Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Affaire Florence Cassez : qui est David Orozco ?

Affaire Florence Cassez : qui est David Orozco ?

Contrairement à ce qu’on peut lire ici et là, David Orozco n’est pas un témoin à charge (ni un témoin clé) dans le dossier Florence Cassez puisque son nom surgit dans cette affaire à la mi-mai 2009, bien après la condamnation de la Française en avril 2008.

Suite au voyage de Nicolas Sarkozy au Mexique, en mars 2009, et à la mobilisation des comités de soutien de Florence Cassez, les autorités mexicaines se retrouvent sur la sellette.
 
« L’affaire Florence Cassez qui, trois ans plus tôt, était une simple campagne de promotion de l’AFI s’est convertie en affaire d’état. Deux solutions se présentent. Genaro Garcia Luna peut choisir de faire profil bas et profiter de la tenue de la commission bilatérale pour désamorcer la situation, négocier loin des médias et parvenir à un accord en s’appuyant sur la Convention de Strasbourg. Ce n’est pas dans le caractère du personnage qui résiste malgré la « légende noire » qui court sur son compte. Bénéficiant du soutien inconditionnel de Felipe Calderon, il opte pour le dicton « un mensonge répété indéfiniment finit par devenir une vérité » et fait à nouveau appel à la complaisance des médias. » (Extrait de Peines mexicaines ; Florence Cassez, Jacinta, Ignacio et les autres)

Visionner la vidéo diffusée par les autorités mexicaines :

C’est en toute logique que son plus proche collaborateur, Luis Cárdenas Palomino, accueille les médias mexicains en mai 2009 et présente à la presse la vidéo d’un homme dont il n’a jamais été question depuis le début de l’affaire, le 8 décembre 2005.

Ces « révélations » conduisent de nouvelles personnes en prison. René Vallarta, frère d’Israel Vallarta (ex-compagnon de Florence Cassez avec qui elle a été détenue) et deux de ses neveux se retrouvent accusés d’appartenir à un gang de ravisseurs par David Orozco.

David Orozco n’est donc qu’une manipulation de plus destinée à convaincre l’opinion publique mexicaine de la culpabilité de Florence Cassez dans ce dossier fabriqué de A à Z par les services de Genaro Garcia Luna, l’actuel bras droit du Président Felipe Calderon.

 

- Le livre Peines mexicaines 

- Un reportage sur France culture 

- Le site de la famille Cassez

- Un livre en espagnol où il est beaucoup question de Genaro Garcia Luna : Los complices del presidente, Anabel Hernandez, 2008, Ed GRIJALBO.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Bernard Montagnon 8 juin 2010 18:23

    Tout-à-fait d’accord avec l’article, mais il manque un élément important : en mai 2009, le Président Calderon (et le PAN) étaient à deux mois d’élections importantes et difficiles pour eux (et que le PAN a d’ailleurs finalement perdues). Il était donc important de ne pas se mettre à dos la population mexicaine, qui n’aurait sans doute pas accepté le transférement (vu comme une libération déguisée) de Florence Cassez en France.


    • Alain Devalpo Alain Devalpo 9 juin 2010 11:40

      Vous avez tout à fait raison. D’ailleurs le calendrier de l’affaire Florence Cassez est très lié aux échéances électorales mexicaines. Fin 2005, le Mexique était déjà en période pré-électorale avec, au terme, le scrutin qui a vu l’élection de Calderon. A l’époque, montrer que la lutte contre les enlèvements donnaient des résultats était important pour le PAN.
      Alain Devalpo


    • Internaute Internaute 9 juin 2010 09:54

      Que viennent faire Sarkozy et les médias dans cette hsitoire ? Se faire mousser et montrer qu’ils sont de bons droits-de-l’hommistes.

      On ne connaît rien du contexte sauf qu’il s’agit d’un fait divers. On ne parle jamais de ce qui se passe au Mexique dans la presse française. Par exemple il y a un mois, un gang a bouclé un quartier, pénétré dans les hôtels de luxe et kidnappés une cinquantaine de riches touristes. Pas un seul mot au JT ni dans le Figaro.

      Florence Cassez s’est sans doute fourrée dans un milieu pourri qui l’a fasciné comme beaucoup de petites françaises qui quittent le cocon européen pour se retrouver au Far-West. Faisons confiance à la justice mexicaine.


      • Alain Devalpo Alain Devalpo 9 juin 2010 11:45

        L’enquête que nous avons mené avec Anne Vigna publiée dans Peines mexicaines prouve :
        - que certains dirigeants politiques et hauts fonctionnaires manipulent la justice. Ceci est dénoncé par nombre de journalistes mexicains, d’ONG comme Amnesty International, etc.
        - que « fabriquer des coupables » est une pratique courante de la police et de la justice mexicaine actuelle. Deux avocats mexicains ont réalisé un remarquable documentaire à ce propos « Presuntos culpables »
        Alain Devalpo


      • Bernard Montagnon 9 juin 2010 13:36

        On ne connait rien du contexte, certes. Mais les seuls éléments vérifiables et avérés sont des éléments à décharge pour Florence Cassez (Fausse arrestation en direct et rétractation d’un témoin à charge par exemple). Inversement les éléments à charge sont des éléments subjectifs (témoignages pour le moins sujets à caution de victimes du gang, affirmation selon laquelle Florence Cassez « ne pouvait pas ignorer ce que faisait son ami » alors qu’en réalité c’est tout-à-fait plausible pour des tas de raisons, etc....). Et ce qui est sûr c’est « qu’on ne peut pas faire confiance à la justice mexicaine » !


      • Alain Devalpo Alain Devalpo 10 juin 2010 16:25

        Je vous approuve une nouvelle fois. L« ami » de Florence Cassez mérite qu’on s’y intéresse. Israel Vallarta était un ex-compagnon. Florence Cassez avait rompu sa relation avec lui depuis plusieurs mois à la date de son arrestation. Et puis surtout... qu’est-ce qui prouve que ce dernier est (ou était) impliqué dans l’industrie des enlèvements ? Un article à ce propos est en attente de validation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès