Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > A vendre : Très beau pays, bien situé…

A vendre : Très beau pays, bien situé…

Vue sur la Mer, Trois plages privées (la Manche, l’Atlantique, la Méditerranée). Séjour agréable, ensoleillé plusieurs mois par an, bonne isolation thermique (ni trop chaud, ni trop froid). Cuisiniers hors pair au service d’une gastronomie classée patrimoine mondial de l’Unesco. Douceur de vivre légendaire. Gens de maison stylés, avec une longue expérience dans le service, renouvelables tous les 5 ans.

Pour toute information, s’adresser au concierge : Palais de l’Elysée –Paris, qui dispose d’un personnel compétent prêt à satisfaire tous vos besoins.

Le service de communication et de promotion, à travers un très large réseau de médias, est fourni moyennant une participation modique.

Si cette annonce n’a jamais été formulée ouvertement, elle aurait pu l’avoir été, d’une manière ou une autre. En tout cas un certain émir, milliardaire et ambitieux, semble avoir répondu à quelque chose de similaire. L’émir du Qatar, Hamad ben Khalifa Al Thani, ne pouvait rater une telle opportunité. Tout est à vendre ? Al hamdulillah, côté milliards de dollars il y a tout ce qu’il faut. Le voilà donc comme un enfant dans un magasin de jouets. Un club de foot ? Je prends. Des supports médias ? J’achète. Des immeubles ? Itou. Des hôtels de prestige ? Dans le panier. Le stade de France ? J’investis. Les terrains, les domaines, des entreprises diverses, des projets dans les banlieues, tout est bon. Comme au Monopoly. Avec tous ces milliards investis, c’est l’influence garantie sur les Hommes politiques d’un grand pays au passé prestigieux. Avec la France c’est une marche de plus vers la notoriété. La preuve ? Coup sur coup, coupe du monde de Football à Doha, et adhésion du Qatar à la Francophonie, pays où les seules personnes à parler français sont l’ambassadeur de France et son personnel. Peut-être même qu’une candidature aux prochains jeux olympiques d’hiver pourrait être envisagée…

Qatar

La France semble donc partir, morceau par morceau, dans les mains Qatari. Au point d’alarmer de plus en plus de citoyens et surtout certains médias. L’inquiétude est aggravée par la conscience, de plus en plus nette, du rôle du Qatar dans le soutien et le financement du terrorisme international. Jusqu’ici, la propagande, bien faite, avait fait accepter ce rôle dans le cas de la Libye et de la Syrie. Mais les choses se sont compliquées depuis l’intervention française au Mali. Tant que la France et le Qatar étaient du même côté, on ne se posait pas de questions. Mais dans le cas du Mali, les chemins semblent avoir divergé. Les deux compères en Syrie se retrouvent dans des camps opposés au Mali. Dès lors des points d’interrogations apparaissent. Et les réponses à ces points d’interrogation ne sont pas satisfaisantes, plutôt dérangeantes même. Elles ne cadrent plus avec tout ce qui a été dit et expliqué jusqu’ici pour les besoins de mobilisation des opinions. Certains mensonges (pas tous, hélas) apparaissent au grand jour. Juste ce qu’il faut pour pouvoir montrer du doigt le nouvel « ennemi –ami », mais pas assez pour dénoncer cette complicité qui existe de longue date dans ce qu’il faut bien appeler le partenariat franco-qatari.

Pourquoi cette paranoïa vis-à-vis du Qatar ? Les inquiétudes générées par ce petit pays « envahissant » et « envahisseur » sont-elles justifiées ? Si l’on y regarde de plus près, on remarque que la plupart de ce qu’a acheté Al Thani n’appartenait déjà plus aux Français depuis belle lurette. Ces entreprises, bien que sises en France, sont soit entre les mains d’actionnaires dont beaucoup sont étrangers, soit dirigées ou appartiennent à des personnes dont les intérêts sont déterminés ailleurs que dans l’hexagone. Quant aux hommes politiques sous influence, vues leurs actions et l’orientation de celles-ci, on voit bien que l’intérêt des français n’y tient que peu de place.

S’il existe une raison de s’inquiéter, elle est inhérente au statut de Al Thani. Ce n’est pas un investisseur comme les autres. Ce n’est ni un Bouygues, ni un Bolloré, c’est le chef d’un état : le Qatar. En tant que chef d’état, ses intérêts ne se situent plus aux niveaux « finances », « bénéfices », « investissements », mais relèvent désormais du stratégique. Du coup, toute relation, de quelque nature que ce soit, avec cet investisseur « providentiel » rentre dans le cadre des relations interétatiques. Cela change tout. Ainsi, quand le Qatar devient le premier actionnaire du groupe Lagardère qui, lui-même, est un gros actionnaire de EADS, il y a de quoi s’inquiéter. Surtout quand on sait que l’émirat avait déjà tenté des approches dans ce sens, via l’Allemagne, approches qui sont restées infructueuses. Quand on sait également que l’un des vrais buts de l’intervention française au Mali est la sécurisation d’Areva, on peut se demander comment les choses se seraient passées si le Qatar avait réussi son coup pour entrer dans le capital du groupe sous Sarkozy. Avec un peu de recul, on perçoit à travers ses manœuvres et ses achats que Al Thani n’investit pas que pour se faire un peu plus d’argent. Ses objectifs sont ailleurs. Outre le désir de sécuriser ses pétrodollars dans des acquisitions de prestige ou de parts dans de grands groupes européens, le Qatar cherche avant tout à assoir son image géopolitique et peut-être aussi, à s’introduire dans les rouages décisionnels des états grâce à ses fonds souverains. Dans une Europe en pleine crise, il tombe à pic. Les besoins financiers sont énormes, et pressants. A travers ses participations, ses investissements, ses acquisitions, il est partout, y compris dans les milieux bancaires comme la Barclays, le Crédit Suisse ou Alpha-Eurobank par exemple. Il est devenu incontournable.

Si Al Thani a des atomes crochus avec la France, ce pays n’est pas pour autant le premier destinataire des investissements qatari. Autant sinon plus de milliards vont au Royaume Uni, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Grèce, etc… Dans la plupart des cas, si ces fonds n’avaient pas été là, c’était la faillite assurée. Les français seraient-ils plus alarmistes (ou plus trouillards, selon le point de vue auquel on se place) que les Britanniques ou les Allemands ? En fait la polémique a été lancée quand le Qatar a débloqué 50 millions pour aider les initiatives dans les banlieues. 50 petits millions à coté de milliards investis dans le même temps dans d’autres secteurs et qui, eux, ne dérangeaient personne. Il n’est d’ailleurs pas étonnant que la polémique ait été lancée par Mme Le Pen. En France, tout le monde a fini par admettre l’idée, savamment travaillée, soufflée et martelée, que banlieue = racaille + intégristes = terroristes. Personne ne connait, ni n’a jamais rencontré de terroristes, mais tout le monde sait où ils sont.

Dénoncer la mainmise de l’argent sur tous les secteurs économiques, je peux comprendre. Là je mettrais Al Thani, Goldman Sachs, JP Morgan, Rothschild dans le même sac. On ne peut condamner l’un sans condamner les autres. Dénoncer le soutien au terrorisme international, je peux aussi comprendre. Dans ce cas je mettrais Al Thani dans le même sac que Hollande, Obama et Cameron. Condamner l’émir du Qatar sans condamner les autres, là je ne comprends plus. C’est ce qui ressort pourtant de cette nouvelle vague de paranoïa, qui en fin de compte, n’en est pas, mais veut en créer. Tant que les intérêts convergent, le petit émir fera son bout de chemin. Mais viendra le jour où il ne sera plus indispensable. Ce jour-là l’Occident le renverra à ses chameaux, dans le meilleur des cas. Mais, le plus probable, est que cette Europe, aujourd’hui amie, lui fera payer très cher le fait qu’elle ait eu besoin de lui, et qu’il ait voulu se hisser au rang des puissants.

Avic

Réseau International


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 15 février 2013 09:01

    il y a longtemps que le pays n’est plus a vendre...

    voir : COMMENT LE QUATAR A ACHETE LA FRANCE


    • devphil30 devphil30 15 février 2013 10:26

      Vous avez hélas raison ....

      Les perspectives économiques sont sombres ....
      Les vieux démons remontent à la surface .....
      Sans espoir , la masse votent pour les plus démagogues 
      Le vote démagogique et populeux entraîne des animosités entre communauté menant à des affrontements.
      La séquence sarko fut riche d’enseignement des effets partiels d’une situation conflictuelle menant à une répression plus forte , ce cercle non vertueux et dangereux à déjà été expérimenté dans les années 30 , certains pays ( démocraties occidental ) ont pensé s’en sortir en abdiquant ....

      Ne faisons pas les mêmes erreurs , si le problème est la dette trouvons des solutions , n’abdiquons pas face au FMI, aux financiers à tous ces vautours qui dépècent les pays un par un au mépris des hommes , de la vie.
      Ces vautours doivent être combattu par les états mais pour cela les états doivent être fort et les politiques intègrent , un autre débat qui a fort peu de chance d’aboutir.

      Juste pour de l’argent et du pouvoir , purée de monde inconscient des vrais valeurs 

      Philippe 



       


      • Nanoub Nanoub 15 février 2013 17:38

        @ Philippe

        Vous avez soulevé le problème qui (nous) tue :
        l’intégrité des hommes politiques.


      • alinea Alinea 15 février 2013 11:38

        « Personne ne connait, ni n’a jamais rencontré de terroristes, mais tout le monde sait où ils sont. »
        Je l’aime bien cette phrase !
        Les prédateurs attaquent les faibles, les vieux les malades ! Mais vous êtes optimistes, l’occident va guérir !
        La Portugal et la Grèce qui semble-t-il ne possèdent plus grand chose de leur patrimoine, feront-ils partie du " réveil ?


        • soi même 15 février 2013 11:53

          C’est déjà le cas avec le Quatarie qui injecte 40 Milliards dans les banlieues,


          • Gauche Normale Gauche Normale 15 février 2013 12:46

            Finissons-en avec ce régime d’un autre âge : mettons le Qatar sur la liste des « pays terroristes » et exproprions tous leurs vautours (PSG, George V, PME...).


            • bakerstreet bakerstreet 15 février 2013 17:49

              « Bon article, vrai problème, solutions à la petite semaine ! »


              • Christoff_M Christoff_M 15 février 2013 17:58

                Excellent !!! le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Chine vont devoir établir des règles communes difficiles à mettre en forme pour la copropriété !!

                Le mieux serait de supprimer tous les droits antérieurs pour faciliter l’installation et plaire aux nouveaux propriétaires !! ( j’oubliais les riches russes qui achètent sur la Cote d’Azur depuis un moment et maintenant dans le Sud Ouest, Arcachon, Bordeaux)...


                • Henri Diacono alias Henri François 15 février 2013 18:18
                  • Il est évident que je ne porte pas le Qatar, ses princes et leurs mœurs dans mon cœur. Au contraire avec les Saoudiens le les méprise et de très haut pour leur suffisance en même temps que leur inculture la plus élémentaire. Mais en l’occurrence il y a un gros MAIS.
                  • Ne pensez-vous pas qu’une grosse poignée d’autres pieuvres tribus capitalistes bien plus énormes en dollars, euros ou pétrole, que ces roitelets « m’as-tu-vu » en robe blanche et moustache de macho, possèdent une très grosse partie de la Gaule ? Mais celles-ci - en costume cravate - préfèrent l’anonymat au contraire de ces fils stupides du désert.
                  • De toutes façons il faudrait savoir une bonne fois pour toutes à qui appartiennent toutes les nations de de cette planète, je dis bien toutes, si l’on se réfère aux « endettements nationaux » qui y pullulent. Et si ce bilan est établi (il ne le sera jamais) vous verrez que les Qataris et les Saoudiens seront loin du compte.
                  • D’ailleurs quelle place occupent-ils dans le fameux classement annuel des milliardaires de Forbes ? Cherchez bien....

                  • bakerstreet bakerstreet 15 février 2013 18:25

                    Il nous restait tout de même notre patrimoine, toutes ces belles régions.

                    N’étions nous pas la première destination touristique du monde ? Il fallait faire fructifier la manne, et se déguiser en Bécassine, faire des sourires à Pont-aven, et même pourquoi pas envoyer nos filles adresser des œillades à la sortie du Moulin rouge !

                     Les ruraux feraient maison d’hôte pour ces centaines de couples venus des pays du soleil levant, faisant semblant de se marier au château de Chambord, comme des poupées barbie new age.

                    Et alors ! Tout le monde a droit ! Ne seriez vous pas raciste un peu par hasard ?

                     C’est vrai c’était vraiment la renaissance de la Chine. D’un sens on était content pour eux, mais à dire vrai l’empire du milieu prenait de plus en plus ses aises dans la limousine de la prospérité. Elle prenait deux sièges maintenant pour étaler ses fesses girondes. C’était un bon client, mais quelque peu susceptible, qu’il ne fallait froisser à aucun prix.

                    Plus question de recevoir le Dalaï-Lama à l’Elysée, comme d’ailleurs à la maison Blanche. On le voyait bien ces dirigeants avaient maintenant acquis des manières de prince, voir de vice roi des indes, des pays du soleil levant et même couchant, comme naguère le Royaume uni !

                    Le soleil semblait devoir ne plus se coucher sur la Chine ! Couchant avec qui, au fait. On ne voulait pas savoir. Chacun était libre de faire ce qu’il voulait, non !

                    Quand à tous ces émirs dont vous nous parlez, il fallait leur tirer le tapis

                    Vert

                    Le rouge aurait été une erreur de diplomatie

                    Il va falloir si ça continue adapter nos révérence à tous ces différents seigneurs !

                    Le vert, voyez vous n’a pas les mêmes valeurs pour tous . On aurait croire que ces gens, à travers cette belle couleur ne sont que des supporters du club de foot de Saint-Étienne, et qu’il n’ont que pour objectifs que de gagner la coupe de France !

                    La coupe

                    Si on veut y regarder de près, elle est pleine !

                    Aussi il est grand temps mes frères de réagir !

                    Et soyez sûr, que je ne vois dans le mot frère rien d’autre que ce qui nous unit : Ce mot de fraternité qui est si mit à mal maintenant dans notre pays.

                    Et je ne parle pas du mot SENS !


                    • Henri Diacono alias Henri François 15 février 2013 19:01
                      • Le Qatar et l’a péninsule Arabique dans son ensemble, dangereux pour l’Occident et donc la France ?
                      •  Laissez moi rire.
                      • Ils ne sont que les dindons de la farce immonde mise en scène justement par l’Occident.
                      • Ce dernier fait ami-ami avec eux. Leur ouvre ses portes et celles de ses coffre forts (il les entrouvre à peine pour des productions dites stratégiques), les invitent à leurs banquets, les flatte, les couvre d’honneurs et de gâteries, file à leurs benêts de rejetons des diplômes universitaires prestigieux , leur organise même des soirées telles que les appréciait l’un de nos plus prestigieux politiques aujourd’hui en disgrâce. On leur a même planté une tente en plein palais parisien pour les « honorer » (et leur soutirer du fric avant d’aider à le zigouiller).
                      • Mais surtout on conseille à ces stupides chameliers d’inonder les peuples arabophones et musulmans (surtout ceux qui risquent de vouloir conquérir leur émancipation) de la culture et de la lecture de l’Islam à l’état originel, c’est à dire celle du Moyen Age. D’où les intégristes surarmés et croulant sous le fric et par conséquent la soumission à l’obscurantisme et l’ignorance de bon nombre de peuples qui pourraient faire de l’ombre aux richesses naturelles de la planète que l’Occident possède entièrement ou presque.
                      • Dans cet esprit, pourquoi l’Occident dont la France n’a pas pipé mot lorsque le printemps arabe soufflant sur le Bahreïn, l’armée saoudienne (équipée, financée, dirigée et instruite par le Etats Unis, tout comme celle du Qatar) est intervenue pour ramener le « calme » et qu’en Tunisie MAM a failli faire de même ? 
                      • Et là j’ouvre une parenthèse : Qu’est donc venue foutre en Tunisie Élisabeth Guigou à la tête d’une délégation parlementaire française au sein de laquelle figure un ancien grand ami de...Ben Ali ?
                      •  Qu’’est-elle venue faire dès lors que son premier geste a été d’aller rendre visite en grande pompe à Gahanouchi, funeste islamiste qui dirige un parti d’un autre temps, adoubé par les Etats Unis et largement financé par le ...Qatar, qui emploie les salafistes lorsqu’il faut « matraquer et même tuer » dans ce pays ceux qui désirent tant le débarrasser de toute autocratie ?

                      • Pelletier Jean Pelletier Jean 15 février 2013 19:22

                        Bon comme certains sont pour annuler la dette, comme solution à la crise, il n’ya qu’à nationaliser tous les investissements du Qatar, sans indemnisation évidemment.

                        Et hop dans la poche....




                        • epicure 15 février 2013 19:54

                          Tu dis qu’on n’a jamais vu de terroriste, c’est vrai que les terroristes sont connus pour se ballader en ville avec une grande pancarte dans le dos (avec une cible au milieu pour la police) :

                          "je suis un terroriste en préparation d’attentat’,

                           pour terroriser les gens.

                          Les terroristes c’est colmme les électrons autour de l’atome selon la mécanique quatique : on connait la zone où il y a la plus grande probabilité de les trouver, mais on est incapable de déterminer la localisation précisément., individuellement


                          • Avic Avic 15 février 2013 20:21

                            Merci. Vous venez de démontrer de manière parfaite ce que je voulais dire.
                            En résumé, vous dites : « Puisque nous savons que les terroristes sont à cet endroit, nul besoin de les rencontrer pour savoir qu’ils existent et où ils se trouvent. D’autre part, puisque nous ne pouvons savoir lequel d’entre eux est un terroriste, nous pouvons voir en chaque habitant de cet endroit un terroriste potentiel ».
                            C’est bien ce qui se passe dans les esprits de certains. Ils savent déjà où sont les terroristes, ensuite on pourra tout prouver.


                          • Christoff_M Christoff_M 15 février 2013 20:10

                            Les mondialistes spéculent et gagnent plus d’argent sur la déroute de certains états européens et de l’euro réelle invention satanique, qui permet de se faire des milliards sur le dos des états les plus mal en point...

                            Demandez aux grecs ce qu’ils en pensent eux qui ont subi depuis des années un pouvoir douteux et véreux, avec des ministres qui avaient officié au FMI avant leur élection ou dans de grandes banques américaines ( comme par hasard)... des gens qui ont pillé le pays au profit de l’élite européenne patrons et financiers, du FMI... et maintenant on fait payer l’ardoise au peuple d’en bas !!

                            A rapprocher de l’Afrique actuelle ou on place d’anciens du FMI, voir Ouattara en Cote d’Ivoire, pour soumettre et se servir dans les banques locales ( Ouattara mis en place par un coup d’état occidental qui depuis est devenu comme par hasard président de la Communauté des États de l’Afrique de l’Ouest, comme par hasard intervention au Mali par la suite...

                            Nous verrons par la suite quel homme de paille ex FMI ou ancien cadre ds une banque américaine ou européenne sera imposé a la tête du pays par des elections « démocratiques »


                            • Christoff_M Christoff_M 15 février 2013 20:23

                              Quand a notre patrimoine encore faudrait il avoir le courage de défendre nos productions et nos terroirs et ne pas obéir a des directives européennes dictées par les banksters mondialistes...

                              Voir le cas de la viande récent, aucune norme aucun suivi réel de ce qui est sous traité et conditionné dans certains pays ( qui sont rentrés devinez pourquoi dans l’Europe actuelle...) voir le cas du chocolat dont la composition doit être modifiée pour favoriser des importations de pays fabriquant des ersatz plein de gras, ou récemment la réintroduction de farines animales pour nourrir poissons et porcs en Europe... si vous avez aimé la vache folle on va vous en resservir en douce en passant par la bande...

                              Tout ceci voté majoritairement par la bande de voyous qui siègent au parlement européen, et qui sont en majorité ( droite ou gauche) au service des grandes entreprises et du patronat européen, contre l’avis et l’interet des peuples jamais consulté par cette supra assemblée qui s’est auto instituée au dessus des états et des lois !!!

                              PS : j’apprends que ce trafic de viande de cheval est du a l’abattage massif de chevaux dans les pays de l’Est ou on a interdit aux pauvres paysans d’utiliser leur cariole tirée par des chevaux sur la route... encore un progrès instauré par l’Europe des technocrates !!!


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 février 2013 21:51

                              La politique poursuivie par la troïka (Commission Européenne- FMI- Banque Central Européenne) politique que celle-ci entend appliquer à tous les pays qui auraient des difficultés financières s’appui sur la déreglementation des marchées (suppresion des barrières) pour faciliter la prise de pouvoir des investiseurs étrangers sur notre économie (notament les services publics).

                              Puis pour échapper aux impôts les investisseurs déclarent leur sièges dans un des paradis fiscaux. Le perdants dans cette histoire sont les citoyens car l’état français est dépourvue d’une grande partie des recettes fiscales des multinationales (« françaises » incluses).

                              Le fait de mettre en avant les privatisations comme une solution au problème de la dette est une contre-information volontaire qui cache un des buts des stratégies de création de dettes d’État : se servir de l’argent public tiré de nos impôts pour enrichir des entreprises que l’éclatement des bulles successives mettrait sans cela à mal.

                              C’est-à-dire qu’il s’agit de ponctionner l’argent des citoyens pour contre-balancer le fait que le chômage entretenu volontairement, et la gabegie des capitalistes, conduisant à un appauvrissement des populations, diminuent aussi le pouvoir d’achat de celles-ci, et donc les bénéfices des actionnaires.

                              Le Qatar aurait-il lancé une OPA sur la France ?

                              En France, les Qatariens misent de plus en plus sur la diversification de leurs investissements. Récemment, ils n’ont pas hésité à jeter leur dévolu sur l’hôtellerie, le sport, ou encore le luxe.

                              Voici quelques exemples de ce que le Qatar contrôle désormais en France :

                              Le Qatar nouvel allié de Veolia Environnement ...
                              Véolia c’est approprié une mulititude des services publics, notamment la gestion de l’eau du robinet via des contrats PPP (Partenariats Public-Privée)
                              Le fonds Qatari Diar à pris 5 % du capital du leader de l’environnement en 2010 et engage une coopération industrielle.

                              BTP et grandes entreprises : source

                              - Le Qatar est depuis 2009 le second actionnaire du groupe français Vinci, numéro 1 mondial du BTP, devant Artémis, la holding de François Pinault.

                              - Le pays possède également 5 % du groupe Veolia Environnement, via le fonds Diar, depuis 2010. Veolia est l’un des leaders mondiaux du traitement de déchets. Auparavant, le même fonds avait investi dans Suez environnement, autre groupe français.

                              - Le Qatar a également acquis 12,83 % du groupe Lagardère (médias, sport, défense...).

                              - Il possède une participation de 2 % dans le groupe de médias et de télécoms Vivendi.

                              - Il vient aussi d’acquérir 2 % du capital du groupe pétrolier Total, dont il est le troisième actionnaire.

                              - Le pays possède aussi plusieurs immeubles parisiens, dont le siège du Figaro, 14 boulevard Haussmann, ou l’immeuble abritant le magasin Virgin de l’avenue des Champs-Elysées.


                              • gegemalaga 15 février 2013 21:51

                                à vendre ? mais j’ai quand meme l’impression que la France l’est dejà , vendue ! 


                                vu le montant de la dette ...

                                le vrai probleme , c’est que l’on ne sait pas encore à qui elle ( la France ) est vendue !

                                l’idée , très « ENArchiste » de Villepin : « vendre la dette aux français » , n’etait peut etre pas si ubuesque ???

                                mais , les français seraient ils prets à sacrifier leurs economie pour eviter à leurs enfants le poids du remboursement de la dette ???
                                gegemalaga


                                • Iren-Nao 16 février 2013 03:11

                                  Tout le monde semble se rendre compte de la trahison en cours.
                                  On ne risque pas de s’en tirer avec la Raie publique et la democrassouille.
                                  Êtes vous prêts a une vaste épuration révolutionnaire menée par des comités de salut publique FRANCAIS.
                                  Qu’un sang impur abreuve nos sillons.

                                  Iren-Nao


                                  • mortelune mortelune 16 février 2013 05:29

                                    Quand un pays voulait prendre possession d’un autre pays il le faisait par mariage et si ça ne marchait pas il y avait la guerre. Maintenant c’est plus simple : un chèque suffit... et si ça ne marche pas il y a la guerre. 

                                    Les caisses de la France étant vides nous ne pouvons rien faire d’autre que la guerre. Idem pour les US et l’Europe. L’OTAN existe parce que les caisses sont vides. Les cimetières vont se remplir à cause de la cupidité des zouaves à qui on a donné le pouvoir. Les cimetières vont se remplir parce qu’ils ont ruiné la France sans notre consentement.
                                    La France est moribonde donc tout naturellement nous sommes devenus la proie de ceux qui se nourrissent de charognes. Les dirigeants du Qatar ne sont pas les seuls à vouloir nous blanchir les os. Le groupe Bilderberg et quelques gros financiers sont à table eux aussi... 


                                    • viva 16 février 2013 16:29

                                      Ils achètent ou ils se font racketter ? connaissant la mentalité des dirigeants occidentaux, cet homme est fou de faire de confiance ou alors il n’a pas le choix. Le jour ou il ne plaira plus il sera au mieux ruiné, au pire liquidé si il a commis la folie de verser des pots de vin. N’est pas la suisse ou le Luxembourg qui veux. La Qatar et la famille régnante existeront tant que l’occident voudra qu’ils existent. Cet état peut disparaitre du jour au lendemain, sa capacité de nuisance est nulle, ce sont des exécutants jusqu’au jour ou ils seront renvoyé dans leur désert. Bref nous parlons de quelque chose qui n’existe pas en réalité.... Ils peuvent donner et investir tout les milliards qu’ils veulent c’est peine perdu ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès