Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Affaire DSK : un journaliste américain jette le trouble

Affaire DSK : un journaliste américain jette le trouble

Le journaliste américain Leonard Levitt, spécialiste du milieu policier New Yorkais jette le trouble en évoquant sur son blog "les french connections" du patron de la police de New York. Levitt souligne les relations étroites nouées par le patron du NYPD (en photo) avec Nicolas Sarkozy lorsque celui-ci était ministre de l'intérieur. LePoint.fr fait également état d'une rencontre à New York, deux jours après l'arrestation de DSK, entre le procureur en charge de l'affaire, Cyrus Vance et le procureur de Paris, Jean-Claude Marin considéré comme proche de l'Elysée.

A l’évocation de ces liaisons troublantes revient immédiatement l’image de Nicolas Sarkozy quand le nouveau président de la république s’adonnait encore au jogging, Ray-ban police sur le visage et t-shirt frappé du sigle New-York Police Department (NYPD).

Un t-shirt offert par la police de New-York. Sans doute en mains propres par Ray Kelly, le francophile patron du NYPD dont les services ont été aussi efficaces que bavards dans l’affaire DSK.

L’Express et Le Point rappellent que Ray Kelly connaît bien la France pour y avoir effectué de nombreux voyages notamment au siège d’Interpol à Lyon, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. A ce titre, il aurait rencontré le trouble Alain Bauer autoproclamé criminologue et spécialiste de la sécurité avant de s'attacher ses services. En fait franc-maçon influent, ancien grand maître national du Grand Orient Alain Bauer se sert allégrement de ses relations pour vendre ses services à l’Etat ou à des collectivités aussi bien de gauche que de droite.

Homme de réseau Alain Bauer est suspecté d’avoir joué les intermédiaires et mis en relation Kelly avec le ministre de l’intérieur d’alors, un certain Nicolas Sarkozy, à moins que ce ne soit l'inverse. On est à cette période en pleine paranoïa dans la lutte anti-terrorisme.

Toujours est-il qu'en 2006, le patron du NYPD est décoré de la légion d’honneur par Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur lors d’une cérémonie au consulat de France à New- York.

En juin 2010, le voyage se fait en sens inverse. C'est Ray Kelly qui se rend à l'Elysée pour voir Nicolas Sarkozy remettre le même hochet à leur ami commun, Alain Bauer.

Ray Kelly n'est pas un paisible sexagénaire. Ancien colonel des Marines et vétéran de la guerre du Vietnam, il a été le patron des douanes américaines sous Bill Clinton avant d'être propulsé patron de la police de New York par le maire de la ville, quelques mois après les attentats du 11 septembre. Estimant que le gouvernement fédéral et le FBI ont failli, il se distingue en créant un service spécialisé dans la lutte antiterroriste au sein du NYPD.

Sans parler de machination, il paraît peu probable que dans le cas d'une affaire de l'importance de celle de DSK, le téléphone n'ait pas chauffé entre Ray Kelly et les autorités françaises.

La consigne de silence donnée à doite par l'Elysée a pour une fois rencontré un succès étonnant. Il est vrai que ce qui ressemble à des fuites soigneusement orchestrées vers les médias, dès l'arrestation de DSK, ainsi que des mises en scène offrant des images dégradantes de l'ancien patron du FMI ont été suffisantes.

Le blogueur Pierre Peyrard relève que, sur Europe 1 le 8 juin, Claude Guéant a jugé utile de préciser que l'Elysée n'avait pas été averti "avant" l'arrestation de DSK. Ce faisant le ministre n'écarte pas la possibilité de conversations "après". On prête d'ailleurs à Ray Kelly la réputation d'être un homme d'échanges de bons services avec les puissants. Qu'en a-t-il été en l'espèce ?

La saga Clearstream a démontré la capacité des plus hautes autorités de l'Etat à se livrer à des manipulations et des barbouzeries croisées. Certes, Dominique de Villepin n'a pas fini pendu à un croc de boucher mais en revanche, force est de constater que DSK a bien essuyé "le feu nucléaire" qui lui était promis dès qu'il serait candidat.


Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (121 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • Emmanuel Aguéra LeManu 11 juin 2011 09:19

    Caca nerveux Marc ?


  • epapel epapel 12 juin 2011 17:29

    Cette histoire aura au moins démontré un chose : DSK n’est pas socialiste ou plus exactement son mode de vie est plus proche de style Fouquet’s et bling bling que de celui de ceux qu’il avait la prétention de représenter.


  • dogon dogon 10 juin 2011 12:05

    Bonjour Henry,

    Vieux principe de droit : « A qui profite le crime ? »

    De Villepin en 2006, DSK en 2011, les coïncidences sont troublantes.
    En 2006, un faussaire marié à une directrice de cabinet de Woerth, aujourd’hui, une femme de chambre invisible, ultra-protégée par la police new-yorkaise (DSK aurait-il des barbouzes à NY ?)
    Si on ajoute les affaires Tapie, Karrachi gate, frégates de Taïwan, ... on retrouve toujours au centre de tous ces tas d’ordures nauséabonds des membres de la bande du Fouquet’s.

    A un tel niveau et vu les enjeux, je ne crois plus aux coïncidences.

    La tête de l’Etat est totalement corrompue et n’hésite devant aucun moyen (espionnages en tout genre et, en particulier, de journalistes, utilisations abusives de la DCRI et de la DGPN, soumission ou allégeance des procureurs, remplacements « impromptus » de hauts fonctionnaires, destruction systématique des services de l’Etat (sécurité, santé, éducation, ...)...).

    De même, les « bons serviteurs » sont très bien récompensés (places de choix dans les entreprises privées ou publiques, légions d’horreur, népotisme en tout genre...).

    La République est malade de la caste politique qui monopolise le pouvoir aujourd’hui.
    La nécessité de tout changer devient donc de plus en plus évidente. Réorganiser les services publics afin qu’ils puissent remplir correctement leurs missions et, surtout, celui de la justice, principalement son indépendance, qui va avoir du pain sur la planche.
    1789, 1831, 1871, 1968, 2011 ? Espérons avant de ne plus en avoir les moyens (HADOPI, LOPPSI, ...).

    Merci pour ce papier qui, comme tant d’autres, démontre l’implication du Chateau et de ses affidés dans toutes ces magouilles.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 juin 2011 17:46

      « La République est malade de la caste politique qui monopolise le pouvoir aujourd’hui. »


      Oui, il y a « une mince pellicule de moisissure à la surface du pays réel » qu’il faudrait enlever au plus tôt. L’affaire DSK montrera les limites de l’imprudence de ce dernier, mais montrera sans doute bien plus. On n’en saura le plus important que quand on saura a qui elle aura le plus servi. Ce n’est pas évident et je doute fort que ça ne concerne que la France.


      PJCA

    • lebreton 10 juin 2011 23:23

      Oui la république est malade en grand danger ,et c’est bien sur le moment crucial pour le dire et le redire ,vous comme moi ,nous devons nous mobiliser contre toutes les attaques de cette droite sectaire et sans vergogne qui nous conduit a la guerre ,il ne faut pas se voiler la face ,le pouvoir en place utilise notre armée a des fins mercantiles ,sarko et sa bande de fachos nous conduisent à la ruine ,bon dieu ,on est tous aussi con qu’en 39 ? 


    • HELIOS HELIOS 11 juin 2011 10:47

      Tous ces types, a ce niveau là, ce ne sont ni des angelots ni des philantropes.

      Si ce qui est insinué dans cet article, et personne dans les commentaires ne l’evoque, ce sont les diverses monnaies d’echanges. Que ce soit l’un ou l’autre qui soit a l’orgine d’une « amitié » bien comprise, il y a necessairement monnaie d’echange, renvoie d’ascenceur etc... vous mettez le mot que vous voulez sur ces petites faveurs entre amis.

      Donc, qu’est-ce que la France avait fait pour le NYPD, AVANT cette affaire ou bien qu’est-ce que la France va faire MAINTENANT (ou dans l’avenir) comme remerciment a ce service ???

      Cela me semble bien inquietant, notre democratie est bien mal en point. Il est donc urgent de mettre en place de nouvelles têtes (politique) aux affaires, en s’assurant qu’elles n’appartiennent pas à des partis egalement en place et ensuite prendre bien note qu’il faudra eux aussi les virer dans un deux ou trois mandatures pour qu’ils ne prennent pas de trop mauvaises habitudes.

      Bon week end a tous


    • Serpico Serpico 12 juin 2011 00:15

      dogon : « Vieux principe de droit : »A qui profite le crime ?«  »

      ******************

      C’est un principe de Droit ?


    • MERLIN MERLIN 12 juin 2011 14:01

      Éradiquer la caste politique est la seule solution, le pouvoir doit être civil, non politique, le pouvoir au peuple, cette foire des gros malins cherchant la bonne place et aux poches jamais assez pleines n’a que trop durer : A mort les politiques et vive le pouvoir civil.


    • LE CHAT LE CHAT 10 juin 2011 12:51

      le vrai coupable , c’est Kadhafi qui a fait mettre des doses massives de viagra dans la tisane à DSK !!!!  smiley


      • Hermes Hermes 10 juin 2011 13:42

        C’est sur : le sjeux sont faits maintenent qu’on a découvert des armes d’érections massives, et en plus DSK en a fourni la preuve.


      • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 12:52

        Deux choses sont sûres dans cette histoire : 


        1) il y a bien eu rapport sexuel entre DSK et la femme de chambre, puisque celui-ci, dans sa défense « non coupable », plaide pour une « relation consentie ». 

        C’est là l’ENORME erreur de DSK ; quand on est à son poste, dans sa situation, en transit à NYC, sachant qu’il est guetté de toutes parts, on ne fait pas la connerie de se taper une femme de chambre à la sauvette, avant de s’envoler pour Paris. 
        Erreur qui ne fait que confirmer sa tendance pulsionnelle d’addict sexuel, incapable de se contrôler, et qui ressemble fort à l’acte manqué d’un « suicide » politique. 

        Ceci sans préjuger de la façon dont les choses se sont réellement passées dans la suite 2806. 

        2) Sa dénonciation, son arrestation, et les nombreuses incohérences des déclarations de la police US (notamment sur l’heure du « forfait » ; annoncée d’abord à 12h, puis, reculée d’1 heure, pour correspondre à l’acte d’accusation, le faux « frère » de la victime, etc...) ne peuvent apparaître comme fortuites ; sachant qu’il est arrivé exactement la même chose (comme cité dans un article d’AVox) à Abdel Salam Omar
         ami de DSK.
         Avant son arrestation, Dominique Strauss-Kahn devait le rencontrer à propos des documents confidentiels sur la disparition des réserves en or américaines.

        Ceci joint, dans le même style, au même « sort » réservé il y a quelques mois à Julian Assange (patron de wikileaks, aux publications de documents secrets si embarrassants pour le gouvernement US, et la CIA) , en Suède, arrêté pour « sexe par surprise » (sic !!!!!!), laisse quand même sérieusement envisager, sans tomber dans la complotite aiguë , à des manoeuvres parfaitement concertées. 

        Il se trouve que l’arrestation de DSK (pour lequel je n’ai, personnellement, aucune espèce de sympathie), et sa mise hors-jeu politique, arrangent tout à la fois : 
        - les USA, leurs fausses (?) réserves d’or, leur résistance à la volonté de DSK et d’autres au FMI, d’abandonner le dollar comme monnaie étalon au profit d’un panier de monnaies
        - la droite sarkozyenne, voyant disparaître le candidat le plus sérieux pour la prochaine élection présidentielle. 

        Difficile, connaissant la longue tradition de la CIA à monter, depuis 60 ans, toutes sortes de coups fourrés possibles, pour éliminer les opposants à la politique militaro-industrielle US, par les moyens au besoin les plus violents, de n’y voir qu’une série de coïncidences... 

        La main invisible du marché ? 

        Toujours est-il que si ce queutard de DSK ne s’était pas précipité flamberge en avant sur ce mauvais plan, il ne serait pas aujourd’hui dans ce foutoir....

        Faut quand même être sacrément esclave de ses pulsions pour tomber dans une telle galère... 

        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 10 juin 2011 13:14

          « Si votre adversaire est nerveux, essayer de l’énerver. Attaquez le quand il ne s’y attend pas, arrivez là où il ne vous attend pas. Ces conseils de stratégie militaire, conduisant à la victoire, doivent être tenu dans le plus grand secret. »

          Sun Tzu,
          L’Art de la guerre,
          Ve siècle av. J.-C.


        • LE CHAT LE CHAT 10 juin 2011 13:24

          @Sisyphe

          on attend avec impatience le version moricienne en 42 épisodes sur la CIA et les lingots d’or !  smiley


        • kalon 10 juin 2011 13:33

          Le garçon d’étage qui déservait le petit déjeuné dans la chambre au moment ou la dame est arrivée devait savoir que DSK s’y trouvait encore.
          En effet, certains effets personnels de DSK devaient encore s’y trouver à ce moment là car oubliés par la suite lors du départ de DSK de la chambre.
          Or, c’est ce méme garçon d’étage qui a permis à la dame d’entrer !
          Scenario possible : DSK demande au garçon d’étage de lui procurer un p’tit service avant son départ, le garçon aquiese et DSK sortant de la douche croit avoir devant lui le « p’tit service » demandé. 
          DSK plaiderait, à ce moment, le malentendu du libre consentement car issu d’une erreur indicible !


        • kalon 10 juin 2011 13:38

          Dans cette optique, le témoin à protéger ne serait plus la dame de chambre mais le garçon d’étage !


        • JL JL 10 juin 2011 13:38

          « Le garçon d’étage qui déservait le petit déjeuner dans la chambre au moment ou la dame est arrivée devait savoir que DSK s’y trouvait encore... Or, c’est ce méme garçon d’étage qui a permis à la dame d’entrer ! » (Kalon)

          Sauf erreur, il était midi passé. Sauf erreur encore, à midi, un client qui est partant est sensé avoir libéré la chambre ! Donc DSK n’était plus « chez lui » quand cela s’est produit !

          Quelqu’un peut-il répondre à ça ?


        • JL JL 10 juin 2011 13:39

          J’ajoute que dans ces palaces, on est probablement habitué à ceque les riches clients « oublient » derrière eux des tas d’affaires perso, et ne les réclament jamais !


        • JL JL 10 juin 2011 13:41

          Salut Parkway,

          effectivement, j’apprécie !

           smiley


        • kalon 10 juin 2011 13:43

          Pour autant que ce brave garçon d’étage ne soit pas inscrit au « pay roll » de la C.I.A. !


        • kalon 10 juin 2011 13:44

          Ben, qui a appelé le garçon d’étage ?


        • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 14:45

          Bonjour zubi 


          C’est ce qui ressort de ce qui a été prononcé par les défenseurs de DSK....
          On a pu lire ça un peu partout ; maintenant est-ce la ligne officielle ? 
           A confirmer...

        • PLUSMOCHELAVIE 10 juin 2011 15:08

          Excellente réaction à ce non moins excellent article.
          Votre analyse est très juste Sisyphe.
          Elle ne grandit pas grand monde, hein !
          Toute de même, y se foute bien de notre tête tout se monde là !
          Pas sûr que La Royale nous aurait mené là ou nous en sommes ?
          Enfin, moi je dis ça, je dis rien.
          On est obligé d’attendre avril 2012 ?


        • Ariane Walter Ariane Walter 10 juin 2011 16:34

          JL,
          Je réponds fastoche à ta question.

          1) sans être DSK, je gruge sans cesse dans les hôtels, quand cela m’est nécessaire pour partir plus tard.
          2) Le Sofitel proposait une option « cadeau gourmand et départ tardif. » cf mon article ; « un homme capote : DSK » ici-même.
          3) tu as vu l’appart qu’est en réalité cette « chambre » ??? C’est une méga suite. Donc , à mon avis , tu pars quand tu veux. C’est pas la chambre à 50 euros du campanile.

          En ce qui me concerne, je pense que DSK s’est piégé tt seul.
          Que sarko ait des amis au tribunal de NYork signifie tt simplement qu’il a des amis au tribunal de NY et ailleurs.

          personne n’aurait pensé à ce piège, supposant qu’une personne intelligente se serait méfiée. Et puis, ouvrez vos yeux, les mecs, que fait DSK seul au Sofitel à draguer la minette ??? (Trois dans la journée !)
          Le grand complot est dans sa tête et ailleurs...
          Mais DSK c’est un peu « too big, too fail ».

          On ne peut pas imaginer qu’il soit si crétin...
          et si...

          sa punition : se retrouver en tête à tête avec sa femme 24h/24 !!!!


        • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 17:19

          Par Ariane Walter (xxx.xxx.xxx.103) 10 juin 16:34


          En ce qui me concerne, je pense que DSK s’est piégé tt seul.
          Que sarko ait des amis au tribunal de NYork signifie tt simplement qu’il a des amis au tribunal de NY et ailleurs.

          Ma foi, Ariane, c’est votre avis ; il n’y a, pour l’instant, pas de fait avéré...

          personne n’aurait pensé à ce piège, 

          Là, en revanche, vous me semblez bien naïve !

          Et quid du même mode opératoire pour Abdel Salam Omar, et pour Julian Lassange ? 

          Une bande de pervers pulsionnels incapables de se retenir ? Une épidémie ? Une secte ? Un suicide collectif ? 

          Essayons de ne pas avoir d’idée préconçue... en espérant (on peut rêver) que la réalité des faits puisse apparaître... 


        • Deneb Deneb 10 juin 2011 17:48

          Sisyphe : assez d’accord avec vous, sauf sur un truc : la stratégie officielle de la défense est-elle de plaider une relation consentante ? Pas pour le moment, ce n’est que les « on dit ». La défense n’a-t-elle pas intérêt à faire croire ça, pour, au moment opportun, partir dans une direction opposée ?
          J’ai du mal à croire à un « quicky » avec la bonne. Par contre, il s’était payé une entraineuse la veille, qui aurait très bien pu recueillir son sperme, pour la répandre sur la robe de la femme de chambre.

          Un jour il faut qu’on aille boire un coup ensemble. Malgré nos divergences occasionnelles, j’apprécie vos écrits. S’il faut, on se connait, même. Ca vous dit quelque chose, la Ratapignata ?
          Ciao Viva.


        • JL JL 10 juin 2011 18:03

          @ Ariane,

          je n’ai jamais mis les pieds dans une « suite », mais je ne suis pas certain qu’on part quand on veut : le service pourrait en souffrir, et le personnel peut très bien avoir décidé de faire la grève du zèle.

          Ceci pourrait expliquer que, même sans piège, les circonstances ont fait que la présumée victime ne s’attendait pas à ça. Peut-être même, s’il y a eu piège, la présumée victime a, elle aussi été piégée ? Doublement victime, donc, comme une chèvre non consentente qu’on attache pour attraper le tigre !

          Je crois que tous les scénarios sont imaginables mais l’on dit souvent que la réalité dépasse la fiction ! Une chose est sûre : Le PS est dans la panade !


        • Ariane Walter Ariane Walter 10 juin 2011 18:06

          @Sisyphe,

          C’est aussi un milieu dans lequel ça se drogue et ça baise beaucoup.
          nous sommes un peu des paysans à côté de ce grand monde. je crois que pour eux une fille, c’est comme pour nous une cacahuète. Trop facile d’ailleurs. Voilà pourquoi, de temps en temps en prendre une par les cheveux ça doit être plus excitant.

          ce qui me pousse dans cette direction c’est cette idée , comme quelqu’un l’a dit , le fait qu’il ne parle absolument pas de complot.
          Sa tête de dégénéré aussi. L’air inquiet de son avocat quand il a un mot à dire.

          mais bon. Je suis généralement d’accord avec vous. On ne va pas se chamailler pour si peu.


        • Ariane Walter Ariane Walter 10 juin 2011 18:08

          JL,
          Normalement , quand un hôtel reçoit un VIP ils sont sur pied de guerre. Là, je pense que la « guerre » , c’était de le laisser tranquille..
          mais bon. je parie mon intutition féminine contre les supputations masculines !


        • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 18:14

          @ Deneb 


          Oui ; c’est également possible que les avocats changent de stratégie, mais alors, il faudra plaider coupable, ce qui changerait la donne...
          Ou bien un arrangement avant le procès... 
          Pour le moment, je crois que tout est encore possible : ça dpend des « biscuits » qu’ont les deux parties...
          Wait and see... 

          Sinon, ok, pour aller boire un coup : la ratapignata, oui, j’ai connu...
          On s’est peut-être déjà croisé, qui sait ? 
          Mes coordonnées sont sur mon site : sur mon profil. 
           smiley 

        • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 18:17

          @ Ariane ; non, non, pas de quoi s’embrouiller...


          Je n’en sais pas plus que vous ; on fait des hypothèses...

          J’apprécie votre belle écriture.. ( cf entre autres aujourd’hui votre article sur Ruquier).

          Cordialement. 
           smiley 

        • Defrance Defrance 10 juin 2011 18:24

          Et de plus DSK s’y attendait , d’après ce qu’il aurait révélé a un de ses collaborateurs avant l’accident de braguette !
           Tout comme le pingouin de l’Élysée qui avait annoncé en off (Laurent Bazin) que ce qui était important c’était l’argent pour ne pas finir.....

           Je ne veux pas être comme Giscard et Raffarin, un ancien le reste de ma vie àme trainer là, àme lamenter sur ce que je ne suis plus.

          Bref l’un comme l’autre ne meritent pas le poste de président, c’est une honte pour notre pays !


        • Defrance Defrance 10 juin 2011 19:14

          Coluche nous manque : si tu croises un c.. en suisse, c’est DSK !!!


        • sisyphe sisyphe 10 juin 2011 19:34

          .. en tous cas, s’ils trouvent un arrangement entre eux avant le procès, à 2 ou 3 millions de dollars.............. ça fait cher la pipe ! 

           smiley 

          ok, je sors....

        • mojique mojique 10 juin 2011 19:41

          Dsk et sa richesse : il peut réserver la nuit suivante et ne pas y rester .


        • JL JL 10 juin 2011 19:43

          Oui mais s’il ne l’a pas fait, il doit partir.


        • doctorix doctorix 11 juin 2011 00:19

          il y a bien eu rapport sexuel entre DSK et la femme de chambre, puisque celui-ci, dans sa défense « non coupable », plaide pour une "relation consentie".
          Ça, c’est une version ancienne, des premiers jours, me semble-t-il, non ?
          Je n’ai pas ouï dire que cela ait été confirmé le 6/6.
          Avez-vous un élément récent à nous citer allant dans ce sens ?
          C’est très important. Car une hypothèse est qu’il n’y ait eu aucune relation sexuelle, et que tout soit une magouille. Et ça change tout.


        • sisyphe sisyphe 11 juin 2011 09:50

          Par Benoit XVI Le Fol (xxx.xxx.xxx.33) 11 juin 07:17

          33 zozos ont plussoyé votre invraisemblable intervention soucoupiste , terrifiant le niveau intellectuel du beauf francais moyen..


          Intervention soucoupiste, hein ? 

          Bon ; mais vous allez certainement relever le niveau intellectuel, en démolissant aisément cette « soucoupe » : on attend votre version en forme de missile ! 

           smiley 


        • Fab Fab 11 juin 2011 10:26

          Que les uns et les autres cherchent à tirer profit ou à limiter les dégats sur eux, c’est évident. Sarkozy a quand même bien poussé DSK à la tête du FMI et il doit essayer le plus possible de le faire oublier, et il semble y réussir. pendant qu’on organise des fuites pour focaliser l’attention sur les turpitudes de DSK, on ne parle pas de celui qui l’a amené au FMI.

          Par contre, sur les faits eux-même, à priori et à voir si cela se confirme mais pour l’instant la défense de DSK elle même a écarté l’hypothèse d’un complot.

          Sous réserve toujours de ce que l’on sait pour l’instant, elle ne plaidera pas le coup monté, mais l’acte consenti, et elle va rechercher les failles dans la vie de la supposée victime, comme elle le ferait pour n’importe quel violeur, mais avec plus de moyens.


        • Leo Le Sage 11 juin 2011 17:05

          @Par Benoit XVI Le Fol (xxx.xxx.xxx.33) 11 juin 07:17

          Vous dites "33 zozos ont plussoyé votre invraisemblable intervention soucoupiste , terrifiant le niveau intellectuel du beauf francais moyen..."

          A la défense de Sisyphe :
          C’est aux autres d’élever leur niveau mais pas à nous de se rabaisser indéfiniment...
          En clair, je peux comme sisyphe et d’autres descendre un peu notre niveau d’explication mais pas au point d’aller dans les catacombes... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès