Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Acrobaties Druzes

Acrobaties Druzes

Un massacre de druzes vient d'avoir lieu dans le nord de la Syrie, il s'agit peut-être moins d'un événement isolé que d'un acte annonciateur de développements nouveaux du côté des groupes qui luttent contre le régime.

L’avancée du front al-nosra dans la région syrienne d’idleb n’aura pas été sans conséquences :

un massacre vient d’être perpétré dans le village de qalb el-loz (cœur de l’amande), dans le jabal semma’ (monts du sumac), quelle salade déjà… surtout quand on décortique l’ « info » :

 

La seule chose dont on est sûrs, pour l’heure, vu l’absence presque complète de communications, c’est la mort d’une quarantaine de personnes, dont surtout des vieux, moyenne d’âge supérieure à 70 ans - les gaillards d’al-nosra ayant semble-t-il décidé d’en finir avec les autorités religieuses druzes locales, suite à un conflit autour de la réquisition d’un local ayant appartenu à un ancien officier de l’armée de bachar, etc.

 

Situons tout cela :

- Nord-ouest de la syrie : presque pas de druzes, sinon cette mini-zone de quelques villages à sumac, environ 20.000 personnes, dont plus des deux tiers ont déjà fui vers le liban, la jordanie ou damas. Restent donc surtout : les vieux, les pauvres, ils gardent les sanctuaires des saints que al-nosra exige de détruire aussi…

-Sud-est de la syrie, "le djebel druze", attention : un demi-million de druzes, et là ça se corse. Contrairement à ceux du nord, si minoritaires, ceux du sud se disent « avec le régime », mais des positions importantes de bachar sont en train de tomber là-bas, une vaste section de l’armée syrienne… on parle déjà de "la fin", un aéroport, etc.

Les druzes du sud font l’objet de bien des attentions : le régime est là d’un côté, mais al-nosra, sur tout le versant ouest de cette zone druze de soueïda, fait les doux yeux déjà ; de même israël, qui jouxte si bien ces gens-là… Mais ! la menace vient désormais du nord-est, puisque daëch en ligne de palmyre n’est plus très loin, et annonce explicitement son arrivée vers ?

ces hérétiques…

 

Les druzes d’israël sont médiatiquement formatés au massacre « qui vient et ne saurait tarder », et dont l’événement d’idleb ne serait qu’un avant-goût, un simple appéritif, nosra avant daëch .. ?

 

Suite au massacre, les druzes libanais ont réagi. Mais il faut voir comment…

 

D’un côté walid joumblat, dont la position de pitre sur le sommet du mât du grand navire qui n'avait est sans doute une Création Réelle :

d’abord il se range avec la résistance du hezbollah au Liban vu la menace israëlienne, équilibre terreur etc. ;

mais, il refuse l’intervention du hezb en Syrie, et se positionne contre Bachar en faveur d’al-nosra comme résistance du peuple syrien ; même si, en caressant ainsi de loin le wahhabisme, il cherche à assurer la sécurité de sa communauté en cas de chute de Bachar.

Suite au massacre d’hier donc, Joumblatt appelle au calme et veut rassurer par ses « contacts » ; sous-entendu : le turc va clamer les choses au nord, j’ai même parlé avec le séoudien, avec le hariri-paris, et le jordanien me garantit de stopper daëch au sud.

Voilà qui est bien risqué…

 

JPEG - 77.9 ko
wi’am wahhab, leader druze libanais

 

De l’autre côté, bien en face, plus petit, moins expérimenté, mais loin d’être plat, un certain wi’âm wahhab qui n’a rien de wahabite attention, tout le contraire, le druze pro-bachar à fond : il gueule face à bachar -

vite il faut livrer armes aux druzes du nord, le régime est responsable, insiste-t-il.

Puis il menace : si al-nosra nous traite ainsi là-bas, alors tous les éléments d’al-nosra qui se trouvent au liban seront ainsi traités de même, j’appelle à ce que tous nous prenions les armes ! conclut wahhab, qui n’hésite pas sur une guerre civile au liban –

ici, quelques rares vidéos traduites de wahhab :

https://www.youtube.com/watch?v=nRFI2In1aKE

https://www.youtube.com/watch?v=ygdv99et9Hk

 

 

comment et pourquoi peut-il se le permettre, est-ce seulement sa sainte colère devant les sages massacrés ?

Non.

Car pendant ce temps, sur le terrain des montagnes de l’anti-liban, dès la fonte des neiges, le hezbollah a entamé, en collaboration avec l’armée syrienne, sur la région du qalamoun et alentours, d’un côté et de l’autre de la frontière libano-syrienne, une vaste opération anti-nosra qui vient d’aboutir :

la porte syrie-liban, utilisée par les islamistes parallèlement aux portes irakiennes, turques et jordanienne, cette porte est désormais fermée. La remontée des troupes du hezb vers le nord les confronte maintenant à une poche de daëch vers l’intérieur syrien à l’est de baalbeck au nord-est du liban. Nasrallah annonce vouloir achever ce job, il est pressé, car depuis palmyre, ce qui intéresse maintenant daëch c’est surtout la ville de homs, elle est la voie d’accès vers les ports de méditerranée depuis les nords syriens et libanais, mais surtout, une rechute de homs signerait cette fois la vraie fin de Bachar, & il ne resterait plus à daëch qu’à soumettre al-nosra.

 

Cependant l’action entreprise par le hezbollah est à double-tranchant : si d’un côté le gâteau libano-syrien d’al-nosra est bien coupé en deux par la résistance hezbiste, pendant que l’armée s’occupe de neutraliser tous les éléments à l’intérieur (sachant le nombre, vu que désormais un libanais sur trois est syrien), si donc ce gâteau est coupé par le hezb et la frontière tenue, cela commence à tanguer dans tous les sens :

le hezbollah, loin d’isoler le liban et la syrie est peut-être en train de coudre la crise syrienne sur le Liban, c’est une hypothèse, et c’est sans doute inéluctable ?

Il suffit de voir comment sont obligés de fonctionner la plupart des leaders politiques à la fois en mode local et en mode régional... quelques exemples, dont le liban se trouve aujourd’hui le porteur :

 

- N’importe quel député haririen, sunnite ou chrétien même, sera contre le hezbollah et contre Bachar, mais il ne peut non plus être pour daëch… d’un autre côté il est pro-séoudien, mais il se doute que les gens d’al-nosra le méprisent en tant qu’occidentalisé idolâtre, bien plus qu’ils ne méprisent le chiite ou le druze.

Ainsi n’était-ce le hezbollah, son sort serait scellé ? position assez comique.

 

Moins drôle est celle de Joumblatt : il y aboutit. Il avait choisi le virage vers le hezbollah en mode libanais interne, mais il se positionne en mode anti-bachar pour assurer ses arrières auprès du royaume séoudien, car ces quelques centaines de milliers de druzes, vous savez, si ça bouge beaucoup, c’est l’affaire de même pas une semaine.

 

Reculons d’un cran : on peut comprendre que les druzes syriens ainsi coincés entre deux empires en clash et sans savoir ce qui va venir, choisissent une position double : -d’un côté wahhab, le druze prosyrien, pro-iranien à fond,

-de l’autre, le druze anti-bachar, Joumblatt, assurant l’autre porte de sortie.

 

Sur le versant syrien ces deux positions se déchirent à feu et à sang ; sur le versant libanais, ils leur arrive de dîner ensemble, downtown…

 

La scène vue de loin est étonnante, vraiment.

D’un côté le pur volcan déchaîné, incessant depuis quatre ans ; de l’autre, à part quelques escarmouches, ça se passe plutôt bien à l’intérieur du Liban, malgré bien des contradictions et des pans de république qui s’écroulent. On dirait que les neiges du Liban résistent au feu syrien, le temps d’un achèvement, et gageons au secret le côté spectaculaire de ce désengagement.

La petite question de jérémie 18.14 me faisait rire, en été :

la neige abandonnerait-elle les sommets du Liban ? 

Il semble que non, depuis quatre ans déjà.

Mais ce qui vient et s’annonce jusque dans le mouvement et l’action, risque vraiment de tout redessiner. Et déjà on peut se demander : pourquoi cet abandon de palmyre avec cette sécurisation de tout le flanc libanais de damas ?.. et l’empressement à achever les dernières poches daëchiennes (quel joli mot) avant la prochaine bataille de homs, sans parler d’alep, etc.

Il est possible, d’entrer dans tout ce fatras, en écoutant Joumblatt en français, c’était il y a quelques jours, avant le massacre :

 

JPEG - 265.1 ko
carte religions syrie, au sud le « djebel druze »

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Massada Massada 12 juin 2015 16:42

    Les Druzes syriens, ont déjà officieusement fait appel à Israël, pour lui demander de les accueillir en cas de déferlement des islamistes sur leurs régions. 


    Israël compte déjà 130 000 Druzes israéliens, très attachés au destin de leurs frères dans les pays avoisinants et qui constituent l’un des piliers de l’Etat israélien, de ses institutions et de son armée.

    • alinea alinea 12 juin 2015 16:47

      Je veux être la première à dire que je n’ai rien à dire ; j’encaisse, et puis, d’un tout autre ordre, je souffle : ouf.


      • Passante Passante 12 juin 2015 18:00

         smiley smiley smiley


      • Passante Passante 12 juin 2015 18:01

         smiley smiley smiley


      • Sarah Sarah 12 juin 2015 17:46

        Il y a une semaine, les Druzes d’Israël ont demandé l’aide d’Israël pour leurs frères de Syrie, soit en les armant, soit en les accueillant. Israël n’a pas encore réagi mais ne les laissera certainement pas tomber, dans la mesure du possible.


        Les Druzes ont demandé aussi qu’Israël les aide à créer un état indépendant dans le sud de la Syrie.

        Cet état a déjà existé mais a été écrasé par les Britanniques dans les années 1920.


        • lsga lsga 12 juin 2015 17:53

          moi je propose d’y envoyer 100 Millions de chinois, athées, et adeptes de la société de consommation histoire d’irriguer ce territoire de vraies belles valeurs progressistes. 

           
          En parlant d’irrigation, tous ces territoires vont se retrouver sous 2 mètres d’eau d’ici la fin du siècle : problème réglé.

        • Passante Passante 12 juin 2015 17:57

          massada et sarah

          Il y a une véritable guerre médiatique en ce moment entre la télé israélienne bien reçue chez les druzes du sud syrien, et la télé du hezbollah qui cherche à démonter ce discours. Apparemment, pour les israéliens, c’est joué, la cata ne saurait tarder : affaiblissement du régime, daëch plus très loin, al-nosra tout près, ils vont essayer de les acheter en jouant sur la peur.

          Joumblat à cela répond : n’ayez pas la mémoire courte, c’est une source séculaire de l’arabité, en 1925 déjà, la lutte anticoloniale a rassemblé druzes et sunnites sur base de l’arabité, jamais Israël ne saurait constituer un choix, il faut s’entendre avec al-nosra qui n’est elle-même que le résultat de la terreur de bachar.

          Maintenant certes, sous la table y’a des contacts, mais qu’est-ce qu’ils pèsent dans la décision, et où se prend-elle…

          Enfin, l’hypothèse d’une récup par Tsahal ne fonctionne que si tout le reste est écarté, il faut donc mesurer les intérêts israéliens, jordaniens, etc. en dernier recours, al-nosra comme Tsahal constituent des garanties...


          • Massada Massada 12 juin 2015 18:06

            En Syrie, ce sont, les deux millions d’alaouites qui sont les premiers en ligne de mire des mitrailleuses d’ISIS, qui n’hésiteront pas non plus à s’en prendre aux 800 000 Druzes, ni au million et demi de chrétiens vivant dans le pays. 


            Ceux-ci se partagent en communautés diverses et variées, à l’instar des syriaques (700 000 âmes), des Grecs orthodoxes (250 000), des Grecs catholiques (melkites) 250 000, des Arméniens (170 000), des protestants (100 000), des coptes (70 000), des maronites (50 000), des chaldéens (25 000), des Assyriens (100 000), et des catholiques romains (15 000).

            J’ai combattu avec mes frères d’arme Druze au sein Tsahal, ce sont des soldats courageux et totalement dévoué à Israel.

            Le Bataillon גדוד חרב ‘Gdoud Herev’ est un bataillon combattant d’infanterie constitué exclusivement de soldats originaires de la communauté druze. Aujourd’hui, 83% des Druzes choisissent de s’enrôler dans Tsahal, dont la plupart dans des unités combattantes.

            On ne les laissera pas tombé.

            • Passante Passante 12 juin 2015 19:46

              ils l’auraient choisi eux-mêmes ce destin, presque...

              en fait il y a quelques jours, bachar choisit de retirer des armes de soueida capitale du jebel druze, les habitants empêchent les soldats de sortir le matos.

              en face, bachar réclame les 30.000 jeunes druzes qui refusent de s’enrôler dans l’armée syrienne.
              en conséquence il les abandonne à leur sort entre nosra et daëch, désarmés.
              ils vont être forcés de collaborer avec al-nosra désormais coupée au moins en trois ou quatre par un bachar hezbolisé-centralisé en mode minimal autour de damas et homs.
              mais ce mini-bachar centralisé correspond sans doute à l’abandon, vu daëch, par les iraniens, d’un grand axe téhéran-beyrouth, au profit d’une consolidation de l’ilôt libanais.

              le seul problème aura été d’oublier que cette consolidation doit aussi se faire de l’intérieur.
              en cela, la dominance chiite du jour tombe déjà, là où chute la dominance chrétienne du vingtième, avant que ne s’écroule aussi la domination sunnite haririenne.
              chacun des gosses doit réapprendre la leçon à son tour, ça commence à faire long comme festivités. smiley


              • Alex Alex 12 juin 2015 21:23

                @Passante

                Le but d’Israël étant de faire s’entretuer les musulmans de la région – donc aussi l’Arabie contre l’Iran –, je suis prêt à parier que l’Otan, soucieuse d’obéir à Bibi, fera le nécessaire pour maintenir l’égalité entre les opposants, donc à donner un coup de main à Assad si l’État Islamique et Al Qaeda devaient prendre trop d’avantage.
                Ce serait un remake de la guerre Iraq-Iran.

              • Massada Massada 12 juin 2015 21:27

                @Alex

                Le but d’Israel est de survivre malgré des voisins atteint de folie furieuse.
                Le jour ou vous comprendrez cela vous aurez gagné en lucidité.


              • Passante Passante 12 juin 2015 22:27

                @Alex

                je ne sais plus si on peut encore raisonner en termes de but, 
                tellement les choses vont vite maintenant, 
                l’otan, en gros, discretos, bombarde déjà au yémen, 
                c’est le dombass mais en version sables et requins avoisinants, 
                rimbaud s’y est promené, 

                de vieilles contines de la région chuchotent qu’une fois le yemen en feu, 
                alors la fin des fin, le nec de l’apocalypse, la totale... 
                que justement la fitna autour de damas, mais la solution par le yemen, 

                qui vivra verra, il nous reste les mille et une nuits contre la grande nuit daêchienne 
                qui n’est rien constatons, mais qui avance, 
                la scène est étrange, un pied dans le réel, un dans la fiction, 
                le côté holywwodien de daëch, son côté furtif, toujours là malgré tout, avançant, 
                c’est si drôle, y’a bien 62 nations en face demande joumblat ? 
                mais oui et pourtant...
                donc c’est toute la carte qu’il redessinent, 
                le tout c’est que ces glissements de tapis fassent tomber aucun meuble, 
                va falloir du doigté smiley
                et du cran.

              • Alex Alex 12 juin 2015 23:30

                @Massada

                Je comprends parfaitement votre position, mais il ne vous viendrait jamais à l’idée que vos gouvernants puissent avoir « quelque » responsabilité ?
                Vous êtes les éternelles « victimes » de méchants qui vous agressent toujours « sans aucune raison. »
                Après avoir obtenu la création d’israël par l’argent – ce qui est peu reluisant –, et sans tenir compte de l’avis des populations chassées, vos chefs gangrènent la Cisjordanie pour en voler les terres.
                Vous trouvez anormal que certains n’apprécient pas ?
                Vous trouvez anormal que certains Occidentaux se révoltent quand ils voient leurs gouvernants confier la politique étrangère de la France à des Fabius et BHL, soutiens inconditionnels de netanyahu ?
                Vos chefs soutiennent, voire commandent (quel est notre intérêt ?) ce bordel dans la région, et vous croyez que vous n’allez pas en payer les conséquences un jour ?
                Chassez votre chef, sa clique, et tous leurs supporters fanatiques en France et aux USA, et vous verrez que ça ira beaucoup mieux.

              • Alex Alex 12 juin 2015 23:45

                @Passante

                Il n’est pas question de faire du sentiment, mais de stratégie militaire. 
                Pour la comprendre, prenez une carte et coloriez en noir les pays arabes détruits ou dans le chaos :
                Libye : détruite ;
                Égypte : chaos ;
                – Soudan : chaos.
                – Somalie : détruite ;
                Irak : détruit ;
                Syrie : en cours de destruction.
                – Liban : chaos ;
                Yemen : en cours de destruction.
                Il reste deux grands pays à population ou régime hostile : l’Arabie (plus Golfe) et l’Iran, ce qui explique l’énergie que met Fabius à empêcher tout accord sur le nucléaire iranien car le rêve d’israël est de voir ces deux menaces potentielles s’entretuer (voir mon dernier article).
                Si vous colorez la carte en tenant compte de la guerre souhaitée entre Arabie et Iran, vous verrez qu’il ne reste en clair que la zone du Hezbollah (facile à détruire car isolé) et la Jordanie, cible possible de l’EI mais moins dangereuse une fois seule.
                C’est de la stratégie militaire de base.

              • Passante Passante 13 juin 2015 00:32

                @Alex

                le hezbollah « facile à détruire », je n’en suis pas si sûr, son isolement durant des décennies ne l’a pas empêché de nuire, avant de tenir de plus près ports et aéroports du pays. 
                « facile à détruire » n’est pas ce que diraient les meilleurs généraux de tsahal, à moins de cent mille morts, obamo hein, ça me semble compliqué.

              • Massada Massada 13 juin 2015 09:04
                Le Hezbollah n’est pas « facile à détruire ».
                L’armée israélienne doit s’adapter aux nouveaux défis sur le front nord.
                Le Hezbollah pourraient faire front commun avec l’armée syrienne et tirer plus 3 000 roquettes par jour contre le territoire israélien.

                Ce mouvement terroriste, possède le huitième plus grand arsenal de roquettes dans le monde.

                Par ailleurs, le Hezbollah a acquis une expérience militaire inestimable en Syrie et a choisi de déplacer son arsenal de combat dans des zones peuplées.

                Il est évident que notre réplique sera terrible et ramènera le Liban au moyen-âge, en conclusion, cette confrontation n’est dans l’intérêt d’aucune partie.

              • Massada Massada 13 juin 2015 09:12

                @Alex

                près avoir obtenu la création d’israël par l’argent – ce qui est peu reluisant –, et sans tenir compte de l’avis des populations chassées, vos chefs gangrènent la Cisjordanie pour en voler les terres.


                Lorsque les romains nous ont exilés de cette terre il y a deux milles ans, qui a donné le droit à des étranger de venir s’y installer ? 
                Ont ils demander la permission ? 
                Ont il payer la location des terrains ? 

                Il a toujours eux des juifs en Israël et les autres qui n’étaient pas présents c’est parce que les non juifs leurs en empêché. 
                Trois fois par jour les juifs priaient et continuent à le faire : Ramène nous à Sion ! L’année prochaine à Jérusalem... Nous n’avons jamais renoncer à notre terre et donc toute personne qui est venu s’y installer l’a fait sans notre permission et c’est lui le voleur ! De nos jours ont dit un squatteur !

                Imaginez qu’un paysans français quitte son terroir pour allez travailler à Paris et qu’en attendant un squatteur s’installe dans sa maison... des années son passées, le paysan veux revenir sur sa terre et voila qu’on le traite de voleur. 
                A qui le tribunal va donner raison à votre avis ? La réponse est claire ! 
                Et bien elle l’est aussi pour la terre d’israel et le peuple juif !

                Et c’est pour toutes ses raisons que la société des nations a reconnu le droit au peuple juif de reconstituer un pays juif en Erets Israël.

                Par contre le peuple palestinien n’est qu’une invention de l’OLP de ces 50 dernières années. Avant la création de l’état d’Israël, il n’y avait presque aucune population arabe en israel. Ils sont venus en masse par la suite lorsque nous avons développé l’économie d’israel. Ils sont venus de Jordanie et d’egypte comme Araffat par exemple... 

                C’est vrai ils ont toujours essayer de nous repousser mais cela ne leur a pas réussi.
                Doit on donner une récompense au gens qui ont tuer dans les pogroms de 1929 les juifs de H’évron et de Jérusalem ? 
                Doit on donner un cadeau à ceux qui rêvent de nous voir jeter à la mer.
                désolé...

              • Alex Alex 13 juin 2015 13:20

                @Massada

                « Lorsque les romains nous ont exilés de cette terre il y a deux milles ans »

                Vous devriez savoir que c’est du pipeau : lorsque les Romains vous auraient « virés, » 80% des Juifs avaient déjà abandonné cette terre.
                D’après l’Acrimed, par exemple, 95% des Juifs exilés à Babylone ont préféré y rester.
                Il y a toujours eu un petit nombre de Juifs à Jérusalem, qui ne posaient pas de problème, mais il faut rappeler que la principale origine de ce bordel est la Torah, source de tous les maux.

              • Alex Alex 13 juin 2015 13:25

                @Passante

                Exact : pas réellement facile à détruire, mais isolé, donc plus vulnérable.
                Curieusement, personne ne parle de l’origine de ce mouvement : ces chiites, traités comme des sous-hommes par les sunnites, ont toujours été les plus pauvres de la région, et ce sont eux qui ont le plus souffert de la guerre israël contre LIban.
                Si le côté religieux n’est pas très positif (mais équivalent à celui des colons israéliens), on comprend un peu mieux leur résistance.

              • Ben Schott 13 juin 2015 14:08

                @Massada
                 
                Nous n’avons jamais renoncer à notre terre et donc toute personne qui est venu s’y installer l’a fait sans notre permission et c’est lui le voleur ! ”
                 
                Vous résumez, assez ingénument mais très clairement ce qu’est le sionisme : il y avait des juifs sur cette terre, elle leur appartient donc ! Les non-juifs et leurs descendants qui n’ont jamais quitté cette terre n’ont pas leur mot à dire, alors qu’ils sont bien plus légitimes que par exemple les juifs ashkénazes qui ne sont pas les descendants des tribus juives de Palestine. Par ailleurs, ce retour “ avant l’heure ” à la terre “ promise ” est considéré par certains juifs comme une très grande offense faite à Dieu, car il ne pouvait advenir qu’après la venue du Messie. D’autres religieux juifs s’accommodent très bien de cette transgression (le Talmud sert à ça !), et c’est ainsi que le sionisme remplace peu à peu le judaïsme, aidé en cela par le culte de la Shoah.
                 
                Les juifs n’ont aucun droit (ni au sens juridique ni au sens moral) sur cette terre. Ce sont bien eux les squatters.
                 
                Et c’est pour toutes ses raisons que la société des nations a reconnu le droit au peuple juif de reconstituer un pays juif en Erets Israël. ”
                 
                C’est faux, l’ONU a reconnu ce “ droit ” suite à la persécution des juifs d’Europe pendant la deuxième guerre mondiale, droit qui a été une première grave erreur, et qui ne vous avait certainement pas donné celui de persécuter à votre tour un peuple qui n’était pour rien dans vos récents malheurs. Vous n’avez d’ailleurs respecté aucune des nombreuses résolutions de cette même ONU depuis, et on attend toujours que votre État définisse clairement et définitivement ses frontières.


              • alinea alinea 13 juin 2015 14:22

                @Passante
                Quel est votre point de vue sur cet abandon des druzes ? Et aussi sur leur refus de se battre ?
                Je suppose que l’armée de Bachar el Assad n’est plus très gaillarde !


              • Sarah Sarah 13 juin 2015 14:24

                @Massada

                Dommage que vous repreniez la légende du peuple revenant 2000 ans après son expulsion, hélas répandue aussi en son temps par la Diaspora.

                En 70 les Juifs n’ont été expulsés que de Judée (la Judée actuelle, Jérusalem comprise) par les Romains. Peu après l’expulsion, certains ont commencé à revenir


                La présence juive sur la terre de l’Israël actuel (Judée-Samarie comprise) a été constante et ininterrompue depuis cette date ; dans plusieurs régions ils étaient majoritaires, suivis par les Chrétiens, parfois l’inverse.


                Ce n’est qu’au début du XIXe siècle, à cause des persécutions turques, qu’ils ont émigrés en masse. Ce n’est pas pour autant que les Arabes s’y sont installés.

                Les Arabes n’ont commencé réellement à y venir qu’à partir de la fin du XIXe siècle quand les Juifs ont peu à peu rachetés et mis en valeur ces terres.


              • Passante Passante 13 juin 2015 15:35

                @Alex


                vous dites « si le côté religieux n’est pas très positif », 
                c’est justement ne pas piger comment ça fonctionne,
                 et alors donc vous ajoutez, comme en sparadrap, que logiquement ça doit être :
                « équivalent à celui des colons israëliens », 
                or pas du tout, univers si lointains, 
                le khomeinisme justement une fusion entre politique et religieux 
                fonctionnant même mieux en société libérale libanaise qu’en iran d’ailleurs, 
                surtout du fait que justement les chiites furent les défavorisés ; 
                khadafi s’est chargé de tuer l’imam moussa el-sadr qui né à qôm mais venu à tyr en 1950 
                avait rassemblé la communauté chiite libanaise vers son éveil.
                mais l’isolement chiite n’est pas d’hier, il est doctrinal, comme exil, une pratique millénaire.

              • Massada Massada 13 juin 2015 15:40

                @Ben Schott

                A chacun sa lecture de l’histoire mais au final ça change quoi ?
                Vous voulez nous déloger ? on vous donnera bien vite l’envie d’y renoncer !

                Je suis né ici, c’est mon pays, mon peuple et je me fout complètement de ce que vous pensez.

                Ca me derange pas d’avoir des millions d’ennemis à ma porte, le combat, les armes, c’est mon business, j’en vis.

                Tout ce que vous avez c’est l’espérance de nous vaincre et comme on dit l’espoir fait vivre, la longue attente fais mourir. smiley

                Vous savez ici, on a peur de rien, nous avons l’ESPRIT PIONNIER autrement dit : prise de risques, courage, créativité. Israël n’est pas « seulement un pays » mais un état d’esprit. 

                Pourquoi des entreprises telles que Microsoft, Google, Intel ont installé des divisions de recherche et développement ici ?
                Apple y a ouvert son premier centre en dehors des Etats-Unis.
                Des milliers de start-up existent ici dans tous les domaines : applications médicales, biotechnologies, Internet, nanotechnologies.

                Regardez le contraste avec nos pays pays voisin ! ils nous jalouse, tout comme vous
                Votre pays part couille, alors vous n’avez qu’une obsession, faire tout ce qui est possible pour nous nuire. Mais le plus marrant c’est que cela nous rend plus fort.

                BDS nous force à trouver de nouveaux partenaires commerciaux, de nouvelle stratégies commerciales comme pour la Turquie, le Maroc ou l’on bat des reccords d’exportation smiley

                Votre haine nous renforce !

              • Sarah Sarah 13 juin 2015 16:13

                @alinea

                Sans attendre la réponse de Massada (il a l’avantage d’être sur place) :


                Je pense que la première préoccupation des Druzes est de survivre. Si Al-Nosra ou EIIL triomphent, pour toutes les minorités (Alaouites, Chrétiens, Druzes, Yezidis, Chiites, Arméniens) ce sera soit la conversion forcée, soit l’impôt islamique, soit le massacre. Tel que les choses se passent jusqu’à maintenant, il est à craindre qu’ils soient exterminés.


              • Ben Schott 13 juin 2015 18:50

                @Massada
                 
                Vous êtes au dernier stade de la paranoïa !!!


              • Passante Passante 13 juin 2015 15:54

                non attention alinea, 

                c’est pas encore tout à fait un abandon, 
                si massacre il y avait, genre daëch, 
                c’est quand même pas possible à deux heures de route de jérusalem...si ?
                alors y’a comme un truc qui cloche, 

                puis d’autre part y’a trente mille druzes prêts au combat,
                justement ceux qui refusent de s’enrôler pour bachar vu le ratio de victimes dans l’armée, 
                y ajouter les dizaines de milliers de druzes libanais débarquables par jordanie...
                si c’est daëch qui attaque ils doivent choisir vite à fond : régime ou nosra, 
                celui qui aura les armes pour stopper les fous.

                si c’est al-nosra qui cherche à wahhabiser comme dans le nord, ça risque d’être tendu, 
                parce que justement beaucoup de druzes en israël 
                sans laquelle al-nosra peut sérieusement boiter ds le sud syrien.

                mais la menace est là, dans un double message :
                al-nosra au nord qui dit voilà ce qu’on peut faire
                bachar qui cherche à retirer ses troupes et armes en disant :

                vous ne voulez pas combattre sous mes ordres alors débrouillez vous avec les clowns avoisinants.

                d’autre part, les druzes refusent de se battre parce que le ratio de massacre de syriens civils dans les méthodes de bachar est élevé, 
                si jamais il vient à tomber, hypothèse assurée de joumblatt sur cette chute de bachar, 
                ce sera l’heure des comptes : 
                les druzes seront massacrés par 20 millions de sunnites qui sont le peuple syrien, 
                (quelles que soient sur le court terme les nationalités des islamistes là-bas),
                contre un demi million de druzes.

                oui l’armée de bachar a pris quelques sérieux coups, 
                mais ce qui se rassemble autour de hezbollah libanais irakien d’iraniens etc. 
                semble avoir renoncé à certaines zones pour constituer un noyau viable, 
                à moins que réellement les victoires alternent pour les uns et les autres : 
                victoires du hezb sur l’antiliban, 
                victoires daëch palmyre etc., 
                victoires al-nosra nord idleb et sud à nouveau.


                à tous, 
                cette autre vidéo de joumblatt en français est plus courte, elle date, mais c’est valable :

                errata ds le texte : 
                wahhab demande des armes pour les druzes du sud, 
                pas ceux du nord, 
                ce qui prouve bien que le message adressé au nord aux druzes 
                est bien reçu comme destiné d’abord par nosra à ceux du sud...

                • alinea alinea 13 juin 2015 18:53

                  J’ai survolé quelques textes sur les Druzes, et j’ai vu que j’avais beaucoup à lire, ne serait-ce que sur internet !
                  J’ai trouvé cet article de libé sur l’actualité dont vous nous faites part ; je comprends mieux, enfin mieux je ne sais pas, mais je vois qu’ils furent massacrés « parce qu’ils sont favorables au régime » ! Mais qu’ils se sentent pas assez protégés par ce même régime.
                  D’après ce que j’ai compris de votre texte, ma petite tête d’occidentale qui peine à trouver repères dans tout ça, pensait qu’il était plus efficace de s’unir à l’armée que de combattre tout seuls ! C’était un peu la cause de mon interrogation !
                  voici cet article :

                  http://www.liberation.fr/monde/2015/06/12/al-qaeda-s-attaque-a-des-druzes-en-syrie_1327816


                  • Passante Passante 13 juin 2015 20:31

                    @alinea


                    oui la situation est complexe, mais l’article de libé est bon.

                    la religion druze a des textes assez intéressants parfois, étonnants -
                    de sacy s’y est consacré, et nerval et d’autres.

                    pour les druzes du jour, s’unir à l’armée c’est signer leur perte en cas de chute de bachar...
                    or ils viennent semble-t-il de choisir bachar,
                    puisque les troupes syriennes, avec les druzes, ont récupéré l’aéroport perdu à soueïda.
                    quoiqu’il en soit, les dix jours qui viennent seront un cap,
                    dès les premiers sainfoins et les clochettes tous ces animaux qui font boums avec ketchup et bulles,
                    en attendant l’auguste terreur 

                  • alinea alinea 13 juin 2015 20:57

                    @Passante
                    C’est curieux, vu d’ici, il y a la honte et une colère dans l’implication de « l’occident » dans ces tueries !
                    Aussi je souhaite le succès de la Syrie, même de Bachar ; mais j’aurais pu écrire : le succès de Bachar ! Les choses sont si complexes que l’Iran et la Russie ne s’engagent pas assez, et je comprends pourquoi, mais ça me navre.
                    Merci en tout cas pour cette ouverture, vous avez cette façon de faire jaillir l’intelligence que j’apprécie au plus haut point.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès