Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > A l’aube de 2009 : les Palestiniens otages d’Israël et de la (...)

A l’aube de 2009 : les Palestiniens otages d’Israël et de la lâcheté des grandes puissances

C’est une tache noire dans l’histoire du monde contemporain. Une tache supplémentaire, qui fait la honte de la communauté internationale, notamment des dirigeants et chefs d’Etats européens. Voilà une puissance colonisatrice, Israël, qui écrase un peuple, l’enferme dans une prison à ciel ouvert, lui coupe les vivres selon son bon vouloir, alimente en permanence le brasier de la haine, puis décide de lui infliger la punition suprême des bombardements massifs, au motif qu’il menace sa sécurité. Cette liberté de manœuvre de l’Etat Hébreu est révoltante, Israël se joue scandaleusement du reste du monde.

La trêve conclue avec le Hamas, durant les six derniers mois, fut une supercherie. Le blocus a été cruellement maintenu sur Gaza, les habitants doivent leur survie à l’aide internationale, quand elle parvient à franchir les points de passage. Durant cette même période, plus d’une centaine de palestiniens, dont des femmes et des enfants, ont été tués suite à des frappes aériennes.

L’argument de la lutte contre une supposée « armée » du Hamas ne tient pas la route. Certes, ce mouvement bombe le torse en puisant dans son stock de roquettes, mais qui peut vraiment croire qu’il menace la sécurité de son voisin ? Les politiques qui renvoient dos à dos les deux parties, à l’image du parti socialiste en France, font preuve de malhonnêteté. Les médias qui se font le relais d’un tel alibi trompent l’opinion.

La vérité est ailleurs, que toutes les voix de la paix se doivent de porter plus que jamais haut et fort : l’Etat de guerre est un choix des dirigeants israéliens, une logique de pouvoir rendue possible par le déséquilibre des forces, face à un peuple saigné et à bout de souffle, par le soutien inconditionnel de l’Amérique, la modération calculée de la Communauté européenne et l’impuissance des gouvernants arabes, surtout soucieux de préserver leurs positions dictatoriales.

Pour sortir de cette spirale, il faut sans doute bien plus que des atermoiements à caractère dipomatique. Il faut le retrait d’Israël de tous les territoires occupés, la destruction immédiate du mur honteux et illégal érigé en Cisjordanie, l’adoption d’un plan de partage de Jérusalem, la libération de tous les détenus dans les geôles israéliennes, le retour des réfugiés qui végètent dans des camps, et la constitution d’un Etat palestinien qui ne soit pas dessiné en pointillé aux frontières de l’Etat Hébreu.

Hors du chemin ainsi tracé vers une paix digne de ce nom, le ballet diplomatique qui s’ouvre, notamment à l’initiative de Nicolas Sarkozy, ne parviendra, peut-être, qu’à imposer une pause dans cet épisode meurtrier. A passer encore une fois l’éponge sur les crimes d’Israël et à renforcer la cote du mouvement intégriste véritable plaie sur la cause palestinienne entretenue par les israéliens eux-mêmes. A obtenir seulement un sursis en somme, pour les populations palestiniennes devenues otages d’Israël et de la lâcheté des grandes puissances.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • gaiaol 6 janvier 2009 11:17

    "Ne croyez pas surtout surtout n’allez pas croire
    Que j’oublie Nuremberg et que j’oublie Dachau
    Mais là je suis chez moi chez moi dans ma mémoire
    Dans ce Moyen-Orient où l’intrus est de trop

    Ne croyez pas surtout surtout n’allez pas croire
    Que j’oublie Varsovie devenant Polonaise
    Ni les trains qui drainaient la mort au crématoire
    Mes frères par millions hurlant dans la fournaise

    Ne croyez pas surtout surtout n’allez pas croire
    Que j’appelle à la haine en saluant nos tanks
    Je n’oublierai jamais dans la Nuit le Brouillard
    Le regard angoissé de ma sœur Anne Frank

    Mais là je suis chez moi chez moi en Palestine
    Chez moi parce qu’Arabe Arabe à en mourir
    Arabe dans les yeux Arabe en ma poitrine
    De gaza en danger à notre el djazair ".


    • Internaute Internaute 7 janvier 2009 08:34

      « Mes frères par millions hurlant dans la fournaise ... »

      Où avez vous vu cela vous ? Elle était grosse la fournaise !


    • LE CHAT LE CHAT 6 janvier 2009 11:21

      C’est à qui voudra tuer le plus de palestiniens dans cette campagne électorale israelienne ! de quoi faire oublier leurs pitoyables magouilles de Madoff en plus petit !

      honte à nos dirigeants complices des sionistes !


      • gaiaol 6 janvier 2009 11:41

        en effet le chat...
        la honte sur le monde occidental, dans son ensemble. ils ont une responsabilité écrasante dans la situation moyen orientale.
        ils ont toujours laissé laissé faire la fange la plus extrémiste du gouvernement israelien. ils l’ont meem encouragée de telle manière qu’on en arrive inéluctablement à la situation qui est celle d’aujourd’hui.




      • mcm 6 janvier 2009 12:39

        Gaiaol,

        Emouvants ces poèmes que vous clamez sur les articles ! C’est quoi le titre du recueil ? "Hamas sépare, Hamas décrasse" ou "chez maboul y a tout ç’qui roule, Farfour et Nahoul " ? 


      • gaiaol 6 janvier 2009 13:04

        c’est pour nous changer de vos émouvants posts...

        quoi nous n’aimez pas ? vous m’en voyez ravie !


      • Bois-Guisbert 6 janvier 2009 11:36

        Il faut le retrait d’Israël de tous les territoires occupés, la destruction immédiate du mur honteux et illégal érigé en Cisjordanie

        C’est une belle, noble et grande cause que celle de la libre circulation des terroristes et kamikazes.

        Je vous fais mes compliments, mediaterranee !


        • gaiaol 6 janvier 2009 11:45

          en se contentant d’examiner seulement les actes, je ne vois pas de terrorisme. je ne vois que des hommes qui défendent ce qui reste de leurs terres. en envoyant quelques roquettes alors que pleuvent les bombes et que continuent les colonies.

          dites nous vous ce que vous auriez fait contre la colonisation de votre pays ? vous applatir ?


        • Bois-Guisbert 6 janvier 2009 11:54

           je ne vois que des hommes qui défendent ce qui reste de leurs terres

          Rappelons tout de même que les "leurs terres" en question leur ont été concédées par l’Etat d’Israël qui n’a pas hésité à chasser manu militari des citoyens israéliens qui s’étaient installés là auparavant... 


        • gaiaol 6 janvier 2009 12:10

          "Rappelons tout de même que les "leurs terres" en question leur ont été concédées par l’Etat d’Israël"

          oui vous faites bien de le rappeler. je l’avais betement oublié.
          effectivement, en partant du principe que les palestiniens n’ont jamais aucun droit, il est possible de légitimer tous les projets criminels s’opérant à leur détriment.

          reprenez votre leçon.
          google est votre ami et vous donnera des milliers de références moins bétifiantes que le votres




        • 3.14 3.14 6 janvier 2009 13:11

          Il faut ajouter qu’Israël a été bien gentil de laisser sa terre de Palestine aux Palestiniens pendant 19 siècles, et il est donc normal qu’elle puisse la reprendre maintenant !

          C’est un peu ce que pensent certaines personnes ici, et ça fait peur...


        • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 13:19

           Que pensez vous de l’occupation des 3/4 de la Palestine par une monarchie originaire d’Arabie ?


        • gaiaol 6 janvier 2009 16:31


          							 							

          Que pensez vous de l’occupation des 3/4 de la Palestine par une monarchie originaire d’Arabie ?


          exactement ce que je pensais déjà de l’irak spolié d’une partie du koweit et des innombrables frontières artificielles nées à la suite d’accords cupides et insatiables.... 


          vous savez vers qui vous tournez pour d’éventuelles réclamations n’est ce pas ?



          							
          							

        • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 18:01

           Je suis un intellectuel besogneux, et ne comprend pas à demi-mot. Soyez clair, merci.


        • gaiaol 6 janvier 2009 18:42

          un intellectuel ,dit-il...

          c’est le cheveu coupé en quatre et qui se fait rare sur votre crane qui vous donne l’air intellectuel ? ou est ce autre chose dont je n’ai pas saisi l’essence ?





        • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 12:19

           Quel est l’usage du mot "colonisation" dans ce texte, comme dans toute la rhétorique marxiste bas de gamme habituelle ?
          S’il y a bien des colons, y a t-il colonialisme ? Au sens "marxiste", le colonialisme est une théorie de l’exploitation : transfert de matières premières, débouchés contraints pour la production du pays colonisateur. On est bien en peine de trouver le moindre fait qui aille dans ce sens. Tout au contraire le pays a été mis en valeur, les Arabes vivant en Israël bénéficient d’un niveau de vie bien supérieur à ceux qui vivent dans les pays voisins. Ils ne sont même pas des citoyens de seconde zone (la théorie de l’apartheid), votant, bénéficiant de partis politiques, et étant même dispensés de service militaire !

          Au sens libéral, colonisation est l’imposition d’un pouvoir sur une population. De 1922 à 1947, la puissance colonisatrice ( au sens authentique, c’est à dire libéral) confie les 3/4 de la Palestine mandataire au roi Abdallah, qui vient de se faire botter le cul par la famille Seoud d’Arabie. Ceci est un transfert d’un pouvoir colonisateur à un autre. Curieusement, personne n’y trouve rien à redire.

          Le mot colonisation est donc utilisé, en dépit de toute évidence, pour sa charge émotive. C’est une manipulation.


          • Céphale Céphale 6 janvier 2009 12:38

            Un Etat de 7 millions d’habitants, grand comme la Belgique, ruiné économiquement, totalement protégé par un mur de béton de 6 mètres, a la troisième plus puissante armée du monde, après les Etats-Unis et la Russie.

            Surréaliste !


          • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 12:41

             Le rapport avec la choucroute ?


          • gaiaol 6 janvier 2009 13:01

            vous êtes trop aimable péripathe. mais avez vous les qualifications requises pour stipuler quoi que ce soit dans ce domaine ? tout en passant furtivement sous silence le droit des palestiniens ? mais peut être confondez vous la liberté des peuples avec la liberté des puissants tyrans à imposer leur jungle ?


          • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 13:13

             A moins que ce ne soit délibérément insultant, c’est péripate, sans H. smiley
            Les qualifications ? Faites vous appel au sophisme de l’argument d’autorité ? Non, je n’ai aucune qualifications, si ce n’est d’être un citoyen a qui il plaît de s’informer, à qui il plaît de ne pas croire n’importe quoi.
            Ceci posé, trouvez vous quelque chose à dire sur l’usage du terme "colonisation" ?


          • mcm 6 janvier 2009 13:58

            Péripate,

            La Jordanie est la véritable nation des palestiniens, l’OLP le savait, puisqu’elle y a établit son QG, l’a colonisé au point de vouloir se l’approprier par un coup d’état, avant que le roi Hussein ne réagisse par le plus grand massacre de palestinien jamais perpétré, le "septembre noir".

            Cette simple évidence est impossible à énoncer pour nos bons souteneurs du Hamas, qui en chantre du non-racisme vont vous sortir les poèmes et les violons pour vous chanter le refrain suivant :

            "T’as tout faut gros facho, d’abord parce qu’un massacre de palestiniens n’est un massacre que s’il est fait par des youpins, ensuite parce qu’un colons n’est un colonisateur que si c’est un feuj !"

            C’est sûr que sans les violons de PallyWood, ont voit difficilement comment une telle couleuvre peut-être avalée !


          • gaiaol 6 janvier 2009 15:01

            peripate,
            le h ? non pas pour vous blesser. une simple erreur...

            colonisation.... les palestiniens ont en une perception certaine et quotidienne. ils appellent ça oppression aussi. et si olmert et sharon ont prononcé le mot chacun à leur tour, je ne crois pas qu’ils aient voulu lui donner un autre sens que celui communément admis.

            si vous voulez couper votre cheveu en quatre, c’est votre droit. mais ça ne réussira pas à protéger votre calvitie et votre rhétorique à la noix


          • Le péripate Le péripate 6 janvier 2009 18:06

             Oui, une "perception". Je suggère une psychanalyse. 

            J’ai tout mes cheveux. smiley Et j’aime les noix, surtout celles de Grenoble.


          • ISRAËL 6 janvier 2009 12:51

            L’occident démocratique doit demander des comptes aux nations qui alimentent le terrorisme...la syrie et l’iran qui jouent contre les peuples Libanais, Egyptien...par l’intermédiaire du hamas, du hezbollah et des frères musulmans notamment ! 


            • 3.14 3.14 6 janvier 2009 13:13

              "L’occident démocratique doit demander des comptes aux nations qui alimentent le terrorisme..."
              Tout à fait d’accord ! Demandons des comptes aux Etats-Unis et à Israël !


            • Algunet 6 janvier 2009 13:18

              Pour remettre les choses en place lire la chartre du Hamas : http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm
              (Traduction française de la Charte par Jean-François Legrain, chercheur au CNRS)

              Hamas élu au municipales ayant chassé manu-militari de la bande de Gaza le Fatah qui lui est bien élu du peuple palestinien.

              Et puis que dire du silence assourdissant sur la positioon des frères Egyptiens qui participent au blocus de la bande de Gaza...


              • gaiaol 6 janvier 2009 15:05

                la charte du hamas ?

                il faut examiner les faits au lieu de simples hypothèses.


                http://images.imagehotel.net/?8liwdgop44.gif


              • ISRAËL 6 janvier 2009 13:34

                Les Egyptiens savent que le hamas comme le hezbollah, al qaida, les talibans, les frères musulmans...sont un fléau.
                Le Maghreb paye un lourd tribut à ces fanatiques.
                Nos amis BERBERES en ont assez de tous ces obscurantistes...qui utilisent la religion à des fins de conquête de soumission et de mort


                • abersabil abersabil 8 janvier 2009 09:25

                   Hypocrite sioniste, les BERBERES n’ont rien a foutre de ton amitié, vos pratiques insidieuses sont désormais connues ; ne te fatigue pas avec vos coups tordus  et assassins !


                • ZEN ZEN 6 janvier 2009 13:57

                  Israël se moque complètement des appels à la "mesure" (euphémisme consacré), qui ne sont que des signaux convenus d’approbation., surtout quand ils viennent de l’oncle Sam
                  Quelques voix israëliennes peinent à se faire entendre...



                  -Les raisons de la guerre  :

                  "Israël a tiré les leçons de son échec à convaincre l’opinion publique durant la guerre du Liban en 2006. Chris McGreal, pour The Observer, raconte le soin qui a été apporté cette fois-ci à construire un argumentaire acceptable, dès lors que l’attaque avait été décidée, voilà plusieurs mois. Israël se présente donc comme le défenseur du camp occidental face au terrorisme, à l’axe du mal rassemblant les extrémismes islamistes. De fait, Israël veut surtout éviter toute référence à l’occupation et au blocus que Gaza a subi depuis le premier jour du retrait israélien, avant même que le Hamas ne se saisisse des rênes du pouvoir. « Nous ne nous attendions pas à ce que nous ayons à mendier l’autorisation de faire entrer de la nourriture », se rappelle Diana Buttu, avocate conseil de l’OLP...
                  Diana Buttu note que, même avant le Hamas ait été élu il y a trois ans, les Israéliens imposaient déjà un blocus de la bande de Gaza. Les Palestiniens ont du avoir recours à la secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice, et à James Wolfensohn, le président de la Banque mondiale, pour faire pression sur Israël afin qu’il autorise seulement l’entrée de quelques camions chaque jour dans la bande de Gaza. Israël a accepté, puis est revenu sur sa décision. « C’était avant que le Hamas n’ait gagné les élections. Toutes ces affirmations israéliennes relèvent d’un grand mythe. S’il n’y avait pas déjà eu une politique de bouclage, pourquoi aurions-nous eu besoin de Rice et de Wolfensohn pour tenter de négocier un accord ?  » Demande-elle.
                  Yossi Alpher, un ancien fonctionnaire appartenant au Mossad, le service de renseignements, et ex-conseiller sur les négociations de paix à l’époque où Ehud Barak était Premier ministre, estime que le blocus de la bande de Gaza était un stratégie vouée à l’échec et qui pourrait renforcer le Hamas. «  Je ne pense pas que quiconque puisse produire des preuves évidentes montrant que le blocus ait été contre-productif, mais il n’a certainement pas été productif. Il est très possible qu’il ait été contre-productif. C’est une punition collective, une souffrance [au plan] humanitaire. Il n’a pas conduit les Palestiniens dans la bande de Gaza à se comporter de la façon dont nous le voulions. Alors pourquoi le faire  ? » déclare-t-il. « Je pense que des gens ont vraiment cru que si on affamait les habitants de Gaza, ils contraindraient le Hamas à cesser les attaques. C’est la répétition d’une politique vouée à l’échec, déraisonnable ».


                    Apprendre à vivre sans ennemi :
                  "...Beaucoup de gens me disent, « Et Gaza ? N’ayez pas tant de compassion pour eux, ne dites pas aux Israéliens d’être gentils dans ce cas là. Dites [aux Palestiniens] d’être gentils ». Je réponds que la bande de Gaza est un cauchemar, que c’est une tache sur ma conscience. Et je suis très troublé par l’attitude des Israéliens contre les Arabes israéliens. C’est une honte. C’est un trou noir dans ma démocratie.."


                   Israël a manqué un rendez-vous avec l’histoire :


                  • ZEN ZEN 6 janvier 2009 14:13

                    A lire dans rue 89 :

                    Le balai des hypocrites


                    • loth loth 6 janvier 2009 16:56

                      Il s’agit d’une guerre fomentée par des lâches qui frappent de manière indiscriminée les plus faibles (enfants, femmes, vieillards) mais aussi des hôpitaux, des écoles, des mosquées.

                      C’est une guerre qui n’a pas pour but de se débarrasser du Hamas mais de terroriser la population Palestinienne.

                      Ce terrorisme d’Etat voyou n’engendre que la haine et la violence. Il vise à renforçer les radicaux palestiniens et à différer tout règlement de la question palestinienne.

                      Un Etat qui n’aurait comme raison d’être que la guerre risque d’accélérer la course aux armements nucléaires de pays qui chercheront à éviter de subir le sort réservé aux damnés de la terre pourvus actuellement de "Qassam".




                      • USA 613 6 janvier 2009 17:11

                         Comment se fait-il qu’il n’y ait pas plus de morts de femmes et d’enfants ?

                        Comme pour le Hezbollah, le Hamas fait des civils des boucliers humains.
                        Dans de telles conditions à qui la faute alors si les enfants figurent parmi les victimes ?
                        Je m’’étonne qu’il n’y ait pas plus de morts civils.

                        Qu’en est-il des morts avec les conflits au Sri Lanka ? en Afrique ? en Tchétchénie ? en Géorgie ?
                        Silence.
                        Pourquoi un tel silence ?

                        Qu’en est-il des morts de civils lors des frappes de la force internationale en Irak, en Afghanistan, en Afrique, en Yougoslavie, de celles des Russes en Tchétchènie ou en Géorgie ?
                        Pourquoi l’AFP ne tient-elle pas une comptabilité des morts civils dans tous ces conflits ?
                        A quelles fins l’AFP tient-elle et oppose-t-elle le compte des morts dans les conflits qui opposent Israël à ceux qui attaquent Israël ? Pour indigner les lecteurs.
                        Qui connait le nombre des morts au Sri Lanka ? en Inde ? au Pakistan ? partout en Afrique ? 
                        Qui manipule si ce n’est l’AFP et les GRATUITS qui reprennent les dépêches SFP dont les titres cinglants manipulent les émotions des lecteurs ?
                        Qui mieux que les journalistes connaissent et maîtrisent les manipulations de ceux qui les lisent. Le poids des mots, le choc des photos
                         
                        Les Israéliens ne peuvent éviter de tuer des enfants puisque le Hamas (comme le Hezbollah) se cache derrière les enfants et tire sur les Israéliens soit se met au milieu des habitations civiles pour tirer des roquettes ou des fusées quand ce ne sont pas des hôpitaux ou des mosquées ou encore les bases de la FINUL (Liban) ? Qui se sert de lieux de cultes comme de caches d’armes ? Le Hamas et le Hezbollah. Quel dirigeant se terre sous un hôpital pour se protéger ? Le Hamas et le Hezbollah.

                        Alors après cela évitez de faire des victimes civils est impossible.

                        Le choix des victimes civils est celui du Hamas et du Hezbollah
                        Cela a été dénoncé par le représentant de l’ONU, il ne l’a fait qu’une fois arrivé à Larnaca (Chypre), à sa descente d’avion. Il n’avait osé le faire au Liban même de peur de se faire éliminer. Les méthodes du Hamas et du Hezbollah sont celles de la terreur. De vérité il n’y a que la leur. Hors leur vérité il ne peut y avoir de vérité. Cela ne s’appelle pas la démocratie mais la tyrannie. Cela l’AFP le sait, comme le clergé catholique ainsi que tous les partis politiques de gauche pourtant tous se taisent. Ainsi TOUS couvrent toutes ces ignominies perpétrées par le Hamas et le Hezbollah. Quelles lois sont en vigueur à Gaza ? Celles de la Charria ! Vivre sous des lois religieuses est-ce une avancée ou une régression surtout quand on connait les horreurs de cette loi en Arabie Saoudite, en Iran ou en Afghanistan au temps des Talibans ?


                        • USA 613 6 janvier 2009 17:42

                          Un conseil... commencez enfin par vous cultiver et cessez de rabâcher sans cesse les mêmes salades.

                          Le QUID qui n’est pas un organe de propagande relate dans ses différentes éditions 1993 et 2001 le peuplement des terres ottomanes, puis des mêmes sous mandat britannique ou sous protectorat français.

                          Il est spécifié que des Arabes par centaines de milliers ont afflué dans cette contrée parce qu’eux mouraient de faim là où ils étaient les Ottomans Juifs de cette région (Palestine) ont exercé un tropisme (une attraction) de populations désespérées parce qu’elles avaient trouvé avec les Juifs le moyen d’avoir un revenu et de quoi vivre tout simplement. Etant la famine qui sévissait en Syrie les "English" (encore eux) ont déplacé par centaine de milliers des Arabes dans cette même région pour qu’ils ne crèvent pas de faim et ce grâce aux nazi-sionistes (comme vos co-rédacteurs se plaisent à les appeler) de l’époque

                          Merci de cesser de nous noyer avec vos sempiternelles salades où les Palestiniens ont été dépossédés de leurs terres. Certains l’ont été c’est vrai, mais à la suite de quoi ? Que s’est-il passé en amont du côté arabe pour que les relations en soient arrivées à de telles extrémités ?


                          Merci de nous instruire sur ce qu’a été l’histoire de la Palestine.
                          De quelle date à quelle date y a-t-il eu un état qui s’appelait la Palestine ?
                          Quels en étaient les dirigeants ?
                          Qui a vendu des terres aux Juifs ottomans ?
                          Qui a attaqué les Juifs sous mandat britannique ?
                          Qu’ont fait les Britanniques si ce n’est de déséquilibrer les défenses des Juifs contre les Arabes ?
                          Quelle a été l’action des Britanniques dans la région, sinon que d’exciter les uns contre les autres pour mieux régner ?
                          Il n’y a JAMAIS eu de Palestine ?
                          Il y a eu des occupants ottomans, français et britanniques à différentes époques
                          Puis les Juifs et les Arabes ont combattu les uns et les autres contre les Britanniques et entre eux
                          De Palestine il n’y en a jamais eu
                          Si les Arabes avaient eu une politique de cohabitation paisible avec les Juifs la vie entre les deux communautés se serait très bien poursuivie.
                          Qu’en est-il de la liberté des cultes en terres islamistes ?
                          Quelle a été l’action et les coalitions du Mufti de Jérusalem ... un certain Hitler, ce même mufti a béni les divisions musulmanes SS.
                          Le même mufti serait un ascendant de Mme Leïla Shahid
                          L’autre jour tous ont pu constater que Pujadas, présentateur du journal de France 2 à midi n’a pas pu placer un mot. Elle était fidèle à ses méthodes quand elle est sur un plateau TV, c’est d’ailleurs la méthode des démocraties musulmanes, puisque sa remplaçante au même poste en France Mme Khoury procède de la même manière. Il s’agit donc bien d’une tactique. Toutes deux prennent la parole et font mine de ne pas entendre le présentateur (alors que l’on entendait l’écho de la voix de Pujadas chez Mme Shahid) histoire de ne pas laisser de place à la parole de l’autre et de se servir du média comme d’une plateforme pour déverser SA propagande. Toutes deux recourent aux méthodes des propagandistes et des manipulatrices. Un simple constat qui ne fait que se reproduire à chacune de leur présence sur un plateau TV.


                          • EricB 6 janvier 2009 18:09

                            En l’occurrence, plus que d’Israel, les Palestiniens sont les otages du Hamas, qui lui, n’a aucune hésitation à se servir des civils comme bouclier humain.


                            • miwari miwari 6 janvier 2009 23:41

                              En attendant ces l’armée israélienne qui envoie des bombes sur les écoles smiley


                            • liliette 6 janvier 2009 21:46

                              Bonsoir, je poste ce message sur tous les fils "Palestine"

                              SAMEDI 10 JANVIER 2009 Manifestation à République à 15h, en solidarité avec le peuple palestinien, victime de l’oppression et de l’agression de l’état Hébreu. Soyons le plus nombreux possible à manifester notre colère face aux agissements de l’entité sioniste mais aussi notre solidarité à l’égard du peuple Palestinien tout entier, particulièrement avec les habitants de Gaza depuis douze jours maintenant sous les bombes et le feu Israëlien. Il y aura sans doute des manifs dans toutes les grandes villes de France si vous n’êtes pas de Paris rencardez vous !!!


                              • DACH 7 janvier 2009 11:04

                                Bonjour liliette des champs ou des villes mais pas de Palestine, avec de tels propos vous vous condamnez un jour à recevoir la pointe d’une baillonnette dans les fesses ! Je ne vous le souhaite pas, mais votre désir d’exterminer un camp vous condamne à rester dans le camp de l’injustice, qui finit toujours par perdre. Rappelez vous que les 2 camps sont porteurs de justifications et d’erreurs, et que vous devriez plutôt les aider à s’entendre. Bien cordialement. Namaste. DACh


                              • Internaute Internaute 7 janvier 2009 08:44

                                Le plus effrayant dans cette histoire est la complicité des puissances occidentales. Sarkozy a donné un permis de tuer à l’Israël qui est venu le demander à Bruxelles juste avant le début des massacres. Obama est bien content que Bush fasse le sale boulot à sa place ce qui lui permet de laisser planer le doute sur ses intentions encore 2 semaines. Yes we can fuck Palestine as never as before. Qu’on ne vienne pas me dire que le pouvoir mondial juif n’existe pas.

                                La seule leçon à tirer de tous ces drames est le vieil adage de César "Si tu veux la paix, prépare la gerre" revu et corrigé par Jean de la Fontaine "La raison du plus fort est toujours la meilleure". Les palestiniens souffrent parcequ’ils sont faibles. Les iraniens ont mille fois raison de s’armer jusqu’aux dents et les européens ont mille fois tort de laisser rentrer l’Israël dans l’UE.

                                La seule solution est une intervention de l’armée américaine en Israël pour faire tomber la centaine de criminels de guerre du Likouhd et de Kadima. Ensuite, réunir toute la Palestine et en faire un grand état démocratique. On peut toujours rêver.


                                • DACH 7 janvier 2009 10:39

                                  Bonjour. Palestiniens otages du Hamas : nos correspondants ONG, près de Rafa entre autres, nous ont signalé avoir été témoins de ceci : refus des miliciens Hamas de laisser passer les ambulances chargées de grands blessés vers l’Egypte. Observations répétées et confirmées depuis par les Egyptiens. Rappel : en 8 années , il s’est avéré que plus de 9.400 kassam ( chiffre recensé par ONU) et autres rockets ont été tirés de Gaza vers les civils du sud d’Israël, en tirs aveugles ne visant pas les militaires mais les civils. Si vous trouvez cela normal, vous justifiez les réactions militaires israéliennes massives et qui se voudront impitoyables, rançon du temps passé à encaisser...Cordialement. Namaste. DACh

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès