adopté la même
                                position. D¹où l¹interruption, par exemple, des chimiothérapies d¹enfants
                                atteints de leucémies suivis en Israël.

                                La consultation s¹est achevée vers 15h30. Je ne sais combien de patients ont
                                été vus, sans doute entre 150 et 200. Alors que nous allions partir, l¹un
                                des membres de l¹ONG palestinienne m¹a dit qu¹en moyenne 300 personnes
                                étaient reçues lors de ces consultations.
                                Cela peut sembler naïf d¹écrire ainsi, mais pendant cette journée j¹ai
                                vraiment senti, et d¹autres me l¹ont exprimé ainsi, qu¹il n¹y avait pas des
                                juifs et des arabes mais des médecins et infirmiers soucieux de soigner des
                                patients trop écartés des lieux de soins.
                                A notre retour nous n¹avons rencontré qu¹un check point, le chauffeur
                                palestinien a déclaré ne véhiculer que des touristes mais les deux soldats,
                                dont une jeune fille, ont voulu vérifier. Ils n¹ont vu que de classiques
                                passeports israéliens, la soldate en a regardé quelques uns puis a
                                abandonné. L¹atmosphère dans le minibus était plutôt à l¹humour.

                                Durant cette journée, j¹ai appris en outre que cette organisation avait
                                d¹autres activités, peut-être moins médiatiques mais dont l¹impact sur la
                                situation sanitaire dans les territoires palestiniens était encore plus
                                importante : ils prévoient ainsi d¹accueillir en Israël en août 15 médecins
                                palestiniens pendant trois jours pour les former à la prise en charge de
                                l¹urgence médicale. Ils vont notamment être accueillis dans le département
                                de simulation de l¹hôpital israélien où l¹on peut apprendre sur des
                                mannequins sophistiqués les gestes d¹urgence et même les conduites de
                                traitement d¹urgence.
                                Les autres activités ce cette organisation peuvent être retrouvés sur leur
                                site :
                                http://www.phr.org.il/phr/article.asp?articleid=24&catid=51&pcat=51〈=ENG

                                (1) Muriel Chemla est médecin et psychanalyste


                                • pigripi pigripi 15 juin 2009 00:27
                                  Obama vient en un discours de renforcer l’emprise islamiste sur l’islam(up to date)
                                  Posted by Lucien SA Oulahbib on 9/6/2009

                                  Image empruntée au site de l’UPJF

                                  Si l’islam a non seulement transmis le savoir grec à l’Europe mais l’a carrément initiée aux arts et lettres selon Obambi, (ce qui est faux : ex St Sophie a été la matrice de la technique du dôme) dans ce cas une telle affirmation ne peut que renforcer les islamistes dans leur désir de vivre s’habiller penser précisément comme à cette époque épique. C’est simple lumineux. Puisque le principal dirigeant de la plus puissante nation occidentale avoue en quelque sorte que tout son génie vient de l’islam de cette époque, alors replongeons-nous en elle, revisitons-là, revivons-là, pensons en elle jusqu’au bout de la nuit (qui s’étend).

                                  Obama vient en un discours de renforcer l’emprise islamiste sur l’islam, et d’affaiblir en même temps tous les démocrates musulmans qui pensaient que s’habiller de manière moderne, ne pas se voiler, intégrer les valeurs universelles dans le renouvellement de leur discours, pouvaient créer un islam nouveau à l’image de son temps, revivifiant la tradition d’une autre façon : ils se trompaient ! c’est au contraire en s’immobilisant dans l’islam des premiers siècles, qui a précisément apporté la civilisation à l’Europe et au monde, que l’islam peut repartir de l’avant voilà ce qu’en conclut à juste titre l’islam politique qui a désormais qui a désormais reçu son doctorat honoris clausa à l’université du Caire par le professeur es civilisation Obama. 

                                  Nous ne mesurons pas encore l’étendue des dégâts dans les écoles et les universités. Puisque la déperdition qui en a résulté pour l’Islam sera mis sur le dos du libéralisme le colonialisme et ses « youpins sionistes » et le tour est joué : merci Obambi !

                                  (up to date :) bien sûr il peut être objecté que Ben Laden et consorts ont préalablement condamné les propos d’Obama et qu’ils lui reprochent de les combattre en Afghanistan ; sauf que ceci n’est pas contradictoire en ce que si ceux-là exprimeraient un islam brut tandis que Obama (et Sarkozy Cohn Bendit, Bayrou, Besancenot…) aspirent à vivifier un islam soft, il n’empêche que celui-ci, lorsqu’il verra que les populations d’origine religieuse musulmane lui échappent, il sera de moins en moins imaginaire et canada dry… Un exemple ? La Hollande… La Grande Bretagne…La France : les exigences communautaristes sont de plus en plus pressantes alors que la majorité des populations d’origine cultuelle musulmane aspirent à la laïcité au sécularisme, du moins s’il n’y avait pas l’injonction des islamistes se réclamant désormais d’Obama à ce que ces populations restent obligatoirement fidèles au passé : voilà le paradoxe, entretenu par tous les néo-anthropocentristes adeptes récents de la Nouvelle Droite via le multiculturalisme et qui regardent d’un mauvais oeil quelqu’un de ces populations refuser précisément cette image de la musulmane devant être voilée et séparée des hommes. Ils la traiteront d’assimilée, (mot plus doux que celui de prostituée prononcé dans les banlieues). Il est incroyable que la gauche bien pensante ait désormais adopté les valeurs coloniales qui voyaient dans la séparation des communautés une très bonne chose, tout en traitant de « néocoloniaux » celles et ceux qui exigeraient le respect des valeurs universelles fondatrices de l’être ensemble démocratique se répandant désormais à l’instar de l’électricité, que précisément certains veulent couper afin que l’on reviennent « tous ensemble » vers les âges dits de « lumière ».

                                  Deux exemples ?

                                  1/ si les choses étaient réellement aussi claires après le discours d”Obama, pourquoi les pays musulmans dits modérés n’envoient pas des troupes en Afghanistan pour précisément prouver que leur islam n’est pas celui des Talibans ?

                                  2/ Lorsque des mosquées et surtout des centres polyvalents se construisent en France, va-t-on vérifier si dans l’espace culturel qui jouxte l’espace cultuel les femmes ont par exemple le droit d’organiser des cours (mixtes) de danse, si des cours de théâtre, de musique, là aussi mixtes, sont possibles ?

                                  A trop faire l’ange….

                                  Lucien SA Oulahbib 9/6/2009

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès