• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > À jouer avec le feu dans le Donbass, l’Ukraine va finir par se (...)

À jouer avec le feu dans le Donbass, l’Ukraine va finir par se brûler

Alors que Donald Trump semble décidé à appliquer ses promesses de campagne et devrait avoir une conversation téléphonique avec Vladimir Poutine dès demain, l'Ukraine poursuit sa course vers le gouffre avec une constance suicidaire.

Poursuivant sa tactique de provocations croissantes afin de pousser les armées des Républiques Populaires de Donetsk et Lougansk (RPD et RPL) à la faute, l'armée ukrainienne a ressorti pour la deuxième fois en une semaine les lances-roquettes multiples Grad qu'elle a accumulé près du front.

Après avoir tiré le 20 janvier sur la périphérie Nord de Donetsk, à l'Est du village de Spartak, c'est les positions de l'armée de la RPD situées près du centre Volvo (à côté de l'aéroport) qui ont été visées hier soir par ces armes lourdes. Des tirs qui font partie des plus de 800 tirs des dernières 24 heures et les 5 956 tirs de la semaine sur la République Populaire de Donetsk.

Avec une moyenne de 850 tirs par jour cette semaine, l'armée ukrainienne se rapproche des niveaux de bombardements de la fin novembre 2016, et à l'allure où ils augmentent, nous devrions bientôt atteindre les mêmes niveaux qu'en décembre 2016 (qui avait été le pire mois de l'année). Autant dire que l'année 2017 part plutôt mal pour ce qui est de l'application des accords de Minsk et des autres accords pourtant signés par Kiev.

Ainsi les autorités ukrainiennes refusent de retirer leurs unités à plus d'1,5 km de la station d'épuration de Donetsk, comme le prévoit pourtant un accord signé par ces mêmes autorités en mars 2016. La présence de troupes ukrainiennes aussi près de cette station d'épuration est un nouveau crime de guerre et fait prendre le risque d'un désastre écologique et sanitaire si des tirs atteignent les produits chimiques (dont du chlore) qui se trouvent stockés sur le territoire de la station.

Des tirs qui sont loin d'être rares puisque pas plus tard qu'hier l'armée ukrainienne a tiré au mortier de 82 mm sur la station lors du changement d'équipes des ouvriers y travaillant. Sur la station d'épuration de Dokouchaevsk c'est à coup d'artillerie de 122 mm que l'armée ukrainienne a aussi tiré hier.

Et ce matin, c'est sur le Sud de la RPD que l'armée ukrainienne s'est déchaînée, tirant pendant plus de trois heures sur le village de Sakhanka.

En République Populaire de Lougansk, l'armée ukrainienne a tiré de nouveau sur le village de Kirovsk au mortier et au canon antichar, et sur le village de Bryanka situé non loin, faisant deux blessés parmi les civils et de nombreuses destructions.

L'un des autres points des accords de Minsk est lui aussi toujours au point mort : l'échange des prisonniers. Kiev a une nouvelle fois repoussé la finalisation de cet échange qui doit avoir lieu au format « tous contre tous » sous de nouveaux prétextes fallacieux qui vont à l'encontre des accords de Minsk.

L'Ukraine traîne des pieds, faisant preuve de la mauvaise volonté la plus crasse concernant la mise en œuvre des accords qu'elle a signé, montrant ainsi que les autorités ukrainiennes ne veulent pas résoudre pacifiquement le conflit du Donbass, mais veulent au contraire relancer la guerre.

Une option qui risque de poser plus de problèmes qu'elle ne va en résoudre pour Kiev, alors que la propagande d'état se fissure de plus en plus, comme le montre cette émission TV, où un auditeur, habitant de Kharkov, interpelle par téléphone le présentateur de l'émission, sur « l'agresseur » qu'est la Russie :

« Vous dites souvent "agresseur". Je me demande pourquoi cet "agresseur" en Crimée prend beaucoup plus soin de nos Ukrainiens. Ils touchent une retraite quatre fois supérieure à la mienne, les soins sont gratuits, le gaz moins cher. […] Qui est donc l'agresseur ? Nous sommes nous-mêmes les agresseurs ici, à l'intérieur du pays  », a déclaré l'homme.

Lorsqu'il a essayé d'échanger son appartement pour une habitation en Crimée, espérant trouver des patriotes ukrainiens qui voudraient partir de la péninsule, il a découvert que personne ne voulait quitter la Crimée pour l'Ukraine :

«  Je pensais trouver des patriotes qui voudraient partir. On m’a fait signe que j’étais fou », a-t-il expliqué.

Dans ce contexte où il apparaît de plus en plus clairement que l'Ukraine va relancer les hostilités à grande échelle pour résoudre le conflit du Donbass par la voie militaire, scellant de fait la scission du pays, de plus en plus de voix en Russie appellent à renforcer encore les relations avec le Donbass, et faciliter sa possible intégration au sein de la fédération de Russie.

Alors qu'il y a un an, la Russie repoussait l'idée de fournir des passeports russes aux résidents du Donbass afin de ne pas contrevenir aux accords de Minsk, obligeant les deux républiques populaires à produire leurs propres passeports, l'idée semble aujourd'hui faire de plus en plus son chemin.

Ainsi, après la proposition de Sergueï Chargounov, député de la Douma, en novembre 2016, de travailler avec le ministère des Affaires étrangères russe afin de pouvoir fournir des passeports de la fédération de Russie aux habitants du Donbass qui le souhaitent, il semble que cette idée avance, puisqu'un autre député appelle le MAE russe à changer les règles pour pouvoir délivrer ces passeports.

Leonid Kalashnikov, président du comité des affaires de la CEI à la Douma, a en effet signalé un problème de taille pour avancer sur ce dossier : pour obtenir leur passeport russe, les citoyens du Donbass devraient renoncer à leur citoyenneté et produire un certificat en attestant. Or, qui leur fournira un tel certificat ? Certainement pas Kiev.

Le député propose donc tout simplement de changer la législation et la procédure afin de permettre la délivrance de passeports russes aux résidents du Donbass. Une façon pour la Russie de confirmer son soutien indéfectible aux habitants du Donbass, et de fournir ainsi des papiers d'identités qui permettront aux résident du Donbass de voyager et d'étudier à l'étranger (les passeports de la RPD et de la RPL n'étant reconnus que par la Russie et les républiques autonomes comme l'Ossétie du Sud).

En s'entêtant dans sa logique guerrière, Kiev scelle de plus en plus le destin mortifère de l'Ukraine. Ce soir, alors que j'écris ces lignes des tirs lourds frappant l'aéroport, Spartak et la périphérie de Yasinovataya, se font entendre depuis plus d'une heure jusque dans le centre ville de Donetsk, prélude d'une nouvelle nuit de terreur imposée par l'armée ukrainienne aux civils du Donbass qu'ils prétendent venir « libérer ».

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 28 janvier 08:36

    Trump se dit prêt à lever les sanctions contre la Russie à propos de l’Ukraine en échange d’une réduction de l’armement nucléaire...

    L’Ukraine pourrait bien se retrouver orpheline de son père adoptif et n’avoir que les bras de sa mère adoptive comme refuge : ceux d’Angela Merkel. A moins que l’Ukraine rejoigne sa famille d’origine ?

    • roman_garev 28 janvier 09:55

      @Jeussey de Sourcesûre
      Avec tout mon respect, vous vous trompez (ainsi que d’ailleurs la plupart des Occidentaux) à propos d’une échange quelconque contre une levée de sanctions.

      1) La position de la Russie (et pas seulement de Poutine en personne) au sujet des sanctions est très claire : c’est l’Occident qui les a imposées, donc c’est à lui de les lever ou pas. Aucun marchandage n’est possible sur ce sujet. 
      2) Une réduction d’armement nucléaire, après toutes ces déclarations de Trump sur son amélioration prévue ? Fort improbable.
      Il ne s’agira que de la Syrie et de l’Ukraine. Peut-être aussi de l’expulsion de 35 diplomates russes et du déploiement des missiles et des chars étasuniens près des frontières russes...

    • Alren Alren 28 janvier 12:12

      @roman_garev

      Pour ne pas perdre la face devant leurs peuples, les dirigeants des pays qui ont eu la stupidité d’imposer des sanctions économiques à la Russie, devront pouvoir faire état de négociations ayant obtenu des concessions de la part des Russes afin de les abandonner théâtralement.

      L’abandon, piteux en fait, des sanctions serait une grande victoire pour Poutine et son peuple. J’espère qu’en bon joueur d’échecs, il verra ce coup gagnant et acceptera pour le réussir des concessions symboliques pour permettre à ses adversaires étrangers de manipuler leurs opinions avec l’aide de la presse-tituée.


    • JMBerniolles 28 janvier 10:12
      Attendons pour voir si les Républiques du Donbass auront le feu vert pour répliquer militairement.

      Je crains que non. Ce sera un test sur les véritables intentions de Trump.

      • roman_garev 28 janvier 12:35

        @JMBerniolles

        Quelle relation entre Trump et la réplique du Donbass ?
        Avec tout mon respect, pour la Russie (car c’est seulement de sa part le « feu vert » pourrait être branché, pas de la part de Trump évidemment) il ne s’agit pas d’une « réplique militaire » éventuelle de la part du Donbass.
        Il ne pourrait s’agir que de la cessation du feu de la part de la junte de Kiev. Voilà ce qui constituera un test : pourra-t-il l’ordonner à la junte ou non.

      • JMBerniolles 28 janvier 14:47
        @roman_garev


        Sauf votre respect comme on dit, je ne vois pas le régime Kiev cesser ses agressions et crimes.
        Il y est obligé à cause de sa faillite dans la zone de l’Ukraine qu’il domine.

        Dans le cadre de la politique Obama/ neocons/Nuland cela était destiné à provoquer une riposte militaire et à impliquer d’une manière assez visible la Russie dans cette contre attaque militaire.

        Afin de justifier une intervention de l’OTAN. Je pense que la Pologne, par exemple,  n’attend que cela pour prendre pied dans la région qu’elle souhaite annexer.

        Ce scénario est toujours en vigueur.

        Trump peut très bien le laisser en place ou prendre en compte le fait que l’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN, donc que le régime de Kiev doit se débrouiller avec son problème militaire.









      • roman_garev 28 janvier 17:48

        @JMBerniolles
        D’accord pour tout cela, mais je vois toujours d’un mauvais oeil votre souhait de voir un « feu vert » pour la réplique offensive du Donbass. Imaginez-vous le nombre de victimes des deux côtés si votre souhait se réalise ?

        Je vois plutôt les bataillons nazis se retirer (sous l’ordre de Trump) au-delà des frontières administratives du Donbass (des oblasts de Donetsk et de Lougansk dont les parties importantent ils occupent toujours) et une zone vraiment démilitarisée à 50 km de chaque côté de ces frontières.
        Après on peut discuter calmement sur l’avenir de l’Ukraine.

      • JMBerniolles 28 janvier 23:06
        @roman_garev

        D’accord, je ne souhaite pas du tout la guerre.

      • sarcastelle 28 janvier 12:10

        Attention, l’Ukraine ! Tu vas finir par te brûler ! 


        • Jeff84 28 janvier 12:40

          Ces articles me stupéfient. La russie annexe militairement la Crimée, et il y a des couillons pour croire que l’agression est dans l’autre sens.


          Enfin, je me demande s’ils le croient vraiment, ou que c’est juste parce que la Russie, c’est le Camp Du Bien, et que le Camp Du Bien a tous les droits.

          • joelim joelim 28 janvier 13:17

            @Jeff84
            Comment osez-vous parler de droit alors que le choix d’appartenance des Criméens – tout à fait légal – résulte directement de l’absence de droit provoqué par le Putsch occidental à Kiev ? 

            Vous battez des records de tartufferie...

          • alienor88 28 janvier 13:20

            @Jeff84


            Oui ,bien d’accord avec vous , cette succession d’articles orientés et partisans ne relatent qu’une petite partie de l’histoire , avec un tas d’oublis volontaires . Nous obtenons donc des articles conspirationnistes qui atteignent des sommets de malhonnêteté. 

            Les organes propagandistes Russe sont une véritable institution et il est regrettable que AV soit transformé en un de leurs nombreux relais médiatique .

          • Laurent 47 28 janvier 13:26

            @Jeff84
            Il ne suffit pas de baver sa haine avec tout le monde, il faut aussi apporter des preuves !
            Et les preuves d’agression accablent plutôt vos copains, les nazis ukrainiens que vous semblez beaucoup apprécier. Mais chacun ses goûts !
            Et je vous rappelle que les Etats-Unis ont reconnu l’indépendance du Donbass à l’unanimité du Congrès le 17 Juillet 1959, soit depuis plus de 57 ans !
            Loi Publique n° 86-90, dite de la semaine des nations captives, prorogée d’année en année à la date anniversaire, jusqu’à Obama qui en a fait autant le 17 Juillet 2015.
            Ils sont donc censés protéger cet état, et non le combattre par nazis interposés !
            Vous trouverez le document officiel en anglais en PDF imprimable, en tapant sur Google :
            Les USA reconnaissent-ils l’indépendance du Donbass depuis 1959 ?
            Manque de pot, ce n’est pas un site russe qui a signalé cette situation ubuesque, c’est le média canadien d’investigation Global Research !


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 13:32

            @Jeff84
            Allez va t’instruire sur la réintégration de la Crimée au sein de la fédération de Russie :
            https://www.youtube.com/watch?v=cQDTsJUVpUY
            https://www.youtube.com/watch?v=S5En31xjLeY
            https://www.youtube.com/watch?v=tyGvuV-JCEM
            https://www.youtube.com/watch?v=uMo1tbZ5BG4
            C’est en anglais mais c’est ce qu’il y a de mieux sur le sujet, et ça vient du terrain. Ça t’évitera de dire des âneries sous prétexte que l’OTAN et l’UE c’est le camp du Bien, et la Russie le camp Mal absolu. C’est plutôt à moi de me demander si tu crois aux bêtises que tu racontes.


          • Jeff84 28 janvier 14:02

            @Christelle Néant
            J’ai essayé de regarder ce truc, mais il y a une limite au nombre de conneries que je peux tolérer. C’est une guerre. Evidemment que l’Ukraine va se défendre, évidemment qu’ils vont bloquer des convois. Et le ton du gars est à vomir. Ce n’est absolument pas objectif. Et il n’y a aucune preuve. On voit vaguement des gars cagoulés, qui pourraient très bien être russes. Du bon gros film de propagande, quoi.


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 15:06

            @Jeff84
            Lol vous ne regardez pas et dites après qu’il n’y a pas de preuves, sauf que si vous ne regardez pas vous ne risquez pas de les voir. Merci de confirmer que vous êtes donc de mauvaise foi.


          • Jeff84 28 janvier 15:23

            @Christelle Néant
            Comment pourrais-je décrire ce qui est dit sans les avoir regardés en grande partie ? Avec un tel total manque de rationalité de votre part, je comprends mieux vos articles.


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 16:33

            @Jeff84
            « J’ai essayé de regarder ce truc, mais il y a une limite au nombre de conneries que je peux tolérer. » dixit vous-même. Vous avez regardé combien, 3 minutes ? D’une seule vidéo je suppose en plus. Parce que les autres y a pas de gars cagoulé. Et c’est çà que vous appelez « les avoir regardés en grande partie » ? Morte de rire.


          • Jeff84 28 janvier 16:44

            @Christelle Néant
            Vous faites, encore une fois, une critique sans aucun sens, puisque je décris plusieurs vidéos. Vous n’avez même pas la capacité analytique suffisante pour suivre une simple discussion. Adieu.


          • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 16:57

            @Jeff84
            Sauf que vu ce que vous décrivez cela peut venir d’une seule vidéo. Et ce que vous décrivez est tellement bateau que vous pouvez n’avoir regardé que 30 secondes de chacune au mieux, il n’y a aucun argument de fond sur ce qui est dit entre autre par les Tatars de Crimée sur leur réelle situation. C’est vous qui n’avez pas l’honnêteté suffisante pour regarder objectivement et en entier ce qui est une preuve que vous racontez n’importe quoi. Comme la plupart des gens d’ailleurs. Si cela va à l’encontre de votre croyance vous ne regardez même pas, en disant que c’est bidon. C’est pas çà une discussion monsieur. Ça c’est un monologue. Niveau capacité analytique ce n’est pas moi qui suis à blâmer pour l’absence d’échange constructif.


          • roman_garev 28 janvier 18:22

            @alienor88
            « Les organes propagandistes Russe sont une véritable institution... »


            ...tandis que ceux de l’Occident sont tous des solitaires bénévoles sans aucun appui, sauf que leurs propos coïncident étrangement de la première à la dernière lettre.

          • sarcastelle 28 janvier 23:26

            @roman_garev
            .

            Rendons à Alexandre ce qui est à Alexandre qui a inventé la propagande moderne. Lorsque son armée fut bousculée à Borodino, que fit-il ? Il cria victoire dans toutes les chancelleries d’Europe, qui en ce temps de crépuscule pour Napoléon avaient envie de le croire et le crurent. Il en résulta le commencement de la réunion des puissances qui devaient un an et demi après renverser Napoléon. 

          • Laurent 47 2 février 13:03

            @Jeff84
            C’est de l’humour belge, ou vous n’avez pas de dictionnaire chez vous ?
            Je vais partir du principe que vous êtes illettré, pour ne pas insulter les belges que j’adore !
            Une annexion, c’est quand une troupe ennemie envahit votre pays ( comme les israéliens en Cisjordanie par exemple ).
            Or, il y avait depuis de nombreuses années une base navale russe en Crimée, base que la Russie louait à l’Ukraine, sans aucun problème.
            Mais les milices néo-nazies ukrainiennes ont pris le pouvoir par la force à Kiev, et ont décidé de s’en prendre physiquement aux russophones ukrainiens ( leur programme : morts aux russes, mort aux juifs, morts aux homosexuels ).
            Ces milices sont très connues du Centre Wiesenthal, qui détient de nombreux témoignages au sujet des crimes de guerre commis par cette racaille en 39-45, et qui continue dans le Donbass !
            Les russophones de l’Est de l’Ukraine, paniqués par leurs exactions, se sont réfugiés en Crimée, en demandant l’aide des marins de la base navale russe de Sébastopol.
            Sans qu’un seul coup de feu ne soit tiré, les militaires russes ont désarmé les soldats ukrainiens, ceux-ci ne voulant pas être confondus avec des nazis !
            Ensuite, à la demande des habitants de toute la Crimée, un référendum d’indépendance a été organisé, conformément à la Charte des Nations Unies sur le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, et ce référendum a été surveillé par 52 observateurs internationaux.
            Au vu du résultat écrasant, un feu d’artifice grandiose a été tiré sur la rade de Sébastopol et je l’ai vu à la télé sur la chaîne RT ( pas sur TF1 bien sûr ).
            Plus tard, leur indépendance acquise, les habitants de Crimée ont demandé leur rattachement à la Russie, les milices nazies voulant investir la Crimée.
            Moscou a accepté de bonne grâce, pour des raisons humanitaires, et surtout stratégiques faciles à comprendre !
            Dans tout ça, je ne vois pas où est l’annexion de la méchante Russie !
            Bien sûr, ni l’indépendance, ni le rattachement à la Russie de la Crimée, ne sont reconnus par la « Communauté Internationale » ( comprenez les Etats-Unis, et leurs esclaves européens ).
            Mais de cette condamnation, la Russie s’en tamponne le coquillard avec un tibia de céphalopode nyctalope à poils ras !


          • Debrief 28 janvier 14:07

            La juste réintégration de la Crimée à la fédération de Russie a été facilitée par l’imbécilité criminelle des apprentis sorciers nord américains qui ont eu, il faut le reconnaître, certains succès au Moyen-Orient avec ces mêmes méthodes de voyous-assassins qui n’ont pas fonctionné ici.

            Inutile de parler des caniches européens, les « fuck’d by Victoria » qui en redemandent semble-t-il, et se retrouvent le bec dans l’eau à l’ère de Trump.

            Pilonné par les crétins nazillons de Kiev qui se tirent politiquement des obus dans les pieds, le Donbass devra probablement subir un carnage avant d’être reconnu comme martyr et obtenir une autonomie qui à long terme l’amènera dans les bras de la Fédération Russie. Il sera facile alors de rappeler l’histoire du Kosovo à des Kouchner d’opérette.

            Quant à l’Ukraine en tant que nation, l’auteure de l’article en a décrit par vidéo interposée le sort fatal dans ce précédent article d’AV http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-ukraine-est-en-phase-terminale-188888


            • roby 28 janvier 14:16

              D. Trump vire les diplomates américains ayant participé au coup d’Etat en Ukraine !!!Cette info incroyable ne fait pas la Une des médias. C’est pourtant un revirement géopolitique important. Tout ce petit monde viré par Donald Trump était à la manoeuvre en février 2014 lors du coup d’Etat à Kiev. Et personne n’a oublié cette vidéo (même la presse occidentale avait du la reprendre car son authenticité ne faisait aucune doute) qui dévoilait une conversation le 06 février 2014 entre Victoria Nuland et l’ambassadeur américain en Ukraine dans laquelle apparaissait la stratégie US et sa haute opinion de l’UE puisqu’on y entend la plus haute diplomate du département d’Etat pour le continent européen lancer à son interlocuteur : « Que l’UE aille se faire foutre ».


              • alienor88 28 janvier 16:29

                @Christelle Néant


                Ces documents youtube ne constituent en aucun cas des preuves , tout comme la superbe video de bombardement que vous nous avez pondu ce matin , digne au mieux des enseignements journalistiques du film ’’ Michael Kael contre la new world company’’.

                Bref un article croquignolesque de plus par une personne sortie d’une obscure agence de presse partisane . 


                La déontologie est un terme qui vous échappe ,j’ajoute que grâce aux donetskleaks, nous savons que vous avez votre accréditation grâce a votre manque de rigueur et votre absence d’esprit critique sur le sujet.

                Tapez sur internet ’’donetsk leaks’’ et vous allez voir de quelle façon est traité l’info en DNR. Les medias mainstream sont des amateurs a coté de ces pro de la mystification. 


                • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 16:52

                  @alienor88
                  Pour vous rien n’est une preuve si cela va à l’encontre du dogme du « tout est de la faute à Poutine », alors ne me faites pas rire avec vos envolées lyriques sur la déontologie, et le fait que je sois partisane.
                  Regardez vous dans un miroir avant de parler de manque de rigueur ou d’absence d’esprit critique. Vous ne savez même pas ce que ces mots veulent dire.
                  Allez et cette vidéo là aussi ce n’est pas une preuve ? https://www.youtube.com/watch?v=Y_2GdHE-m8E
                  Et niveau mystification, allez vous instruire sur les médias mainstream que vous traitez d’amateurs https://www.youtube.com/watch?v=rehlck9PLb8


                • alienor88 28 janvier 17:13

                  @Christelle Néant

                  vous ne répondez pas , vous me pointez simplement du doigts . (ccuikidikié , ou le degré 0 du journalisme)

                  Pourquoi vous ne parlez pas de vos conditions de publication ? Des rapports hebdo sur votre travail ? De la couleur dont on vous a affublé pour vous classer pro russe ?

                  C’est plutot genant , non ?

                  Parce que votre accréditation sera retiré et retour au pays si vous dites la vérité après une petite seance d’interrogatoire par le FSB .

                  Mais il vous est interdit de le dire , vous etes coincée , a part si vous vous auto censurez , mais le pire c’est que vous avez l’air de croire que vous faites du bon boulot .



                • roman_garev 28 janvier 17:51

                  @alienor88
                  Monsieur, pourquoi parlez-vous du FSB, des interrogatoires ? Seriez-vous de leurs rangs ou bien leur simple informateur ?


                • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 17:59

                  @alienor88
                  Vous répondre sur quoi ? Vous m’accusez gratuitement de n’importe quoi.
                  Mes conditions de publication ? Je publie tout ce que veux comme je le veux pas de chance pour vous. Aucun rapport hebdo sur mon travail, juste des rapports de statistiques comme dans toute société sérieuse utilisant un site internet. Donc en quoi ce serait gênant ? Faut vraiment avoir un grain pour penser que c’est gênant en quoi que ce soit.
                  Le FSB je l’ai encore vu y a pas longtemps, lors d’un passage de la frontière, aucun problème. Les gars sont toujours sympas, demandent comment ça se passe ici, si je vais bien, etc. Bref la routine. Pourquoi aurais-je à leur cacher la vérité ? Je suis là pour la dire justement. Faut arrêter vos fantasmes dignes de l’époque des méchants soviétiques et du méchant KGB.
                  Eh oui je fais du bon boulot, et je peux le voir à des indicateurs objectifs comme le nombre de pages vues, les commentaires constructifs concernant mon travail, le nombre de personnes qui m’aident. Et j’ai le regret de vous annoncer que ce n’est pas vous qui décidez de qui fait du bon boulot ou pas.


                • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 18:06

                  @Christelle Néant

                  88 c’est un signe skinhead,te fais pas chier avec,ici(pays bas) ce sont les fachos avec des comptes en banques au luxembourg qui foutes la merde

                • Christelle Néant Christelle Néant 28 janvier 18:11

                  @Xenozoid
                  J’avais repéré le chiffre. Mais comme je ne connais pas personnellement la personne, et n’étant pas sûre qu’il ne s’agissait pas d’un hasard du système, je me suis abstenue d’étaler ma conclusion logique sur la personne concernée smiley


                • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 18:33

                  @Christelle Néant


                  pas de coincidence sure. 88 juste un choix,des fois faux leur rentrer dedans aussi, je fais ça avec tous, ça evite les malentendus

                  c’est moi

                • alienor88 28 janvier 19:19

                  @Xenozoid

                  non , c’est mon numero de departement .

                  Conspirationniste ?

                • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 19:26

                  @alienor88


                  curiosiste ,et très bon dévelopeur,j’envoi le vide d’ou il vient

                • Xenozoid Xenozoid 28 janvier 19:30

                  @Xenozoid

                  oh et aussi j’aime me foutre de la gueules des autres,surout quant ils ont des cheville trop lourdes et un neurone qui n’a que 1 synapse, accesoiremment ,dés fois cela m’amuse

                • Laurent 47 2 février 14:11

                  @alienor88
                  Et vous êtes qui, vous ? Vous vivez sous les bombes à Donetsk, comme Christelle Néant, ou vous vous contentez comme pas mal de trolls, de répéter sans chercher à comprendre la situation ?
                  Les bombardements néo-nazis de Pravy Sektor sur la républiques de Donetsk, font la une de tous les médias, et les vidéos abondent !
                  Mais vous n’avez peut-être pas la télé, à Washington ?
                  A toute fin utile, je précise que vos copains, les nazis ukrainiens, ne savent même pas que la république du Donbass est indépendante de l’Ukraine depuis 57 ans !
                  En effet, à cette date et à l’unanimité du Congrès américain, a été votée la Loi Publique n° 86-90, dite de la semaine des nations captives. Cette loi précise que la Cossackia ( nom initial qui s’est transformé ultérieurement en république du Donbass, et qui regroupe Donetsk et Lougansk ) est séparée de l’Ukraine.
                  Cette loi a été fidèlement reconduite par le Congrès à la date anniversaire, et le 17 Juillet 2015, Barack Obama en a fait autant en contresignant le document du Congrès.
                  Cette « petite anomalie » a été révélée récemment par le média canadien Global Reseach.
                  Le staff d’Obama lui a fait aimablement remarquer que ça faisait désordre, de reconnaître l’indépendance d’un pays, et d’aider ceux qui veulent le détruire !
                  Si vous voulez le document original ( en anglais, bien sûr ), allez sur Google et tapez :
                  Les USA reconnaissent-ils l’indépendance du Donbass depuis 1959 ?
                  Ce document est en PDF imprimable.


                • roman_garev 28 janvier 18:17

                  Le 28 janvier 1946 le procès de Kiev a été clos. Voir la photo des bandéristes pendus au centre de Kiev.

                  Au suivant ?

                  • JP94 28 janvier 23:21

                    Pour celles et ceux qui s’intéressent aux relations entre bandéristes, nazis, et Américains, il en est beaucoup question dans le passionnant ouvrage d’Alain Guérin, Le Général Gris ( comment, depuis 26 ans , le Général Gehlen dirige-t-il le Service de Renseignement allemand ).


                    Précisons une chose : ces 26 ans s’étendent de la pleine période nazie- en pleine guerre mondiale - aux années 60 dans la RFA soi-disant dénazifiée, alors que son appareil d’Etat est caractérisé par le maintien de la plupart des nazis qui le constituaient avant 1945 et que bien sûr son Patronat, clef de voûte du système nazi ( avec les camps de concentration construits à proximité des usines de ces industriels qui voulaient des esclaves, ont conservé leur mainmise sur l’Etat fédéral.

                    Mais, quel rapport avec les bandéristes ? 
                    Eh bien, il s’avère, à la lecture de ce livre, que l’arme des Américains contre l’URSS pendant la Guerre froide ( et apparemment aujourd’hui !) c’est l’Allemagne et notamment son Service de renseignement dirigé par Gehlen ( lequel a attendu tranquillement les Américains qui l’on reconduit à son poste tellement il était intéressant pour pénétrer l’URSS et les pays socialistes).
                    Mais comment le SD ( Sicherheits Dienst ) allemand pénétrait-il l’URSS ? 
                    Eh bien notamment par les bandéristes, leur atout principal en URSS occidentale : leurs moyens,sabotages, attentats térroristes (une vieille spécialité d’Etat, au fond) assassinats de population ( dizaines de milliers de morts entre 1945 et le début des années 50... et bien sûr propagande ...Une guerre froide, mais pas si froide.

                    Petite remarque : la réciproque n’était pas vraie, et l’URSS n’a jamais organisé d’attentats ...

                    On a bien pendu quelques bandéristes, mais expurger le territoire de ces assassins de masse, n’a jamais été finalisé ... et lors du Maïdan ils avaient fait des petits...

                    • ykpaiha ykpaiha 29 janvier 00:51

                      L’Ukraine de mes grands parents,si elle a existé, est morte emportée par l’avidité de ses voisins, allemands, polonais, et autres opportunistes.
                      La tragedie d’un peuple qui n’a jamais su assumer son destin, sans se trahir elle meme, russe dans l’ame mais vagabonde et fantasque elle fut tour a tour battue, trahie, mais et surtout naive.
                      Aussi loin que remonte son histoire elle n’est qu’issue d’alliances ephemeres et sordides.
                       Pas plus aujourd’hui qu’hier le reve sera renversé et disséqué, et sa diaspora continuera comme jadis a se raconter des histoires de cosaques aussi intrépides qu’immatériels.
                       UM, OMUF, tous autant responsables que le radical OYH a ne pas avoir saisi la chance d’exister, ils se suicident emportant avec eux l’espoir d’une nation, mais les poches pleines de bons sentiments que ses voisins se sont empressés de remplir.

                      http://diasporiana.org.ua/wp-content/uploads/books/13973/file.pdf
                      http://ounuis.info/museum.html
                      http://ounuis.info/archive/Funds/main%20leadership.html

                      І покажем, що ми, браття, козацького роду

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès