Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > 7 milliards d’humains, pour quoi faire ?

7 milliards d’humains, pour quoi faire ?

La mauvaise répartition des naissances engendre des problèmes très complexes.

La petite philippine Danica May est officiellement devenue le 7 milliardième habitant de la planète terre cette semaine. Le cap des 6 milliards d'habitants avait été franchi en 1999. D'ici 2050 la terre devrait compter 9,3 milliards d'habitants et 10 milliards à la fin du siècle. Mais le plus grand défi qui se pose à de nombreux pays européens, à la Chine, au Japon et à l'humanité est le vieillissement de la population. On compte actuellement 650 millions de plus de 60 ans, ils seront 2 milliards en 2050 selon l'OMS, qui prédit en outre qu'il y aura bientôt sur terre plus de personnes âgées que d'enfants.

D'après des estimations de la Banque mondiale, dans moins d’une génération, en 2025, la population du Nord devrait avoir baissé de 29 millions, alors que celle du Sud aura augmenté de 1, 6 milliard. Les conséquences sur les pays de l’Europe de l’Ouest sont incalculables. Pourquoi ? Une étude sur l’avenir de la démographie mondiale et ses répercussions économiques publiée en 2010, passée inaperçue lors de sa publication, mérite d’être analysée et commentée. Selon cette étude de la BNP, la forte croissance démographique dans le monde et particulièrement en Asie au cours des prochaines décennies devrait entraîner un déplacement de richesses des pays développés vers les pays émergents. L’appauvrissement de l’Europe est subséquemment inévitable. En 2050, les plus de 60 ans seront 2 milliards et la proportion des inactifs par rapport aux actifs devrait passer de 11 % aujourd’hui à plus de 25 %. Ce choc démographique va induire un "déplacement des richesses spectaculaire".

Au niveau mondial, la baisse du nombre d’actifs équivaudra à une perte en termes de PIB par tête de 6,6 % au cours de la période 2005-2050, soit de 0,15 % par an. Avec le taux de fécondité le plus faible du monde, l’Europe devrait être la plus touchée, avec un manque à gagner estimé à 18 %, soit 0,35 % par an, suivie par l’Amérique du Nord (9,3 % soit 0,2 % par an). Tous les pays d’Europe occidentale se voient menacés d’un appauvrissement sensible, avec une baisse du revenu par tête allant de 9 à 23 % selon les cas. Mais ce phénomène de vieillissement gagne d’autres pays anciens : depuis 2005, le Japon (127 millions d'habitants) perd chaque année 1 million d'habitants. En 2050, le pays aura 37 millions d'habitants en moins qu’aujourd’hui. Car non seulement la population va se réduire, mais elle va vieillir. Le pays compte aujourd'hui 11 millions d'habitants de plus de 75 ans. Ce nombre devrait doubler dans les vingt ans. Ce pays compte déjà 32 000 centenaires.

Le résultat de ce basculement dans de nombreux endroits de la planète sera fort logiquement une redistribution complète des richesses. Le poids de l’Asie hors Japon gagnerait 8 points dans le PIB mondial, celui des Etats-Unis 4 points, celui de l’Afrique seulement un point alors que sa démographie ne cesse de croître. Grand perdant de ces bouleversements, l’Europe, dont le poids économique se trouverait réduit selon ces projections de plus de 12 points. Cet enjeu est un défi inquiétant pour l’occident, qui sera probablement amené en anticipant ces chiffres à innover, notamment sur la gestion de son PIB, et de son système de retraites. 

Pour remédier à ce déséquilibre Nord / Sud, très pénalisant pour l'Europe, il existe néanmoins une solution miracle, préconisée du reste par l'ONU et de nombreux démographes.

Il s'agit de l'immigration massive, non plus subie, mais acceptée et encouragée. Les pays vieillissants convieraient les pays pauvres à un partage important de population.

Il faut bien reconnaître que le saut culturel qu'une telle politique impliquerait chez nos concitoyens reste assez important !


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 3 novembre 2011 09:15

    « nous sommes trop nombreux sur terre », phrase choc qui légitimise les guerres
    en supprimant non pas la pauvreté mais les pauvres !

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/23/ecolo-ecolo/


    • mac 3 novembre 2011 10:52

      Mais non ça ne légitime aucune guerre au contraire !

      On part d’un constat évident : plus nous seront nombreux à se partager le même gâteau et plus il y a des chances que les gens se foutent sur la figure. Il faut être un doux rêveur pour penser le contraire.
       Vous ne croyez tout même pas que les humains vont se contenter de vivre dans des villes immenses, occupant des HLM de 40 m2 en mangeant des insectes hachés préparés pour eux.

      Franchement si c’est ça l’avenir de l’humanité, y a de quoi pleurer et vivement que l’on trouve d’autres planètes habitables pour aller y vivre.

      L’arrêt de cet accroissement effréné de la population passe par l’éducation et un contrebalancement de l’abrutissement des masses par certaines religions.
      Mais ça c’est pas pour demain dans la mesure où l’oligarchie mondiale a besoin de croissance et que la croissance mondiale actuelle ne tient qu’à la croissance de la population mondiale.


    • EricB 9 novembre 2011 22:34

      "Mais ça c’est pas pour demain dans la mesure où l’oligarchie mondiale a besoin de croissance et que la croissance mondiale actuelle ne tient qu’à la croissance de la population mondiale."

      Et aussi parce que les oligarchies mondiales ne pourront se maintenir au pouvoir qu’en maintenant la pression sur les masses (le moins d’éducation possible) et le plus de controle financier possible (par l’intermédiaire des banques notamment).


    • rikoder rikoder 3 novembre 2011 09:29

      6 milliards en 1999

      7 milliards en 2011

      il a fallu 12 ans pour passer 1 milliard et on s’accordera a dire que l’evolution est exponetielle quand bien meme la courbe reste douce pour certains elle est exponentielle. (et puis douce je vois pas comment elle est douce, 1 milliard en 12 ans put***)

      2011->2050 on va seulement passer a 9,3 milliards, soit 2,3 milliards en 39 ans ??
      2050-> 2090 10 milliards, soit 0,7 milliard en 40-50 ans ??

      y’a un soucis dans les chiffres la, a moins que l’on tienne compte d’une future epuration biologique je vois pas comment on peut seulement passer de 7 milliards en 2011 a juste 10 milliards en 2090, c’est plutot 15 milliards dans un siecle (a bisto de nas)

      • Claudec Claudec 3 novembre 2011 09:53

        Ainsi, la pyramide des âges vient-elle ajouter sa dynamique à « l’abominable pyramide sociale ». Cf. Claudec sur son site et ailleurs.

        Il est en effet à prévoir, sans pour autant s’appeler Madame Soleil, que dans un avenir qui pourrait être assez proche, mais qui dépend avant tout du vieillissement du monde occidental, ce dernier descende d’un ou plusieurs étages dans l’édifice où toutes les nations du monde s’empilent en fonction de leur richesse. Beaucoup s’en réjouiront, qui ne voient de justice sociale que dans un nivellement par la base, d’autres n’y verront que le brassage résultant d’une évolution démographique valant la plus ample des révolutions.


        • Yvance77 3 novembre 2011 11:59

          Salut,

          Comme je l’ai déjà dit : en quoi d’être sept milliards aujourd’hui, dix demain... est utile ?

          J’assume mon malthusianisme !!!


          • sonearlia sonearlia 3 novembre 2011 15:15

            Le malthusianisme c’est une doctrine qui consiste a maintenir la population dans la pauvretés afin de limiter la population


            Citation de malthus :
            « Au lieu de recommander la propreté aux pauvres, nous devons les encourager à continuer leurs pratiques insalubres. Dans les villes, nous devons rendre les rues plus étroites, entasser plus de personnes dans les maisons et essayer de faire revenir la peste. Dans le pays, nous devons construire les villages près de mares stagnantes et encourager les installations dans tous les emplacements marécageux et malsains »

            Hors ce qu’on constate aujourd’hui, c’est exactement l’inverse, le Japon un des pays les plus riche au monde voit sa population vieillir, au contraire les pays d’Afrique les plus pauvres ont vu leur population exploser.

          • non667 3 novembre 2011 21:01

            à endl ...

            non 3 y a moi  smiley smiley smiley


          • armand 3 novembre 2011 15:16

            Je voudrais bien que l’on m’explique comment on arrive à ce chiffre alors que rien qu’en France la population est éstimée, je ne parle pas de l’Inde, Chine, Afrique et Amériques..


            • sonearlia sonearlia 3 novembre 2011 16:30

              Et en français, ça donne quoi ?


            • EricB 9 novembre 2011 22:50

              à Endlösung :
              "La population d’ aFrique a explosé grâce à l’ aide médicale prodiguée par les pleurnicheurs à haute teneur en humanisme de Prisunic .« 

              et ce n’est pas fini :
              http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/10/18/97001-20111018FILWWW00639-paludisme-un-vaccin-gsk-prometteur.php
               »

              Malgré des progrès importants ces dernières années pour réduire la mortalité résultant du paludisme, cette maladie tue encore 781.000 personnes par an, dont une grande majorité des enfants en bas âge en Afrique sub-saharienne"

            • sonearlia sonearlia 3 novembre 2011 17:24

              J’ai déjà lu les quelques résumés qu’on peut trouver ici et là, par contre il semblerais que vous n’ayez pas compris mon message pour répondre a yvance77.


            • non667 3 novembre 2011 21:20

              l’auteur prône l’immigration comme solution alors que c’est une tactique du N.O.M. pour dissoudre les nations obstacle à leur gouvernance mondiale !

              observation : ils savent ( le N.O.M. )qu’au contraire du pharaon qui avait besoin de millions d’esclaves pour assurer sa magnificence eux n’ont besoin que de quelques esclaves (bien bêtes pour éviter les révolutions ) et des millions de robots informatisés qu’ils possèdent déjà

              voila une réaction que j’ai du poster une dizaine de fois sur A V :( les chiffres sortis à la louche de ma tête ne sont pas si éloignés des vôtres )

              ils savent (l’élite )depuis longtemps que la terre ne peut nourrir de façon pérenne plus de 2 milliards d’habitants ! (les centaines de milliers d’années d’avant le progrès technique /médical le prouvent )
              le problème de cette élite ,de ce peuple élu est donc : comment supprimer 4,5 milliards d’habitants qui pompent l’air inutilement ?

              comment faire baisser la consommation /pollution des survivants afin de mieux leur en laisser(a l’élite ) et pour plus longtemps ? :
              en augmentant les prix pour la consommation .(ça vient )
              en mettant des taxes pour la pollution .(c’est parti :taxe carbone !)

              pour les 4,5
              avortement ,préservatifs , destruction de la famille , hédonisme ..... en route pour l’occident . mais pour les autres notamment les musulmans ?
              mais ça n’irait pas assez vite alors il faut ajouter d’autres solutions !

              la bombe atomique ? impensable ça pêterait de tout les cotés , elle ne fait pas de détail , contamine trop longtemps le territoire , de plus le vent tourne et n’a que faire des frontières ! alors ?
              bombes à neutrons : pas assez ciblantes
              les armes chimiques, bactériologiques même problème

               euréka j’ai trouvé !
              et si on fabriquait un virus génétiquement modifié (genre sida + ) qui épargne seulement un type de population qui possède un génome particulier acquis (ogm ,« vaccins préventifs » ) ou inné (gène d’Abraham par exemple , les israëliens font des recherches dans ce sens ,vérifiez sur net ).

              un comble :la recherche coute cher alors on peut la faire financer par des dons de la populace en organisant des génétons et en disant que c’est pour soigner des maladies héréditaires . smiley


              • Ruut Ruut 10 novembre 2011 10:22

                La conquête de l’espace et la colonisation d’autres planète relancera toute l’économie et évitera les guerres de survie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès